Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et








télécharger 100.19 Kb.
titreLe felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et
page1/5
date de publication16.05.2017
taille100.19 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5
1er Volet du festival 2007 : du 30 avril au 1er Mai en HONGRIE



Le FELG a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et d’échanges inter-culturels entre les peuples qui la constituent, à travers les langues, les œuvres littéraires et artistiques, mais aussi une certaine conception de l’univers et de l’universel, de la femme et de la famille, du rire et de l’humour, du tragique et de l’individu, de la poésie et de la science, voire des techniques, sans oublier l’économie. Nous voudrions de plus en plus nous tourner, en particulier, vers les pays d'Europe centrale et orientale où le latin reste une langue d'échanges. Latin et Grec – langues anciennes, mais aussi éminemment modernes – peuvent offrir une plate-forme de discussions sur les points communs et les divergences entre mentalités des pays d’Europe, mais aussi de réflexion sur nos ressemblances et différences avec d’autres cultures et civilisations.
Chaque année, un pays européen est partenaire du Festival : une troupe ou une classe ou des artistes sont reçus en France (en 2006, pour la Hongrie, une classe de 14 élèves de 4e année de latin au « Ciszterci Szent Istvan gimnazium » de Székesfehérvar (Hongrie) a joué Mostellaria (« Les Fantômes ») de Plaute en latin, mis en scène par Berta Annamaria, leur professeur, qui travaille souvent avec le site archéologique de Gorsium (à g. Eva Petres, archéologue du site, à dr. le plan), avec Gabriella Wasztl Horvath, leur professeur de français. En 2007, pour le Portugal,une troupe de 17 professeurs et élèves de la compagnie Thiasos de l’Université de Coimbra sont venus en France jouer L’Assemblée des femmes d’Aristophane). En 2008, Coimbra recevra une troupe envoyée par le FELG, pour son Festival de Théâtre antique, en juillet. Et sans doute des universitaires spécialisés (comme Coimbra) dans les études « Tourisme et Patrimoine ».
L’année suivante, le pays-partenaire reçoit, en effet, les représentants du FELG : en Hongrie, grâce au partenariat institué avec la Fondation Karolyi, une matinée de conférences s’est déroulée au château, à Fehérvarcsurgó, et une classe du lycée Jean-Jacques Rousseau, à Sarcelles, a joué Le procès d’Hélène, ensemble de textes grecs et latins agencés par Nicolas Oltramare, avec Camille Hémard, d’abord dans le site archéologique d’Herculia-Gorsium, puis au château. Cette classe avait été spectatrice en 2006 (cf. à g.)



Distribution du Procès d’Hélène :

Acikgoz Dominique Médée, Akin Natacha Coryphée, Allard Audrey Eaque, Bertran Marie-Gabrielle Pasiphaé, Guézet Marion Phèdre, Houlzé Stéphanie Minos, Passat Marina Hélène, Randon Camille Andromaque, Renouf Lucie Rhadamante, Salyeres Sandy Clytemnestre, Thiam Awa Hécube



Article de Le Petit Journal.com :

