Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales








télécharger 31.41 Kb.
titreBiologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales
date de publication18.11.2017
taille31.41 Kb.
typeRecherche
b.21-bal.com > documents > Recherche
Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales

Partenariat INCa - Institut Lilly

Appel à propositions

Contexte
L’Institut National du Cancer, l’INCa, créé par la loi de santé publique en 2004, a pour mission et attribution de coordonner la mise en place de moyens nécessaires au développement d’une recherche performante en cancérologie.

Afin de répondre à sa mission, l’Institut soutient des projets de recherche innovants en liaison avec les organismes publics de recherche concernés et le développement d’actions communes entre opérateurs publics et privés en cancérologie.
L'Institut Lilly est une association régie par la loi de 1901. Créé par Lilly en 1990. L'Institut Lilly s'engage pour la santé au travers d'actions de soutien et d'information pour les chercheurs, les professionnels de la santé, les associations de patients et les patients. Acteur de santé publique, l'Institut Lilly s'est fixé pour objectif de soutenir la recherche et de développer des programmes d'éducation et de formation dans des domaines médicaux variés parmi lesquels la cancérologie occupe une place importante.

C’est dans cet esprit que l’Institut Lilly a souhaité apporter sa contribution à la recherche sur le cancer en France en finançant, à hauteur de 1 M€, trois actions pilotées par l’Institut National du Cancer
Cette contribution sera répartie de la manière suivante :


  • 560 000 € sur 2 ans apportés en soutien à des projets de recherche clinique conduits pas des équipes de cliniciens, répartis en 7 subventions de 80 000 €.

  • 350 000 € sur 2 ans apportés en soutien à des projets de recherche cognitive conduits par des équipes intégrées aux Cancéropôles, projets ayant la particularité de créer un lien entre la recherche fondamentale et clinique, répartis en 5 subventions de 70 000 € - L’INCa allouant 2 subventions complémentaires de 70 000 € afin qu’un projet par Cancéropôle soit financé.

  • 90 000 € sur 2 ans apportés en soutien à un projet conduit par l’INCa dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales.


1 – Biologie du Cancer 
Les objectifs
Soutenir un projet par Cancéropôle concernant tout travail depuis la recherche cognitive jusqu’au stade préclinique. Ces projets devront présenter un intérêt majeur pour la communauté scientifique et comporter un lien avec la clinique, soit à travers un projet défini de concert avec une équipe de cliniciens, soit à travers un projet ayant des implications cliniques possibles à court ou moyen terme.
Une subvention de 70 000 euros sera allouée à un projet par Cancéropôle pour le financement d’une allocation post-doctorale de 2 ans.
Critères d’éligibilité
Les projets seront soumis par des équipes de chercheurs intégrées actuellement dans les 7 Cancéropôles et transmis par le coordonnateur de chaque Cancéropôle après avis de son conseil scientifique. Chaque Cancéropôle pourra soumettre trois projets.
Dans un deuxième temps, la valeur scientifique du candidat sera examinée.
EXCLUSION : Tout projet de recherche destiné à la définition du mécanisme d’action ou au développement d’une molécule propriété d’un industriel, ou sous contrat de licence avec un industriel.
Critères de sélection des projets
Les points examinés pour la sélection des projets seront les suivants :

  • Excellence scientifique du projet de recherche

  • Potentialité d’interface avec la clinique

  • Qualité de l’équipe et de son coordinateur


Traitement des dossiers
Un comité d’experts extérieurs nommés par l’INCa déterminera les 7 projets de recherche prioritaires
Les responsables des équipes retenues seront informés via le coordonnateur du Cancéropôle concerné. Ils devront soumettre à l’INCa le dossier de leur candidat qui aura du faire acte de mobilité après sa thèse.
Soumission des dossiers
Les dossiers comportant les éléments décrits dans l’Annexe A devront être adressés avant le 19 mai 2006, minuit au Département Biologie du Cancer de l’INCa par courriel et par la poste (le cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :

Elodie BETOUX

Département Biologie du Cancer

INCa

52 avenue André Morizet

92513 Boulogne-Billancourt Cedex

ebetoux@institutcancer.fr

■ ■ ■ ■ ■

2 – Recherche Clinique
Les objectifs
Soutenir 7 projets de recherche clinique concernant les Pathologies tumorale suivantes :

  • Cancer Bronchique : 2 subventions

  • Cancer du Sein : 2 subventions

  • Cancer du Pancréas : 1 subvention

  • Cancer de la Vessie : 1 subvention

  • Cancer du Système Nerveux Central : 1 subvention


Sera exclue toute autre pathologie que celles citées ci-dessus :
Une subvention de 80 000 euros sera allouée à chaque projet sélectionné. Les fonds perçus permettront de couvrir toutes dépenses relatives à sa réalisation. Ces dépenses peuvent être :

  • d’ordre matériel (ex : achat de matériel, logiciel informatique, etc.)

