Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat








télécharger 104.53 Kb.
titreChallenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat
page1/3
date de publication12.09.2017
taille104.53 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3

c:\users\prevots\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\content.outlook\r8ils0wg\logotype_final_vector_cmjn_casablanca_horizontal calé bas.jpgc:\users\prevots\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\content.outlook\r8ils0wg\logo fa fond blanc (002).jpg





Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat

19 et 20 mai 2017

affiche-challenge.jpg

Dossier de presse – 11 mai 2017

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Casablanca, le 11 mai 2017
1ère édition du Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat
L’Ambassade de France au Maroc, l’Institut français du Maroc, France Alumni Maroc et emlyon business school campus Casablanca organisent le Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat, les 19 et 20 mai 2017, au campus Casablanca d’emlyon business school. Cette première édition a pour objectifs de renforcer les interactions entre le monde économique, les établissements supérieurs de formation et le monde de la recherche tout en consolidant le lien qui existe entre la France et le Maroc. De nombreux partenaires privés et institutionnels soutiennent cette initiative innovante.
2 jours à Casablanca, 40 étudiants et doctorants, 6 thématiques, 1 projet d’entreprise
Pendant deux jours, 8 équipes de 5 étudiants d’écoles d’ingénieurs et de commerce marocaines et françaises ainsi que des doctorants du programme CIFRE travailleront en équipe à un projet d’entreprise répondant à des besoins du Maroc ou de l’Afrique dans une perspective « durable ».
Les étudiants simuleront la création d’une entreprise autour de six thématiques qui illustrent les défis actuels auxquels le Maroc et le continent africain sont confrontés : Villes durables, Energies renouvelables et distribution, Nouveaux services à la personne, Transports d’avenir, Formation des jeunes et numérique, et Développement social. Ils seront encadrés par des professionnels et suivront plusieurs formations courtes et ateliers au cours des 48h à Casablanca.
Une grande finale en présence d’un jury d’exception
La Grande finale se déroulera le 20 mai prochain au Four Seasons Hotel Casablanca. Les quatre équipes sélectionnées par le jury intermédiaire présenteront leur projet devant un jury d’exception composé de :
M. Khalid SAFIR, wali du Grand Casablanca, M. Mounir KABBAJ, directeur général adjoint en charge du pôle développement marchés à la BMCE, M. Jacques BIOT, président de l’Ecole Polytechnique, M. Bernard BELLETANTE, directeur général d'emlyon business school, M. Eric LEANDRI, cofondateur et PDG de Qwant et représentant du MEDEF, M. Karim EL KHAYATI, directeur général régional de Philips, M. Badr IKKEN, directeur général de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN), M. Marouane TARAFA, président de la commission Recherche et Développement et relations avec l’université à la CGEM.
L’équipe gagnante recevra un chèque d’un montant total de 40 000 dirhams et des lots de coaching personnel.
En parallèle, un concours à destination des étudiants des établissements marocains, a été lancé sur la page Facebook du challenge. Il permettra aux gagnants de la meilleure photo en lien avec l’entrepreneuriat et l’innovation d’assister à la Grande finale du Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat 2017.

  1. Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat 2017




  1. Les objectifs


Le continent africain doit aujourd’hui faire face à de nombreux défis économiques, politiqueset culturels. Les mondes de l’entrepreneuriat, de l’enseignement supérieur et de la recherche ont une part importante à jouer dans le développement de ce continent. Ils doivent s’unir et coopérer étroitement afin de trouver des solutions innovantes.
Le Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat réunira des étudiants d’écoles d’ingénieurs et de commerce marocaines et françaises avec des doctorants du programme CIFRE1. Le premier défi qui attend les challengeurs est de réussir à travailler ensemble dans un cadre pluridisciplinaire, multiculturel et multi-niveaux sur des thématiques d’innovation pour développer un projet d’entreprise répondant à des besoins du Maroc ou de l’Afrique dans une perspective « durable ».
L’Ambassade de France au Maroc, l’Institut français du Maroc, France Alumni Maroc et emlyon business school souhaitent ainsi décomplexer les étudiants et chercheurs vis-à-vis de l’entrepreneuriat, tout en favorisant la coopération entre la France et le Maroc.


