Enseignement du vocabulaire en classe de sixième








télécharger 0.81 Mb.
titreEnseignement du vocabulaire en classe de sixième
page3/14
date de publication21.01.2018
taille0.81 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

Retenons : Pour enrichir mon expression, je peux utiliser des mots de la même famille que le mot que j’avais écrit. Au lieu « d’enlever la neige », je peux écrire « déneiger ». Au lieu de « ceux qui étaient en retard », je peux écrire « les retardataires ».

Conclusion de la séance

- Ecriture du titre de la leçon : « Les familles de mots (suite) »

- Indication du travail pour la prochaine séance

Relire la leçon et les exercices.

Résoudre l’énigme du jour :
« Le moment délicat pour le robot est l’alunissage ». Où ce robot arrive-t-il ?

Leçon 3 : ………………………….

Exercices

Exercice 1 : Chasser l’intrus

Relever le mot qui n’appartient pas à la famille développée.

Exemple

Tablette, attablé, affamé, tableau.

Famille de ………….. . L’intrus ……………. (……………., …………….)
a- écrivain, crier, écriture.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)
b-laitière, allaiter, laideur, laitage.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)
c-champêtre, chant, campagne, champignon.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)
d- chant, chanter, chanson, chantonner, musique.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)
e- terrible, terreur, terrestre, terrifier.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)
f- bataille, combattant, bateau, abattre.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)
g. Poisson, poissonnier, poison, poissonneux.

Famille de …………………………. . L’intrus ……………………….. (………………………..)

Exercice 2
Démêler des familles.

Deux familles de mots sont mélangées, trier les mots par famille.
a- flamme, fier, enflammer, fièrement, flammèche, fierté.

b- porcherie, emporté, report, porcelet, porcher.

c- pur, publié, purifié, pureté, publicité.

d- long, largeur, longueur, large, allonger.

Exercice 3 :

les familles de mots nous aident à écrire

Dans les phrases qui suivent des mots sont soulignés. Comment dire la même chose avec des mots de la même famille ?

  1. La route nationale est déviée depuis lundi et notre trajet pour rentrer à la maison est plus long.

Déviée > ………………….

Plus long > ………………………………….
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Le tunnel est fermé et les camions doivent franchir le col.

Est fermé > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. On s’est baigné et on est allé manger des crêpes.

On s’est baigné > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Le renard avait faim, alors il ne s’est pas méfié, et il est entré dans le poulailler.

Avait faim > ………………………………….

Méfié> ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. J’avais peur, j’avançais dans le noir sans savoir où j’allais.

Peur > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Il a obtenu son diplôme en juin et depuis il est stagiaire.

A obtenu > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -



  1. A la fin du combat, pour lui prouver qu’il était soumis, il s’est mis à genoux devant lui.

Soumis > ………………………………….

A genoux > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Son mari ronfle et cela l’empêche de dormir.

Ronfle > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Ceux qui sont arrivés en retard n’ont pas trouvé de place dans la salle.

Retard> ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

  1. Ce qui était vraiment fatigant durant nos vacances, c’est qu’il fallait chaque matin enlever la neige sur le long chemin jusqu’à la route.

Neige > ………………………………….

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Leçon 4 : Familles étymologiques : racines latines

Présentation de la leçon
Objectifs

-expliquer simplement aux élèves les origines latines de la langue française

-entraîner les élèves à reconnaître une famille de mots avec changement de radical, à développer une racine latine en une famille de mots français

- faire acquérir l’habitude de recourir au radical pour comprendre le sens d’une expression dans une phrase

Remarque préalable : il ne s’agit pas d’une initiation au latin. On cite les mots latins pour que les élèves puissent comprendre l’origine des mots français. Pour les noms, on cite deux formes, le nominatif, et le génitif dont est souvent issu le radical des mots français (par exemple cor, cordis). Pour les verbes on propose deux formes l’infinitif et le supin dont est souvent issu le radical français (dicere, dictum).