FESTIVAL - Les origines de l'Europe à l'honneur

En 2005 le premier Festival européen latin-grec, créé par Elizabeth Antebi sous les auspices de Jacqueline de Romilly de l'Académie française, avait attiré près de 400 personnes et suscité les éloges de la presse. Cette année, c'est en Hongrie, premier pays du "partenariat européen latin grec", que se tient le FELG
Elizabeth Antebi née d'une mère hongroise, qui a quitté très jeune le pays, est journaliste et auteur. Elle fut aussi libraire à Bécherel, village de 660 âmes près de Rennes qui célèbre en permanence le livre. Passionnée de langues anciennes, elle soutient avec raison qu'elles témoignent des racines culturelles, artistiques et scientifiques d'une partie du monde. Il ne s'agit nullement d'élitisme comme voudraient le faire croire certains. Le succès de la méthode Assimil de grec ancien suffirait à le démontrer et que dire de ce lycée hongrois montant une pièce de Plaute ou de ce professeur finlandais chantant Elvis Presley en latin…
Une Antiquité plus moderne que jamais
Du 28 avril au 1er mai, une classe du lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles séjournera en Hongrie, grâce au partenariat avec la fondation Károlyi du château de Fehérvarcsurgó. Il y aura de multiples manifestations culturelles, des conférences, la présentation du dernier Asterix traduit en latin et un spectacle "le procès d'Hélène" donné par les élèves français. Est aussi prévue une visite du site archéologique de Gorsium/Herculia à quelques kilomètres au sud-est de Székesfehérvár. Cette ville romaine détruite en 260 est l'objet de fouilles depuis 1958.
Du 11 au 13 mai les festivaliers se réuniront à Nantes autour de nombreuses activités, rencontres d'écrivains, d'universitaires, théâtre, musique. En clôture un repas romain élaboré suivant les recettes d'Apicius Marcus Gavius (25 environ avant JC - 37 environ après JC), auteur de
De re Coquinaria, le plus ancien livre de recettes de cuisine conservé. On pourra savourer flan de concombre aux épices, carottes au cumin à l'aigre-doux, poulet miellé à l'aneth et brousse de chèvre parfumé et épicé.
C. DEHALLE. (www.lepetitjournal.com - Budapest) vendredi 27 avril 2007

(à dr. En ht, Anamaria Berta au milieu et à droite Magda Szabo, directrice de la fondation franco-hongroise pour la jeunese ; en bas de g. à dr. Szász Géza, Angelica Karolyi, Albert Foulon, Elizabeth Antébi)

Conférences du Lundi 30 avril :




Elizabeth Antébi (écrivain, licenciée Lettre classiques et Histoire de l'art, docteur Histoire des Religions) : « La femme dans la société grecque »

Albert Foulon, professeur de langue et littérature latine, Université de Haute Bretagne : « Les Floralia dans les Fastes d'Ovide »

Szász Géza, professeur de latin et français , Université de Szeged : « La place des langues et de la culture classsique dans la formation des profeseurs de français en Hongrie »
Maria Kalinovska, chercheur, Université de Torun (Pologne) : « L’héritage de l’Antiquité grecque dans la littérature et la culture d’Europe centrale »


2ème Volet du festival 2007 : du 11 au 13 Mai 2007 à NANTES
A Nantes, le FELG s’est déroulé en partenariat local avec les « Librairies Complices » (COIFFARD, VENT d’OUEST, DURANCE) et le magasin de jeux SORTILEGES.
Vendredi 11 Mai

MATIN :

  • 9h 15 : Visite de l’exposition sur les Jeux de l’Antiquité organisée et commentée par un(e) archéologue, Catherine BREYER de l’association BELGE partenaire Archéolo-J. Cette exposition, très didactique est organisée par nos amis belges et a coutume de circuler dans des classes pour expliquer l’importance du jeu dans l’Antiquité et pour s’initier à l’Antiquité (cf. + loin « Espace jeux » et Concours).

  • 10h 00 : Présentation des sites Internet en latin et dialogues farfelus entre E. Antébi et un « M. Loyal » parlant latin (Yves-Noël LELOUVIER, directeur honoraire Notre Histoire, rédacteur-éditeur Encyclopaedia Universalis). Le monde des radios et des « News » en latin. Destinés aux élèves qui sont des familiers d’Internet et du virtuel, pour explorer avec eux les ressources Internet et multimédia, ainsi que les sites plus pédagogiques ou de ressources diverses sur l’Antiquité et sur les textes.

Yves-Noël LELOUVIER, directeur honoraire Notre Histoire, rédacteur-éditeur Encyclopaedia Universalis. A ses heures perdues « baragouine » le latin appris dès l’enfance.

  • 11h : Travail sur le chant et la gestuelle antique avec le public : François CAM Professeur de Lettres classiques au lycée Alfred Kastler de La Roche/Yon, Chargé de cours musicologie à Besançon et Paris-Sorbonne où il dirige le Chœur de musique antique. François Cam distribue les textes et nous apprend à les « scander » : un exercice joyeux et salutaire.