  1. Présentation du concours


Écoles : Le challenge 2017 réunit 32 étudiants provenant de grandes écoles :

  • 4 écoles de commerce françaises :ESSEC, Sciences Po Paris, emlyon business school et Audencia

  • 4 écoles de commerce marocaines :HEM Casablanca, ESCA, ENCG Casablanca, Université Privée de Marrakech

  • 4 écoles d'ingénieurs françaises :École Polytechnique, École Centrale de Nantes, Arts et Métiers, INSA Lyon

  • 8 écoles d'ingénieurs marocaines : École Centrale de Casablanca, EHTP, ENSEM, EMI, ENSET, ENSIAS, ENSMR, INPT

  • 8 doctorants du programme CIFRE.


Équipes :Les étudiants et doctorants sont répartis en 8 équipes composées de 5 étudiants :

  • 1 doctorant du programme CIFRE

  • 2 étudiants d'écoles de commerce (français et marocain)

  • 2 étudiants d’école d'ingénieurs (français et marocain).

6 thématiques ont été choisies pour ce concours en accord avec les stratégies et priorités du Maroc et de l’Afrique. Une thématique a été attribuée par équipe :

  • Villes durables (Déchets, efficacité énergétique, smart city etc.) [2 equipes]



  • Nouveaux services à la personne (Services liés à l’évolution des modes de vie, aux besoins des ménages, au bien-être en entreprise etc.)

[1 equipe]


  • Développement social (Gestion des invendus, transport collectif, économie collaborative etc.)

[2 equipes]

  • Transports d’avenir

[1 equipe]


  • Formation des jeunes et numérique [1 equipe]



  • Energies renouvelables et distribution[1 equipe]

  1. Déroulement


1 mois avant l’événement, les équipes ont été mises en contact via une plateforme d’échanges et ont commencé à développer à distance en étant accompagnées d’un coach, leur projet d’entreprise. Le rôle des coachs est de guider les équipes dans leur processus d'élaboration du projet.

Les 19 et 20 mai, l’emlyon business school accueillera les 40 challengeurs sur son campus de Casablanca. Pendant ces 2 jours, étudiants et doctorants devront finaliser leur projet d’entreprise et se montrer créatifs afin de convaincre les jurys.

Ces 48 heures seront rythmées par des ateliers et des sessions de travail avec des coachs. Quatre coachs référents et deux coachs mobiles seront présents et pourront conseiller les équipes.

Les coachs et animateurs d’atelier :

  • M. Pierre BONZOM, coach référent et animateur

  • M. Smail BOUSTA, coach référent et animateur

  • M. Abderrahmane BOUGHALEB, coach référent et animateur

  • M. Rida CHAHOUD, coach référent

  • Mme Chaima EL GHANI, coach mobile

  • M. Reda ABOUTAJDINE, coach mobile

  • Mme Salma KABBAJ, animatrice

  • Mme Mouna BOUJAM, animatrice

  • Mme Sandrine GELIN, animatrice




    1. La demi-finale 


Suite à la lecture des projets d’entreprise, les membres du jury intermédiaire échangeront, le 20 mai prochain, avec les différentes équipes autour des leurs projets. Ces dernières devront mettre en valeur les principaux atouts de leur projet et valoriser le travail d’équipe.

Le jury intermédiaire sélectionnera ainsi les 4 équipes finalistes.

Le jury intermédiaire :

  • M. Tarek TAYEB, directeur du Centre de Services Consulting (IBM)

  • Mme Meryem CHAMI, directrice générale d’Altran Maroc

  • M. Said MOUDAFI, Alumni Mines Maroc, ancien PDG MONDELEZ

  • M. Mehdi KETTANI, président du Maroc Numeric Cluster (à confirmer)

  • Mme Meriem ZAIRI, vice-présidente commission promotion de l’entreprenariat à la CGEM

  • Mme Emmanuelle LAVENAC, directeur des Partenariats INJAZ

  • Mme Salma BENADDOU, directrice générale de Burj Finance

  • M. Jérôme MOUTHON, gérant de NOK et administrateur de la CFCIM(à confirmer)




    1. La grande finale 


La grande finale se déroulera au Four Seasons Hotel Casablanca, le 20 mai 2017, en présence des membres du jury, des participants et de leurs proches, des coachs, des boursiers de la Fondation Marocaine de l’Étudiant des gagnants du concours Facebook et autres invitées.