  • prestations extérieures (ex : monitoring, data management, etc.)

  • dépenses de personnel (ex : post-doctorant, ARC, etc.)


Critères d’éligibilité
Les projets de recherche clinique devront être conformes à la réglementation en vigueur, et pourront concerner tous les champs d’investigation à l’exclusion de l’évaluation d’un traitement médicamenteux. Ces projets devront présenter un intérêt majeur pour la communauté scientifique avec une forte orientation patient.
A titre indicatif, les domaines concernés pourront être :

  • Génétique 

  • Chirurgie

  • Imagerie

  • Radiothérapie


Les projets seront soumis par une équipe médicale locale, régionale, ou nationale, organisée ou non en association, groupe coopérateur ou réseau local / national, quelque soit le statut public ou privé et transmis par le coordonnateur de chaque Cancéropôle. Chaque Cancéropôle pourra soumettre jusqu’à 5 projets (1 projet par pathologie)
EXCLUSION : - Tout essai clinique de phase I à phase IV comportant l’évaluation d’un ou plusieurs médicaments propriétés d’une société privée.

- Tout travail de préclinique, in vitro ou sur modèle animal
Critères de sélection
Les points examinés pour la sélection des projets seront les suivants :

  • Projet entrant dans les thématiques définies ci dessus

  • Qualité du projet proposé

  • Expérience de l’équipe ou de son coordinateur

  • Projet ayant un intérêt scientifique pour la communauté avec une forte orientation patient

  • Projet réalisé et conduit par des cliniciens impliqués en cancérologie

  • Respect de la réglementation en cours


Traitement des dossiers
Un comité d’experts composé des 5 responsables des Groupes d’Etudes Cliniques (GEC) concernés par les projets et de 5 experts extérieurs désignés par les responsables de ces GEC déterminera les 7 dossiers prioritaires.
Soumission des dossiers
Les dossiers comportant les éléments décrits dans l’Annexe B devront être adressés avant le 19 mai 2006, minuit au Département de Recherche Clinique et Biostatistiques de l’INCa par courriel et par la poste (le cachet de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :

