I. fiche d’identite de la formation








télécharger 340.42 Kb.
titreI. fiche d’identite de la formation
page1/6
date de publication20.11.2017
taille340.42 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6
LICENCE

I. FICHE D’IDENTITE DE LA FORMATION




Domaine

Arts, Lettres, Langues

MENTION


Sciences du Langage

Code SISE (ne pas remplir)






RESPONSABLES DE LA MENTION


Christelle Dodane, MCF, section CNU  : 7, <christelle.dodane@univ-montp3.fr>

Augusta Mela, MCF, section CNU : 7, <augusta.mela@univ-montp3.fr>

Institut des Technosciences de l’Information et de la Communication (ITIC)


Indiquer s’il s’agit d’une création, d’un renouvellement en l’état ou avec modifications, et préciser les modifications

Création




Renouvellement en l’état




Renouvellement avec modifications

Modifications principales :

- Dans la précédente maquette (2009-2011), la Licence Sciences du Langage se déclinait en deux parcours, le parcours LADD (« Linguistique, Analyse du Discours et Didactique ») et le parcours MCC (« Médiation Culturelle et Communication »). Dans le projet actuel, ces deux parcours font l’objet de deux mentions différentes, « Sciences du Langage » (SL) et « Médiation Culturelle et Communication » (MCC).

- L’accent est mis dans la formation sur les enseignements disciplinaires avec une prise en compte des aspects historiques et épistémologiques. Ainsi, la maquette est construite sur la base d’un renforcement disciplinaire pour tous les semestres clairement distingué des enseignements de préprofessionnalisation.

  • Trois parcours préprofessionnalisants s'appuient sur la licence SL :

  • le parcours « Français Langue Etrangère » (FLE), déjà présent dans l'ancienne maquette, mutualisé avec la licence de Lettres Modernes (LM) et la licence Langues, Littératures et Civilisations Etrangères et Régionales (LLCER) ; (S3, S4, S5, S6)

ainsi que deux nouveaux parcours ;

      • le parcours « Langue des Signes Française » (LSF), mutualisé avec la licence MCC (S3, S4, S5, S6)

      • le parcours « Mathématiques, Informatique, Statistiques Appliquées aux Sciences Humaines et Sociales » (MISASHS), mutualisé avec la licence Administration économique et sociale (AES) : L'intégration de ce dernier parcours est en cours d'étude (juillet 2009).


Deux enseignements de linguistique sont mutualisés avec l'UFR1 (39h x 2, en S1) et quatre avec la licence Lettres Modernes (156h au total pour les semestres 3 à 6).



MODALITES PEDAGOGIQUES SPÉCIFIQUES


Le L3 de la Licence SL est proposé en enseignement à distance (EAD). Les documents pédagogiques (cours et corrigés) sont mis à disposition des étudiants sur une plate-forme d’enseignement (WebCT) et sur des serveurs locaux à l’université. Des réunions pédagogiques sont organisées sur deux journées pour tous les enseignements proposés en EAD.

II. BILAN de fonctionnement DE LA MENTION

Bilan de l’offre de Formation actuelle
Descriptif de la formation actuelle :

Dans la maquette 2007-2010, la Licence de Sciences du Langage se déclinait en deux parcours : un parcours « Médias, communication, culture » (MCC) et un parcours « Linguistique, analyse du discours et didactique du FLE » (LADD).

Conformément aux recommandations du ministère, cette Licence Sciences du langage proposait ainsi un parcours « Médias, communication, culture », orienté vers les métiers de la culture et des médias, et clairement distinct de l'offre de formation de la licence Information et Communication (InfoCom) orientée vers la communication des entreprises et des institutions.
Ce projet présentait :

– des semestres 1 et 2 pluridisciplinaires favorisant les passerelles avec les Lettres modernes, Arts du spectacle et Sciences de l'Information et de la Communication (SIC) ;

– un semestre 3 offrant trois UEs mutualisées entre les parcours MCC et LADD  : UE1, UE2 et Préprofessionnalisation ;

– un semestre 4 comportant deux UEs mutualisées (UE1 et Préprofessionnalisation) ;

– une offre diversifiée d’UEs de préprofessionnalisation en L3, permettant aux étudiants de s’orienter aussi bien vers les Masters du département Sciences du langage que vers d’autres débouchés professionnels ou universitaires.
Présentation du dispositif d’auto-évaluation : voir fiche d’expertise AERES en annexe.
Bilan des principales caractéristiques de la mention


  • PREL : Le PREL (Plan Réussir en Licence, 2007-2010) représente concrètement pour notre département une synergie d’actions et d’aides aux étudiants :

  • Un TD intitulé PPP, « Projet Professionnel Personnalisé » de 8h en S1;

  • Un TD en S1 intitulé : « Méthodologie de la lecture des textes théoriques. ». Il s’agit d’une aide méthodologique à la lecture analytique des textes théoriques de sciences du langage et de sciences humaines ainsi qu’à l’écrit synthétique ;