Cette finale débutera par un débat autour des écosystèmes de l’entrepreneuriat entre les membres du jury, à 17h30 et sera animé par Hanaa Foulani.

Cet évènement sera également l’occasion pour l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN), représenté par son directeur général M. Badr IKKEN et l’École Polytechnique, représentée par son président M. Jacques BIOT, designer un accord de partenariat.

De même, emlyon business school, représentée par son directeur général M. Bernard BELLETANTE et par le directeur général emlyon business school Afrique, M. Tawhid CHTIOUI et Philips, représenté par son directeur général régional M. Karim EL KHAYATI, signeront une convention de partenariat.

Par la suite, les finalistes auront quelques minutes pour convaincre un jury d’exception qui désignera le meilleur projet et le grand gagnant du Challenge 2017. 
Le grand jury :

  • M. Khalid SAFIR, wali du Grand Casablanca ;

  • M. Mounir KABBAJ, directeur général adjoint en charge du pôle développement marché à la BMCE ;

  • M. Jacques BIOT, président de l’École Polytechnique ;

  • M. Bernard BELLETANTE, directeur général d’emlyon business school ;

  • M. Éric LEANDRI, cofondateur et PDG de Qwant et représentant du MEDEF ;

  • M. Karim EL KHAYATI, directeur général régional chez Philips ;

  • M. Badr IKKEN, directeur général de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles ;

  • M. Marouane TARAFA, président de la commission Recherche et Développement et relations avec l’université à la CGEM.



    1. Remise des prix




  • 1er Prix : L’IRESEN remettra un chèque d’un montant total de 40 000 dirhams à l’équipe gagnante. Des heures de coaching seront également attribuées aux gagnants par NUMA.




  • 2ème Prix : l’IRESEN remettra un chèque d’un montant total de 20 000 dirhams à l’équipe arrivée en deuxième position. Des heures de coaching seront également attribuées aux seconds par NUMA.




  • 3èmePrix : des heures de coaching seront attribuées aux membres de l’équipe arrivée en troisième position par NUMA.


2.5 Réception
Après l’annonce des résultats, les 250 invités seront conviés à un cocktail dînatoire au Four Seasons Hotel Casablanca. Ce sera l’occasion pour les membres des jurys et les invités d’échanger sur ces 48h, ainsi que pour les participants du Challenge de partager leurs expériences avec d’autres étudiants.


  1. Un événement sous le signe de l’ouverture


Dans un esprit de solidarité et d’ouverture, des places pour à la grande finale ont été attribuéesà des boursiers de la Fondation Marocaine de l'Étudiant. Cette fondation a pour mission de permettre aux bacheliers les plus brillants issus des établissements de protection sociale du Maroc de poursuivre des études correspondant à leur niveau académique dans des établissements supérieurs et professionnels privés et/ou publics d’excellence et les accompagner jusqu’à leur insertion professionnelle. Cet événement sera l’occasion pour ces jeunes étudiants de s’ouvrir sur le monde de l’entrepreneuriat.


  1. Concours Facebook


Afin de permettre à d’autres étudiants ou doctorants d’assister à la finale du Challenge franco-marocain 2017, un concours via la page Facebook du Challenge franco-marocain de l’entrepreneuriat est organisé. Il est demandé aux candidats de publier une photo d’eux en lien avec l’entrepreneuriat et l’innovation sur la page Facebook. Les photos ayant cumulé le plus d’interactions (like, partage) permettront à leurs auteurs d’assister à la finale au Four Seasons Hotel.



  1. Programme

Vendredi 19 mai

Les étudiants et doctorants se rencontreront pour la première fois à l’emlyonbusiness school campus Casablanca. Cette première journée débutera par un briefing avec les coachs. Par la suite, les challengeurs auront l’occasion d’assister à différents ateliers. Ils devront ainsi trouver leur rythme entre sessions de travail avec les coachs, ateliers et sessions de travail en équipe.

