Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra








télécharger 300.75 Kb.
titreEx-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra
page3/6
date de publication18.11.2017
taille300.75 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6

GALLINO-VISMAN Sophie

EMC2-LSG

Université Pierre Mendès France (Grenoble2)

Doctorante

(Direction Florent Gaudez ; co-tutelle J.-B. Jeangène-Vilmer - King’s College London)

France

Sophie.Gallino-visman@bvra.etu.upmf-grenoble.fr
RAPPORTEUR-SYNTHÉTISEUR DE LA SÉANCE 2 :

PHYLUM : TECHNIQUE-ÉVOLUTION
Présentation de sa thèse de doctorat en cours :
Analyse sociologique des relations humains/primates non humains en contexte d’expérimentation animale.
Mots-clefs : primate non humain (PHN), expérimentation animale, relation humain/animal, souffrance au travail, éthologie, biomédicale, primatologie.

Résumé :
A l’instar de l’étude de J. Porcher sur la souffrance au travail des éleveurs, nous soulevons l’affliction de professionnels utilisant des PNH de laboratoire. Ces animaux impliquent de nombreux questionnements de part leur proximité avec l’humain, présentée par la théorie évolutionniste, la génétique et la primatologie. Aussi, pour faire véritablement entrer l’animal non humain en sociologie, en le considérant comme un acteur et non comme une représentation humaine, nous intégrerons des notions de primatologies afin de traduire les différents comportements du PHN face à son manipulateur. Pour ce travail de thèse, il conviendra d’aller observer et « interroger » les PHN et les professionnels dans des laboratoires et des centres de primatologies.

Communications :
« Analyse sociologique des relations entre humains et primates non humains en contexte d’expérimentation animale. »

23e colloque de la Société Francophone De Primatologie, octobre 2010, Baume-les-Aix.

(Lauréate à cette occasion de la bourse/prix 2010 de la SFDP « destinée à aider un (e) étudiant (e) ou un (e) chercheur libre dans ses travaux sur les primates en captivité ou sur le terrain »).
« Etudiants ambassadeurs de Grenoble – Université catholique de Louvain : Les Kots-à-projets », intervention avec Ségolène Marty et Robin Martino, colloque international de sociologie, « Les cultures étudiantes », octobre 2008, Grenoble.

GARCIA Ernest

ERI (Structure de Recherche Interdisciplinaire)

Estudis de Sostenibilitat :

Medi Ambient, Economia, Educació i Societat

Université de Valencia

Professeur

Espagne

ernest.garcia@uv.es

Entropie, évolution et décroissance
Mots-clefs : dépassement, décroissance, changement social, entropie, évolution

Résumé :
Les limites naturelles à la croissance ont déjà été dépassées et nous sommes entrés dans une phase de translimitation (overshoot) qui ne peut être que transitoire et débouchera sur une période de décroissance... Cette description de l'état des choses devient le thème central de bon nombre d’opinions quant aux grandes lignes du changement social actuel. Deux visions basiques sur la signification de la décroissance sont alors en voies de se configurer: la décroissance comme voie d’extinction et la décroissance comme transition vers une société à échelle humaine. On examinera le dilemme sous le point de vue que la signification attribuée à la relation entre la loi d'entropie et le changement social, ainsi que la façon de définir l'évolution et la nature humaine, sont décisifs pour évaluer les différentes visions de la décroissance.  

Publications :
Medio ambiente y sociedad : La civilización industrial y los límites del planeta. Madrid, Alianza editorial, 2004.
(avec M. Cabrejas) València, l’Albufera, l’horta : Medi ambient i conflicte social. València, Publicacions de la Universitat de València, 1997
El trampolí fàustic : Ciència, mite i poder en el desenvolupament sostenible. Alzira, Germania, 1995.

GAUDEZ Florent

EMC²-LSG

Université Pierre-Mendès-France (Grenoble 2)

Professeur des Universités

Directeur du Laboratoire de Sociologie EMC²-LSG

France

Florent.Gaudez@upmf-grenoble.fr
Une technique de « pointe » en milieu naturel.

