Dossier de demande d’habilitation à








télécharger 1.51 Mb.
titreDossier de demande d’habilitation à
page1/27
date de publication17.01.2018
taille1.51 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   27

Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA)

CAMPAGNE D’HABILITATION 2008-2011




Dossier de demande d’habilitation à


délivrer une licence
Domaine :
Sciences - Technologies - Santé
Mention :
Electronique, Electrotechnique, Automatique
(EEA)


Date : 18/10/2007
Nom du fichier : 9524.doc

UFR Sciences Exactes et Naturelles

SOMMAIRE


1 - Fiche d’identité page 3
2 – Présentation générale du domaine de formation page 5
3 – Description de la formation page 6
A – Généralités page 6
B – Objectifs pédagogiques page 6
C – Dispositions communes à la mention page 7
D – Organisation pédagogique de la mention page 10
E – Equipe pédagogique de la mention page 17
F – Equipe de formation page 18
G – Stages page 18
H – Ouverture internationale de la formation page 18
I – Ouverture à la formation continue et à la validation d’acquis page 19
J – Démarches innovantes page 19
K – Autres modalités pédagogiques page 21
L - Débouchés et insertion professionnelle de la mention page 22
ANNEXE 1 : Fiche RNCP page 24
ANNEXE 2 : Supplément au diplôme page 27
ANNEXE 3 : Tableau constitutif des UE en EC page 31
ANNEXE 3 bis : Fiches EC page 32
1 - Fiche d’identité
Composante(s) assurant la responsabilité administrative et pédagogique de la formation :
UFR Sciences Exactes et Naturelles
Composante(s) partenaire(s) :
Autre(s) établissement(s) concerné(s) :

  • cohabilitation :

  • convention :

  • autres : préciser la nature


Secteurs de référence :

15002 Architecture des machines et des systèmes

15003 Génie logiciel, algorithmique, programmation

31106 Informatique industrielle

31304 Automatique, robotique

31500 Electronique, génie électrique

31501 Composants et systèmes électroniques

31503 Electronique de puissance

31504 Electrotechnique
SISE (Système d’information sur le suivi de l’évaluation) :

14 Informatique

15 Electronique, génie électrique
CNIS (Conseil national de l’information statistique : nomenclature des formations) :

201 - Technologies de commandes des transformations industrielles

201m : Technologies de commandes des transformations industrielles

201n : Conception en automatismes et robotique industriels, en informatique industrielle

255 - Electricité, électronique

255m : Electricité, électronique

255n : Etudes, dessin et projets en circuits, composants et machines électriques, électronique
Partenariats locaux, nationaux ou internationaux, co-habilitation, co-diplomation, délocalisation à l’étranger :
Date et numéro d’habilitation :
Responsable de la mention :


Nom, prénom

Qualité

CNU

Tél.

E-mail professionnel

DUBOIS, Olivier

MCF

61

03 26 91 31 05

olivier.dubois@univ-reims.fr


Responsable des parcours : un seul parcours


Parcours

Nom, prénom

Qualité

CNU

Tél.

E-mail professionnel

1

DUBOIS, Olivier

MCF

61

03 26 91 31 05

olivier.dubois@univ-reims.fr



Date et avis du CEVU : 22/10/2007 – Avis favorable
Date et avis du CA : 29/10/2007 – Avis favorable
Création : oui – non (rayer la mention inutile)
Évolution ou aménagements par rapport à la maquette 2004 – 2007 : oui - non (rayer la mention inutile)

Si oui, préciser succinctement :
Modification du nom de la mention : EEAII est devenu EEA

