Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006)








télécharger 257.98 Kb.
titreIl s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006)
page1/7
date de publication21.01.2018
taille257.98 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7


Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006).

C’est une étude réalisée à partir des données statistiques des registres

Et des dossiers médicaux des enfants hospitalisés pour un problème du diabète.

L’analyse de la qualité de la prise en charge de ces malades a été aussi étudiée à partir de l’entretien avec les médecins du service des urgences, et du questionnaire avec le personnel du service de pédiatrie.

Parmi les résultats de notre recherche :

  • Le nombre total des enfants diabétiques hospitalisés par le service de pédiatrie durant les 3 années est de 101 enfants, avec une fréquence estimée à 2% des hospitalisations du service.

  • 53% des cas sont de sexe masculin

  • l’age moyen des ces patients est de 8 ans et demi.

  • Le nombre d’enfants admis par an :

* 2004 : 37 cas * 2005 : 33 cas * 2006 : 31 cas

  • Presque 58% des enfants atteints du diabète sont du milieu rural, et 42% du milieu urbain.

  • 83% des enfants ont été référés directement des urgences, et 13% de la consultation.

  • La DMS dans ce service pour toutes pathologies confondues est de 4 jours.

  • La DMS rapportée seulement aux diabétiques est de 7 jours.

  • La durée maximale de séjour peut aller jusqu’à 21 jours, alors que la durée minimale ne dépasse pas un jour.

  • 31 % des cas sont hospitalisés pour une complication du diabète (Acidocétose, hypoglycémie).

  • 48% des cas sont hospitalisés pour un tableau de diabète non décompensé.

  • D'après l'analyse du questionnaire, on a un problème de prise en charge des enfants admis en urgences pour un problème de diabète, notamment en ce qui concerne le traitement.



Graphique n° 1 : Comparaison entre la population de Beni Mellal et d’Azilal

Graphique n ° 2 : Répartition selon le nombre d’enfants diabétiques admis au

service de pédiatrie

Graphique n ° 3 : Répartition des enfants diabétiques admis selon le sexe

Graphique n° 4 : Répartition des enfants diabétiques selon l’age et le sexe

Graphique n° 5 : Répartition des enfants diabétiques selon les tranches d’ages

Graphique n° 6 : Répartition des enfants diabétiques selon le mode d’admission

Graphique n° 7 : Répartition en pourcentage selon le mode d’admission

Graphique n° 8 : Répartition des enfants diabétiques selon la provenance

Graphique n° 9 : Pourcentage des enfants admis selon leur provenance

Graphique n° 10 : Répartition des enfants selon les complications du diabète

Graphique n° 11 : Répartition des enfants selon les complications du diabète

Graphique n° 12 : Répartition des enfants diabétiques selon le nombre de fois

d’hospitalisation

Graphique n° 13 : Répartition des enfants diabétiques selon le nombre de fois

d’hospitalisation

Graphique n° 14 : Répartition selon le mode de sortie des enfants diabétiques

Graphique n° 15 : Répartition selon le mode de sortie des enfants diabétiques

Graphique n° 16 : Répartition des enfants diabétiques selon les circonstances

d’hospitalisation

Graphique n° 17 : Répartition des enfants diabétiques selon les circonstances

d’hospitalisation


Tableau n° 1 : Fonctionnement du service de pédiatrie de l’année 2000 à 2006

Tableau n ° 2 : Répartition selon le nombre d’enfants diabétiques admis au

service de pédiatrie

Tableau n° 3 : Répartition des enfants diabétiques selon l’age et le sexe

Tableau n° 4 : Répartition des enfants diabétiques selon le mode d’admission

Tableau n° 5 : Répartition des enfants diabétiques selon la provenance

Tableau n° 6 : Répartition des enfants selon les complications du diabète

Tableau n° 7 : Répartition des enfants diabétiques selon le nombre de fois

d’hospitalisation

Tableau n° 8 : Répartition selon le mode de sortie des enfants diabétiques :

Tableau n° 9 : Répartition des enfants diabétiques selon les circonstances

d’hospitalisation

Tableau n° 10 : durée maximale et durée minimale de séjour des enfants diabétiques au niveau de la pédiatrie



Actuellement, il y a presque 200 millions de diabétiques dans le monde. Plusde 90% des diabétiques ont le diabète de type 2, et seulement 10% présentent le diabète de type 1. En 2030, il y aura 330 millions de diabétiques dans le monde. 

Le grand malheur, c’est que le diabète de type 2, qui normalement touchait les adultes âgés de plus de 40 ans, a commencé  à se rajeunir et affecter aussi les enfants ayant moins de 20 ans.  Ces dernières années, les cas de diabète de type 1 ont double chez les  moins de 14 ans. L’obésité, chez l’enfant, est la cause majeure de survenue de diabète.