La plus grande partie des mots français vient du latin. Après la conquête romaine, au 1er siècle avant la naissance de Jésus-Christ, le latin devient la langue de la Gaule, mais sous une forme « vulgaire », assez différente du latin classique de Rome. Formés oralement par le peuple au contact des Romains, les mots présentent de grands changements par rapport aux mots latins d’origine. Puis au fil des siècles on retourne aux mots latins pour créer des mots français « savants ».

On passe ici de la notion de famille de mots régulière sans changement de radical (leçons 2 et 3) à la notion de « famille étymologique », c’est-à-dire à la notion de famille de mots avec parfois changement de radical (« chien »/« canin »). Deux radicaux naissent à partir d’une racine latine, comme une « double famille » à partir d’un seul mot latin, ce sont les doublets : une famille de formation populaire (« chien »), la plus ancienne et qui parfois ressemble peu au mot latin de départ, et une autre, plus récente (« canin ») qui ressemble davantage au mot latin de départ.

On a choisi d’entrer par la question des doublets pour montrer aux élèves qu’une langue évolue historiquement (les mots formés au contact des Romains, puis les mots plus récents crées en revenant à la racine latine), et que cette évolution n’est pas aléatoire mais obéit à des lois phonétiques. Il ne s’agit naturellement pas d’enseigner ces approches historiques et linguistiques à de jeunes élèves, mais de les évoquer de manière qu’ils retiennent que la langue évolue et conformément à des règles, et qu’ils s’amusent à retrouver ces parentés de radicaux.

= = = = = = = = = =
Démarche pédagogique proposée pour la séance

1. Contrôle du travail donné

Contrôle oral rapide de la précédente leçon 

Interroger rapidement sur les « Retenons » des leçons précédentes, éventuellement reprendre des phrases de l’exercice 3, tandis que deux ou trois élèves au tableau peuvent avoir un exercice à faire. Les exercices sont donnés (petite feuille) aux élèves qui les résolvent pendant l’interrogation orale de la classe. Il est aussi possible avec recours à l’ardoise (méthode La Martinière) de poser quelques questions à la classe

Exercices possibles

- trouver le radical d’une liste (trois ou quatre mots donnés)

- écrire des mots d’une famille à partir d’un radical : « Un verbe de la famille de, un nom, un adjectif qualificatif, etc. »

- écrire un mot à partir d’une définition : « La route était couverte de neige… »

On procède ensuite à la correction collective au tableau
Résolution de l’énigme du jour

Le robot est arrivé sur la lune : alunissage < lune. Faire rappeler : s’il était arrivé sur terre, sur mer…

2. Lancement de la leçon du jour

A partir de ce texte projeté ou écrit au tableau :

Après la mort de leur chienne, achetée à l’époque dans un élevage canin, ils étaient allés chercher un chien, un adorable petit caniche au chenil de la SPA.
Faire procéder au relevé des « familles de mots » au tableau. Les élèves spontanément dégagent deux familles : « chienne/chien/chenil » et « canin/caniche ».

Interroger sur le rapport de sens : que veut dire « canin » ? Un élevage « canin » est bien un « élevage de chiens »…

Présenter alors à la classe l’explication linguistique : en termes simples expliquer aux élèves l’origine, un mot latin canis qui signifie « chien », comment il est déformé par les Gaulois qui parlent avec les Romains et devient « chien ». Puis plus tard quand on veut créer de nouveaux mots qui parlent des chiens, on retourne au mot latin canis.

Canis

chienne/chien/chenil canin/caniche 

Exercice 1

A partir d’un mot latin développer la famille de mots français avec changement de radical

Collectif, oral : à partir des réponses des élèves le professeur compose peu à peu au tableau la double famille de capra : la chèvre.

En latin la chèvre se dit capra. Essayons de composer la famille de chèvre :

Capra

chèvre, chevreau, chevrier, chevroter caprin, capricorne

Faire employer oralement les mots dans des phrases qui en montrent le sens.
Même exercice avec la même méthode pour tempus, temporis : le temps

tempus, temporis : le temps

temps temporel

printemps contemporain

longtemps temporaire

Expliquer les mots (remarques orthographiques sur le « s » de « temps » et de ses composés) et les faire employer oralement dans des phrases.

