Cours de medecine sociale








télécharger 420.62 Kb.
titreCours de medecine sociale
page7/11
date de publication06.01.2017
taille420.62 Kb.
typeCours
b.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

VII.2.1. La consultation en planning familial

Une bonne consultation aide le client à faire un choix informé entre toutes une série de méthodes de planning familial et rentre chez lui satisfait.

Ne pas oubliez de leur parler des avantages du planning familial à savoir :

  • La protection des femmes contre les grossesses non désirées,

  • La diminution des décès et des maladies chez les femmes et les enfants,

  • Permet aux hommes de subvenir aux besoins de leurs familles,

  • Amélioration du bien–être familial

  • Equilibre dans le couple et la famille,

  • Rendement socio-économique.

VII.2.2. L’allaitement et la contraception

L’allaitement lui-même aide à empêcher la grossesse pendant les 6 premiers mois de la grossesse quand il est utilisé exclusivement.

L’allaitement intensif maintient une hormone sécrétée par l’hypophyse appelée Prolactine à un taux élevé dans le sang, ce qui empêche l’ovulation ou inhibe le corps jaune et en résulte une protection contre la grossesse. Plus le taux est élevé plus fort est l’effet contraceptif.

On parle de l’allaitement intensif en tenant compte du nombre de la tétée, de la fréquence de la tétée et de la durée de l’allaitement.

L’allaitement a comme avantages :

  • Meilleure nutrition

  • Protection du bébé contre les diarrhées du biberon

  • Immunité transmise par le lait maternel

  • Etroits rapports entre la mère et l’enfant

  • Protection de la mère contre les cancers du sein. C’est la méthode d’allaitement maternel et d’aménorrhée qu’on appelle MAMA mais en cas de doute la femme peut envisager une autre méthode à partir de la sixième semaine après l’accouchement.

Il est bon d’utiliser une méthode qui ne renferme pas l’œstrogène car il y a aurait possibilité de réduction du lait maternel en quantité et en qualité.

VII.2.3. Counseling en planning familial

Le counseling est une technique de communication interpersonnelle par laquelle une personne aide une autre à trouver une solution à un problème.

Une communication bien conçue renforce les programmes de qualité. Les stratégies d’information, d’éducation et de communication doivent aller au-delà de la sensibilisation et fournir des informations sur les moyens par exemple de contraception, éviter les grossesses non désirées.

Le prestataire qui fait le counseling doit avoir une assurance et une conviction lors de la transmission du message. Le conseiller doit être gentil, respectueux, sensible et doit pouvoir capter la confiance du client, avoir une écoute attentive, savoir poser des questions, vérifier si le client comprend, connait ses limites et sait référer en cas de nécessité.

Les gens doivent recevoir des informations concernant l’endroit où trouver les services, l’horaire de service, les méthodes contraceptives disponibles, les autres services fournis par les différents centres.

Il faut savoir gérer les rumeurs qui sont une information non vérifiée, circulant de personne à personne et portant sur un objet, un événement ou une question d’intérêt public.

La solution à ces rumeurs est de donner des informations exactes, claires et complètes.

VII.2.4. Les critères de qualité des méthodes de P.F.

L’accessibilité : le % en âge d’utilisatrices qui ont accès à la méthode

L’efficacité : le degré de réalisation de contraception de la méthode donc la capacité d’empêcher la survenue d’une grossesse

La sécurité : la méthode est sûre quand elle n’entraine pas d’effets secondaires ou dangereux,

La tolérance : est liée à la rareté des effets secondaires inconfortables, elle dépend de l’utilisation de la méthode.

L’Acceptabilité : C’est le pourcentage des personnes qui, désirant débuter la contraception, et après avoir été informées sur une méthode, décident de l’utiliser.

La Continuité : c’est le pourcentage d’utilisatrices qui restent fidèles à la méthode après un temps d’utilisation.

La Réversibilité : c’est la rapidité du retour à une fécondité normale à l’arrêt de la méthode

Le Coût : C’est le prix de revient d’une méthode contraceptive pour une utilisatrice suivie pendant un an.