9h - 9h30

Début du challenge et briefing introductif avec les 4 coachs

11h - 11h45

Atelier 1 : la pensée créative (Salma Kabbaj, IMPACT LAB/ Numa)

12h - 12h45

Atelier 2 : développement durable et responsabilité sociale (Mouna Boujmal, IMPACT LAB/Numa)

15h - 16h15

Atelier 3 : concevoir un business plan (Abderrahmane Boughaleb)

17h-17h45

Atelier 4 : étude de marché et stratégie commerciale (Pierre Bonzom)

18h - 18h45

Atelier 5 : savoir présenter et défendre son projet (Sandrine Gelin-Lamrani)


Samedi 20mai

Lors de cette deuxième journée, les équipes devront finaliser et présenter leur projet d’entreprise. Les étudiants et doctorants auront la possibilité d’assister à 2 ateliers, avant la demi-finale qui aura lieu sur le campus d’emlyon business school à 14h.

La grande finale aura lieu au Four Seasons Hotel. Les membres du grand jury débâteront sur les enjeux des écosystèmes de l’entrepreneuriat.

8h30

Reprise du concours

9h - 9h45

Atelier 6 : prévisions financières (Smaïl Bousta)

10h - 10h45

Atelier 7 : organisation juridique du projet (Raja Bensaoud)

12h30

Rendu des Powerpoint

12h30 - 14h

Déjeuner et préparation des stands pour la finale intermédiaire

14h - 15h30

Passage du jury intermédiaire

15h30 - 16h

Délibération du jury intermédiaire

16h

Annonce des résultats : sélection des 4 finalistes

18h

Table-ronde du jury final : les Ecosystèmes de l’entrepreneuriat.

Modératrice :Hannah Foulani du cabinet Intellection

18h45

Signature d’un accord de partenariat École Polytechnique/IRESEN

Signature d’une convention de partenariat emlyon business school/Philips

19h15

Finale

20h30

Remise des prix après délibération du jury

21h30

Réception

  1. Témoignages

  • Pierre BONZOM, coach référent

Après 30 ans passés dans 6 pays au service d'une grande banque européenne, où j'ai pu développer un très large éventail de compétences managériales et techniques, j'ai décidé de partager mon expérience avec des étudiants et cadres marocains en contribuant à des programmes de formation et en intervenant en tant que consultant dans les domaines de la finance et de la banque.c:\users\pichonc.ifmdg-45\appdata\local\microsoft\windows\temporary internet files\content.outlook\dogdqk8q\20170212_194213.jpg

Dans de nombreux pays émergents, le monde universitaire et le monde de l'entreprise ne communiquent pas suffisamment, si bien que les compétences académiques ne nourrissent que trop peu le développement économique. Le challenge vise à rapprocher les 2 mondes, une évolution qui ne peut que contribuer au développement de la région.

Cette initiative contribue donc à un changement positif des mentalités, elle mérite certainement d'être poursuivie et relayée par l'ensemble des universités et écoles de la région !

J'attends du challenge qu'il apporte de nouvelles idées adaptées au contexte marocain/africain, capables de contribuer, directement ou indirectement, au développement social et durable de la région.


  • Abderrahmane BOUGHALEB, coach référent

Suite à une formation d'ingénieur agro, complétée par un MBA, j'ai entamé ma carrière professionnelle dans la Finance, d'abord chez PricewatrehouseCoopers en tant qu'auditeur puis en banque d'affaires/PrivateEquity chez AttijariwafaBank. Après ces expériences, je me suis lancé dans l'investissement et l'entrepreneuriat pour le compte d'une société d'investissement où j'ai été en charge de la réalisation de projets immobiliers et agricoles. J'ai créé, depuis un an, ma propre entreprise dans le domaine de la transformation agro-alimentaire dont les produits sont destinés au marché local. g:\dossier awb agram\boïte à outils\personnel\visa usa\cropped-dsg85378 copy- copy.jpg

Accompagner des étudiants en fin de cursus, d'horizons culturels et pédagogiques différents, dans une compétition créative est une aventure qui me séduit particulièrement par l'échange, les interactions, les débats d'idées qu'elle va générer. Je suis curieux, attentif et impatient de voir ce que ce mixage va donner.