Légère modification de la structure et des enseignements du parcours EEA
2 – Présentation générale du domaine de formation
La licence Sciences-Technologies-Santé de l'Université de Reims Champagne-Ardenne se compose de 5 mentions : Biologie, Biochimie, Terre et Environnement (BBTE), Electronique, Electrotechnique, Automatique (EEA), Mathématiques-Informatique (MI), Physique-Chimie (PC) et Sciences Exactes et Naturelles (SEN).
Cette formation est dispensée sur deux sites géographiques : le campus Moulin de la Housse de Reims où se trouve l’UFR Sciences Exactes et Naturelles et le Pôle de Haute Technologie du Moulin Leblanc de Charleville Mézières qui abrite l’IFTS.
Les enseignements se déroulent sur 6 semestres (notés S1 à S6), chaque semestre comprenant 5 UE qui valent chacune 6 ECTS.
a- Organigramme présentant l’offre de formation au niveau L pour l’ensemble du domaine

b – Dispositifs de réorientation - passerelles
Lors de la mise en place du système LMD, les établissements avaient placé l'étudiant au cœur du dispositif, afin qu'il soit acteur de sa formation. Dans ce nouveau contrat, nous réaffirmons cette volonté et nous souhaitons que les projets mis en œuvre soient reconnus et rémunérés à leur juste valeur.
Fort de notre expérience, nous souhaitons renforcer l'accueil et l'orientation individualisés des étudiants. C'est en effet, par une écoute attentive des projets de l'étudiant que nous pourrons l'aider à construire son parcours de formation et à mûrir son projet professionnel. Lors des journées de pré-rentrée, l'étudiant sera accueilli par l'équipe pédagogique et en particulier par un tuteur enseignant qui, par la suite, le suivra tout au long de son cursus.
L'orientation se fera de manière progressive permettant ainsi une éventuelle réorientation au cours des premiers semestres : deux grands portails sont proposés selon que l'étudiant se sente plus attiré par les sciences dites dures ou les sciences du vivant, un certain nombre d'enseignements étant communs entre les deux portails. La différenciation se fera ensuite progressivement pour permettre à l'étudiant d'affiner son choix en troisième année.
Les deux grands portails ont pour appellation :

  • Portail Sciences Naturelles (SN) qui intègre la mention Biologie, Biochimie, Terre et Environnement (BBTE) et la mention Sciences Exactes et Naturelles (SEN)

  • Portail Sciences et Technologies (ST) qui intègre la mention Electronique, Electrotechnique, Automatique (EEA), la mention Mathématiques-Informatique (MI), la mention Physique-Chimie (PC) et la mention Sciences Exactes et Naturelles (SEN).


La réorientation est possible entre les mentions d'un portail grâce à des UE/EC communes et une UE libre de 6 ECTS en S2. De même, la réorientation est facilitée entre les portails grâce à des UE/EC communes en S1 et une UE libre de 6 ECTS en S2.
3 – Description de la formation
A - Généralités


  • Historique :


La mention EEA est la nouvelle appellation de la mention EEAII qui a été créée lors du précédent contrat quadriennal et dont la première année de a été ouverte pour la première fois en septembre 2004.
Cette première "version" de la mention EEAII était issue, après quelques évolutions et aménagements, de deux filières qui existaient à l'époque à l’UFR Sciences Exactes et Naturelles : le DEUG STPI et la Licence EEA.


  • Positionnement :


La mention EEA de la licence Sciences-Technologies-Santé fait partie de l’offre de formation de l’UFR Sciences Exactes et Naturelles. Appartenant au portail Sciences et Technologies (ST), elle comprend des unités d’enseignement communes aux mentions MI et PC.

La mention EEA est bâtie sur un parcours dont l’organisation pédagogique permet d’accueillir des étudiants qui viennent d’obtenir un baccalauréat S ou STI de préférence. La conception de ce parcours lui permet aussi d’accueillir des étudiants à d’autres niveaux d’études (BTS, DUT, CPGE, PCEM, PCEP, …).


