J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France








télécharger 240.15 Kb.
titreJ’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France
page1/7
date de publication17.01.2018
taille240.15 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7
Liste des anciens élèves décédés

ou anciens professeurs ….

avec carrière connue

et nos peines dans nos familles

(17/1/2015)
La date donnée est celle du décès ou la date à laquelle nous avons eu l’information
J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France.

- ANCEL Jean-Paul (décédé en 2007)
- ANCEL René (né 7 octobre 1916 - décédé 11 décembre 2010) – Industriel – Fabricant de boissons – (1924-1930).

René est né le 7 octobre 1916, dans un village de l’Oise, au son des canons environnants, au sein d’une famille de fromagers qui, vers 1922, décide de se recentrer à Vichy. Ville que connaissaient ses grands-parents qui y soignaient leur foie et que le grand père affectionnait pour y assouvir sa passion de pêche au saumon dans l’Allier.

Le père de René achète l’usine de limonade Bresson, et s’installe à Cusset. René ira donc au Collège de Cusset, il y effectuera des études moyennes, n’étant intéressé que par la mécanique. Son père l’initiera donc à la fabrication de la limonade en le faisant passer par tous les postes de l’usine et de l’entretien des machines avant de mourir en 1940, des suites de la Guerre de 1914.

En 1937, René effectue son service militaire suivi de la Guerre de 1940. Il n’est heureusement pas fait prisonnier et en 1941, il épouse « la petite Moncelet » de pure souche vichyssoise. Ils auront 4 enfants : Nicole malheureusement décédée en 1943, Chantal née en 1944 et les jumeaux : Gilles et Patrick en 1946, 5 petits-enfants et 2 arrière-petits-enfants.

En 1949 avec son frère Georges, qui s’occupe des finances, ils prennent la concession « Coca-Cola » qui donnera un bel essor à leur entreprise. Ensemble, pour leur travail et certains loisirs comme : le ski nautique, dont ils firent parti des pionniers à Vichy ; ensemble ils prirent une retraite méritée et agréable en 1982.

Georges disparaîtra assez brusquement en 2000. René lui survivra 10 ans. Mais résigné et vaincu par la maladie est ses souffrances, il s’éteindra le 11 décembre 2010, nous laissant tous dans la peine et les regrets.

Il était le père de Gilles et l’oncle d’Henry.
- AUBLANC Jean-Louis (décédé en 1960, accident de voiture à Vichy)
- AUSCULE Albert (10 août 1921 - 13 octobre 2007) – Président de notre Association de .. à 2006 - (élève du Collège de 1932 à 1939).

Né le 10 août 1921 à Cusset, il débute en 1932 ses études secondaires au Collège de Cusset. Il les continue à la Faculté de Clermont-Ferrand d’où il sort avec une licence de Droit. Attiré par l’enseignement, il devient instituteur dans la région d’Angers. A sa retraite, il revient dans l’Allier, à Lapalisse, où il ouvre un commerce d’antiquités, spécialisée dans les luminaires. Il est élu conseiller municipal, Président du Syndicat d’Initiative, fait partie du Lions Club (section Varennes), et des anciens du Collège sont il devient Président en 1993, succédant à Jean Chataigner. Très malade, il entre à la maison de retraite de Lapalisse, où il resta presque 2 ans. Il y décède en octobre 2007.
- BACQUIAS Guy (décédé le 16 mars 2009 à l’âge de 86 ans) - Retraité du Ministère de l’Intérieur (s’était retiré à 92700 COLOMBES, puis à GRAMMAT dans le Lot) - (1934-1941) – Inhumé à Vichy. Frère de Roger BACQUIAS, également ancien élève.
- BALESTAT Paul (décédé le 28 septembre 2012 à l’âge de 90 ans) – Ancien Directeur financier, retraité, il habitait Sceaux dans la Région parisienne. Au Collège de 1933 à 1941.
- BARDEAUX Jean (né 28 décembre 1933, décédé 9 juin 2010) – Habitait VICHY - (1945-1952)
- BARDOT Roger (2007) – Elève du Collège de 1942 à 1944. – décédé en 1965 ?
- BARGE Jeannine (1929-1996) – Née à Cusset. A été institutrice en Tunisie.

L’annonce de son décès tragique(*) et “injuste” nous a tous atterrés, nous ses nombreux amis.

Née à Cusset, elle a fréquenté l’école primaire de filles de la rue Liandon, puis est entrée au Collège, en classe de 5ème et a poursuivi sa scolarité secondaire jusqu’en 1948, nantie de son bac philo. C’est alors qu’elle a pris la décision de partir à l’Ecole Normale de Tunis, et d’y commencer sa carrière d’institutrice. Les quelques années passées en Tunisie furent, pour elle, les meilleures de son existence. Elles furent interrompues prématurément par l’appel de sa famille réclamant son aide pour soigner son frère gravement malade. Et c’est le début d’une longue série de problèmes familiaux qu’elle assume avec dévouement, parallèlement à son activité professionnelle, se sacrifiant complètement.

