Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech)








titreParcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech)
page7/14
date de publication20.11.2017
taille1.2 Mb.
typeCours
b.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

VI – STAGES ET PROJETS


Le département de Physique met à la disposition des parcours de la spécialité physique Ingénierie pour la réalisation des projets ses salles informatiques et de la halle de caractérisation qu’il gère.

Stage de découverte de la recherche (Maniplab)

En L3-S5 dans le cadre d’un module de travaux pratiques sont organisées des journées de découverte de la recherche et des laboratoires. Les étudiants sont organisés en trinôme et passe trois demi-journées sous la responsabilité d’un chercheur ou d’un enseignant chercheur dans un laboratoire. Ils participe à une mesure expérimentale et a son interprétation.

Stages (L1-L2)

Un premier stage ouvrier est proposé entre la deuxième et la troisième année de licence. Il doit permettre de mieux connaître le milieu de l’entreprise (l’organisation, les relations humaines …). Il ne s’effectue pas obligatoirement dans des entreprises relevant des domaines couvert par la spécialité et ne fait pas l’objet de convention.

Ce stage fait l’objet d’un rapport et d’une soutenance orale qui permet de valoriser les compétences acquises dans les module de SHS consacrés à l’expression écrite et orale.

Stages M1

Placer en fin de second semestre il se déroule dans un laboratoire de recherche et a une durée de six semaines. Il permet aux étudiants de s’immerger dans le milieu de la recherche. Les étudiants sont encadrés par des enseignants chercheurs ou des chercheurs des laboratoires d’accueil. Les stages comptent pour 10 ECTS et font l’objet d’une convention de stage. Ils sont validés par un rapport et une présentation orale devant un jury composé au minimum de deux enseignants de la spécialité et du tuteur de stage.

Stages M2

Le stage de fin d’étude (25 ECTS), d’une durée de quatre à six mois, s’effectue au sein d’une entreprise ou d’un centre de recherche et développement. Il doit permettre à l’étudiant d’appliquer et d’approfondir les compétences fondamentales et techniques acquises. Le stage fait l’objet d’une convention. Les étudiants sont suivit par un responsable pédagogique qui visite dans la mesure du possible les stagiaires sur le lieu de stage. Il est validé par un rapport et une présentation orale devant un jury comprenant au minimum deux enseignants de la spécialité et du ou des tuteurs de stage.

Projets

Les projets de Licences sont de deux type expérimentaux ou bibliographiques ils ont pour but de développer l’autonomie des étudiants et de mettre en pratique les enseignements de communications. En Master les projets se différentient selon les parcours ils permettent de mettre en pratique les connaissances acquises et d’exploiter la bibliographie. Un accent particulier est mis au niveau du Master sur le travail en équipe. Ils sont encadrés par des enseignants chercheurs ou des chercheurs. Pour les projets plus technologiques, par exemple la réalisation d’un composant en salle blanche, les étudiants sont encadrés par le personnel technique.

VII - Programme SHS


Licence

Communication

Communication écrite : Ecrite d’un courrier électronique, d’une lettre, synthèse d’une recherche bibliographique, structuration d’un rapport scientifique.

Communication orale : Téléphone, débat, préparation d’une soutenance, soutenance.

Organisation et structuration du travail

Mise en place du CV (structuration, importance,…)

Monde de l’entreprise

Organisation/structuration d’une entreprise (aborder les différents types de structures)

Connaissance des métiers (ingénieurs R&D, d’applications …)

Culture générale d’entreprise en relation avec le domaine

Projet professionnel, suivi du CV

Master

Aspects juridiques

Code du travail : les conventions collectives, les usages internes de l’entreprise.

Différente forme de contrat de travail (CDD, CDI, intérim ..)

