Sommaire








télécharger 274.61 Kb.
titreSommaire
page4/7
date de publication01.04.2017
taille274.61 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

La formation de fauconnier de spectacle dure 100 heures sur 25 j. (20 heures hebdomadaires). Elle est ouverte aux assistants fauconnier n'ayant pas l'expérience et la technique de présentation de rapaces en vol libre et en public, aux animaliers voulant se recycler dans les présentations de rapaces au public, aux artistes aimant les animaux et particulièrement les rapaces et aux cascadeurs voulant ajouter une discipline à leur potentiel. Le contenu de la formation est la suivante : connaissance et approche des oiseaux de la volerie : buse, nocturne, aigle, vautour. Entretiens et soins, préparation au vol, présentation au gant et en vol libre. Étude de la réglementation Française, Européenne et convention de Washington. La présentation de rapaces en spectacles est très réglementée et ne peut se faire que sous le couvert d'un Capacitaire (les formateurs des Cascadeurs Associés le sont). Les stages préparent à la possibilité à terme de postuler à l'obtention de la capacité de Fauconnier de spectacle (coût : 3000 €).



Les emplois : On trouve donc les fauconniers de spectacle qui se produisent auprès du public ; les aides fauconniers qui s’occupent des animaux sous les ordres d’un diplômé ; les fauconniers militaires ; les fauconniers embauchés par les communes ; les fauconniers utilisés dans le cadre des aéroports ; les éleveurs de rapaces. Le salaire moyen est de 2160 € par mois.

Point de vue : Le spectacle est l’activité idéale pour allier ses passions : le cheval avec les loups, les renards, les rapaces, le tir à l’arc. Il y a très peu d’élus, mais cela ne doit pas empêcher ceux qui veulent réussir de se lancer dans l’aventure. Et puis, pourquoi pas se tourner vers d’autres pays qui sont plus ouverts tels la suisse ou l’Allemagne.

Quelques adresses utiles :
Association Nationale des Fauconniers et Autoursiers (ANFA)

Secrétaire Général : Jean Pierre ROSE

20 Boulevard Montplaisir

84140 Montfavet
Conseil International de la Chasse (CIC)

60, rue des Archives

F-75003 Paris

France

Phone: +33 1 42 77 10 49


Fax: +33 1 42 77 10 79

Email: admcic@aol.com

Fédération équestres

Fédération nationale de la chasse (FNC)

Sommaire

Le brevet professionnel de la jeunesse,

de l'éducation populaire et du sport
délivré par le ministère de la Jeunesse et des Sports
Référentiels professionnel et de certification
Sommaire

1. Description du métier P 2

1.1 Appellation P 2

1.2 Entreprises et structures concernées P 2

1.3 Champs et nature des interventions P 2

1.4 Situation fonctionnelle P 3

1.5 Autonomie et responsabilité P 3

1.6 Évolution dans le poste et hors du poste P 4
2 Fiche descriptive des activités P 4

2.1 - Conduire un projet d’animation, d’initiation ou de préparation à la

performance

P 5

2.1.1 préparer le projet d’activité qu’il est amené à réaliser P 5

2.1.2 réaliser et mettre en œuvre des actions P 5

2.1.3 évaluer et rendre compte

P 6

2.2 - S’adapter aux personnes dont on a la responsabilité et en assurer la protection P 6

2.2.1 identifier les caractéristiques des différents publics P 6

2.2.2 veiller au public dont on a la charge P 6

2.2.3 éviter la mise en danger d’autrui

P 6

2.3 - Communiquer dans son activité et à l’intérieur de la structure employeur P 7

2.3.1 communiquer avec les personnes P 7

2.3.2 communiquer en externe P 7

2.3.3 communiquer en interne P 7

2.4 - Participer au fonctionnement et à la gestion de la structure employeur P 7

2.4.1 participer à l’organisation du fonctionnement P 7

2.4.2 participer à l’administration P 8

2.4.3 participer à la gestion financière P 8
Annexe 1 - méthode d’élaboration du référentiel professionnel P 9