De retour en France, elle exerce d’abord à Gannat, puis à Cusset où, très appréciée de tous, elle termine sa carrière à l’Ecole des Darcins, en 1985.

Triste période encore que ces quelques années de retraite, toujours vouée aux siens, dans l’abnégation totale d’elle-même, ce qui nous chagrinait de la voir ainsi se détruire lentement.

Nos visites la réconfortaient un peu, elle aimait beaucoup avoir des nouvelles de tous et évoquer les souvenirs du Collège. Notre peine est immense, son souvenir reste gravé en nos cœurs.

(*) : Sauvagement assassinée par son neveu (Note de la Rédaction).
- BARJAVEL René (né le 24 janvier 1911 - décédé 24 novembre 1985) – Ecrivain et journaliste. Des romans d’anticipation très célèbre. ‘Ravage’, ‘Le grand secret’, ‘La nuit des temps’, …
- BARREL Micheline (Mme RENAUD) (Décédée en janvier 2008) – Professeur de Lettres Classiques retraitée - 37, rue du Tonkin – 69100 VILLEURBANNE - (1933-1940)
- BELOT Jean (1/1928 - 5/6/2008) – Cadre Industriel (Elève de 1935 à 1938)

Jean BELOT est né à Cusset en janvier 1928 ; fils et petit fils de cussétois. Après une maternelle à Notre-Dame, il entre au Collège de Cusset, chez Mademoiselle Avignon, puis Mme Bérard. En 1938, il continue à Jules Ferry, puis en ‘autodidacte’ car très attiré par la musique. Il est élève de Mme Stalin à Vichy pour le piano et de M. Stalin pour l’orgue et l’harmonie, en même temps que clarinettiste à l’orchestre de la ‘Semeuse’ à Cusset, où il fonda aussi une chorale et un quatuor. Après son régiment, il entre à la Manurhin, où se déroule toute sa carrière professionnelle, avec de très nombreux voyages. Ayant épousé en 1950 Jacqueline Jourdan, ils eurent 3 filles dont il fut toujours très proche. Retraité à 63 ans, il s’adonne à la peinture et à ses sports favoris, le tennis et le ski. Et surtout continue son engagement aux ‘Amis du Vieux Cusset’, association dont il fut membre-fondateur et trésorier en 1969, avant d’en devenir le Président de 1990 à 2000. Il dirige le déblaiement des ‘souterrains’ de Cusset. Il est également Président de ‘connaissance du Patrimoine’. Victime d’un traumatisme crânien en 2003, son cerveau se dégrade peu à peu jusqu’à la maladie d’Alzheimer. Nous avons fêté ses 80 ans le 17 janvier 2008 ; il est décédé le 5 juin.
- BERAUD François (19 juillet 2004), professeur d’anglais au Collège puis à Presles. Membre d’honneur de l’Association.

C’est fin 2005 que Mme Irène BERAUD, son épouse, nous a appris le décès de notre camarade François BERAUD, le 19 juillet 2004, suite à une crise cardiaque. Il avait été professeur d’anglais dans notre Collège et fut par la suite nommé au lycée de Presles et termina sa carrière en professant par correspondance à Lyon. La mort tragique de son fils, médecin urgentiste, tué en hélicoptère lors d’une mission, l’avait beaucoup affecté.
- BESSON Antonin (22 juin 1895, Billy – décédé en 1985)

Procureur Général Haute Cour de Justice.

- BEURRIER Robert (2006), médecin.
- BILLON / GILLET Etiennette (2007).
- BLOCH Gilbert (décédé 13/12/2008) – Administrateur à la Division Statistique de l’O.E.C.E.- Fonctionnaire International (1940-1941)
- BOISSEAU Michel (1926 – 1er février 1982)

Frère de Jacques et cousin germain de Jean CHATAIGNER et de Jacques BRANCHER, Michel nous a quittés après une douloureuse maladie le 1er février 1982 à 55 ans et demi.

Entré au Collège dès la 11ème en 1931, il le quittait en 1943 pour travailler d’abord avec son père dans la droguerie. Plus tard, il était à Vichy Inspecteur Commercial de la maison Kiravi.

Sa gentillesse, sa bonne humeur étaient appréciées par tous ceux qui le connaissaient.

A son épouse, à ses enfants, à sa Maman, à ses frères, à sa sœur, nous adressons nos condoléances émues.