Les différentes clauses du contrat de travail (promesses d’embauche/période d’essai/finalisation de l’embauche)

Instances représentatives du personnel

Le bulletin de paie

La formation au sein de l’entreprise

Préparation à la recherche de stage/emploi

Suivi et finalisation du CV

Simulation entretien d’embauche

Négociation contrat de travail

Réseaux professionnels et internet (Apec, …)

Projet professionnel

Séminaires (brevets, management, gestion de projet, traçabilité, travaillé à l’étranger, V.I.E, Economie, certification)

  1. Compétences

La gestion du portefeuille de compétences se met en place au niveau de la Faculté des Sciences et se fera sous l’autorité du comité de pilotage du CMI.

  1. Compétences linguistiques et en informatique

L’enseignement de l’anglais a été réparti sur les cinq années du cursus afin de permettre un apprentissage progressif (un module de 25h à tous les semestres du semestre 2 au semestre 9). Les modules de Master sont dédiés à l’apprentissage du vocabulaire en lien avec le domaine d’expertise couvert par les parcours. En compléments de ces enseignements des supports rédigés en anglais sont utilisés dans différentes UE et une UE est consacrée à l’analyse bibliographique. Pour la compréhension orale des cycles de conférences seront organisés faisant appel aux chercheurs étrangers accueillis par les laboratoires partenaires.

La gestion des enseignements de l’anglais est confiée au Département des Langues de la Faculté des Sciences. La mise en place de certifications en langues identiques à celles requises en écoles d’ingénieurs est prévue : l’étudiant peut choisir de passer le TOEIC (Test of English for International Communication) ou le CLES (Certificat de Compétences en Langues de l’Enseignement Supérieur) ; un niveau minimal sera requis pour la validation du cursus CMI. Pour le TOEIC, un niveau minimal égal à 650 est préconisé alors qu’un niveau B1 sera exigé pour le CLES avec un objectif à terme vers le niveau B2. Sa mise en place doit se faire en concertation avec le Département des Langues.

Dans les cursus classique de Licence l’enseignement de l’informatique donne lieu à l’obtention de la certification C2I. Cet enseignement est pris en charge par des enseignants du département informatique de l’UM2. En ce qui concerne la partie informatique du parcours Physique Informatique ces enseignements sont assurés par le personnel du département informatique. En marge des enseignements traditionnels, l’utilisation de l’outil informatique pour la rédaction de rapports et la présentation de soutenances orales dans le cadre des modules de type AMS est obligatoire. Ce qui permet aux étudiants tout au long de leur cursus de se former aux logiciels informatiques de type bureautique.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   14

similaire:

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconExtrait d’une publicité pour Pilkington Glass, la première vitre...
«un» des nanotechnologies pour ce qui est de la science des matériaux. Ce qui est déjà un exploit ! Démonstration avec un tissu totalement...

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconStage de première année – Master Ingénierie de la Chimie et des Matériaux

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconParcours L3 «Physique Fondamentale» (PF)
«Physique», avec les objectifs, les débouchés, le public visé et l’organisation pédagogique

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconMaster physique des materiaux, mecanique et modelisation numerique

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconLeçon 1 physique 2
«j’aime comprendre le monde où je vis») pouvoir ultérieurement oser poser des questions sur tout phénomène physique avec des repères...

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconLa persistance rétinienne n’explique pas la vision du mouvement au cinéma !
«le palais des illusions» invoque des mécanismes différents pour expliquer sa «scène des mouvements illusoires» selon les disciplines...

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconPhysique au secondaire
«oiseau rare», devra apporter satisfaction à son auteur et à tout le monde d’ ailleurs, lorsqu’on sait que la plupart des livres...

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconPhysique au secondaire
«oiseau rare», devra apporter satisfaction à son auteur et à tout le monde d’ ailleurs, lorsqu’on sait que la plupart des livres...

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconRésumé. La physique quantique ou l'entraînement de la pensée physique...

Parcours : Physique et Ingénierie des Matériaux pour la Microélectronique et les Nanotechnologies (Phymatech) iconNanobiotechnologies 87 Les nanotechnologies, qu’est-ce que c’est ? 82
«progrès de l’humanité» dans le domaine des biotechnologies au sens large et les problèmes éthiques posés déjà aujourd’hui et probablement...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com