  • Présentation synthétique :


La mention EEA propose un seul parcours type relativement pluridisciplinaire.
B – Objectifs pédagogiques
a – Connaissances :
La mention EEA, s'appuie très largement sur les mathématiques, la physique, l'électronique et l'informatique. Elle permet de donner aux étudiants une bonne culture générale dans l’ensemble des disciplines nécessaires aux futurs spécialistes des domaines de l’électronique, de l’électrotechnique, de l’automatique, de l’automatisme, de l’informatique industrielle, du traitement du signal ou des télécommunications.
b – Compétences :
La mention EEA est une filière scientifique et technologique dont l'objectif est la poursuite d’études longues.
Cette mention est le premier étage d’un ensemble cohérent qui intègre la spécialité EEAII de la mention Sciences Exactes et Sciences de l’Ingénieur (SESI) du Master Sciences-Technologies-Santé de l'Université de Reims Champagne Ardenne.
A la fin de sa formation, l’étudiant doit posséder une culture scientifique dans les domaines de l’EEA afin d’être capable de :

  • Poursuivre des études longues dans le domaine de l’EEA en intégrant la spécialité EEAII de la mention Sciences Exactes et Sciences de l’Ingénieur (SESI) du Master Sciences-Technologies-Santé de l'Université de Reims Champagne Ardenne.

  • Poursuivre des études longues dans le domaine de l’EEA en intégrant, après mobilité, un master du domaine dans des universités françaises ou étrangères.

  • Intégrer l’IUFM pour préparer les concours de l’enseignement secondaires (CAPE) et professionnels dans les domaines de l’EEA (CAPET de génie électrique, CAPES de Physique appliquée, PLP2, …)

  • Passer les concours des écoles d’ingénieur dans le domaine de l’EEA.

  • Passer les concours administratifs dans le domaine de l’EEA.


C – Dispositions communes à la mention
a - Conditions d’admission :
En 1ère année : Titulaires du baccalauréat (de préférence S et STI).
En 2ème année : 1ère année de DUT ou de BTS dans le domaine de l'EEA, 2ème année de CPGE, ou tout autre cursus pouvant donner lieu à la validation de 60 ECTS.
En 3ème année : Titulaires de DUT, de BTS ou de licence professionnelle dans le domaine de l'EEA, 2ème année de CPGE admissibles à au moins un concours, ou tout autre cursus pouvant donner lieu à la validation de 120 ECTS.

b - Modalités de contrôle des connaissances :
Les modalités de contrôle des connaissances suivent le règlement de scolarité présenté ci-dessous :
Chaque semestre est composé de cinq unités d’enseignement qui donnent lieu à la délivrance d’un total de 30 crédits ECTS.
Une unité d’enseignement (UE) peut être constituée de plusieurs éléments constitutifs (EC) affectés d’ECTS.
Chaque semestre est noté sur 500 points.
La liste des UE et des EC que doit suivre chaque étudiant(e) à chaque semestre est établie par l’équipe de formation. Cette liste est construite en cohérence avec les objectifs de chaque mention.
Nombre et nature des sessions

Le contrôle des connaissances est semestriel. Il est organisé en deux sessions : une «première session » puis «une seconde session ».

Les modalités des examens écrits terminaux garantissent l’anonymat.
Obtention des UE, EC, semestres
Le contrôle des connaissances prend la forme d'examens terminaux et/ou d'un contrôle continu (incluant notamment l'évaluation de l'enseignement pratique, des épreuves écrites portant sur l’ensemble des enseignements, ainsi que des épreuves orales). La nature et le poids respectif de l'examen terminal et du contrôle continu, sont arrêtés chaque année pour toutes les UE et tous les EC.
Les unités d'enseignement sont définitivement acquises et capitalisables dès lors que l'étudiant y a obtenu la moyenne. De même, sont capitalisables les éléments constitutifs des unités d'enseignement.
La compensation est organisée sur le semestre sur la base de la moyenne générale des notes obtenues pour les diverses unités d'enseignement, pondérées par les coefficients.
Assiduité

Les séances de travaux dirigés, de travaux pratiques et de langues sont obligatoires. En cas d’absence injustifiée l’étudiant(e) est déclaré(e) défaillant(e) à l’UE ou l’EC pour les deux sessions. Dans le cas d’une absence justifiée, le jury de l'UE ou de l'EC se réunira et examinera chaque cas.
Absence

