Qu’est-ce que l’alcool ?








télécharger 23.36 Kb.
titreQu’est-ce que l’alcool ?
date de publication15.05.2017
taille23.36 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos

  1. Qu’est-ce que l’alcool ?


Paul :

Bonjour à tous

Bienvenue pour cette 12eme édition du JT scientifique sur TPE tv, Aujourd’hui notre dossier portera sur l’alcool et ses effets sur l’organisme. Pour cela nous accueillons deux spécialistes du sujet, Eric Le Maitre chercheur en biologie, et Thibaut King professeur à la faculté de Médecine.


  • L’alcool au fil des âges s’est peu à peu ancré dans notre culture, peut-être un peu trop comme en témoigne les chiffres actuels, regardez c’est assez frappant





Hommes

Femmes

Consommation assez régulière

21%

8%

Personnes en difficultés avec l’alcool

14%

5%


Nous avons décidé d’aller au cœur de ce fléau en interviewant les plus touchés, nos chères petites têtes blondes.
Vidéo

Comme le témoigne notre enquête, 60% des jeunes affirment avoir déjà bu de l’alcool au cours de leur vie.


  • Maintenant projetons nous dans le domaine scientifique. Éric pouvez nous expliquer, ce qu’est l’alcool réellement ?


Éric :

Et bien mon cher Paul, pour commencer je dois préciser qu’il y a un amalgame entre boisson et alcool. En effet la plupart de la population associe les deux alors que l’alcool dans les boissons désigne l’éthanol dont la formule chimique est C2H6O.

C’est une entité qu’on retrouve également dans des produits du quotidien, ainsi meme vos médicaments et vos eaux de toilettes en contiennent.
Paul :

Mais Éric qu’est-ce que l’éthanol ?
Eric :

L’éthanol … C’est une substance considérée et classée comme cancérigène pour l’homme par le CIRC.

Du point de vue physique, l’alcool éthylique pur est incolore, inflammable et miscible à l’eau.

Il est obtenu par fermentation de sucres végétaux par l’action de levures.

Sa densité est de 0,79 à 20°C et s’évapore 78,3°C

Si vous voulez le terme « Alcool » désigne l’ensemble des composés organiques dans lesquels un groupe hydroxyle, qu’on représente en chimie (OH), est lié à un atome de carbone lui-même lié à d’autres atomes de Carbone.

Paul :

J’ai entendu dire qu’il y avait plusieurs sortes d’alcool.. Certaines sont-elles plus dangereuses que d’autres ?
Éric :

Et bien figurez-vous que même si l’alcool éthylique, donc l’hétanol , est consommable , d’autres alcools ne le sont pas. C’est l’exemple du méthanol, du propanol et même du butanol qui sont toxiques pour l’homme.

Il est possible et facile de les différencier par le température d’ébullition. En effet plus la molécule est complexe plus son point d’ébullition est élevé
Méthanol : 65

Propanol : 97

Butanol : 118

Pentanol : 138

Hexanol : 157
Paul : Merci Éric pour ces précisions.
En France, Afin de limiter la consommation de ce breuvage, des réglementations ont été instaurées.

Vous connaissez surement comment se calcul le « degré alcoométrique centésimal » ? cette unité qui définit la concentration en éthanol d’une solution en pourcentage.

Une boisson alcoolisée d’un litre titrant 12° contient 12 cl d’alcool, soit 12% du volume total.
En France, la dose « standard » d’un alcool servi dans un bar est de 10 grammes d’alcool pur par verre.

Ainsi :
http://www.alcoweb.com/alcool/front/blob/equivalence.png?blobcode=68



  1. L’alcool dans le corps


Paul :

Après cette brève présentation de l’alcool et sa place dans notre société parlons de sa diffusion au sein du corps humain.
L’alcool se diffuse rapidement et facilement dans l’ensemble de l’organisme
Les molécules d’Alcool ont la particularitée de traverser aisément les tissus et de se dissoudre dans l’eau et le gras qui sont, rappellons le, des constituants majeurs du corps humain.

Elles n’ont donc pas besoin d’etre digérées pour passer dans le sang ce qui explique sa rapidité de diffusion.
Suivons son parcours dans l’organisme :
Une petite partie passe directement par la muqueuse buccale et par l’œsophage.

1/4 environ de l’alcool passe dans le sang après son passage dans l’estomac.

Et le reste par l’intestin


  • En quelques minutes le sang le transporte dans toutes les parties du corps, y compris le cerveau.


Et plus le passage de l’alcool dans le sang sera rapide et plus vite le consommateur sera ivre.

Mais à l’inverse la concentration d’alcool augmentera plus lentement si le passage par l’estomac est ralenti, c’est le cas lorsque l’on vient de manger !
Thibaut pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?
Thibaut :
Et bien ... Lorsque l'estomac et l'intestin ne contiennent pas de nourriture solide, l'alcool entre en contact rapidement avec les parois intestinales pour passer dans le sang bien plus rapidement.
Une absorption à jeun peut se terminer en seulement 30 min après la consommation. En revanche dans un estomac plus ou moins plein, l'alcool reste plus longtemps avant son passage dans le sang et l'absorption peut alors durer jusqu'à 90 min soit 3 fois plus qu'à jeun.
Je voudrai insister sur le fait que contrairement aux idées reçues, La consommation de boissons dites d’ « alcool fort » ayant une concentration d’alcool supérieur à 20% ralenti le passage dans le sang de l’éthanol. En effet la consommation d’un alcool fort irrite les parois de l’estomac, ce qui retarde l’ouverture de la “valvule pylorique” qui lui permet le passage vers l'intestin grêle. Une personne consommant abruptement plusieurs boissons à forte teneur en alcool pourrait donc ressentir tardivement les effets à l'inverse de ce que cette personne recherchait.

