Montpellier notre ville / n ° 3








télécharger 0.68 Mb.
titreMontpellier notre ville / n ° 3
page3/12
date de publication18.01.2018
taille0.68 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12
Participer en équipe

Même si vous n’êtes pas marathonien, vous pouvez courir l’épreuve en équipe. Des groupes de 5 à 8 personnes, s’élanceront pour parcourir les 42,195 km en relais. Une occasion de s’essayer à la course et
pourquoi pas de s’entraîner dans les mois qui viennent pour boucler la boucle tout seul l’an prochain.

Photo : Une équipe d’étudiantes infirmière sera au départ.

Des animations le long du parcours

Penà, majorettes… de nombreuses animations ponctueront le parcours à Grammont, sur les berges du Lez, sur l’avenue Louis-Ravaz ou encore aux Arceaux. À noter, l’importante mobilisation de la maison pour tous Paul-Emile- Victor sur le parcours du marathon. Elle proposera en avant-première, du 5 au 8 octobre, une exposition de photographies réalisée par les étudiantes en BTS tourisme du lycée Jules-Ferry.
Cette exposition sera visible, les 16 et 17 octobre, sur le village du marathon.

Encadré

Ravitaillements tous les 5 km et épongeages tous les 2,5 km

Un pôle médical en béton

13 médecins.

27 infirmières.

50 kinésithérapeutes ou étudiants en kiné seront à l’arrivée de la course pour masser les marathoniens.

6 postes de la Croix-Rouge, dont un mobile et 5 véhicules à disposition.

Encadré

150 bénévoles sur le village du marathon et l’organisation générale. Au total 700 bénévoles déployés sur le parcours

Encadré

42 ans

C’est l’âge moyen des pratiquants de marathon en France

Une préparation à distance

Sur le site internet du marathon, sous l’onglet “préparez-vous au marathon”, la championne Sylvie Fourdrinier, propose un programme d’entraînement ciblé. Elle offre un suivi qui a pour objectif d’amener le sportif à réaliser le marathon le plus sereinement possible.

www.marathondemontpellier.fr

Encadré

356

commissaires de course

Rouler en ville

Le marathon va obliger à neutraliser quelques voies. Si vous êtes automobiliste, il est prudent de vous brancher sur Radio Trafic (107.7). Les autoroutes du Sud de la France partenaires de la manifestation, feront un point en temps réel sur l’état du réseau routier en ville.

Encadré

70 policiers municipaux seront mobilisés pour l’événement

Inscriptions

Les dernières inscriptions seront prises jusqu’au samedi, veille du marathon. Un certificat médical est indispensable pour pouvoir participer à l’épreuve. À noter : plus on s’inscrit tôt, plus le prix de l’inscription est attractif.

Pour les pitchots !

Les organisateurs ont tout prévu, même de s’occuper des enfants des coureurs pendant l’épreuve sportive. Ils proposent une garderie gratuite pour les 2-10 ans. Les petits (2-4 ans) seront chouchoutés par 27 infirmières étudiantes en puériculture. Les puéricultrices dispenseront aussi des informations sur la nutrition des 0-4 ans aux parents. Quant aux plus grands (5-10 ans), ils pourront s’adonner à des activités physiques avec les éducateurs sportifs de la Ville qui les prendront en charge.

Le parcours en détail

Le parcours est visible sous format carte, ainsi que sous Google Earth, à l’adresse www.marathondemontpellier.fr/parcours.
Article 2

Une course dans la course

Mikaele Moine est présidente de l’association OLA, pour Obésité Languedoc association. Elle fait partie de ces personnes qui ont fait l’objet d’une prise en charge chirurgicale. Grâce à cela, elle a perdu beaucoup de poids et comme elle le dit si bien : « maintenant, je revis ».