Annexe 2 - bibliographie P 10

Annexe 3 - méthode d’identification des activités P 11

Annexe 4 - cahier des charges des groupes de travail P 12

Annexe 5 - activités liées à chaque support technique d’animation P 13


Référentiel professionnel




1 - Description du métier


    1. Appellation :


Les profils d’emplois déjà repérés sont notamment : animateur, accompagnateur, moniteur, médiateur, etc.…Pour une meilleure compréhension on utilise le terme générique d’animateur
1.2 Entreprises et structures concernées :
Les activités s’exercent dans le cadre d’associations, des trois fonctions publiques, (nationale, territoriale, hospitalière) ou d’entreprises relevant du secteur marchand (il s’agit le plus souvent de très petites entreprises).
1.3 Champ et nature des interventions :
l’animateur réalise de manière autonome des prestations d’animation, d’initiation et/ ou d’enseignement dans le champ socioculturel, sportif ou de l'éducation populaire. Pour cela, il s’appuie sur des techniques sociales, socio-éducatives, socioculturelles, physiques ou sportives. Il garantit au pratiquant, adhérent, usager ou consommateur des conditions optimales de sécurité et de maîtrise de l’environnement tout en assurant la qualité pédagogique des prestations.
Il a une vocation éducative, dans les champs culturels, sportifs ou socioculturels en s’appuyant le cas échéant, sur des techniques. Il participe à l’élaboration d’une réponse à une demande : de médiation sociale, d’animation à partir d’un ou plusieurs supports techniques, d’initiation et/ ou d’enseignement à une ou plusieurs activités, de développement ou de recréation de lien social, émanant de demandes publiques ou privées.
Un grand nombre d’entre elles ont une origine associative : il conduit un projet d’animation, d’initiation ou de préparation à la performance en encadrant des activités, il s’adapte aux personnes dont il a la responsabilité et en assure la protection, il communique dans son activité et sur le fonctionnement de la structure qui l’emploie, il participe au fonctionnement et à la gestion de la structure qui l’emploie.
Les publics concernés peuvent être identifiés par : tranche d’âge, typologie sociale, critères d’origine socio-géographique, Nature de la demande.
1.4 Situation fonctionnelle :
Le métier est exercé par des femmes et des hommes pouvant travailler en équipe, à temps plein ou à temps partiel et sous des statuts variés. Ils exercent fréquemment leur métier selon des horaires décalés (le soir ou le week-end) et éventuellement avec une forte saisonnalité. Le métier est caractérisé par la relation à un public à l’aide d'activités de type social, culturel, de loisir, physique et sportif. L’animateur est amené à accueillir et informer le public au sein de la structure, en vue de la pratique d'une ou plusieurs activités, dont il maîtrise les fondements et la pratique. et connaît les normes techniques.

Ce métier comporte une dimension collective, quel que soit le type d'activité. L’animateur est amené à conduire un groupe dans la pratique d'activités d'animation, de médiation, de découverte, de recherche de performances ou d'initiation.
Enfin il participe à la mise en place de l'offre d'animation dans le cadre de la structure qui l'emploie. A ce titre, il peut être amené à préparer sous la responsabilité de sa hiérarchie, la programmation des activités qu’il conduit, à partir des attentes du public et dans le respect des conditions de sécurité.
Situation statutaire
La situation la plus courante est celle de salarié. Un nombre important de ces professionnels exercent à temps partiel ou disposent de plusieurs contrats de travail conclus avec plusieurs employeurs. Il peut travailler à son propre compte sous divers statuts (agriculteur, artisan, artiste, profession libérale, travailleur indépendant, SARL, EURL, micro entreprise,.....).
1.5 Autonomie et responsabilité :
L’animateur exerce son activité de manière autonome quant à la pratique d’animation ou d’initiation à une ou plusieurs techniques au sein de la structure qui l’emploie. Sa responsabilité s’exerce au regard : - des publics dont il a la charge, spécialement les mineurs, - des bénévoles et collaborateurs qui participent à son action, - des matériels et des locaux nécessaires à l’activité. Il organise ses activités dans le cadre du projet global de la structure qui l'emploie et des attentes de son public, depuis la programmation de son activité jusqu’à l’évaluation finale de son action. Il rend compte du déroulement de son activité.
Le plus souvent, il est intégré à une équipe mettant en œuvre un projet d’animation sociale, sportive et/ ou d’éducation populaire, lié à :- un territoire ou un pays, - un public particulier, - une (ou plusieurs) activité(s) technique(s). Parfois il peut être amené à travailler seul ou pour son propre compte.
1.6 Évolution dans le poste et hors du poste :
L’entrée dans la profession est couramment précédée d’une expérience de l’encadrement et par une pratique personnelle d’une ou plusieurs activités qui conduit à des premiers contrats de travail occasionnels, saisonniers ou à temps partiel. La motivation personnelle pour l’activité est un élément moteur pour l’inscription dans la filière. L’évolution de carrière des professionnels du secteur est marquée par une entrée dans la profession sous la forme la plus courante de contrats à temps partiel, avec une évolution vers des situations à temps plein, le cumul de plusieurs contrats à temps partiel ou des intégrations aux fonctions publiques par voie de concours.