François Cam, Professeur de Lettres classiques au lycée Alfred Kastler de La Roche/Yon, Chargé de cours musicologie à Besançon et Paris-Sorbonne où il dirige le Chœur de musique antique : François Cam est l’un des piliers de la compagnie Démodocos (cf. plus haut). Né en 1972 à Nantes, musicien helléniste, il a fait des études à l’université de Tours où il s’est passionné pour la restitution orale et musicale du grec ancien. Pour Démodocos, il a mis en musique des hexamètres français traduits d’Homère dans Les Amours d’Arès et d’Aphrodite (1996), a participé à un récital avec Stephen Daitz à la Sorbonne, et a composé la musique des chœurs du Protée de Philippe Brunet (1998), ainsi que, sur le modèle des tropes de la musique grecque ancienne, celle des chœurs grecs de L’Orestie d’Eschyle (1998) et de l'Antigone de Sophocle (2005-07). Il a également mis en musique la Ie Pythique de Pindare, créée en 2007. Il travaille à la restitution de l’intégralité des parties chorales de L’Orestie d’Eschyle pour 2008-09.

  • 12h : Marie-Hélène DELAVAUD-ROUX, maître de conférences Université de Bretagne Occidentale (UBO) (exposé et danse) : danse de la Grenouille dans Les Grenouilles d’Aristophane. Une démonstration pédagogique à partir des illustrations archéologiques et du texte (scansion, prosodie), suivie d’une figuration dans l’espace faisant partie d’une recherche menée avec rigueur depuis longtemps.

Marie-Hélène Delavaud-Roux, maître de conférences en histoire grecque, Université de Bretagne Occidentale (UBO) : Née en 1963. Doctorat nouveau régime sous la direction de François Salviat à l'Université de Provence (Recherches sur la danse dans l'Antiquité grecque, VIIe-IVe s. av. J.-C), a publié en particulier à l’Université de Provence, Aix-en Provence, trois ouvrages sur Les danses armées en Grèce antique, 1993, Les danses pacifiques en Grèce antique,1994, et Les danses dionysiaques en Grèce antique, 1995. Elle est aussi l’auteur d’articles comme "L'énigme des danseurs barbus aux parasols et les vases des Lénéennes", dans Revue Archéologique , 1995, 2, p. 227-263, "La gestuelle de l'absence dans la tragédie grecque : un exemple extrait d'“Iphigénie à Aulis” d'Euripide", Amadis. L'absence & l'effacement, 3, 1999, p. 283-297. Cet article a été republié dans , Connaissance Hellénique, N°92, juillet 2002, "Gestuelle du deuil et danses funéraires", (Actes de la Rencontre "Musiques et danses antiques", Université de Nantes, 10 février 1996), Revue Belge de Philologie et d'Histoire, 80, 2002-1, p. 199-220,"Perspectives d'avenir. Une préparation originale au mariage : la “géranos”", Amadis. Perspectives d'avenir, 5, 2003, p. 19-36.

APRES-MIDI :

14h : Présentation et Signature en librairie des Asterix en latin par Annie Collognat. Livres d’actualité sur le monde antique ou inspirés du monde antique. Magasin de jeux Sortilèges. Une illustration-promenade.

  • 15h : Message filmé de Jacqueline de Romilly au Festival. Seppo Toivonen1, journaliste finlandais, nous présente le Journal TV du 20 Mars 44 (5 jours après la mort de César), en latin, français, finnois. Partenariat Finlandais. Un film qui nous fait explorer de manière amusante un moment historique (la mort de César), et ce qui en résulte dans le monde moderne. Textes distribués en latin et français, pour que tout le monde puisse suivre, et qu’ils servent peut-être à des exercices futurs de conception de Journaux TV à d’autres moments de l’Antiquité (Chute de l’Empire Romain, Visite de la grande Bibliothèque d’Alexandrie, Salon littéraire chez Aspasie …)

  • 15h 30 : Albert Foulon, professeur à l’université de Rennes 2, introduit « Les Femmes dans les Métamorphoses d’Ovide », par Annie Collognat, professeur de latin et de grec en Lettres supérieures au Lycée Victor-Hugo (Paris), Chargée de cours à l’Université de la Sorbonne nouvelle [latin et grec], Fondatrice et présidente de l’association PALLAS [Paris, Arts, Littératures et Langues Anciennes] qui vise à promouvoir tous les héritages des cultures antiques) Exploration pédagogique d’un livre étudié en Lettres.

