Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie)








télécharger 134.14 Kb.
titreRévision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie)
date de publication06.01.2017
taille134.14 Kb.
typeProgramme
b.21-bal.com > documents > Programme

A la maison

En classe

Après la classe

Autoévaluation

Capacités évaluables

Chapitre 1







Séance 1










Révision du programme de 1ere S (fiche en ligne au début de la 1ere partie)

- regarder la video sur teachem: de la fleur à la graine.


Introduction
Représenter schématiquement l’organisation d’une plante-type-complétez le schéma d’organisation d’un angiosperrme + texte introductif.
I. Les feuilles et les racines sont des systèmes d’échanges performants avec l’environnement
TP1 L’organisation fonctionnelle des Angiospermes aériennes et leur mode de vie


Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 1 ?

1-Complétez le texte à trou fourni.

2- trouvez les définitions


Comparaison plante-animaux.

Connaître les définitions suivantes :

- angiosperme 

- xylème/sève brute

- phloème/sève élaborée

- appareil végétatif

- appareil reproducteur

- plante herbacée

- plante ligneuse

- photosynthèse

- poils absorbants

- Surface d’échange

Savoir que la plante développe des surfaces d’échanges de grande dimension avec l’atmosphère (échanges de gaz, capture de la lumière) et avec le sol (échange d’eau et d’ions).




Séance 2










Revoir le cours

II.La circulation de matière dans la plante peut se faire par des vaisseaux conducteurs

TP2 : Mise en évidence de la transpiration chez les végétaux

1- Exercice 1



Connaître les définitions suivantes :

- xylème/sève brute

- phloeme/sève élaborée

- stomate

Savoir que la plante possède des systèmes conducteurs permettant les circulations de matières dans la plante, notamment entre systèmes aérien et souterrain.




Séance 3










Préparer le QCM1

III.La plante possède des structures et des mécanismes de défense contre les agressions extérieures

Lire le tableau présentant les adaptations des plantes à la sécheresse.

Lire le pdf du cours : faire une synthèse et remplir le texte à trou.

1- Exercice d’autoévaluation sur l’adaptation de l’Oyat et du laurier

2-Sujet restitution organisée de connaissances : Expliquez quels modes de défenses, de nutrition et quels mécanismes particuliers de reproduction se sont mis en place au cours de l’évolution chez ces plantes en relation avec leur vie fixée dans 2 milieux : l’air et le sol.

3- Complétez le schéma de synthèse fonctionnel d’une plante montrant ses différents organes végétatifs et leurs principales fonctions.


Je vérifie si les exercices sont finis et compris.




Savoir que la plante possède des structures et des mécanismes de défense (contre les agressions du milieu, les prédateurs, les variations saisonnières).




Séance 4










IV. L’organisation fonctionnelle des fleurs permet la reproduction sexuée des plantes fixées
Regarder la video sur teachem : de la fleur à la graine (http://www.teachem.com/TS-SVT)

  1. A/ L’organisation florale

TP3: L’organisation fonctionnelle florale des Angiospermes aériennes et leur mode de vie

Activité 1 et activité 2

Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 4 ?

1-Complétez le texte à trou fourni.

2- trouvez les définitions

Exercice sur la morphologie des roses


-Etamine

- Fleur

- Pistil

- Pollen

Pour réviser: exercice en ligne

http://www.mesexercices.com/exercices/exercice-culture-2/exercice-culture-58950.php

Savoir : L'organisation florale, contrôlée par des gènes de développement, et le fonctionnement de la fleur permettent le rapprochement des gamètes entre
plantes fixées.




Séance 5










  1. B/ La reproduction sexuée des plantes à fleur

Une émission à regarder (si cela n'est pas déjà fait!) Life, l'aventure de la vie, épisode 9

(http://nemesistv.info/video/M86M94HGY5OS/life-laventure-de-la-vie-episode-9-les-plantes)

cours 2

Lecture du texte du CNRS


   1-La dissémination du pollen et la coévolution
1- Diapo 1,2 et 3 du pdf

2.Visualisation de la video avec teachem et complétez la figure du doc1 + aide avec la diapo 4

3- Comprendre l’autopollinisation

Complétez le doc.2

4- Comprendre l’auto-incompatibilité

Complétez le doc.3

2- De l’ovule à la graine, de la fleur au fruit

Utilisation du logiciel fleur o fruit (activité 3)

Complétez le texte à trou.

3- La dissémination des graines et la coévolution

Logiciel fleur o fruit activité 1 et 2

  1. Exercice noté de la fleur au fruit.

  2. Exercice sur la co evolution figuier-animaux

Restitution organisée d connaissance : Les plantes ont une vie fixée, ce qui peut constituer un obstacle au moment de la reproduction sexuée. Montrez en quoi une coopération avec les animaux permet la reproduction sexuée de certaines plantes à fleurs.