  • Un accompagnement personnalisé des étudiants par la nomination de 6 professeurs référents (PR) à l’année. Chaque PR "accompagne" environ 40 à 45 étudiants et bénéficie de 14 heures TD/année pour cette tâche. Les enseignants référents sont chargés de former les tuteurs et «de mettre en place les dispositifs tutorés de renforcement adéquats (en ligne ou en présentiel) » Mesure adoptée au CA du 3 juin 2008 ;

  • Une équipe de tuteurs d’accueil durant les premières semaines pour informer et orienter les étudiants et des tuteurs d’accompagnement tout au long de l’année qui proposent des permanences pour recevoir et aider pédagogiquement les étudiants ;

  • La reconduction en 2009/2010 d’un tuteur responsable du suivi en ligne des étudiants EAD ;

  • La constitution d’un « listing » informatique regroupant l’ensemble des adresses mail ETU des étudiants de L1 pour faciliter la transmission d’informations administratives et pédagogiques et par ailleurs inciter les étudiants à remplir le document du CEVU sur l’évaluation des formations.


À l'heure actuelle, les taux de réussite des étudiants de L1 n'étant pas encore connus, nous ne pouvons faire un bilan chiffré.


  • Soutien entre sessions

Un enseignement de consolidation (E2CSL1) de 39h TD au semestre2 de L1 reprend les concepts et théories en linguistique et communication introduits au semestre1.


  • L'enseignement de l'anglais est obligatoire à raison de 18h de TD par semestre aux 6 semestres de la licence SL. L'enseignement d'autres langues vivantes est aménagé sous la forme d'enseignements optionnels.




  • Les enseignements d'informatique générale (dits compétences C2i) sont obligatoires au semestre 1 de L1 (stage de 12h permettant l'affectation en groupes de niveau). Aux semestres suivants (S2, S3 et S4), deux enseignements de 20h, niveau débutant et niveau avancé permettent à l'étudiant de préparer le certificat C2I. Ces enseignements donnent à l'étudiant des compétences générales en informatique, à la fois pratiques et conceptuelles, et les préparent à un usage citoyen et responsable de ces technologies, notamment dans le domaine Internet




  • Ouverture vers les métiers d’enseignant :

Plusieurs enseignements de la licence SL constituent des ouvertures vers le métier d’enseignant :

- Enseignant du français langue maternelle :

- En L3, un enseignement de remise à niveau en grammaire (U1PRSL, 60h) assuré par des enseignants du département SL est proposé dans le cadre de la prépa à l'IUFM, complétant une remise à niveau en mathématiques (U1PRXL, 60h). Ces deux enseignements visent à renforcer les compétences de l'étudiant en mathématiques et en français afin de le préparer aux enseignements de la didactique de ces disciplines ;

- En S6, un enseignement de préprofessionnalisation du français langue maternelle (39 h plus un stage obligatoire de 25 h en école, collège ou lycée) initie les étudiants à la didactique du français.

- Enseignant du français langue étrangère (FLE) :

En S5 et S6 divers enseignements, disciplinaires et préprofessionnels (E53SL, 39h ; E55SL, 39h ; E61SLL1, 39h, E65SL, 39h) préparent à l'enseignement du FLE. et/ou au Master Pro FLE.


  • Ouverture vers le métier d'orthophoniste :

Plusieurs enseignements de la licence SL constituent des ouvertures vers le métier d'orthophoniste :

  • Les cours disciplinaires de phonétique française (E12SL, 19h30 ; E21SL, 19h30) recouvrent le même programme pédagogique que ceux des écoles d’orthophonie ;

  • les cours de préprofessionnalisation en phonétique expérimentale (E44SL,39h) ainsi que le cours intitulé "Préparation aux études d'orthophonie"(E45SL, 39h).




  • Ouverture vers les métiers des bibliothèques :

En S6, le cours de préprofessionnalisation intitulé ""Préparation aux métiers des bibliothèques (E51DC1, 39h) présente les métiers et les activités des CDI et des bibliothèques avec un contact avec des professionnels et des visites de lieux de travail.


  • Stages :

Les étudiants Erasmus réalisent un stage intensif de mise à niveau en français en début d’année ou d'accompagnement tout au long du premier semestre, dans le cadre de l’IEFE.


  • Place et rôle des TICE :

Dans la licence actuelle, l'étudiant s'approprie les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Education à plusieurs niveaux :

  • au niveau de la gestion des documents de cours et de l'espace numérique de travail : les documents pédagogiques sont mis à disposition de tous les étudiants en présentiel sur une plate-forme d’enseignement (WebCT) et des serveurs locaux à l’université, disponibles et exploitables par l’étudiant avant et après les cours. Le site internet de l’atelier (<http://asl.univ-montp3.fr>) regroupe tous les documents nécessaires à l’étudiant en Sciences du langage (organigramme de la direction administrative, emplois du temps, descriptifs des enseignements, annonces de colloques, etc.) ;

  • au niveau des compétences informatiques générales  : enseignements C2I (voir supra) ;

  • au niveau de l'informatique appliquée aux sciences du langage et aux ressources linguistiques : les enseignements d'informatique appliquée à la discipline (E42SL, E56SL et E66SL) visent à promouvoir l'utilisation experte d'instruments et de ressources électroniques pour la langue française. Cette expertise peut être mise à profit dans toute activité où le français est un objet d'étude (enseignement, recherche en linguistique) ou un outil de travail (rédaction, communication, etc.)