Le diabète représente aujourd'hui l’une des cinq premières causes de mortalité dans de nombreux pays. Selon la International Diabètes Fédération ( IDF), 3,2 a 4 millions de personnes meurent chaque année de cette maladie qui fait plus de victimes que le sida ( trois millions).

Au Maroc, Le nombre de diabétiques est, aujourd’hui, estimé à 10% contre 6,6% en l’an 2000. Cette progression alarmante est liée à plusieurs facteurs comme l’allongement de l’espérance de vie, l’accroissement de la sédentarité, l’alimentation déséquilibrée… mais aussi, le dépistage plus actif par les professionnels de la santé, lequel reste, malheureusement, tardif puisque 30% des patients ont déjà développés des complications liées au diabète. Autre point important est que les chiffres avancés sont sous estimés : 50% des diabétiques au Maroc l’ignorent. A l’instar des pays du monde entier, le diabète, au Maroc, constitue un vrai problème de santé publique, d’où l’urgence d’une stratégie nationale de lutte, axée sur la prévention, la sensibilisation, la facilitation de l’accès aux soins et l’amélioration de la prise en charge.

En outre, les études concernant le diabète au Maroc sont peu nombreuses, mais l’augmentation de la prévalence au cours des dernières années en rapport avec l’évolution démographique et des modifications du style de vie fait que le Maroc, comme la plupart des pays du monde est confronté à une augmentation de cette affection.

Le diabète type 1 concerne l'enfant et le sujet jeune, sa symptomatologie est bruyante et nécessite le recours à l'insuline. Ce type de diabète représente seulement 10% et son incidence est pratiquement la même. La prise en charge de l'enfant diabétique est actuellement bien codifiée. Elle impose une relation de confiance entre l'enfant et le praticien, de même qu'une collaboration entre l'enfant et sa famille d’un part. et une équipe médicale pluridisciplinaire d'autre part. L'éducation de l'enfant, de sa famille est fondamentale, elle doit être continue car c'est d'elle que dépendra un bon suivi et donc un contrôle glycémique adapté. Le traitement repose sur l'administration d'insuline selon, le plus souvent, un schéma à 2 injections par jour. Les doses sont adaptées selon les résultats de l'auto surveillance pluriquotidienne des urines et des glycémies ainsi qu'en fonction de l'alimentation et de l'activité physique. Les contrôles réguliers de l'hémoglobine glycosurie constituent un témoin fiable du contrôle glycémique. Par ailleurs, le dépistage des complications s'impose tout au long de l'évolution de la maladie

Par conséquent, il est temps d'inclure la lutte contre le diabète dans nôtre pays parmi les programmes prioritaires de la Santé Publique et d'apporter des solutions urgentes et concrètes.

Notre étude a pour but d’analyser l’incidence et la prévalence du diabète chez les enfants admis par le service de pédiatrie ; et de rapporter la situation épidémiologique pour dégager des recommandations afin de diminuer l’incidence et la prévalence de cette maladie.

L’analyse de la situation au niveau du service de pédiatrie a permis de soulever certains problèmes dans la prise en charge des enfants diabétiques.

Malgré les efforts réalisés par la direction de l'hôpital en ce qui concerne la dotation du service de pédiatrie en matériels et médicaments, on constate certaines défaillances en moyens humains et médicamenteux d’où l'apparition de certains problèmes comme l'indisponibilité des bandelettes réactives (Labstix), le retard des résultats de la glycémie d'urgence,…

Le niveau socio-économique, l'analphabétisme des parents, la non acceptation du diabète par les familles des patients, et le recours aux moyens traditionnels pour traiter le diabète montre le grand obstacle que pose le manque d'éducation et l'ignorance du diabète d’où le problème de suivi à la consultation et l'arrêt du traitement sans avis médical.





  1. Objectif général :




  • Améliorer la prise en charge des enfants diabétiques au service de pédiatrie

à l’hôpital provincial de Beni Mellal.


  1. Objectifs spécifiques :




  • Analyser les données statistiques présentes au niveau du service de

pédiatrie.

  • Apprécier les difficultés rencontrées dans la prise en charge des enfants

diabétiques.

  • Evaluer la fréquence du DID durant 3 années.

  • Apprécier la satisfaction du personnel en pédiatrie des conditions de travail

en matière de la prise en charge des enfants diabétiques.

  • Faire des propositions qui peuvent améliorer la prise en charge des enfants

diabétiques.

Quels sont les obstacles qui entravent la bonne prise en charge les enfants

diabétiques au niveau du service de pédiatrie, et que faire pour améliorer cette

prise en charge ?