  • coévolution

  • pollinisation


Schéma bilan à compléter.

Savoir : La pollinisation de nombreuses plantes repose sur une collaboration animal/pollinisateur/plante produit d'une coévolution.       




A la maison

En classe

Après la classe

Autoévaluation

Capacités évaluables




Séance 5










Chapitre 2 : Le brassage génétique et sa contribution à la diversité génétique

Introduction : On repart du cycle de développement de la plante. On positionne la fécondation, la méiose.

On fait de même avec le cycle de reproduction de l’homme. Cycle à construire à la maison.
Regarder la video sur la méiose (http://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=bio-0051-2) et essayer de compléter l’animation qui est présente sur sur site :

http://svt.acamiens.fr/archives_svt/info/logiciels/meiose/meiose.htm
Rédigez un court texte explicatif sur la méiose.


I/La méiose est le mécanisme à l'origine de la production de cellules haploïdes

TP4 : les étapes de la méiose

Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 5 ?

1- trouvez les définitions

2- complétez le texte à trou


Définitions des mots :

Meiose

diploide

haploide-
Exercice sur la tomate
Pour réviser un logiciel : logiciel génétique (http://svt.ac-rouen.fr/tice/animations/genetique/genetique.htm)


Au cours de la fécondation, un gamète mâle et un gamète femelle s’unissent : leur fusion conduit à un zygote. Seule une fraction de ces zygotes est viable et se développe.
La méiose est la succession de deux divisions cellulaires précédée comme toute division d'un doublement de la quantité d'ADN (réplication). Dans son schéma général, elle produit quatre cellules haploïdes à partir d'une cellule diploïde.




Séance 6










II/ La méiose assure un brassage génétique

  1. Mise en évidence de ce brassage lors de croisements

Introduction : power point sur le test cross

TP5 : Mise en évidence d’un brassage génétique 

Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 6?

1-Complétez le texte à trou fourni.

2- trouvez les définitions

Définition des mots :

- brassage interchromosomique

- brassage intrachromosomique

- crossing-over


Au cours de la méiose, des échanges de fragments de chromatides (crossing-over ou enjambement) se produisent entre chromosomes homologues d'une même paire. Les chromosomes ainsi remaniés subissent un brassage interchromosomique résultant de la migration aléatoire des chromosomes homologues lors de la 1ère division de méiose. Une diversité potentiellement infinie de gamètes est ainsi produite.




Séance 7













Exercice de génétique-

exercice Type bac














Séance 8










  1. Des anomalies chromosomiques peuvent apparaître au cours de la méiose

Lire le power point expliquant l’origine de la trisomie et completer le texte à trou.


Exercice sur les anomalies chromosomiques

Illustrer schématiquement les mécanismes expliquant certaines anomalies chromosomiques.




Des anomalies peuvent survenir. Un crossing-over inégal aboutit parfois à une duplication de gène. Un mouvement anormal de chromosomes produit une cellule présentant un nombre inhabituel de chromosomes. Ces mécanismes, souvent sources de troubles, sont aussi parfois sources de diversification du vivant (par exemple à l'origine des familles multigéniques).

III/ Le brassage génétique est aussi dû à la fécondation


Ouvrir le tableau "les groupes sanguins et leurs combinaisons d’allèles" (http://c.coupin.free.fr/cartable/troisieme/unite_diversite/groupesanguin/index.htm) et complétezrvotre échiquier de gamètes.
Bilan : sujet bac

Restitution des connaissances
Question : En construisant le cycle de reproduction d’un Mammifère, expliquez comment est maintenu le nombre de chromosomes caractéristique de l’espèce.





Comprendre que la fécondation, réunion aléatoire de deux gamètes, augmente la diversité.

La diversité génétique potentielle des zygotes est immense. Chaque zygote contient une combinaison unique et nouvelle d'allèles. Seule une fraction de ces zygotes est viable et se développe







Séance 9










Chapitre 3 : Des processus conduisant à la diversification des êtres vivants avec ou sans modification des génomes

http://www.cndp.fr/evolution-des-especes/a-la-recherche-des-parentes.html



Introduction :

texte de la recherche- Avril 2009-page 50

I. la diversité des mécanismes de diversification des génomes
TP6 : La diversification des êtres vivants avec modification des génomes (1)
Activité 1 : STRUCTURE ET FONCTION DE LA PROTEINE CODEE PAR UN GENE HOMEOTIQUE
Activité 2 : Les duplications et les mutations des gènes, un des fondements de l’évolution de la biodiversité
Doc complémentaire pour comprendre sur les mécanismes de duplication-transposition et doc sur

comparaison développement entre Homme et chimpanzé (académie de Dijon)

Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 9?