Exercice 2

Compléter les phrases suivantes avec des mots de la famille de « temps »

1. Depuis l’orage de cet après-midi nous n’avons plus de connexion mais je pense que cette interruption ne durera qu’un temps. Cette coupure devrait être temporaire

2. Molière et la Fontaine ont vécu à la même époque : on peut dire que ce sont des auteurs contemporains

3. Nous devions relever dans le texte tous les mots qui indiquaient le temps, comme « aujourd’hui », « maintenant ». Ce sont des indicateurs temporels

4. Au sortir de l’hiver, le printemps est une saison bien agréable.
Retenons : « La plus grande partie des mots français vient du latin, que les Romains ont apporté lors de la conquête de la Gaule. A partir d’une racine latine (tempus, temporis) sont d’abord nés des mots (temps) qui s’éloignent du mot latin, puis des mots savants qui la reprennent (temporel, temporaire)

Exercice 3 : une racine latine et deux radicaux

Voici des mots latins. Trouvez des mots français qui sont formés à partir de ces mots latins. Les élèves sont invités à développer une famille avec changement de radical. Les mots « trouvés » sont employés oralement dans une phrase.

Cet exercice sera conservé dans les documents des élèves et relu à la maison pour la séance suivante.

Le premier exemple est traité avec toute la classe oralement. Ensuite on peut faire travailler en individuel ou en binôme, sur cahier de brouillon avec correction collective ensuite, ou sur ardoise (si exercice progressivement projeté par exemple) avec correction immédiate.
Frère : frater, fratris

Frère, confrère,

Fraternel, fraternité, fraterniser, fratricide

Père : pater, patris

Père, beau-père, grand-père

Paternel, paternité, patrimoine, patrie

Mère : mater, matris

Mère, belle-mère, grand-mère

Maternel, maternité, matricide,

Corpus, corporis : le corps

Corps

Corporel, incorporer, corpulent

Oculus, i : l’œil

Œil, œillère, œillade

Oculiste, monocle, binocle, oculaire

Conclusion de la séance

- Ecriture du titre de la leçon : « Les familles de mots : racines latines »
- Indication du travail pour la prochaine séance

Relire la leçon et les exercices.

Résoudre l’énigme du jour :
Voici trois mots latins et pour chacun trouvez un nom correspondant à la nature demandée:

vox, vocis : la voix. Trouvez un verbe………………………...

crux, crucis : la croix. Trouvez un verbe…………………….

pax, pacis : la paix. Trouvez un adjectif qualificatif………………………

Leçon 4 : ………………………….

Exercices

Exercice 1

A partir d’un mot latin développer la famille de mots français avec changement de radical

Capra, la chèvre

…………………………………………………… ……………………………………………………

…………………………………………………… ……………………………………………………

…………………………………………………… ……………………………………………………

…………………………………………………… ……………………………………………………

tempus, temporis : le temps

…………………………………………………… ……………………………………………………

…………………………………………………… ……………………………………………………

…………………………………………………… ……………………………………………………

…………………………………………………… ……………………………………………………
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconTp-td de Sciences de la Vie et de la Terre – Classe de seconde Enseignement commun
«maj» () puis maintenir le bouton gauche de la souris et la déplacer vers l’avant pour s’éloigner et vers l’arrière pour zoomer

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconSixième: Les êtres vivants sont classés en groupes emboités à partir...

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconTp-td de Sciences de la Vie et de la Terre – Classe de seconde Enseignement commun
«l’abandon», celui-ci évolue naturellement en un écosystème différent, stable (aux courtes échelles de temps) et possédant une biodiversité...

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconI. annexe – Liste des unités d'enseignement A. Unité d'enseignement : Algèbre Linéaire

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconVocabulaire

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconChapitre 5 – liste de vocabulaire

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconVocabulaire – unit #3 franҫais 7

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconVocabulaire préfixes et suffixes

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconUnite 4 vocabulaire et notes

Enseignement du vocabulaire en classe de sixième iconBvi chap 2 Vocabulaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com