En cas d’absence injustifiée à une des épreuves prises en compte dans le contrôle continu l’étudiant est réputé avoir obtenu une note égale à zéro. Dans le cas d’une absence justifiée, le jury de l'UE ou de l'EC concerné se réunira également et examinera chaque cas.
Le contrôle continu pourra être adapté pour les étudiants salariés, handicapés, sportifs de haut niveau et chargés de famille et les étudiants engagés dans la vie associative étudiante (les séances de TP et de langue restent obligatoires). Pour cela une demande de dispense de contrôle continu ou d’aménagement d’études doit être retirée au service de scolarité dans le mois qui suit le début des cours pour chaque semestre.
Une UE ou un EC est définitivement acquis et capitalisable si la note finale est supérieure ou égale à la moyenne et si l’étudiant(e) n’est pas défaillant(e).
En cas d’absence justifiée ou non à un Examen Terminal à la première session, l’étudiant(e) est déclaré(e) défaillant(e). Aucun calcul ne pourra être effectué sur le semestre correspondant. L’étudiant(e) devra obligatoirement repasser cette épreuve la seconde session pour que le calcul puisse être effectué.
Autorisation de poursuite d’étude dans un nouveau semestre

Dans un nouveau semestre, en licence (CEVU du 2 mai 2005) (référence à l’arrêté du 23 avril 2002, article 28.1) : la poursuite des études dans un nouveau semestre est de droit pour tout(e) étudiant(e) à qui ne manque au maximum que la validation d’un seul semestre dans son cursus.

Tout(e) étudiant(e), à qui il reste jusqu’à 30 ECTS à valider dans un même semestre, peut s’inscrire de droit dans le semestre suivant. L’équipe pédagogique formule les recommandations et conseils facilitant la suite de la formation.
Seconde session

La seconde session sera organisée sous forme d’examens pratiques, écrits ou oraux. La liste, le poids et la nature des notes qui pourront être conservées de la première session pour la seconde session seront définis en début de chaque année.
L’inscription aux examens de la seconde session doit se faire auprès du tuteur référent : les étudiant(e)s choisissent parmi les UE ou EC non validés et non compensés ceux qu'ils ou elles souhaitent repasser ou conserver.
L’inscription à une UE ou EC annule automatiquement la note obtenue à la première session, cette note sera remplacée par celle obtenue à la seconde session.
Tout(e) étudiant(e) qui ne se présentera pas à son rendez-vous pédagogique sera automatiquement réinscrit(e) aux UE ou EC non validés.
A la seconde session, tout(e) étudiant(e) ne se présentant pas à l’une des épreuves à laquelle il ou elle est inscrit(e) sera déclaré(e) défaillant(e) à cette UE ou cet EC.
En cas d’absence justifiée ou non à un Examen Terminal de la seconde session, l’étudiant(e) est déclaré(e) défaillant(e). Aucun calcul ne pourra être effectué sur le semestre correspondant.
Le report, d’une année d’étude sur l’autre, des notes de travaux pratiques est automatique si la moyenne obtenue est au moins égale à douze sur vingt. Ce report n’est valable exclusivement que pour l’année suivante.
c – Jurys :
Le fonctionnement des jurys est régi par les textes officiels.
Le jury est composé d'autant de membres qu'il y a d'UE par année. Il comprend au moins une moitié d'enseignants-chercheurs et d'enseignants parmi lesquels le président du jury est nommé.
Les jurys des différentes mentions de la Licence Sciences-Technologies-Santé se réunissent à l’issue de chaque session de chaque semestre. Ils délibèrent sur les résultats obtenus et arrêtent la liste des étudiant(e)s admis(e)s ayant validé le semestre et/ou l’année universitaire ainsi que la liste des UE et EC définitivement acquises. Par ailleurs, ils arrêtent la liste des étudiant(e)s admis(e)s au diplôme.
d - Passerelle et réorientation :
Les différents parcours des mentions de licence STS ont été construits pour permettre une orientation progressive des étudiants. Ainsi, la présence d'UE/EC libres et d’UE/EC de différenciation permet aux étudiants de préparer à tout moment une réorientation vers d'autres filières. Les actions décrites dans le paragraphe "3 J Démarches innovantes" concourent à faciliter la réorientation.
Depuis de nombreuses années, il existe des passerelles avec les filières de l'IUT.
Nous souhaitons également mettre en place un semestre "Nouveau Départ" pour les étudiants en difficulté après le S1. Ce semestre s’étendant de février à juin, permettrait aux étudiants de sortir d'une logique d'échec en leur donnant :