VII.3. Les méthodes de contraception

VII.3.1. La contraception orale

  • Pilule progestative

La pilule progestative est une pilule à base des progestatifs seuls. Elle est utilisée par des femmes allaitantes et celles qui ont des contre-indications aux pilules oestro-progestatives.

Elles sont très efficaces, elles doivent être prises à la même heure, ne réduisent pas la quantité du lait maternel. Elles peuvent aider à éviter les maladies bénignes des seins, le cancer de l’endomètre et des ovaires, la salpingite.

  • Contraceptifs oraux combines

Il existe deux types de contraceptifs oraux combinés :

  • Les contraceptifs oraux combinés mini – dosés (inférieur ou égal à 30mg d’éthyle-oestradiol),

  • Les contraceptifs oraux combinés normo dosés (50mg d’ethyle-oestradiol).

La pilule est avalée chaque jour, de préférence à la même heure, pour empêcher l’ovulation et ainsi la grossesse. Ces pilules renferment des hormones androgènes identiques aux hormones naturelles féminines (un œstrogène et un progestatif). On commence à prendre la pilule entre le 1er et le 5ème jour du cycle mensuel, après un avortement, une fausse couche, à l’immédiat d’une autre méthode, après un accouchement si pas d’allaitement.
Efficacité : elles sont très efficaces si utilisées correctement et constamment (0,1% de grossesse durant la première année d’utilisation).

Conduite à tenir en cas d’oubli de la pilule :

  • Oublie d’une pilule : La prendre dès que l’on se souvienne et prendre la suivante au moment habituel (on peut prendre les deux à la fois) ;

  • Oublie de deux pilules : prenez une et continuer comme d’habitude mais utiliser le préservatif ou spermicide lors des relations sexuelles durant toute une semaine si l’on ne peut pas s’abstenir.

VII.3.2. Indications et contre-indications

Indications : La plupart des femmes peuvent utiliser des contraceptifs oraux combinés ;

  • Celles qui n’ont pas d’enfants,

  • De tout âge sauf les fumeuses,

  • Qu’elles soient grosses ou minces,

  • Femmes ayant des cycles mensuels irréguliers.

Contre- indications

  • Femmes âgées de 35 ans ou plus et qui fument

  • Femmes hypertendues ou avec crise cardiaque,

  • Fortes douleurs de poitrine avec essoufflement,

  • Diabète, altération de la vision, cancer du sein, hépatite, cirrhose du foie, céphalée graves,

  • Femmes sous traitement antituberculeux ou barbituriques, grossesse en cours.

VII.3.3. Effets secondaires

Nausées, léger maux de tête, seins douloureux, saignements entre les règles, mauvaise humeur, aménorrhées, …Ces effets secondaires diminuent ou cessent d’ordinaire dans les trois mois qui suivent. Inviter la cliente si elle veut des explications mais sans arrêter la méthode subitement. La prise de la pilule n’empêche pas les MST/VIH – SIDA.

En cas de saignement anormaux, faire un examen gynécologique pour exclure d’autres cause ou vérifier la quantité d’œstrogènes de votre pilule et s’elle est faiblement dosée, passer à une pilule normo dosée. En cas des céphalées, vérifier la tension artérielle et agir conséquemment.


VII.3.4. Inconvénients

Contrainte de prise journalière et à la même heure : l’efficacité dépend de la façon dont vous prenez votre pilule, il faut toujours avoir une nouvelle plaque sur soi.

Oblige de rester toujours prête à avoir un saignement surtout pour la pilule progestative.

VII.3.5. Avantages

Très efficaces, règles régulières, utilisées à n’importe quel âge, pas besoin d’une protection secondaire. Longue utilisation sans danger, retour rapide de la fertilité et l’arrêt de la méthode, aide à empêcher certaines maladies de l’appareil génital, diminution de l’anémie, augmentation du plaisir sexuel (pas peur d’avoir une grossesse), diminution de la quantité de saignement.