L’évolution dans le poste s’effectue également pour certains animateurs par diversification des supports techniques qu’ils peuvent être amenés à utiliser. Dans ce cas, la qualification de la personne augmente, et sa capacité à trouver un emploi également. La formation professionnelle continue, qui reste à organiser dans le champ sportif, offre également la possibilité de promotion sociale vers des emplois du champ requérant des qualifications de niveau 3 (encadrement d’équipe, enseignement, entraînement, gestion de petites structures)
En ce qui concerne plus spécifiquement les supports d’animation à caractère sportif, l’obligation de diplôme a conduit une part non négligeable des professionnels à rechercher l’obtention d’options de plus en plus nombreuses du brevet d’état.
La multi-activité étant une constante économique lourde du champ, sa prise en compte est pour beaucoup un atout pour asseoir leur situation professionnelle. Par ailleurs, certains animateurs négocient les compétences acquises pour quitter le champ au bout de quelques années.
Ils intègrent souvent des secteurs connexes, travail social, éducation nationale, activités culturelles, équipementiers sportifs, grande distribution… ou même dans des secteurs sans rapport avec leur formation.

2 - Fiche descriptive d’activités
Introduction :
La fiche descriptive d’activités liste l’ensemble des activités des situations professionnelles concernées. C’est à partir de ces activités que seront dérivées les objectifs regroupés dans le référentiel de certification. Les activités communes aux différents profils d’emploi du champ sont classées en quatre grandes séries non hiérarchisées entre elles :


  • · conduire un projet d’animation, d’initiation ou de préparation à la performance en encadrant des activités,

  • · s’adapter aux personnes dont on est responsable et en assurer la protection,

  • · communiquer dans son activité et sur le fonctionnement de la structure employeur,

  • · participer au fonctionnement et à la gestion de la structure employeur.



Dans chaque série d’activité apparaissent en premier celles qui sont pratiquées par tous, suivent les activités qui peuvent être réalisées dans certaines situations fonctionnelles.
2.1. – l’animateur, l’accompagnateur, le médiateur, le moniteur… conduit un projet d’animation, d’initiation ou de préparation à la performance en encadrant des activités, dans le cadre du projet global et des objectifs de sa structure et compte tenu des publics visés. - Il analyse et prend en compte le contexte, les attentes de la structure qui l’emploie et adapte son action aux contraintes de gestion de celle-ci

  • . - Il prévoit les incidences de sa pratique sur l’environnement. - Il contribue à la définition des objectifs de son action.

  • Il élabore un programme ou une progression, hiérarchise les tâches préalables à la mise en place de l’action pédagogique, définit les moyens de réalisation.

  • Il prévoit un programme de rechange ou de substitution.

  • Il prévoit les indicateurs d’évaluation et les critères de réussite observables et choisit des outils d’évaluation et d’auto évaluation.

  • Il veille à se tenir informé des évolutions du secteur et de son activité.

  • Il s’adapte à de nouvelles demandes, de nouveaux comportements, de nouveaux publics et identifie les potentialités du public pour préparer son projet.



2.1.1 4


  • Il prépare le projet d’activité qu’il est amené à réaliser :


2.1.24


  • Il réalise et met en œuvre des activités :

  • il prend en charge les personnes,

  • il utilise les méthodes adaptées,

  • il choisit et utilise lui-même le matériel technique ou les moyens nécessaires à son action,

  • il s’adapte à la situation, aux aléas, aux imprévus et aux différents publics et au contexte,

  • il coordonne l'action de personnes qui l’assistent,

  • il enseigne la connaissance et le respect de l’environnement,

  • il respecte et fait respecter les consignes de sécurité,

  • Il choisit ses sites d’activité, leurs accès et les aménage.


Activités qu’il peut être amené à réaliser :


  • il participe à l’organisation d’une manifestation, prévoit les déplacements, organise éventuellement l’hébergement et la restauration,

  • il mobilise et fait participer des bénévoles à la réalisation de son action,

  • il analyse les conditions météorologiques et d’aérologie et leurs évolutions en vue d’anticiper la réalisation de l’activité et adapte son action le cas échéant.




      1. Il évalue et rend compte :


- il évalue les acquis, la qualité, la performance de son action selon les critères et indicateurs, préalablement définis,
- il évalue la qualité des rapports avec l’environnement humain de son activité, la satisfaction du public et fait des propositions,
- il participe par ses propositions à l’évolution des prestations et produits, analyse les problèmes rencontrés et propose des re-médiations,
- il évalue son action dans le cadre du projet utilise des outils d’auto évaluation et rend compte,
- il prévient les comportements à risques (affiliation aux sectes, toxicomanie, dopage, violence sexuelles….) les identifie et les signale s’il y a lieu,
il établit le bilan de son action.
2.2 – l’animateur, l’accompagnateur, le médiateur, le moniteur s’adapte aux personnes dont il a la responsabilité et en assure la protection, dans le cadre du projet global et des objectifs de sa structure et compte tenu des publics visés.
2.2.14 Il identifie les caractéristiques des différents publics
2.2.24Il veille au public dont il a la charge :
- il évalue et s’informe des besoins et des capacités des personnes,