1-Complétez le texte à trou fourni.

2- trouvez les définitions

3- Réalisez un schéma montrant comment on peut obtenir une famille multigénique.


- gène homéotique
- transfert de gène horizontal

- famille multigénique

- homologie de gènes

- La chronologie, la durée et l’intensité de l’expression des gènes du développement

- mutation

-duplication

-transposition

-transfert de gène horizontal

S'agissant des gènes impliqués dans le développement, des formes vivantes très différentes peuvent résulter de variations dans la chronologie et l'intensité d'expression de gènes communs, plus que d'une différence génétique.





Séance 10













Exercice type bac : sujet métropole juin 2013 (mouche) et septembre 2013 (tomate)













TP6 : La diversification des êtres vivants avec modification des génomes (2)
Activité 3: Les hybrides et les mécanismes de polyploïdie (atelier 3)


Activité 4: Les transferts de gènes horizontaux (atelier 4): Article du CNRS sur l’origine du placenta et un document pour comprendre le cycle de reproduction d'un virus.




-Hybride

- Polyploïde


Savoir qu’il existe d’autres mécanismes de diversification des génomes : hybridations suivies de polyploïdisation, transfert par voie virale, etc.




Séance 11













Exercice : perte des pattes chez le serpent

Exercice bilan du chapitre 3













Séance 12










II/ Possibilité de diversification du vivant sans modifications génomes par mutations

TP7 : La diversification des êtres vivants sans modifications des génomes

2 activités dont 1 avec le livre page 42



Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 10 ?

1-Complétez le texte à trou fourni.

2- trouvez les définitions

3- Complétez le schéma bilan de ce chapitre.


-symbiose

- nodosité

-cnidaire

-transfert de plasmide

- lichen/mychoryse

Savoir qu’une diversification des êtres vivants est aussi possible sans modification des génomes : associations (dont symbioses) par exemple.




Séance 13













Bilan II/

III/ Possibilité de transmission de caractères comportementaux d’une génération à l’autre par voie non génétique

Exercice sur le comportement des oiseaux.







Savoir : que chez les vertébrés, le développement de comportements nouveaux, transmis d'une génération à l'autre par voie non génétique, est aussi source de diversité : chants d'oiseaux, utilisation d'outils, etc.






Séance 14










Chapitre 4 De la diversification des êtres vivants à l’évolution de la biodiversité

Révision: animation en ligne sur la phalène du bouleau (fiche révision 3eme) et page 56-57 du livre

Révision: animation en ligne sur la phalène du bouleau (fiche révision 3eme) et page 56-57 du livre

I. Le concept d’espèce a évolué au cours de l’histoire de la biologie


Travail à faire à la maison

à l’aide des documents p.62 et 63 et du power point:

1. Donner la définition typologique et la définition biologique d’une espèce.

2. Construire un tableau présentant les avantages et les problèmes posés par chacune de ces définitions de l’espèce.


Sujet présentant les mécanismes qui peuvent aboutir à l’apparition de nouvelles espèces.

II.  L’évolution des populations dépend des combinaisons génétiques aléatoires et de la pression de l’environnement


Ex phalène du bouleau

Ex : deux espèces de poissons du même genre : Amphilophus citrinellus et Amphilophus zaliosus

III. De l’évolution des populations à l’évolution des espèces: les mécanismes de spéciation


Sujet présentant les mécanismes qui peuvent aboutir à l’apparition de nouvelles espèces: exemple de la souris de Madère


Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 12 ?

1- trouvez les définitions

2- Relire le schéma bilan de ce chapitre.


- définition biologique d’une espèce

- définition typologique de l’espèce

- dérive génétique

-effet de fondation

-évolution biologique

-population

- sélection naturelle

-spéciation

-isolement reproductif

-barriere géographique

-isolement génétique
QCM sur tout le chapitre 3  et 4

Sous l’effet de la pression du milieu, de la concurrence entre êtres vivants du hasard, la diversité des populations change au cours des générations.

L’évolution est la transformation des populations qui résulte de ces différences de survie et du nombre de descendants.

La diversité du vivant est en partie décrite comme une diversité d’espèces. La définition de l’espèce est délicate et peut reposer sur des critères variés qui permettent d’apprécier le caractère plus ou moins distinct de deux populations (critères phénotypiques, interfécondité, etc.). Le concept d’espèce s’est modifié au cours de l’histoire de la biologie.

Une espèce peut être considérée comme une population d’individus suffisamment isolés génétiquement des autres populations. Une population d’individus identifiée comme constituant une espèce n’est définie que durant un laps de temps fini. On dit qu’une espèce disparaît si l’ensemble des individus concernés disparaît ou cesse d’être isolé génétiquement. Une espèce est définie si un nouvel ensemble s’individualise.