Mais une opération de l’estomac doit être accompagnée d’une prise en charge globale des patients (chirurgie réparatrice, diététique, reprise d’une activité physique). « Les chirurgiens du CHU nous ont parlé du marathon et du MAM qui va parrainer une association pour éviter la sédentarité. Nous avons décidé de participer au marathon. Certaines personnes ont perdu plus de 60 kilos, poursuit Mikaele. Elles partaient d’un poids très haut. Personnellement, j’ai perdu 33 kilos et maintenant, je veux continuer à marcher, à bouger, à nager. Le but c’est de rester en pleine forme le plus longtemps possible. J’étais très sportive avant et ensuite je ne l’étais plus du tout. Aujourd’hui, je fais retravailler mes muscles. Ça ne demande pas beaucoup d’efforts, juste 45 minutes, plusieurs fois par semaine ».

Vingt et une personnes vont participer au marathon par équipe, en parcourant chacune 2 km. « Pour nous, il ne s’agit pas de courir, mais de s’adonner à la marche nordique ». Un sport qui se pratique à un rythme soutenu avec des bâtons.
C’est une belle victoire”

Les participants à cette course dans la course sont entraînés par Sylvie Fourdrinier, le coach athlé santé du MAM, depuis le mois de septembre. Elle leur fait faire un échauffement, puis 45 minutes de marche dans un parc. Les patients, suivis par l’équipe du docteur David Nocca, se rejoindront à la fin du relais, à quelques centaines de mètres de l’arrivée, pour passer la ligne ensemble. Une belle victoire pour tous !

Le MAM reversera à OLA un euro par inscription au marathon. La somme permettra de couvrir financièrement une partie des entraînements sportifs des membres pendant l’année et d’acheter des bâtons pour les membres de l’association.

Infos : OLA. 06 28 04 38 41
Photo : Mikaele et son équipe sont entraînées par Sylvie Fourdrinier du MAM.
Encadré

Prévention santé

Le marathon est placé sous le signe de la prévention santé. Un colloque ouvert à tous se déroulera en marge du marathon, le samedi 16 octobre à 18h. Il se tiendra sur l’Esplanade. Les intervenants débattront sur plusieurs thèmes : La part du sport auprès des peuples d’un continent à l’autre, par Francis Charpier, Comment peut-on comprendre la place du sport dans notre société contemporaine, par Eric Deleseleuc, L’évolution de la sédentarité au cours des siècles. Devenir de l’être humain, par le Dr Franck Raschilas, Sédentarité : risque pour la santé, pathologie, moyens de préventions, Sédentarité et Obésité, risque et type de prévention par le Dr Nocca, Sédentarité et perturbation endocrinologique : stress et diabète par le Dr Brun, Risque de la sédentarité et moyens de prévention par le Dr Coste, Course à pied, un outil qui marche ? par Stéphane Perrey et enfin, La nutrition du sportif par Maryse Thiebault et Exercice et longévité : témoignages par Denis Alcalde et Christiane Tozet-Masseran. Entrée libre.
.........................................................................................................................
p16-17
La ville évolue

Sur le terrain
Photo 1

La dernière des Estivales, le 10 septembre a confirmé le succès de cette manifestation qui a réuni plus de 20 000 personnes, chaque vendredi, depuis le 25 juin. Près de 9 000 verres et 8 000 bouteilles ont été vendus.
Photo 2

Soutien aux otages. Le maire a apporté son soutien aux journalistes Stéphane Taponier et Hervé Ghesquière, lors de la manifestation marquant le 250e jour de leur détention en Afghanistan.
Photo 3

Bureau de poste Mosson. Hélène Mandroux s’est rendue le 15 septembre à la Paillade afin de témoigner sa solidarité aux agents du bureau de poste. Une délégation syndicale avait été reçue quelques jours auparavant par Serge Fleurence, premier adjoint.
Photo 4

Forum des musiques indépendantes.

Cette 1re édition inaugurée par Michaël Delafosse, adjoint au maire délégué à la culture et Daniel Bourguet de l’association De bouche à Oreille, a réuni professionnels et public, le temps d’un week-end, pour défendre l’ensemble des acteurs de la filière musique, artistes, labels, lieux de diffusion….
Photo 5

Antigone des associations. Élus, bénévoles et visiteurs ont célébré le 30e anniversaire de la manifestation créée à l’époque au Peyrou avec 150 associations.