NB : Il existe ce qu’on appelle Pilule d’urgence ou Pilule du lendemain qui est une méthode que les femmes ou filles utilisent après un rapport sexuel douteux ou non protégé pour prévenir une grossesse non désirée. Elle est utilisée endéans 7 heures après un rapport suspect, ceci pour empêcher ou ralentir l’ovulation, modifier l’endomètre et le rendre non réceptif à l’œuf fécondé. Utiliser 6cès de fortes dose mais avec risque des effets secondaires comme des céphalées, nausées ou même des vomissements.

VII.4. Les contraceptifs injectables

Les contraceptifs injectables renferment un progestatif analogue à l’hormone naturelle que produit la femme. Quand la cliente reçoit une injection, l’hormone est libérée lentement dans le sang pour empêcher la grossesse dont le Dépo-Provera, le Noristérat et le Norigynon.

VII.4.1. Fonctionnement de la méthode

La méthode empêche la grossesse en arrêtant l’ovulation, en épaississant la glaire cervicale qui rend difficile le passage des spermatozoïdes, modifie l’endomètre en rendant la nidation impossible.

VII.4.2. Efficacité de la méthode

La méthode injectable est très efficace : 0,3% de grossesse pendant la première année d’utilisation si les injections sont bien faites au rendez-vous et par voie intramusculaire.

La méthode est contre indiquée chez les gens qui ont des cardiopathies graves, les hypertendues, les femmes avec cancer du sein, hépatite virale, foie douloureux et augmenté de volume, grossesse en cours.

Début d’administration de la méthode

  • La méthode est administrée pendant les règles entre le 1er et le 5ème jour du cycle

  • Directement après un accouchement, avortement ou fausse couche

  • Quand la cliente arrête immédiatement une autre méthode.

VII.4.3. Effets secondaires et inconvénients

Effets secondaires

  • L’effet secondaire le plus courant est le changement du cycle menstruel,

  • Règles prolongées, aménorrhées, gain de poids, maux de tête sévère,

  • Sécheresse vaginale chez certaines clientes.

Inconvénients

Les saignements presque permanents gêne la cliente, des cycles irréguliers, une fois on a commencé la méthode, impossible de l’arrêter, nécessité de se rendre à une formation sanitaire pour recevoir son injection, se rappeler toujours de la date de rendez-vous pour une bonne continuité de la méthode.

Avantages

Très efficace, confidentielle, prévention à long terme de la grossesse, pas des contraintes de prise journalière, utilisée à n’importe quel âge, souplesse dans la suivie, ne diminue pas le lait maternel, aide à empêcher les grossesses extra-utérines, bénéfiques chez les femmes anémiques, rend moins fréquents et moins douloureux les crises drépanocytaires.

VII.5. Les implants/norplants

Le système implant / norplant est un ensemble de 6 (parfois 4 ou 2) petites capsules ayant à peu près la dimension d’une allumette. Elles sont placées sous la peau de la partie supérieure interne du bras de la femme. Elle renferme un progestatif identique à une hormone naturelle produite par la femme. Cette hormone est libérée lentement à un rythme constant pour empêcher la grossesse durant 5 ans. Ces sont les implants au lovonorgestrel.

VII.5.1. Fonctionnement

L’hormone libérée épaissit la glaire cervicale rendant ainsi difficile le passage des spermatozoïdes, l’hormone arrête l’ovulation, entraine une légère atrophie, de l’endomètre.

VII.5.2.Efficacite

Le norplant est très efficace, 0,1% de grossesse durant la première année d’utilisation on remarque que ce taux de grossesse survient surtout chez les femmes de plus de 70kg.
VII.5.3.Indications et contre-indications

Indications

La plupart des femmes peuvent employer en toute sécurité et de manière efficace le Norplant. Les adolescentes, après un avortement ou une fausse couche et même pendant les règles.

Contre- Indications

Femmes allaitantes avant 6 semaines après l’accouchement, femmes présentant des grosses varices, hépatite, cirrhose du foie, cancer du sein ou antécédents, saignement vaginal inexpliqué, cliente sous traitement aux barbituriques ou à la rifampicine, grossesse en cours.