- il identifie les personnes en difficulté et adapte son action,

- il informe les pratiquants sur les conséquences des comportements à risques (toxicomanie, dopage, comportements sectaires, violence sexuelle…),

- il vérifie les conditions de sécurité psychologique, évalue les situations conflictuelles,

- il fait appliquer la réglementation en vigueur.
2.2.34Il évite la mise en danger d’autrui :
- il applique les lois et règlements en vigueur,

- il se tient au courant des évolutions réglementaires,

- il prend en compte les impératifs de la sécurité notamment des lieux,

- il gère les relations avec les autres utilisateurs des même espaces,

- il gère son stress et sa fatigue.

Activités qu’il peut être amené à réaliser



il évalue les capacités physiques des pratiquants,

il repère le site, délimite. et sécurise les lieux ou se déroule son action,

il aménage l’espace de réalisation de l’activité avec le souci de la sécurité du public,

il prend en compte l’évolution des conditions de sécurité,

il entretient le matériel technique nécessaire à son action,

il effectue les démonstrations d’utilisation du matériel de secours,

il guide son groupe, organise les étapes du voyage, prépare son itinéraire, lit une carte et l’interprète,

il conduit une embarcation à moteur en mer,

il respecte et fait respecter la sécurité des personnes et des animaux et celle particulière au milieu, utilise et fait utiliser les protections nécessaires,

il s’informe sur les conditions météo, et vérifie que les conditions de sécurité permettent la réalisation de l’action,

il recense et vérifie le bon état du matériel, son adéquation à l’activité et les conditions d’entretien et de stockage.

2.3 - l’animateur, l’accompagnateur, le médiateur, le moniteur communique dans son activité et à l’intérieur de la structure qui l’emploie, dans le cadre du projet global et des objectifs de sa structure et compte tenu des publics visés.
2.3.14Il communique avec les personnes :
- il participe à l’accueil et à l’orientation du public dans la structure,

- il participe à l’élaboration du dispositif d’accueil des publics,

- il adapte son mode de communication de manière à être compris par tous,

- il écoute son public et fait émerger les questions et les propositions,

- il informe, et actualise les informations,

- il rédige les comptes rendus écrits de son activité,

- il anime une réunion.
Activités qu’il peut être amené à réaliser
- il utilise une langue étrangère,

- il prépare les documents à transmettre aux clients, pratiquants ou usagers pour la réussite de l’action technique,

- il organise la circulation des informations concernant ses activités en interne.
2.3.24 Il communique en externe :
- il se documente et collecte les informations,

- il échange et utilise les nouvelles technologies de communication.
Activités qu’il peut être amené à réaliser
-Il prépare des éléments d’informations pour les médias.
2.3.34 Il communique en interne :
- il participe aux réunions du personnel,

- il participe à l’information concernant ses activités,

- il rédige les comptes rendus écrits de son action.
2.4 - l’animateur, l’accompagnateur, le médiateur, le moniteur participe au fonctionnement et à la gestion de la structure, dans le cadre du projet global et des objectifs de celle-ci et compte tenu des publics visés.
2.4.14Il participe à l’organisation du fonctionnement :
- il participe à l’organisation du travail,

- il participe à la programmation et à la planification des activités,

- il participe à la préparation des déplacements (moyens, hébergement, restauration).
Activités qu’il peut être amené à réaliser
- il contribue à la création de produits,

- il participe à l’organisation d’autres manifestations (spectacle, compétition),

- il participe à la gestion des stocks,

- il tient un cahier de caisse journalier.
2.4.24 il participe à l’administration : sous la responsabilité de son employeur
- il vérifie les éléments du dossier d’inscription,

- il établit les déclarations d’accident,

- il renseigne les documents administratifs et les vérifie

- il gère la répartition des participants,

- il saisit les informations.
Activités qu’il peut être amené à réaliser dans le cas ou il est travailleur indépendant
- il monte des dossiers techniques,

- il établit une déclaration d’exercice,

- il établit une déclaration professionnelle,

- il rédige des courriers administratifs.
2.4.34Il participe à la gestion financière :

- il participe à la gestion du budget avec son responsable hiérarchique.

Activités qu’il peut être amené à réaliser notamment dans le cas ou il est travailleur indépendant
- il gère le budget d’achat d’une activité,

- il émet des factures et/ ou des notes d’honoraires,

- il estime le coût d’une prestation,

- il participe à l’élaboration du budget annuel,

- il participe à la vente de produits.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com