Thèse en cotutelle








télécharger 196.81 Kb.
titreThèse en cotutelle
page2/7
date de publication17.11.2016
taille196.81 Kb.
typeThèse
b.21-bal.com > documents > Thèse
1   2   3   4   5   6   7

3OBJECTIFS ET QUESTIONS DE RECHERCHE

3.1Objectifs


1. Déterminer le régime et les préférences alimentaires d’E. dupreanum à toute période de l’année :

- localiser les variations dans la proportion des organes végétaux dans son alimentation selon les périodes de l’année et éventuellement de déceler une saisonnalité dans ces phénomènes ;

- identifier au microscope optique les différentes espèces de grains de pollen collectés dans les fèces ;

- constater si leurs préférences alimentaires penchent vers des fruits d’espèces forestières lorsque d’autres fruits d’espèces cultivées sont disponibles pour comprendre s’il existe des espaces indispensables à son alimentation et dans quel sens se réalise la dispersion (forêt vers terroir ou terroir vers forêt).

2. Estimer leur effectif et l’impact de la chasse sur les populations qui colonisent les alentours du site d’étude, en lisière du corridor forestier ;

3. Apporter des nouvelles données et réflexions sur l’écologie et l’utilisation de l’habitat par l’espèce ;

4. Réaliser un inventaire le plus exhaustif que possible des espèces végétales à fruits charnus de la zone d’étude et caractériser leur phénologie.

5. Déterminer les espèces végétales dépendant uniquement de la dispersion des graines ou de la pollinisation par E. dupreanum pour leur pérennité. Déterminer les relations mutualistes entre E. dupreanum et certaines espèces végétales, telles que celle entraperçue dans la première partie de l’étude avec le genre Polyscias (Araliaceae) (Picot, 2005).

3.2Hypothèses et questions de recherche


Hypothèse 1 : Eidolon dupreanum consomme plus d’espèces forestières indigènes que d’espèces du terroir ou cultivées (la plus part du temps introduites par l’homme), même si ces dernières sont plus abondantes et plus accessibles.

Question 1 : Quelles sont les espèces végétales des fruits faisant partie du régime alimentaire d’Eidolon dupreanum durant un cycle annuel ?

Question 2 : Le choix des fruits consommés par l’espèce dépend de l’abondance des fruits dans la nature ou bien obéit à une sélection d’après les caractéristiques de ces fruits (couleur, odeur, taille, etc.) ? Son choix alimentaire obéit-il aux syndromes (caractéristiques morphologiques) des fruits consommés par les chauves-souris frugivores ?

Question 3 : Les individus de cette espèce, parcourent-ils la forêt du corridor à la recherche de nourriture lorsque des fruits d’espèces forestières sont disponibles à toute saison, ou bien, à certaines périodes de l’année se nourrissent-ils des ressources issues des écosystèmes anthropisés aux abords de son gîte ?

Hypothèse 2 : Les fèces d’Eidolon dupreanum contiennent une majorité de graines provenant d’espèces forestières ligneuses et endozoochores indigènes. E. dupreanum contribue ainsi à la dispersion de ces essences forestières dans les zones anthropisées où se situent leurs sites-dortoirs.

Question 4 : Quelles sont les espèces végétales pour lesquelles E. dupreanum joue un rôle dans la dispersion de leurs graines ? Ces espèces, sont-elles ligneuses ? Forestières ?

Hypothèse 3 : Le passage des graines par le tractus digestif favorise la germination des graines des espèces consommées.

Question 5 : Quel est l’effet du passage des graines par le tractus digestif d’E. dupreanum sur leur germination ?

Hypothèse 4 : Etant donné la pauvreté en espèces dispersant les graines sur des longues distances à Madagascar, E. dupreanum jouerait un rôle essentiel, voire serait une espèce clé de voûte, pour assurer les flux de graines des espèces natives du corridor forestier.

Question 6 : Quelles sont les espèces de vertébrés frugivores ayant un rôle écologique similaire dans la zone d’étude ?

Question 7 : Quelle distance parcourent les individus lorsqu’ils se déplacent la nuit à la recherche de nourriture ? Où se situent leurs sites alimentaires principaux à chaque période de l’année ? Utilisent-ils de préférence des habitats forestiers ou anthropisés ?

Hypothèse 5 : Le pollen d’espèces forestières indigènes fait partie de l’alimentation d’E. dupreanum. Cette espèce joue aussi un rôle important dans la pollinisation.

Question 8 : Quelles sont les espèces végétales pour lesquelles E. dupreanum joue un rôle dans la pollinisation de leurs fleurs ?

Question 9 : Abîme-t-elle les fleurs dont elle se nourrit, en inhibant ainsi la formation des fruits ?

Hypothèse 6 : L’activité des populations locales dans la région n’est pas forcement néfaste aux populations de mégachiroptères et par extension aux vecteurs de la régénération forestière. Par contre, la chasse incontrôlée mette en danger les populations car elle provoque l’abandon de leurs gîtes et une diminution des effectifs.

Question 10 : L’effectif des populations diminue ou bien reste stable ? Quel est l’impact de la chasse incontrôlée sur l’effectif de ces populations ?

Question 11 : Quel est le cycle biologique d’E. dupreanum dans la zone d’étude ? A quel période serait cette espèce le plus vulnérable à des perturbations telles que la chasse ?

Hypothèse 7 : Les populations d’E. dupreanum qui colonisent la zone d’étude migrent pendant une période de l’année au cours de laquelle très peu de fruits sont disponibles dans cette région.

Question 12 : Les individus, migrent-t-ils à un moment de l’année ? A quel période ? Où ? Pour quelles raisons ?
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Thèse en cotutelle iconL'arrêté du 6 janvier 2005 relatif à la procédure de cotutelle internationale de thèse (France)

Thèse en cotutelle iconTHÈse en cotutelle
«Partition of trace metals and their bioavailability in continental surface water»

Thèse en cotutelle iconThèse soutenue publiquement par Sang-Ha suh le 10 Juillet 2006
«avec projection», de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne devait pas être...

Thèse en cotutelle iconThèse soutenue publiquement par Sang-Ha S. le 10 Juillet 2006 Le...
«avec projection», de cette thèse aux membres du Conseil scientifique et à leurs expliquer pourquoi cette thèse ne méritait pas d’être...

Thèse en cotutelle iconThèse de Sciences de l’éducation Université de Rouen Année 2002-2003...
«bibliographie étendue» est de regrouper les références qui ont alimenté, de manière directe ou indirecte, le travail de recherche...

Thèse en cotutelle iconThèse du doctorat (Ph D) année de soutenance 2004 «Cette thèse a...
«Cette thèse a été réalisée au cours d’une mission en France en 1999-2001, grâce à l’aide méthodologique, pour l’enquête, du Professeur...

Thèse en cotutelle iconThèse Sommaire

Thèse en cotutelle iconContrat de thèse

Thèse en cotutelle iconThèse présentée

Thèse en cotutelle iconExaminateurs de la thèse








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com