Annie Collognat-Barès, Normalienne, agrégée de Lettres classiques, professeur de latin et de grec en Lettres supérieures au lycée Victor-Hugo à Paris, chargée de cours à la Sorbonne nouvelle, fondatrice et présidente de l’association PALLAS (Paris, Arts, Littératures et Langues Anciennes) qui vise à promouvoir tous les héritages des cultures antiques. Auteur de la traduction en latin du dernier Astérix d’Uderzo, Le ciel lui tombe sur la tête, elle a publié de nombreux ouvrages et guides de littérature, entre autres, Le Baroque en France et en Europe (Pocket), les Métamorphoses d’Ovide (choix de textes et traduction, Pocket, Hachette Jeunesse), les Contes de Charles Perrault (Pocket, Omnibus), une Anthologie de la poésie française, de Villon à Verlaine (Livre de Poche), Le mythe antique dans le théâtre du XXe siècle (Hachette), un Dictionnaire amoureux de Laclos (10/18). Elle a collaboré à diverses revues et manuels de latin (Nathan).

EXPOSITION/DISCUSSIONS : Jeux de l’Antiquité. Avec Catherine Breyer (exposition Archéolo-J) et avec Emmanuel Chauvet (« Géoludies »), venu présenter ses reconstitutions de jeux antiques. Le Jeu de l’Oie de Venise, avec l’artiste-graveur Hermine LAURENT. Et histoire du jeu de l’oie et de quelques autres jeux.

Exposition du peintre Thomas BOSSARD.

Thomas Bossard, peintre, qui offre le dessin acrylique-pastel à l’huile sur papier « Timeo Danaos » , 1er Prix du Concours des Jeux sur le thème de l’Antiquité (à dr. Notre devise Audaces Fortuna Juvat, « La Fortune sourit aux audacieux »):

Peintre-décorateur pour le Théâtre du Capitole à Toulouse, Thomas Bossard a travaillé ces dernières années sur les décors, en particulier de Wagner (Les Maîtres Chanteurs, Siegfried, Le Crépuscule des Dieux), Mozart (La Flûte Enchantée), mais aussi d’opérettes comme L’Auberge du Cheval Blanc. Il a travaillé comme scénographe pour des metteurs en scène comme Pierre Debauche, W. Mesguich, et bien d’autres. « l'expression d'un instant, ce sont les couleurs jetées sur le support qui font apparaître les silhouettes, que je travaille par couches successives ». Certaines de ses toiles, gaies et désespérées, terrifiantes ou pleines d’humour, évoquant parfois un Watteau saisi par le tremblement métaphysique, évoquent un passage des Ombres de la Caverne (Platon, République, Livre VII) : « La lumière leur vient d'un feu allumé sur une hauteur, au loin derrière eux; entre le feu et les prisonniers passe une route élevée : imagine que le long de cette route est construit un petit mur, pareil aux cloisons que les montreurs de marionnettes dressent devant eux et au dessus desquelles ils font voir leurs merveilles.[…] Assurément de tels hommes n'attribueront de réalité qu'aux ombres des objets fabriqués. Considère maintenant ce qui leur arrivera naturellement si on les délivre de leurs chaînes et qu'on les guérisse de leur ignorance. Qu'on détache l'un de ces prisonniers, qu'on le force à se dresser immédiatement, à tourner le cou, à marcher, à lever les yeux vers la lumière : en faisant tous ces mouvements, il souffrira et l'éblouissement l'empêchera de distinguer ces
objets dont tout à l'heure il voyait les ombres. Que crois-tu donc qu'il répondra si quelqu'un lui vient dire qu'il n'a vu jusqu'alors que de vains fantômes, mais qu'à présent, plus près de la réalité et tourné vers des objets plus réels, il voit plus juste ? Si, enfin, en lui montrant chacune des choses qui passent, on l'oblige à force de questions, à dire ce que c'est ? Ne penses-tu pas qu'il sera embarrassé, et que les ombres qu'il voyait tout à l'heure lui paraîtront plus vraies que les objets qu'on lui montre maintenant ? Et si on le force à regarder la lumière elle même, ses yeux n'en seront-ils pas blessés? N'en fuira-t-il pas la vue pour retourner aux choses qu'il peut regarder, et ne croira-t-il pas que ces dernières sont réellement plus distinctes que celles qu'on lui montre? »