  • Les bases scientifiques nécessaires pour réussir des études scientifiques,

  • Les méthodologies de travail,

  • La possibilité de préparer une éventuelle nouvelle orientation,

  • La possibilité d’un travail de réflexion sur le projet professionnel intégrant un bilan de compétences réalisé dans le cadre du "Relais-Etudiants" mis en place au sein de l'URCA.


Ces outils sont nécessaires pour que les étudiants en difficulté puissent reprendre confiance en eux et repartir sur de bonnes bases, en ayant toutes les chances de réussir aussi bien en Licence STS qu'ailleurs.
e - Procédure d’évaluation des enseignements et des formations :
La commission pédagogique permanente de l'université est en charge de la mise au point d'un questionnaire d'évaluation des enseignements par les étudiants. Ce questionnaire comportera un tronc commun à l'ensemble des UE de l'URCA, et pourra le cas échéant être complété en vue de l'évaluation de points particuliers à chaque formation. Ce questionnaire sera distribué aux étudiants en vue de l'évaluation de chaque UE constituant le diplôme à la fin de chaque semestre et sera traité de façon centralisée par l'équipe pédagogique de la licence.

D – Organisation pédagogique de la mention :
La présentation détaillée des UE sera donnée en Annexe.


Responsable de la mention
Nom : DUBOIS Grade : MCF
Prénom : Olivier Section CNU : 61
Discipline principale Equipe de recherche

enseignée : de rattachement :

Informatique Industrielle CReSTIC



 : 03 26 91 31 05


Fax : 03 26 91 31 06

e-mail : olivier.dubois@univ-reims.fr


a - Présentation générale
Organisation générale de la Licence Sciences-Technologies-Santé
Les parcours-types de toutes les mentions de la Licence Sciences-Technologies-Santé suivent l'architecture schématisée ci-dessous :

Dans tous les parcours-types, chaque semestre est composé de cinq unités d’enseignement qui donnent lieu à la délivrance d’un total de 30 crédits ECTS.
Une unité d’enseignement (UE) peut être constituée de plusieurs éléments constitutifs (EC) affectés d’ECTS.
Les UE et les EC prennent quatre formes :

  • UE ou EC Fondamentales (obligatoires pour le parcours type considéré)

  • UE ou EC de Différenciation (à choix restreint)

  • UE ou EC Libres

  • UE ou EC de PCL (professionnalisation, communication, langues)


Toutes les UE ont un volume horaire de 60h à l'exception des 2 demi-UE de PCL des semestres S1 et S2 qui présentent un volume horaire supplémentaire de respectivement 60h et 30h.
Le volume horaire de la licence Sciences-Technologies-Santé est donc de 1890h (3x600h + 90h).
b - Organisation de la mention


  • Conception des parcours


La mention EEA de la Licence Sciences-Technologies-Santé comprend un parcours type découpé en unités d’enseignement. Son organisation pédagogique doit permettre d’accueillir des bacheliers scientifiques dans les meilleures conditions afin de leur permettre de valider leur diplôme de licence en trois ans.
Comme l'indique la figure ci-dessous qui représente la progression semestrielle de la mention EEA, les étudiants peuvent aussi intégrer ou quitter les parcours de la mention EEA là où ils le souhaitent. Les "tuteurs" les informent et pointent avec eux les incohérences pédagogiques qu’ils auront à surmonter (cf. paragraphe "3 J Démarches innovantes"). Les étudiants peuvent alors faire leur propre choix en toute connaissance de cause.