Céline CASSOUDESSALLE

Département de Recherche Clinique

INCa

52 avenue André Morizet

92513 Boulogne-Billancourt Cedex

ccassoudessalle@institutcancer.fr

■ ■ ■ ■ ■

3 – Sciences Humaines et Sociales
Les objectifs
Il s’agit de soutenir un projet de recherche en Sciences Humaines et Sociales portant sur la notion de « moral » en cancérologie. En effet, si cette idée apparaît floue et non opératoire, elle est néanmoins très familière au quotidien. Le terme est largement usité, tant de la part des patients et de leurs proches que de l’ensemble des professionnels (médecins et autres soignants). Ainsi, le moral du patient et son impact sur l’évolution de la maladie est une notion discutée tout au long de la maladie et de ses traitements.
En s’appuyant sur une étude de terrain, les projets soumis devront permettre de mieux connaître la représentation que se font les divers protagonistes du champ cancérologique – patients, proches et professionnels – du moral. Ils devront considérer également les perceptions que se font ces différents acteurs de l’impact du moral au cours et à la suite des traitements curatifs, en termes de survie et/ou de qualité de vie.
En outre, les projets devront permettre une meilleure définition opératoire du moral, et investiguer l’intérêt existant chez les professionnels et patients pour cette idée familière. Il pourra être également proposé une étude de la manière dont les acteurs du champ cancérologique ont participé à l’élaboration de la notion de moral, des concepts s’y rattachant, et de leurs outils d’évaluation. Le projet devra prendre en compte les différents intervenants (professionnels et usagers) et disciplines rencontrés dans le champ cancérologique.
Finalement, les projets devront aboutir à une meilleure représentation de l’importance que les uns et les autres attachent au moral et quel rôle ils lui imputent dans l’évolution de la maladie.
Critères d’éligibilité
Afin de considérer l’évolution du moral au cours du temps, les projets devront s’inscrire dans une méthodologie longitudinale prospective ou, alternativement, prendre en compte différentes phases de la maladie, de l’annonce diagnostique à la phase de rémission faisant suite aux traitements curatifs (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie). La procédure proposée devra ainsi pouvoir considérer la phase suivant le traitement initial, et il est également envisageable d’aborder la récidive ou les étapes métastatique et palliative.
Le délai imparti pour l’étude est de deux ans. Un calendrier de rendu des travaux, prévoyant un rapport intermédiaire devra être présenté. Il sera l’élément essentiel pour le suivi des résultats et conditionnera le versement des dotations.
Les projets devront déboucher sur une amélioration des connaissances autour de la notion du moral et de son impact, au cours et à la suite des traitements curatifs. Les retombées pragmatiques à destination des patients devront être soulignées.
Les projets soumis devront favoriser des recherches interdisciplinaires, associant cliniciens hospitaliers et chercheurs en Sciences humaines et sociales. Visant un meilleur éclairage de l’évolution de cette idée de moral et de son évolution au cours du temps, les études considérant des aspects historiques, sociologiques, ethnologiques, épidémiologiques et/ou psychologiques seront notamment prises en compte.
EXCLUSION : Tout projet portant sur la psychogénèse des cancers.
Critères de sélection des projets
Les points examinés pour la sélection des projets seront les suivants :

  • Projet entrant dans les thématiques et critères d’éligibilité prédéfinis : une grande attention sera notamment portée au choix du mode d’échantillonnage des participants à l’étude (nombre, âge, localisation géographique, service hospitalier de prise en charge pour les patients, pratique clinique pour les professionnels…) ;

  • Qualité et expérience de l’équipe et de son coordinateur ;

  • Qualité de la démarche méthodologique du projet.


Traitement des dossiers
Un comité d’experts mis en place par l’INCa évaluera chacun des projets soumis.
Soumission des dossiers
Les dossiers comportant les éléments décrits dans l’Annexe C devront être adressés avant le 19 mai 2006, minuit au Département de Recherche en Sciences humaines et Economie du cancer de l’INCa par courriel et par la poste (le cacher de la poste faisant foi) à l’adresse suivante :

Véronique MOIREAU

Département de Recherche en Sciences humaines

INCa

52 avenue André Morizet

92513 Boulogne-Billancourt Cedex

vmoireau@institutcancer.fr

similaire:

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconRésumé de lecture Manuel de recherche en sciences sociales par Mélanie fauvel
«Se tenir informé des acquis de la recherche afin de pouvoir s'engager dans des projets et des démarches d'innovation pédagogique...

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales icon1, sciences humaines, sociales, gestion et droit

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconEléments d’anthropologie des sciences humaines et sociales en univers technologique
«Eléments d’anthropologie des sciences humaines et sociales en univers technologique»

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales icon«Sociologie et sciences sociales.» Un document produit en version...
«Sociologie et sciences sociales» — De la méthode dans les sciences, Paris: Félix Alcan, 1909, pp. 259-285

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconLes règles de la méthode sociologique
«sciences humaines», distincte des «sciences de la nature» : conformément au projet d’Auguste Comte, c’est bien la méthode des sciences...

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconLes règles de la méthode sociologique
«sciences humaines», distincte des «sciences de la nature» : conformément au projet d’Auguste Comte, c’est bien la méthode des sciences...

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconEn Sciences Humaines et Sociales : Socio-Anthropologie des relations...
«Sensibiliser à un milieu» et «Evaluer ses projets d’éducation à l’environnement» 2003-2004 Plérin

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconLa Sémiologie est une méthode d’analyse qui va être en priorité celle...
«Opus» se réfère à la création et la construction de ce fait musical, de sa facture. IL rajoute un autre niveau à cette étude, l’importance...

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconUn(e) Attaché(e) de Recherche Clinique Hospitalier H/F

Biologie du Cancer, Recherche Clinique et Recherche en Sciences Humaines et Sociales iconRecherche pharmaceutique/ Essais clinique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com