La chasse à l’arc comme analyseur socio-anthropologique

(avec Serge Dufoulon)

Mots-clefs : Chasse, Archerie, Imaginaire, Techniques, Sémiologie, Symbolisme.
Résumé :

Le socio-anthropologue cherche à débusquer les déterminations sociales des pratiques et des représentations dans les différentes collectivités humaines, et à travers une sorte de retour réflexif il étudie les déterminants socio-historiques constitutifs de son propre regard, prenant ainsi en compte les conditions de production de sa propre vision des choses.

Ainsi, prétendant observer les autres, il ne peut faire l'économie de l'observation de sa propre genèse et de prendre en compte la nature des relations entre l'observateur et l'objet observé.

La chasse à l’arc en France est une activité relativement récente. De son émergence à sa reconnaissance sociale, elle concentre les thèmes classiques de la socio-anthropologie de la culture. Le rêve d’enfant devient technique, mythe et histoire remodelant l’environnement, l’univers des signes et de la technique.

Tel l’archer du kyūdō, le socio-anthropologue accompli devient in fine à lui-même sa propre cible : le détour par les autres ouvre à une meilleure connaissance de soi-même. C'est en ce sens que l'on peut dire de la sociologie qu'elle est "Un art martial de l'esprit".
Publications :

  • La Connaissance du Texte,
 Paris, L'Harmattan, 2010. Collection « La Librairie des Humanités »

  • La Culture du Texte,
 Paris, L'Harmattan, 2010. Collection « La Librairie des Humanités »

  • Figures de l’Altérité. Comment peut-on être Socio-anthropologue aujourd'hui ? Autour de Jean-Olivier Majastre, 
Paris, L'Harmattan, 2009. Collection « Logiques Sociales », Série « SocioAnthropo-Logiques »

  • Les arts moyens aujourd'hui (2 Volumes), 
Paris, L'Harmattan, 2008. Collection « Logiques Sociales », Série « Sociologie des Arts »

  • Sociologie des arts, sociologie des sciences (2 Volumes), 
Paris, L'Harmattan, 2007. Collection « Logiques Sociales », Série « Sociologie des Arts »

  • Art, connaissance, imaginaire. Hommage à Jean Duvignaud, Revue Sociologie de l'Art (OPuS 11-12), 2007.

  • Littérature, fiction/réel, 
Revue Sociologie de l'Art (OPuS 7), 2005.

  • Littérature, arts, sciences, 
Revue Sociologie de l'Art (OPuS 6), 2004.

  • Utopies et sciences sociales,
 Paris, L'Harmattan, 1998. (co-dir. Avec Bruno Péquignot).
 Collection « Logiques Sociales ».

  • Pour une socio-anthropologie du texte littéraire,
 Approche sociologique du Texte-acteur chez Julio Cortázar, 
Paris, L'Harmattan, 1997.
 Collection « Logiques Sociales », Série «Littératures et Société»


En cours :

  • L’Art, le Politique et la Création, (3 Volumes), 
Paris, L'Harmattan, 2011. Collection « Logiques Sociales », Série « Sociologie des Arts »

  • Transversalités de l’Altérité. Comment peut-on être Socio-anthropologue aujourd'hui ?

Autour de Pierre Bouvier, 
Paris, L'Harmattan, 2011. Collection « Logiques Sociales », Série « SocioAnthropo-Logiques »

  • Entre Art et Technique. La création comme processus de production et de médiation, 
Paris, L'Harmattan, 2011. Collection « Logiques Sociales », Série « Sociologie des Arts »



GRANGE David

EMC²-LSG

Université Pierre-Mendès-France (Grenoble 2)

Docteur - Chercheur rattaché à l’EMC²-LSG

France

david.grange3@wanadoo.fr
De l’homme surclassé à l’homme surmonté.

Le thème de l’innovation sociologique comme catalyseur d’une réflexion sur le devenir de l’homme.

Mots-clefs : Imaginaire, technologies de pointe, « logiciel libre ».
Résumé :
Mon intervention se donnera pour mission de résoudre une question qui prolonge et renverse tout à la fois celles posées par Alain Gras dans le cadre de ses travaux sur « L’imaginaire des technologies de pointe ». Au travers d’un exemple particulier, celui du débat autour de la notion de « logiciel libre », je ne vais en effet plus tant m’y interroger sur la manière dont notre imaginaire se saisit des objets hautement technologique, et sur ce qu’il en fait, que sur la manière dont la prise en compte du « phénomène technologique » influe sur la configuration et le contenu de notre imaginaire ; sur la manière dont cette prise en compte distord notre rapport au monde, et donc en dernier ressort notre appréciation de notre destinée collective.