Photo 6

Assises locales de la réussite éducative. Les adjoints au maire, Jean-Louis Gély et Annie Bénézech ont ouvert la première réunion à Près d’Arènes, avec les différents acteurs de l’enfance. Ces journées de travail se poursuivront jusqu’au 10 novembre dans les quartiers et permettront d’asseoir la réflexion sur le Projet éducatif local avant les premières Assises organisées le 15 janvier 2011.
Photo 7

Les Rencontres folkloriques, organisées par le groupe La Garriga se sont déroulées le 18 septembre, place de la Comédie, dans le cadre des Journées du patrimoine.
Photo 8

Hélène Mandroux était présente aux manifestations contre la réforme des retraites, les 7 et 23 septembre. Le 7, elle était accompagnée d’André Vezinhet, président du conseil général et de nombreux élus de la ville.
Photo 9

Internat d’excellence. Hélène Mandroux a visité l’établissement, le jour de la rentrée scolaire, aux côtés de Christian Philip, recteur d’académie, de Jean-Pierre Grand, député de l’Hérault et de Michel Sirvent, proviseur. Aménagé sur le site de l’Emsam (école militaire supérieure d’administration et de management, des discussions sont en cours afin que le parc de cet ensemble immobilier puisse être ouvert aux habitants du quartier.
.........................................................................................................................
p18
La ville évolue

Tribune Politique
La majorité municipale

« Faisant suite à la décision du tribunal administratif du 4 novembre 2008, la Ville suspend provisoirement la parution des textes du groupe de la majorité municipale. Une procédure en appel est en cours ».
L’opposition municipale

Circulation : l’horreur de la rentrée !

Jacques Domergue, président du groupe UMP - NI et Gauche moderne

Après les beaux jours et alors que les étudiants ont repeuplé notre ville, la congestion automobile est arrivée à un niveau jamais atteint, accentuée par les innombrables modifications de parcours engendrées par les travaux du tram, auxquelles viennent s’ajouter les erratiques changements de sens de circulation effectués sur

des artères importantes.

Si le but de ces modifications était de fluidifier la circulation aux heures de pointe, tous les Montpelliérains peuvent constater l’échec flagrant de ces mesures. Un échec que la mairie tente, comme à l’accoutumée, de transformer en victoire en communiquant à outrance.

Il y a quelques mois, nous avions proposé un plan alternatif de déplacement afin de déplacer le trafic de transit qui, faute de périphérique urbain, converge aujourd’hui vers le centre-ville, dans des rues dont le calibre n’est pas du tout adapté.

Ce plan consistait principalement à une requalification de l’avenue de la Liberté en véritable axe rapide afin de créer une voie de circulation ininterrompue de Celleneuve à Près d’Arènes, évitant le centre inadapté à un tel trafic.

Notre souhait est que la ville soit enfin dotée d’un boulevard périphérique, comme cela est le cas dans toutes les autres grandes villes de France ; Montpellier ne doit plus être une exception, étouffée par une circulation automobile qui paralyse la vie de ses habitants.

À trop se battre entre eux, les responsables de nos collectivités locales ont oublié l’intérêt général de ceux grâce à qui ils ont été élus.

Vous pouvez nous contacter par tél au 04 67 85 78 96 ou par e-mail à : groupe.umpni.montpellier@gmail.com
Les habitants doivent être entendus !

Francis Viguié conseiller municipal NPA CUALs

L’étalement urbain, l’augmentation de population créent des problèmes nouveaux. Le Plan local de déplacements en est l’illustration. Au lieu d’organiser un vrai débat public et de proposer des alternatives à l’utilisation de la voiture
individuelle, la majorité municipale impose ses projets. La forte mobilisation des habitants du quartier Renouvier-Figuerolles quand ils voient leurs rues devenir un lieu de concentration de voitures et de destruction de la vie sociale actuelle, est une évidence. Pourtant, quand nous voyons les bus départementaux ou le TER passer à 1€ , quand Saint Georges d’Orques organise des navettes gratuites, nous pouvions penser que le bon sens social et écologique l’emporterait pour aller vers un plan de développement de parkings et de transports gratuits, de pistes cyclables, d’espaces piétons. Nous nous trompions ! L’Agglo vient de voter avec la voix des 45 élus de Montpellier, une nouvelle augmentation des billets de la TaM !