  • 17h 30 : Annie COLLOGNAT (traductrice d’Asterix) : « Les pièges et les joies d’une traduction d’Asterix en langue latine ».

Amphithéâtre lycée Clémenceau :

20h 30 : THEÂTRE « L’Assemblée des Femmes » d’Aristophane, par la troupe universitaire de l’Université de Coïmbra au Portugal, Thiasos. (partenariat Université de Coïmbra, Portugal). Dans le cadre du partenariat 2007-2008 avec l’Université de Coimbra, la pièce (1 heure environ) est jouée en portugais avec présentation en français par Marie-Hélène Delavaud-Roux et François Cam qui dit, en français et en grec ancien, certains morceaux de bravoure, dont la scène du jeune homme et des trois vieilles. Marie-Hélène Delavaud-Roux offre un lever de rideau, dansant en ouverture une Grenouille d’Aristophane, avec trois « grenouillettes » étudiantes.

Thiasos : Ce théâtre universitaire de l’Institut des Etudes classiques de la Faculté de Lettres de l’Université de Coimbra a pour vocation de présenter des textes classiques, des répertoires grec ancien et latin, ou inspirés par eux. Il participe au Festival International du Théâtre sur le Thème classique, au Portugal, destiné en particulier à faire revivre des sites archéologiques comme Coimbra, Conimbriga, Sintra, Viseu et Braga. 14 spectacles sont prévus, entre avril et juillet, pour l’édition 2007.
  1   2   3   4   5

similaire:

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconC’est le titre d’ouvrages qu’on publiait dans les années 1960. Les...
«acception», se rappeler de quelque chose, mais se rappeler quelque chose, infractus du myocarde, mais infarctus. Ces conseils bon...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconLes nations peuvent disparaître, la planète peut se transformer,...
«le roulement des tambours du temple Fo LI, ni les corneilles tournoyant dans le ciel». Je me demande : «Lian Bo est vieux, son appétit...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconRecrutement d'un Guide Naturaliste pour la saison estivale
«Les Jardins du Littoral» au Huga (commune de Lacanau). Seul l'emplacement est pris en charge par la commune pour les employés, le...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconRecrutement de 4 Guides bénévoles pour la saison estivale
«Les Jardins du Littoral» au Huga (commune de Lacanau). Seul l'emplacement est pris en charge par la commune pour les employés, le...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconNous avons été habitués à opposer, dans un parallèle facile, la culture...
«anti-culture de mort», et un correspondant lui avait écrit en commentaire qu’il s’était sans doute trompé, et qu’il avait voulu...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconPour mieux comprendre le jargon des biologistes… Bio-fiches
«la loi des grands et des plus forts n’est pas toujours de rigueur, IL y a les petits malins !». Certaines espèces ont développé...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconEn hommage à Claude Lévi-Strauss : retour à la question «tabou» des origines du symbolique
«refroidissement» et de recherche de la pérennité immuable que chez Wiener. Même confiance dans la logique et l’information pour...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconDirection Générale Adjointe du developpement social
«crèches à vocation d’insertion professionnelle». L’objectif est d’obtenir l’adhésion de 100 lieux d’accueil pour jeunes enfants...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconCalendrier de l’alternance
«alternance» dans les études d’ingénieur, entend participer à l’effort national de développement des formations par apprentissage...

Le felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture commune de l’Europe historique et géographique, dans un effort de compréhension et iconLe travail de préparation du commentaire d'arrêt
«coller à l’arrêt», c’est-à-dire ne pas se saisir du problème de droit pour en faire une dissertation, mais montrer en quoi cet arrêt...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com