Vu que c’est une méthode chère et de longue durée, tenir compte des motivations de la cliente qui choisit la méthode, être sûr qu’elle a compris toutes les informations.

VII.5.4. Effets secondaires et inconvénients

Effets secondaires

Changement du cycle, règles abondantes, aménorrhées, céphalées, nausées, parfois éruption cutanée, gain de poids et d’appétit.

Inconvénients

  • Lors des cycles réguliers suivis d’aménorrhée, la femme s’inquiète d’avoir une grossesse,

  • La femme ne peut pas arrêter la méthode d’elle-même (le retrait se fait au centre de santé spécialisé),

  • La méthode nécessite des petites interventions (insertion – retrait),

  • Les implants peuvent être visibles ou ressentis sous la peau,

  • Inconfort au niveau du bras après la pose des implants,

  • Gène à cause du saignement intempestif,

  • Des fois, risque des grossesses extra – utérines,

  • Quelquefois difficulté de retrait des implants.

VII.6. Dispositifs intra – utérins (DIU)

C’est une méthode contraceptive de longue durée (10 ans). Le plus utilisé actuellement est le Tcu3 SOa. Les autres types de DIU sont libérateurs d’hormones (ex : progestasert, la boucle de lippes). Les DIU ont en général des fils à leurs terminaisons permettant à la cliente de vérifier la présence de son DIU. Les fils ressortent à l’orifice du col utérin et sont palpables au niveau du vagin.

VII.6.1. Mode d’action – utilisation

Le DIU empêche la rencontre de l’ovule et des spermatozoïdes par la réduction de la mobilité de ceux-ci et au cas où il y aurait fécondation, le DIU empêche l’implantation de l’embryon.

Le DIU est inséré à n’importe quel moment où la femme et sûre de n’être pas enceinte.

Le DIU est inséré pendant les règles (vers la fin du cycle menstruel) de préférence car les voies génitales sont perméables et il y a un moindre risque de perforation.

Il doit être posé par un spécialiste après accouchement ou une fausse couche, à l’arrêt immédiat d’une autre méthode.

VII.6.2. Efficacité

Très efficace : 0,6 à 0,8% de grossesse durant la première année d’utilisation. Le DIU est efficace immédiatement après son insertion.

VII.6.3. Indications et contre-indications

Indications

Toute femme qui n’a pas des contre- indication

Contre- indications

La grossesse, le saignement utérins non expliqués, infections utérines, IST, femmes séropositive sujette des infections à répétitions, cancer des organes féminins, cliente avec partenaires multiples.

VII.6.4. Effets secondaires et inconvénients

Effets secondaires

Les règles plus abondantes et de longue durée pendant les trois premiers mois, les douleurs sont plus accrues pendant les règles chez certaines clientes.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Cours de medecine sociale iconFaculté de médecine d’Oran Département de médecine dentaire Module...
«science» vient du latin, «scientia» («connaissance»), lui-même du verbe «scire» («savoir»)

Cours de medecine sociale iconCours essca 2013 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Cours de medecine sociale iconCours essca 2013 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Cours de medecine sociale iconCours essca 2014 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Cours de medecine sociale iconCours essca 2014 de Psychologie Sociale
«Manuel visuel de Psychologie Sociale» (2010), disponible dans la mediathèque (Dawsonera)

Cours de medecine sociale iconCours La reproduction sociale (M1)
«reproduction sociale». IL est désormais ressenti comme synonyme de déterminisme, de fatalité, de destin. IL est devenu un thème...

Cours de medecine sociale iconI. Qu’est-ce que la sécurité sociale ? La sécurité sociale, c’est...
«Toute personne en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale»

Cours de medecine sociale iconCours de Médecine

Cours de medecine sociale iconEtablissement n° 1
«cours du soir» était exclusivement un instrument de formation pour adultes actifs : IL leur permettait une «promotion sociale»

Cours de medecine sociale iconCours essca 2015-16 de Psychologie Sociale
«liasse» de documents distribuée par l’essca vous est donnée sous forme électronique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com