Séance 15










Chapitre 5 : Un regard scientifique sur l’évolution de l’Homme

Introduction :
Article de La recherche : Et l’homme quitta les singes…..

  1. La place de l’homme parmi les primates

TP8 : Un regard scientifique sur l’évolution de l’homme (1)

Qu’est-ce-que j’ai retenue de la séance 11?

1- trouvez les définitions

2- remplir le schéma bilan de l'arborescence

  • arbre phylogénétique

  • primate

  • grand primate

  • prognathisme

  • ancêtre commun




D'un point de vue génétique, l'Homme et le chimpanzé, très proches, se distinguent surtout par la position et la chronologie d'expression de certains gènes. Le phénotype humain, comme celui des grands singes proches, s'acquiert au cours du développement pré et postnatal, sous l'effet de l'interaction entre l'expression de l'information génétique et l'environnement (dont la relation aux autres individus). Les premiers primates fossiles datent de - 65 à -50 millions d'années. Ils sont variés et ne sont identiques ni à l'Homme actuel, ni aux autres singes actuels. La diversité des grands primates connue par les fossiles, qui a été grande, est aujourd'hui réduite. Homme et chimpanzé partagent un ancêtre commun récent. Aucun fossile ne peut être à coup sûr considéré comme un ancêtre de l'homme ou du chimpanzé.




Séance 12










II) Les critères d’appartenance à la lignée humaine sont anatomiques et socioculturels

TP 9 : Un regard scientifique sur l’évolution de l’homme (2)







Le genre Homo regroupe l'Homme actuel et quelques fossiles qui se caractérisent notamment par une face réduite, un dimorphisme sexuel peu marqué sur le squelette, un style de bipédie avec trou occipital avancé et aptitude à la course à pied, une mandibule parabolique, etc. Production d'outils complexes et variété des pratiques culturelles sont associées au genre Homo, mais de façon non exclusive. La construction précise de l'arbre phylogénétique du genre Homo est controversée dans le détail.




Séance 13










TS Thème 1.B Le domaine continental et sa dynamique

Chapitre 1: La caractérisation du domaine continental : lithosphère continentale, reliefs et épaisseur crustale

Introduction : Exercice de révision 1ere S

Comparaison massif ancien et nouveau

TP1 : caractéristique de la lithosphère continentale




-isostasie

- racine crustale

- radiochronologie


La croûte continentale, principalement formée de roches voisines du granite, est d'une épaisseur plus grande et d'une densité plus faible que la croûte océanique.





Séance 14










V. L’épaisseur de la croûte continentale est le résultat d'un épaississement et d'un raccourcissement dus à des forces de convergence

Cours sur la collision




-indice pétrographique

- indice tectonique







Séance 15










Chapitre 2: Convergence lithosphérique : contexte de la formation des chaînes de montagnes.

Revoir les marges passives du cours de 1ere S.

I/ Les indices d’un paléoocéan




  • ophiolite

  • marge continentale passive

  • collision




Les chaînes de montagnes présentent souvent les traces d'un domaine océanique disparu (ophiolite) et d'anciennes marges continentales passives.
















II/Les indices d’une paléosubduction

  1. Des indices minéralogiques de la paléosubduction

TP : Les indices d'une paléosubduction

TP3 les indices d'une paleosubduction




-subduction

-subsidence thermique

-metamorphisme

La « suture » de matériaux océaniques résulte de l'affrontement de deux lithosphères continentales (collision). Tandis que l'essentiel de la lithosphère continentale continue de subduire, la partie supérieure de la croûte s'épaissit par empilement de nappes dans la zone de contact entre les deux plaques. Les matériaux océaniques et continentaux montrent les traces d'une transformation minéralogique à grande profondeur au cours de la subduction. La différence de densité entre l'asthénosphère et la lithosphère océanique âgée est la principale cause de la subduction. En s'éloignant de la dorsale, la lithosphère océanique se refroidit et s'épaissit. L'augmentation de sa densité au-delà d'un seuil d'équilibre explique son plongement dans l'asthénosphère. En surface, son âge n'excède pas 200 Ma.


























































































































similaire:

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : La définition critique de la science

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : generalites I indications du dosage [15, 29, 48]

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : Mobilisation des connaissances (8 points)

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : Mobilisation des connaissances (8 points)

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : Mobilisation des connaissances (8 points)

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : Mobilisation des connaissances (8 points)

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : Mobilisation des connaissances (8 points)

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie : Mobilisation des connaissances (8 points)

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) iconII. 1ère partie : mécanisme d’adhésion et de migration cellulaire

Révision du programme de 1ere s (fiche en ligne au début de la 1ere partie) icon1ère partie du catalogue – 1er jour de vente (lundi 24 août)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com