- BOISSELIER Xavier (Nyons, 11 mai 1925 - 19 août 1981) – Fils du ‘patron’ Abel.

Il était passé à Cusset, fin juillet, en allant embrasser sa chère Maman à Paray-le-Monial, avant de gagner la Corse où il devait passer ses vacances avec sa famille. Il avait vu ses amis Marcel GERANTON et Henri CADOR. Avec eux, il avait tenu à revoir son vieux Collège. Pensait-il alors qu’il effectuait un ultime pèlerinage dans les lieux où il avait passé son enfance ?

Et puis le 19 août la nouvelle se propageait rapidement dans Vichy et Cusset « Zaza est mort », noyé au cours d’une baignade en Corse. Accident ? Crise cardiaque ?

En quelques instants tout était brisé : une très brillante carrière, une famille remarquable, il avait 5 enfants. Il venait tout juste d’avoir 56 ans. Nous ne pouvons lui adresser plus grand hommage qu’en reproduisant l’article paru dans « Nice-Matin » du 16 août.

UN SPÉCIALISTE DES RELATIONS MONETAIRES INTERNATIONALES

La mort brutale du professeur Xavier BOISSELIER sera ressentie avec une émotion particulière dans les milieux universitaires de la Côte d’Azur, où il avait su se gagner l’estime et le respect de ses collègues et de ses étudiants.

Né à Nyons (Drôme), le 11 mai 1925, il occupa plusieurs fonctions dans le secteur, privé avant de se consacrer â partir de 1960 à ce qui constituait chez lui une irrésistible vocation : l’enseignement.

Economiste, spécialiste dans les relations monétaires internationales, il fut brillamment reçu à l’agrégation en 1964, après avoir été, un temps, chargé de cours à la faculté de droit et de sciences économiques de Montpellier.

Après avoir enseigné à Beyrouth durant 4 ans, il fut nommé professeur à la Faculté de Droit et de Sciences Economiques de Nice en 1968.

En 1971, il succédait au doyen, Jean-Claude DISCHAMPS au poste de directeur de l’institut d’administration des entreprises, fonction qu’il occupa jusqu’à sa désignation, en novembre 1977, comme directeur de l’institut universitaire de technologie (I.U.T.) de Nice. Son mandat arrivait à son terme, mais le professeur BOISSELIER avait exprimé son désir d’être confirmé dans ses fonctions où, il est vrai, sa compétence, son sens de la pédagogie, la fermeté de son administration avaient contribué à développer considérablement le rôle d’une institution destinée, on le sait, à former les cadres moyens des entreprises. A ce titre, M. BOISSELIER avait su nouer des rapports très vivants et très fructueux entre le monde de l’enseignement et celui des affaires.

Il fut pendant plusieurs années membre du conseil supérieur des corps universitaires (5ème section). Malgré les tâches absorbantes que lui imposait sa fonction à la tête de l’I.U.T. il avait tenu à conserver ses enseignements à la faculté de droit et de sciences économiques. Il poursuivait aussi des travaux personnels et s’apprêter à publier une importante étude sur la mesure des risques politiques dans les relations économiques internationales, spécialement en ce qui concerne les investissements internationaux.

Ancien boursier de l’université de Harvard, il était chevalier de l’ordre national du Mérite.

Nous présentons à Mme BOISSELIER, à ses cinq enfants, ainsi qu’à toutes les personnes atteintes par ce deuil, l’expression de nos condoléances émues.

Ses obsèques ont eu lieu le 21 août à Paray-le-Monial. Il repose auprès de son père qu’il vénérait profondément et dont il fut le digne descendant.

Beaucoup d’universitaires de Nice, ainsi que Monsieur le Recteur DISCHAMPS de Clermont, ami personnel de Xavier, assistaient à ses obsèques.

L’A.A.E.C.C. était représentée par Henri CADOR, Georges FRELASTRE, Paule THOMAS, Madeleine REGERAT, Madeleine REYNARD.

A sa veuve, à ses enfants, à Madame BOISSELIER, à ses sœurs Marie-Laure et Edith, à toute sa famille, nous disons notre très affectueuse sympathie et les assurons que leur peine est aussi la nôtre.
- BOUILLIER Jacques ( ? - décédé 2013) - Chef de Division à la Commission des Communautés Européennes – Au Collège dans les années 1936.
- BOULANGER Claude (1921 - décédé en 1995) -

On voudrait revenir à la page où l’on aime
Et la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts’
Lamartine


Claude Boulanger nous a quittés un dimanche, avant-veille du printemps. La Mort l’attendait sous les arbres de sa propriété d'Aydat... Aydat qu’il aimait tant.