Ouvrages :
David Grange, « Une sociologie de l’autodestruction », Paris, L’Harmattan, 2010 collection Logiques Sociales – Série SocioAnthropo-Logiques. 286 pages.
David Grange, « Les territoires du néant ; aux sources allemandes et russes du nihilisme » Paris, Parangon, Collection subjectivités contemporaines. (à paraître) Mai 2011.
Articles :
David Grange, « Loin des yeux du monde ; quelques rêveries au cœur des conduites addictives », Pensée plurielle n°23, Haute école Charleroi Europe, Université catholique Lille\Vauban, éditions De Boeke, 2010.
Flora Bajard, Fanny Fournie, David Grange, Elsie Viguier, « La socio-anthropologie, une posture méthodologique en devenir », Journal des anthropologues, 2010.


GRINEVALD Jacques

Institut des hautes études internationales et du développement

Professeur titulaire

Suisse

Jacques.Grinevald@graduateinstitute.ch
Révolution thermo-industrielle ou accélération évolutive ?

Une approche socio-épistémologique
Mots-clefs : technique, énergie, évolution

Résumé :
L’histoire économique du développement mondial est en train de revisiter son paradigme : la Révolution industrielle. Avec les bouleversements de la pensée biologique et géologique, l’Evolution évolue, en même temps que notre regard socio-anthropologique sur les sciences et les techniques. L’actualité de la crise du modèle occidental dominant ravive les défis épistémologiques de notre réflexion sur l’évolution exosomatique de l’espèce humaine. Cette contribution porte sur la nature, la singularité et la chronologie de la « (r)évolution » de l’Occident, en marge des relations interculturelles, de l’écologie globale et de l’histoire environnementale, avec un accent particulier sur la dimension énergétique de cette bifurcation de l’aventure terrestre de l’espèce Homo sapiens faber (Vernadsky).

Publications :
- La Biosphère de l’Anthropocène : climat et pétrole, la double menace. Repères transdisciplinaires (1824-2007), Chêne-Bourg/Genève, Georg Editeur, 2007.

- “La Révolution industrielle à l’échelle de l’histoire humaine de la Biosphère“, Revue européenne des sciences sociales, 2006, 134, p. 139-167. (en ligne)

- Présentation, traduction, notices biographiques et bibliographie de Nicholas Georgescu-Roegen, La Décroissance : entropie-écologie-économie, 3e édition revue et augmentée, Paris, Editions Sang de la Terre/Editions Ellébores, 2006.

- “Progrès et entropie, cinquante ans après“, in Dominique Bourg et Jean-Michel Besnier, éds., Peut-on encore croire au progrès ?, Paris, PUF, 2000, p. 197-227.

- “La Biosphère : un concept holistique fondamental“, in Michel Bassand et al., éds., Transformations Techniques et Sociétés, Bern, Peter Lang, 1992, p. 51-73.

- “Révolution industrielle, technologie de la puissance et révolutions scientifiques“, in La Fin des outils : technologie et domination, Cahiers de l’Institut universitaire d’études du développement, 5, Genève, Paris, PUF, 1977, p. 147-202.

- “La révolution carnotienne : Thermodynamique, économie et idéologie“, Revue européenne des sciences sociales, 1976, 36, p. 39-79.

- “Science et développement : esquisse d’une approche socio-épistémologique“, in La pluralité des mondes, Cahiers de l’Institut d’études du développement, 1, Genève, Paris, PUF, 1975, p. 31-97.