J'attends du challenge 2017 qu'il soit un espace de rencontre de jeunes talents et de regards différents dont l'objectif est la création d'idées innovantes et non conformistes pour le monde de demain. J'attends du challenge 2017 qu'il soit le début d'une série de challenges pour les années à venir, qu'il devienne un rendez-vous annuel de rencontre de jeunes étudiants des différentes régions du monde pour discuter de problématiques qui vont les concerner demain. J'attends du travail des étudiants et doctorants des idées nouvelles, originales et de rupture.



  • Chaima EL GHANI, coach mobile

Je suis titulaire d’une licence en Audit et Contrôle de gestion et d’un master 1 en Management des entreprises. 17880063_10212384971437334_1904449994769698838_o (002)

Après 5 ans d’expérience professionnelle en tant que comptable, responsable financière et Auditrice, j’ai décidé de m’orienter vers la gestion de Projet. Je suis, actuellement, chef de projet dans une ONG, startapeuse avec INJAZ (un programme destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur), co-fondatrice de l'ONG El-Moukawila aux côtés des femmes entrepreneurs, Présidente d'une association pour des actions caritatives, et bénévoles dans plusieurs associations et ONG qui participe au développement de l'entrepreneuriat au Maroc.

Le Challenge franco-marocain 2017 représente pour moi une opportunité de découvrir les domaines dont les jeunes entreprennent et bien évidemment, d’élargir mon réseau professionnel.



  • Reda ABOUTAJDINE, coach mobile


Doctorant CIFRE - (IBM / École Polytechnique)cid:image005.png@01d2c3f5.82b37ad0

J'ai commencé par un parcours classique "prépa + école d'ingénieurs" avec un stage de fin d'études dans le conseil en stratégie, avant de me tourner vers la recherche académique en économie (doctorat). Cela constituait un excellent compromis entre mon intérêt pour le monde des affaires et la stimulation intellectuelle que peut procurer l'approche et la rigueur scientifiques.

J'avais participé à un événement similaire organisé par l'ANRT en France en tant qu'étudiant. Ce Challenge Franco-Marocain me donne l'opportunité de connaître l'envers du décor et de partager mon expérience avec de nouveaux étudiants.

J'attends d'eux qu'ils apprennent à mettre à profit l'hétérogénéité des profils des membres d'une équipe, à tirer le meilleur de l'expérience de chacun malgré les approches distinctes qui peuvent émerger des différentes cultures (commerce/ingénierie, étudiant en master/doctorant, France/Maroc, ...). Ils devront aussi faire preuve de résilience, qualité primordiale pour un entrepreneur : le temps imparti est très court au vu de la tâche qui est la leur, et il faudra lutter contre la fatigue.

Ce Challenge sera autant un défi intellectuel que physique.



  • Olivier RAMAGE, emlyon business school,
  1   2   3

similaire:

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconLe challenge étudiant innov’agro obtient le label officiel cop21
«qualité du programme» et «sa capacité à mobiliser la société civile». Ce label va apporter au challenge le soutien officiel du Secrétariat...

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconChallenge Innovation drt 2010-2011

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconEchange franco-américain : visite sur le terrain

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconChallenge: Choisissez 5 verbes et conjugez-les (pour les 6 sujets)

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconProgramme de Coopération franco-chinois des pôles français de compétitivité...

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconCalendrier franco-allemand du lycée Langevin (pour montrer que ceux...

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconPour l’accueil en incubation, deux types de projets sont prioritaires
«chargé d’affaires» référent qui dispose d’un budget d’intervention et surtout d’un réseau permettant d’accélérer et de renforcer...

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconFranco-japonaise, j’ai habité 3 ans en Italie, 18 ans en France....

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconCréation d’entreprise, auto-entrepreneuriat, reprise
«classique» d’entreprise, les français sont 5% à envisager de créer une startup dans les 2 ans à venir; leur image de la startup...

Challenge franco-maro cain de l’entrepreneuriat iconDiscours prononcé lors de la cérémonie de remise des insignes de...
«Paris-Dakar» et publiera aux côtés d’Alain Mabanckou et Albert Camus, pour la première fois en hébreu, l’écrivain franco-égyptien...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com