Claude était arrivé au Collège à l'automne 1939, en compagnie de nombreux autres Parisiens qui, comme lui, avaient quitté la capitale au début de la guerre. Il y avait accompli son année de “Philo”.

Je devais faire sa connaissance en 1940 sur les bancs de la Faculté de Droit de Clermont où trois années durant avec notre amie Anita nous avons suivi les mêmes cours avant de recevoir en 1943 nos diplômes de Licence en Droit à la Faculté de Strasbourg repliée à Clermont.

Nos routes ensuite divergèrent et Claude Boulanger fit au Barreau de Clermont une brillante carrière d’avocat civiliste. Sa liberté de parole et sa causticité étaient bien connues. Mais il savait aussi mettre son talent au service des humbles.

Il était mon ami depuis cinquante-cinq ans ...

Au revoir Claude ....

Albert Auscule
- BOURGEOIS Jean (1930 - décédé 15/11/2009) - Il nous a quittés le 15 novembre 2009, au terme d’une maladie qui a miné progressivement ses forces.

Né à Vichy fin décembre 1930, d’un père sancerrois et d’une mère cussétoise, Jean était le benjamin d’une famille de 3 enfants. Son enfance se partage entre Vichy, Cusset et Châtel-Montagne, dans cette montagne bourbonnaise qui l’enchantait. Après avoir fréquenté l’école Carnot de Vichy, il poursuit ses études jusqu’en 1ère au collège de Cusset quand sa vie, à tout juste 16 ans, fut bouleversée d’abord par le décès prématuré de son père, puis de son frère cadet atteint d’une leucémie foudroyante. Ces évènements ont infléchi brutalement sa trajectoire. Il doit alors abandonner ses études pour reprendre la quincaillerie de son père, en commençant comme simple apprenti. Il va moderniser, puis développer les activités de l’entreprise, qui comptera jusqu’à 30 employés.

A l’âge de 31 ans, il fonde un foyer, d’où naquirent 2 enfants, puis 3 petits-enfants.

Après quelques années professionnellement difficiles et une fois à la retraite, il s’est consacré à des œuvres caritatives, dirigeant pendant plusieurs années l’association « L’entr’aide », dépendant du Secours Catholique, qui avait pour objet de distribuer des repas aux personnes démunies place Epinat à Vichy.

Jean a été également pendant un temps trésorier de l’association des Anciens Elèves du Collège de Cusset.

La maladie qui l’a frappé il y a plus de 10 ans a rongé peu à peu ses forces vives. Durant ces dernières années, il s’est plongé malgré cela dans des recherches généalogiques, donnant des conférences au Centre Valery Larbaud. Il a été aussi un ami des livres tout au long de sa vie, particulièrement des ouvrages régionaux. Grand amoureux de la Montagne Bourbonnaise et de la Corse, de leurs paysages et de leur histoire, il les a visitées, photographiées et étudiées avec passion pendant des décennies, sa mémoire fourmillant d’anecdotes à leur sujet. Nous n’oublierons pas Jean Bourgeois.
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconLa Trilogie Bios
«American Megafauna» (voir Wikipedia), mais dans le cadre de la série de jeux Bios, IL est lié à Bios: Genesis

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconMis à jour le Jeudi 31 Juillet 2014 à 15h17
«les amateurs de vins veulent bien payer le prix fort pour une qualité optimale», selon M. Boulard

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconEnseignement du vocabulaire en classe de sixième
«à faire apprendre», mais d’enseigner aux élèves un certain nombre des grands modes de formation des mots français, une capacité...

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France icon1usageS du numérique mise à jour juillet 2014
«Les élèves, témoigne une enseignante, ont apprécié ce travail qu'ils ont mené en groupe et en autonomie pour ce qui concerne le...

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconRésumé : Dougherty et Dune (2011) montrent que pour développer les...

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconLa médecine indique que le sida, ayant officiellement causé 28 millions...
Nécessité d’organiser des "fléaux" contre la population noire. En 1931, des tests sont faits secrètement sur les Afro-Américains...

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconCourse à pied de demi-fond
«faire sens» pour les élèves et que le plus possible IL faut essayer de mettre quelque chose qui motive les élèves au bout du module...

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconDoctorat proposition a l’inscription pour l’annee universitaire 2014-2015

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France icon«Quand le mensonge oblige l’éloignement»
«La Fin du Monde»; c’est-à-dire après le moment où Liz a été obligée de faire croire à Max qu’elle avait couché avec Kyle, pour qu’il...

J’ai ajouté ou mis à jour un grand nombre de bios en décembre 2014 et janvier 2015, avec en particulier les bios des anciens élèves morts pour la France iconAteliers decembre, janvier, fevrier








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com