  1. Stratégie de recherche :

  • Type de recherche :

Il s’agit d’une recherche rétrospective descriptive, elle consiste à porter

un jugement objectif sur la prise en charge des enfants atteints du diabète type 1,

hospitalisés au niveau du service de pédiatrie à l’hôpital provincial de Beni Mellal.

A cet effet, notre recherche a été basée sur deux types d’études :

a – Etude quantitative :

C’est une étude rétrospective qui est réalisée à partir des données statistiques du

registre des entrants et des sortants ainsi que les dossiers médicaux du service.

Elle consiste à déterminer le nombre des diabétiques hospitalisés, de l’année

2004 à l’année 2006, selon l’age, le sexe, le milieu…

b – Etude qualitative :

Il s’agit d’une étude rétrospective. Cette approche est basée sur

l’entretient avec le personnel du service de pédiatrie , afin de dégager les

problèmes rencontrés dans la prise en charge des diabétiques hospitalisés au

même service .



  1. Planification opérationnelle :

  • Lieu de l’étude :

L’étude est réalisée au niveau du service de pédiatrie à l’hôpital

provincial de Beni Mellal.

  • Population de l’étude :

La population cible est représentée par tout enfant hospitalisé au niveau

du lieu de l’étude ayant un diabète type 1.

  • Période de l’étude :

L’étude quantitative est réalisée à partir des données des années 2004, 2005,2006.

La période de l’étude qualitative se limite au temps de mener l’enquête sur le

terrain.



  • Variables de l’étude :

* Variable dépendante :

C’est la prise en charge des enfants diabétiques que l’on définit par toutes

malades, sans distinction d’age et de sexe admis au service de pédiatrie pour

bénéficier des soins nécessaire afin d’équilibrer leur diabète ou traiter une

complication résultante.

* Variable indépendante :

les variables indépendants de notre étude sont :

l’age, sexe, milieu de résidence, existence de complication, mode d’entrée et de

sortie, durée d’hospitalisation, circonstances d’hospitalisation, nombre de fois d’hospitalisation.

  • Critères d’inclusion :

* Elles sont incluses dans cette étude les enfants hospitalisés au niveau du

service de pédiatrie et qui présentent les caractéristiques de la population cible.

* Tous les enfants diabétiques hospitalisés au cours des 3 années.

  • Critères d’exclusion :

Aucun malade n’a été exclu parmi les malades hospitalisés durant les trois années.

  • Procédure de recueil des données :

* A partir des registres et dossiers médicaux.

* Le questionnaire.


1 : REGION TADLA-AZILAL

La région de Tadla-Azilal est l'une des seize régions du Maroc. Elle se trouve au

centre du pays, englobant la plaine de Tadla entre le Haut et le Moyen Atlas. Sa

superficie est de 17 125 km² pour une population de 1 450 519. Son chef lieu est

Beni Mellal.

Géographie :

La région de Tadla-Azilal s’étend sur une superficie de 17 125 Km² , soit 2,4% de

la superficie du Royaume et regroupe deux provinces : Beni Mellal et Azilal. Elle

se compose actuellement de 9 cercles, 32 caïdats, 9 communes urbaines dont 7 à la

province de Beni Mellal et 2 à la province d’Azilal, et 73 communes rurales dont
  1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconProfil et prise en charge des patients diabétiques de type 2 traités...

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconL’hôpital et son histoire
«Un musée est au service du développement et du progrès d’une société (…). IL fait des recherches concernant les témoins matériels...

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) icon«Titre de l’étude»
«indiquer la nature des prélèvements (sang, urine, moelle,adn, etc)» et notamment le fait qu’il s’agit d’étudier «les modifications...

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) icon2004 – 2005 dess relations Publiques de l’Environnement (dess rpe) Université de Cergy-Pontoise
«Rencontres 2005 ecodis» (200 personnes) et d'une «Journée d'Information sur reach» (70 personnes)

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconGreffe du Tribunal Administratif de Paris
«civs», communiquée par courrier du Président de la Commission en date du 15 décembre 2005, envoyée par la civs le 27 décembre 2005,...

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconProgramme national Hôpital Numérique, et en particulier du programme...
«Axe 1» qui vise à ancrer les systèmes d’information (SI) comme un investissement stratégique et favoriser l’implication des professionnels...

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconDécret n° 2004-67 du 16 janvier 2004 relatif à l'organisation
«inter régions», comprenant au moins trois centres hospitaliers universitaires

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconFédération de Pêche de Savoie Réalisation de l’atlas de répartition...

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconProgrammes des enseignements année académique 2005-2006

Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive, qui vise à étudier la prise en charge des enfants diabétiques hospitalisés au service de pédiatrie, à l’hôpital provincial de Beni Mellal, durant trois années (2004-2005-2006) iconProgrammes des enseignements année académique 2004-2005








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com