D’un côté Frêche se fait plaisir avec 1,8M€ pour ses statues, Ryanair se voit subventionner de 1M€, de l’autre les transports publics augmentent ! Arrêtons de marcher sur la tête ! Les habitants ont le droit de décider pour leur quartier. Le futur de notre ville nous concerne, organisons-nous pour choisir notre avenir.

Contribuables en colère

Martine Petitout, indépendante

Si vous souhaitez comprendre pourquoi Montpellier est la grande ville la plus taxée, consultez http://pagesperso-orange.fr/ach34. Vous pouvez faire part de vos doléances sur vos impôts locaux et leur utilisation par mail

ach34@wanadoo.fr ou

par tél. 04 67 03 44 44
Les articles signés n’engagent que leurs auteurs et aucunement la rédaction. La délibération du conseil municipal du 2 avril 2008

prévoit un espace consacré à l’expression des conseillers municipaux n’appartenant pas à la majorité municipale, à proportion de leur représentation.
.........................................................................................................................
p19
Vies de quartier

L’image du mois
À l’Antigone des associations, 1 200 associations étaient présentes. La Ville compte 5 300 associations, dont 334 inscrites en 2010. Parmi elles, l’association Montpellier Pompom Girls (MPPG), qui souhaite promouvoir le Cheerleading, une discipline qui mêle la danse, l’expression corporelle, la gymnastique et la musique.
www.montpellier-pompom.fr
.........................................................................................................................
p20-21
Vies de quartier

Montpellier centre

Figuerolles - Les Arceaux -

Boutonnet - Les Beaux-arts -

Les Aubes - Antigone -

Gambetta - Comédie - Gares -

Centre Historique
Légende photo colonne

La Cie BAO a animé le 18 septembre une visite
déglinguée de Boutonnet, pour les 15 ans de
l’association de quartier Bout’entrain.

le billet de votre élue

Magalie Couvert

adjointe déléguée au quartier

«Un plan pour faciliter les déplacements à l’intérieur du quartier»

Depuis août, le nouveau Plan local de déplacements est en vigueur. Il permet de fluidifier la
circulation et pallie au mieux les perturbations engendrées par les travaux de la ligne 3 du tramway.
Pour sa première étape, des changements importants
ont eu lieu dans les sens de circulation à Gambetta, Renouvier, Vieussens, Berthelot, ou encore sur le
boulevard Jeu-de-Paume qui est passé à une voie de circulation. Pour faciliter vos déplacements à l’intérieur de votre quartier, la ville vient d’éditer quatre plans
avec des itinéraires conseillés. Ils sont disponibles
en pages centrales de ce journal.

Une deuxième étape débutera après concertation avec
les habitants des quartiers concernés, pour finaliser l’anneau de distribution qui ceinture le centre. La place laissée par le trafic de transit, écarté du cœur de ville, va ainsi donner plus d’espace aux piétons et aux deux-roues.
Contacts

Magalie Couvert / 04 34 88 76 85

Hôtel de Ville, 1 place Francis-Ponge

Fanny Dombre-Coste / 04 67 34 88 05

Maison de la Démocratie,

16 rue de la République
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Montpellier notre ville / n ° 3 iconMontpellier notre ville / n ° 3

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Montpellier notre ville / n ° 3 iconC2m institut Charles Gerhardt Montpellier, Equipe C2M, umr 5253 cnrs,...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconVive Montpellier Méditerranée Métropole !
«Six ans à Montpellier, entre cafés et concerts en terrasses, expos folles et espaces calmes, des gens, croisés au hasard de ruelles...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconPourquoi Nathalie va en ville? Nathalie va en ville pour (acheter...

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission

Montpellier notre ville / n ° 3 iconL'accès à notre travail est libre et gratuit à tous les utilisateurs. C'est notre mission








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com