Paul :

Il y a cette légende urbaine comme quoi plus on serait lourd moins on serait exposés aux dangers de l’alcool. Cela est-il vrai ?
Thibaut :

Cela n’est pas une légende urbaine. C’est un fait.

Je m’explique :


  • L’alcool est plus soluble dans l’eau que dans la graisse. La concentration d’alcool dans le sang dépend donc de la quantité d’eau contenue dans le corps.

En règle générale, les personnes plus lourdes ont aussi davantage d’eau dans leur corps et donc un taux d’alcool plus faible avec la même quantité d’alcool.
A poids égal, le corps d’une personne qui a moins de tissus adipeux contient davantage d’eau que celui d’une personne qui en a plus.
Paul :

Et y a t-il des facteurs qui favorisent le passage de l’alcool dans le sang ?
Thibaut :
• Les boissons alcooliques chaudes

• Les boissons alcooliques contenant du gaz carbonique

• L’alcool et le sucre

• L’ingestion rapide

• Les facteurs individuels, comme certaines maladies
Ce sont tous des facteurs qui accentuent et accélerent le passage de l’alcool dans le sang.
Paul : Merci Thibaut.

Parlons maintenant des conséquances et risques sur l’organisme causée par cette consommation.

L’alcool cause de nombreuses complications physiques chez l’homme.

Nous allons répertorier les risques et les effets de l’alcool de manère à comprendre la toxicité de l’éthanol chez l’être humain.
L’alcool se répandra plus vite dans les organes les plus vascularisés. C’est le cas du cerveau.

Eric expliquez nous les effets que sa consommation a sur notre cerveau
Eric : Presentation de la vidéo
Paul : Etdu coup quels sont ses conséquences physiologiques sur l’homme ?
Eric : Une personne consommant de l’alcool verra son temps de réaction augmenter et sa notion du bien et du mal diminuer. C’est pour cela que la conduite sous cet état est très dangereuse. A partir de 1% ou 2% d’alcool dans le sang, l’équilibre est altéré. On remarque des troubles du comportement comme l’augmentation de la violence et de l’agressivitée.

A partir de 3% une personne adulte peut perdre conscience et tomber dans le coma.
Paul :

Ah oui, donc les effets sur le cerveau sont très importants ! Et en ce qui concerne le cœur, tout ça ?
Thibaut : La circulation sanguine ?

Et bien par exemple la consommation excessive d’alcool cause une augmentation de la pression artérielle ce qui peut causer des complications du rythme cardiaque.

Et si vous êtes un gros buveur, cela peut entrainer une affection du muscle cardiaque. En médecine on appelle ça une cardiomyopathie alcoolique. La maladie entraine des toux nocturnes, des douleurs au niveau de la poitrine, une fatigabilité anormale et parfois même des arrêts cardiaques.


http://www.youtube.com/watch?v=2zD5pBHKA3Y

similaire:

Qu’est-ce que l’alcool ? iconProgramme stages ateliers cosmétiques maison et pro
«sans conservateur», alcool benzylique, acide déhydroacétique, alcool phenyl éthylique, acide sorbique, ceux à bannir

Qu’est-ce que l’alcool ? icon1 Le groupe hydroxyle (entouré) est caractéristique de la fonction alcool. 2

Qu’est-ce que l’alcool ? iconLe taux d’alcool est obtenu en mesurant la masse d’éthanol, de formule ch

Qu’est-ce que l’alcool ? iconBière Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
«sans alcool», elles sont fabriquées par les mêmes procédés que la bière classique. La fabrication de la bière est réalisée industriellement...

Qu’est-ce que l’alcool ? iconRhumatologie cca + Hémochromatose
«n’a jamais été gros et n’a jamais eu de cholestérol». IL mentionne aussi que son père est décédé d’un cancer du foie «alors qu’il...

Qu’est-ce que l’alcool ? iconPartenaire ayant proposé l’action
«non» aux dangers, sait se comporter d’une façon assertive, élève est conscient dans son choix, IL connait les dangers ( les psychotropes,...

Qu’est-ce que l’alcool ? iconFaculté de médecine d’Alger
«alcool» a pour origine le mot Arabe Al Koh’l qui désigne une poudre subtile, très fine à base de stibine : le sulfure d’antimoine....

Qu’est-ce que l’alcool ? iconRichard Johnston (traduit de l’anglais)
«l’évolution est un fait scientifique». Mais un fait est par nature irréfutable, c’est-à-dire qu’il est exact, indéniable, et qu’on...

Qu’est-ce que l’alcool ? iconEvolution: science ou fiction ?
«l’évolution est un fait scientifique». Mais un fait est par nature irréfutable, c’est-à-dire qu’il est exact, indéniable, et qu’on...

Qu’est-ce que l’alcool ? iconLe problème ontologique
«substance»); comment c'est ? (qualité); combien c'est? (quantité); où c'est ? (lieu), etc. 7








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com