Dans le cadre des UE/EC libres et des UE/EC de différenciation, les étudiants peuvent à tout moment préparer une réorientation vers d’autres filières.
La progression pédagogique du parcours de la mention EEA a été établie pour être cohérente avec les parcours de BTS et de DUT du domaine de l’EEA. Ces parcours sont aussi adaptables à des étudiants d’autres origines.
En effet, de part la modularité du parcours les étudiants titulaires d’un BTS ou d’un DUT peuvent, selon leur discipline d’origine, se voir valider l’équivalent de 120 ECTS. Un parcours personnalisé construit à partir de l’ensemble des unités d'enseignement de la mention EEA leur est proposé. Ils peuvent ainsi obtenir la licence en deux semestres.
De même les étudiants qui ont validé une première année de BTS ou de DUT peuvent, selon leur discipline d’origine, se voir valider l’équivalent de 60 ECTS. Ils peuvent ainsi obtenir la licence en quatre semestres.

Les BTS et les DUT du domaine les plus particulièrement concernés sont les suivants :

  • BTS CIRA (contrôle industriel et régulation automatique)

  • BTS ETT (électrotechnique)

  • BTS IRIS (informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques)

  • BTS MAI (Mécanique et Automatismes Industriels)

  • BTS SE (systèmes électroniques)

  • DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle)

  • DUT GIM (génie industriel et maintenance)

  • DUT MP (mesures physiques)

  • DUT RT (réseaux et télécommunications)


Les étudiants de deuxième année de classes préparatoires se voient valider l’équivalent d’une année, soit 60 ECTS. Si par contre, ils sont admissibles à au moins un concours il se voient alors valider l’équivalent de deux années, soit 120 ECTS.
Les deux premières années de la mention EEA étant communes à 80% (16 UE communes sur 20) avec les parcours "Mécanique" et "Thermique et Energie" de la mention PC, les réorientations des étudiants entre ces trois parcours de la licence STS sont possibles à tous les semestres.
Les étudiants des mentions MI et PC qui ont validé 60 ECTS dans leur parcours peuvent intégrer la mention EEA au niveau du troisième semestre. Par le biais des UE/EC libres, le parcours type peut être adapté afin de combler d'éventuelles lacunes.
Les étudiants des mentions MI et PC qui ont validé 120 ECTS dans leur parcours peuvent intégrer la mention EEA au niveau du cinquième semestre. Par le biais des UE/EC libres, le parcours type peut être adapté afin de combler d'éventuelles lacunes.
D’une manière générale, tout étudiant ayant suivi un cursus de l’enseignement supérieur peut demander une validation de ses acquis auprès de l’équipe de formation.


  • Structuration


Les champs disciplinaires qui structurent les enseignements de la mention EEA sont indiqués dans le tableau ci dessous :


Disciplines

Volume horaire

Electronique

300 h

Electrotechnique

180 h

Automatique

60 h

Informatique et Informatique industrielle

420 h

Traitement du signal

90 h

TP longue durée pluridisciplinaire EEA

120 h

Mathématiques et Mécanique

210 h

Physique

180 h

Langues (Anglais)

90 h

Environnement professionnel

105 h

Culture scientifique

15 h

Unités libres

120 h


Dans la majorité des cas, le travail personnel de l'étudiant est estimé à une heure de travail pour une heure de présentiel.
Dans la suite, chaque EC est désignée par un code composé de lettres suivies de chiffres. Le début du code indique la discipline enseignée :


Code

Discipline

EL

Electronique

ETT

Electrotechnique

AUTO

Automatique

II

Informatique industrielle

TS

Traitement du signal

MA

Mathématique

PH

Physique

CH

Chimie

AN

Anglais

EP

Environnement professionnel

FIP

Formation à l'insertion professionnelle

CS

Culture scientifique

MECA

Mécanique

GM

Génie mécanique

INFO

Informatique



La figure suivante détaille, par semestre (de S1 à S6), la structure type du parcours de la mention EEA.