GUCHET Xavier

Laboratoire EA Philosophies Contemporaines

Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Maître de conférences

France

xavier.guchet@univ-paris1.fr

Les nanotechnologies, nouveau visage des technosciences
Mots-clefs : nano-objet, risque, technoscience

Résumé :
La notion de technoscience a été proposée à l'origine, dans les années 1970, pour prendre le contre-pied des approches traditionnellement dominantes en philosophie des sciences. A rebours de ces approches traitant la science comme une activité de langage et de représentation, une manipulation de symboles et de théories, il s'agissait de reconnaître l'importance des aspects non conceptuels de la science (Hottois, 1984). Des travaux se sont multipliés à partir des années 1980, insistant précisément sur ces aspects non langagiers et non symboliques dans les sciences. Toutefois, force est de constater que la notion de technoscience a depuis lors davantage gagné en confusion qu'en précision (Hottois, 2004 ; Sebbah, 2010). La notion de technoscience a fini par valoir d'abord pour sa charge affective et axiologique, moins pour sa capacité à susciter une élaboration théorique nouvelle de la pratique scientifique. Dans ce papier, je voudrais nuancer ce constat. Je soutiendrai : 1) qu’un contexte récent de développements scientifiques et techniques est aujourd’hui l’occasion de renouveler la notion de technoscience, en lui donnant peut-être davantage de précision : ce contexte, c’est celui des nanotechnologies ; 2) que cette notion renouvelée de technoscience est motivée par l’ambition de mieux décrire l’activité scientifique dans tous ses aspects (ce qui était le but initial), mais aussi de mieux comprendre la nature de l’objet technique ; 3) que les significations épistémologiques et politiques de la notion de technoscience ne sont pas mutuellement exclusives : l’enjeu d’une conception renouvelée de cette notion est justement de mieux articuler ces deux significations : 4) que la philosophie de Gilbert Simondon se révèle particulièrement intéressante dans la perspective de repenser la technoscience.

Publications :
Guchet X. Les Sens de l'évolution techniques, Paris, Léo Scheer, 2005
Guchet X., Pour un humanisme technologique. Culture, technique et société dans la philosophie de Gilbert Simondon, Paris, PUF, 2010

GUO Wenjing

UMR 201

IEDES –Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

Doctorante

Chine

wenjguo@gmail.com

La production d’une existence légitime sur Internet individuelle et collective.

Le cas d’un groupe homosexuel à Canton (Guangzhou), Chine
Mots-clefs : Internet, existence, légitimité, groupe social marginalisé

Résumé :
Internet, nouvel espace global de communication, joue un rôle très important dans les transformations de la société chinoise. Il change la manière dont se forment les interconnaissances et accélère la mise en réseau des acteurs singuliers et la construction des groupes sociaux. Il s’agit d’analyser comment les rapports sociaux s’entrelacent dans le monde réel et dit « virtuel » et les font interagir, ainsi que l’articulation entre les normes globales et l’appropriation de ces normes par les acteurs locaux, individuels et collectifs. Cette étude est centrée sur la construction d’une existence d’un groupe social marginalisé à travers Internet : les homosexuels à Canton(Guangzhou), Chine.
1   2   3   4   5   6

similaire:

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconAtelier de formation doctorale p. 66 Emplois du temps 2015-2016 p....
«Centre d’études féminines» a été fondé à Paris 8 (Vincennes) en 1974 par Hélène Cixous. La filière Études féminines proposait alors...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconLe premier cycle des études médicales paec (première année des études de santé)
«La médecine est l'ensemble des connaissances scientifiques et des moyens mis en oeuvre pour la prévention, la guérison et le soulagement...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconProblème : Comment s’appuyer sur les connaissances de la biologie...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconLes diplômés du Master en Biochimie, et Biologie Moléculaire et Cellulaire...
«Bologne» certains programmes d’études ont été repensés en profondeur pour mettre en avant des activités de formation tablant sur...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconPour accompagner le développement des usages des tice
«la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication» étant en effet l’une des 5 composantes du «socle commun...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconA partir des documents proposés et vos connaissances, expliquer le...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconIntroduction générale
«key schools», des écoles primaires, des écoles secondaires (comprenant des écoles d'agriculture et professionnelles), des écoles...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconRapport d’analyse de pratiques présenté à la Faculté des études supérieures

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconRecherche et enseignement Dep oct 2013 Co-directeur de la mention...
«De la République des savants à la démocratie technique : conditions et transformations de l'engagement public des chercheurs», in...

Ex-Directeur et fondateur du Centre d’Etudes des Techniques, des Connaissances et des Pratiques, cetcopra iconCertificat d’Etudes des Techniques Electrophysiologiques et Médicales








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com