Bilan chiffré

Fournir les indicateurs permettant d’évaluer la formation et préciser comment ces résultats sont pris en compte dans l’élaboration de la nouvelle offre de formation. Ces indicateurs doivent concerner, à la fois les étudiants poursuivant le cursus et les sortants, qu’ils soient diplômés ou non.
TAUX DE REUSSITE

A remplir à partir des données fournies par le service Offre de formation

Sources : fichier STAT_SOFA_LIC_2011.pdf




2007-2008


2008-2009




L1

L2

L3

L1

L2

L3

Inscrits administratifs


71

78


60

63

46

67

(50 + 17 EAD)

Inscrits pédagogiques


53


77


59

53

42

63

(48+15 EAD)

Taux de réussite / inscrits pédagogiques

50,94

63,64

61,02











APRES LE L3, POURSUITE D’ETUDE A L’UM 3

A remplir à partir des données statistiques fournies :
Résultats pour le parcours LADD de la licence SL actuelle :





Inscriptions administratives




L3

Poursuite d’étude à l’UM3 (en n+1)

2005-2006

55

28

2006-2007

59

25

2007-2008







Source : flux_sortants_de_l3g__en_2006_et_2007_selon_rsultats.xls
Si l'on prend en compte les deux parcours MCC et LADD réunis dans la licence actuelle, les statistiques sont les suivantes :





Inscriptions administratives




L3

Poursuite d’étude à l’UM3 (en n+1)

2005-2006

163

71

2006-2007

188

84

Source : flux_sortants_de_l3g_par_mention.pdf
INSERTION PROFESSIONNELLE DES SORTANTS DE L3

(Diplômés et non diplômés de 2005 interrogés en mars 2008) 
A remplir à partir des données statistiques fournies :

Part des étudiants en emploi

100%

Part des étudiants en poursuite d’études

0%

Part des étudiants en recherche d’emploi

0%

Source : Fichier iprof_l3.xls ("Enquête « Insertion professionnelle des diplômés de L3 en 2005)
Bilan général de la formation actuelle

à compléter

Les résultats de ces enquêtes (100% des étudiants de L3 en emploi) sont certainement biaisés par le fait que seuls répondent aux enquêtes les étudiants en emploi.
La mutualisation des cours entre les deux parcours MCC et LADD de la licence actuelle a eu pour conséquence de brouiller la distinction entre enseignements disciplinaires et enseignements de préprofessionnalisation-ouverture et de vider certains enseignements de leurs étudiants : des enseignements disciplinaires ont été placés dans l'UE de préprofessionnalisation-ouverture. Il en est ainsi pour l'enseignement de Linguistique française historique (E33SL) qui "concurrencée" par des UE de préprofessionnalisation a vu son effectif s'effondrer, les étudiants ayant à opérer un choix unique entre les différentes UE de préprofessionnalisation. Pour la même raison, les enseignements de L3 : Linguistique de corpus (E56SL) et Traitement des données sonores et Linguistique informatique (E66SL) ont formé très peu d'étudiants.

Au contraire, des enseignements professionnalisants ont été placés dans l'UE enseignement disciplinaire au semestre 5 et 6 du parours LADD  : la didactique du FLE apparaît ainsi en L3 aussi bien dans l'UE de professionnalisation(E55SL, E65SL) que dans l'UE disciplinaire (E53SL, E61SL).

Des enseignements très différents comme "histoire de la didactique du FLE" et "Linguistique informatique1" ont été attelés au sein d'une même UE (E42SL) et proposés d'un seul bloc aux deux publics MCC et LADD.
III. OBJECTIFS DE LA MENTION

  1   2   3   4   5   6

similaire:

I. fiche d’identite de la formation iconI. Fiche d’identité de la formation 5

I. fiche d’identite de la formation iconNotes sur la transcription X
«ajustements» ciblés sur l’identité et le processus d’identification. Jusqu’à une période récente, toutefois, l’interdépendance unissant...

I. fiche d’identite de la formation iconPresentation du domaine fiche d’identité

I. fiche d’identite de la formation iconActivité 1 : qui est Tiatou Souho ? Écoutez le reportage. Complétez sa fiche d’identité

I. fiche d’identite de la formation icon2008 Merci de développer les sigles utilisés dans ce dossier 1 Fiche d’identité

I. fiche d’identite de la formation iconFiche de poste identite du poste et de son occupant

I. fiche d’identite de la formation iconFiche Formation Une université pluridisciplinaire

I. fiche d’identite de la formation iconFiche d’aide Quelle est la nature de votre formation ?

I. fiche d’identite de la formation iconLe rapport scientifique sera composé d’un dossier et d’annexes
«fiche travaux» ou «fiche études» (voir ci-après la maquette figurant dans le guide d’aide à la rédaction)

I. fiche d’identite de la formation iconFiche action : Cette fiche actions sera mis à jour sur le site dans...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com