Il est à noter qu'au cours des deux premières années du parcours EEA, 73% des UE fondamentales (14 UE sur 19) sont composées d'au moins deux EC et que sur l'ensemble des trois années, 58% des UE fondamentales (17 UE sur 29) sont composées d'au moins deux EC.

En se qui concerne l'UE libre du semestre S2, l'étudiant peut la constituer de 2 EC sachant que la majorité des enseignements proposés comme unité libre délivre 3 ECTS (une demi-UE).
Fourchette de volume horaire global pour un étudiant pour ce diplôme :

entre 3547 et 3690 heures (suivant le choix des UE/EC libres et de différenciation)

Dont :

- Cours : 492 heures (minimum)

- Cours TD intégrés : 120 heures (minimum)

- TD : 590 heures (minimum)

- TP : 545 heures (minimum)

- Travail personnel attendu: 1800 heures



  • Liste des EC proposés


Les tableaux ci après présentent l'ensemble des EC de la mention EEA.
En plus des catégories traditionnelles (CM, TD, TP), certains EC se déroulent sous la forme de "CM-TD intégrés" (CM/TD) ou de "TP longue durée" (TPLD).
La constitution des UE en EC est présentée en annexe 3.



Le tableau ci-dessous présente une liste d'EC pouvant être proposés comme unité libre aux étudiants du parcours EEA.

Parmi ces EC libres, il faut souligner que ETT0401 est fortement conseillé aux étudiants de 2ème année souhaitant poursuivre en licence professionnelle "Maîtrise et qualité de l’énergie électrique".
Le tableau ci dessous présente une liste d'EC pouvant être proposés comme unité libre aux étudiants des autres parcours de la licence STS.

Certains de ces EC seront également proposés aux étudiants désirant se réorienter vers le parcours EEA à quelque niveau que ce soit (en provenance d'autres mentions de la licence STS, de BTS, de DUT, de CPGE, ...).


c - Effectifs inscrits et taux de réussite des 3 dernières années :

Ces chiffres doivent être nuancés par le fait qu'un nombre non négligeable d'étudiants inscrits en début d'année, surtout en 1ère et en 2ème, ne suivent aucun enseignement et ne se présentent pas aux examens.
E – Equipe pédagogique de la mention :


F – Equipe de formation :
Selon l’article 19 de l’arrêté du 23 avril 2002 relatif au grade de licence :


NOM

GRADE

ROLE

Olivier DUBOIS

MCF

Responsable de la formation
Tuteur

David CARTON

PRAG

Président du département EEA

François GELLOT

MCF

Représentant de la spécialité EEAII du Master SESI

Damien ZANDER

MCF

Tuteur

Dominique COUSIN

Ingénieur d’étude

Ingénieur d’étude du Département EEA

Nicolas BRASSEUR

Ingénieur d’étude

Ingénieur d’étude du Département EEA

Sylvie KOKIL

Secrétaire

Secrétaire du Département EEA









Catherine BRISSON




Responsable de la scolarité

Ensemble des personnels administratifs (scolarité) et technique




Equipe administrative


Directeur(s) ou Directrice(s) des Etudes :
NOM : DUBOIS Prénom : Olivier
GRADE : MCF

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   27

similaire:

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconDossier de demande d’habilitation à

Dossier de demande d’habilitation à iconAnnexe du dossier de demande d’habilitation de la licence de chimie

Dossier de demande d’habilitation à iconMerci de suivre précisément les instructions (textes en bleu qui...

Dossier de demande d’habilitation à iconDes eaux et des forêts dossier de Motivation / Notice
«dossier de motivation», d’émettre un quelconque jugement de valeur sur les candidats








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com