Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi








télécharger 458.29 Kb.
titreSuperieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi
page1/10
date de publication07.01.2017
taille458.29 Kb.
typeRecherche
b.21-bal.com > documents > Recherche
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10


MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT REPUBLIQUE DU MALI

SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Un Peuple - Un But - Une Foi

SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE DE BAMAKO

___________ ____________

Faculté de Médecine de Pharmacie

et d’Odonto-Stomatologie

(F.M.P.O.S)

Année académique : 2009 – 2010 N……




Etude de la phytochimie et des activités biologiques des feuilles de Cassia siamea Linn&Bar (Caesalpiniaceae) utilisées dans le traitement traditionnel du paludisme au TOGO.



T H E S E

Présentée et soutenue publiquement le 28 Juillet 2011

à la Faculté de Médecine de Pharmacie et d’Odonto-Stomatologie

par

Mlle AHONSOU Ama Yesunyo dite Eunice

pour obtenir le grade de Docteur en Pharmacie

(DIPLOME D’ETAT)

Jury
Président : Pr Gaoussou KANOUTE
Membres : Pr Amagana DOLO

Dr Loséni BENGALY
Co-Directeur de thèse : Dr Koffi KOUDOUVO

Directrice de Thèse : Pr Rokia SANOGO

DEDICACES
Ce document est dédié en première intention à l’équipe suprême céleste formée de Dieu le Père, son bien aimé Fils Christ et son Esprit. Merci de me guider à chaque instant et de m’apporter soutien fort et inconditionnel dans tout ce que j’entreprends. Toute ma reconnaissance.

Ce document est aussi dédié à :

Mon Père Komi Mawuli AHONSOU, ce grand homme qui connait la valeur de l’éducation et qui ne s’est pas abstenu de s’endetter pour voir sa fille faire des études supérieures. Tu es un homme de valeur, Papa.

Mme Akouvi Sanmélé AHONSOU née TESSI ma chère mère ; Maman tu as fait des mains et des pieds pour qu’un de tes enfants devienne Docteur. C’est fait maintenant, tu peux alors passer de beaux jours bienheureuse mère. Je ne te dirai assez merci.

Ma seconde maman Adèle, que de nouveaux horizons s’ouvrent devant toi.

Mes tantes Antoinette, Amélie TESSI, Jeannette ABOTSI, Dr AHONSOU-TOUSSA ; merci pour tous vos apports.

Mes oncles paternels comme maternels.

Mes tantes paternelles comme maternelles.

Mes frères et sœurs Koko, Eli, Mawumowo, Elolo, Edem, Yayra, vous êtes si loin de moi mais toujours près de mon cœur.

Mes tuteurs Peter et Kondo.

Mes tutrices Mme Peter, Mme Kondo, Mlle Mabelle Amevor.

Mes cousins et cousines Cynthia Abotsi et Natacha Toussa.

Mes neveux et nièces.

Ma chère patrie le TOGO.

Mes Pasteurs Isaie Sagara et Esaie Sagara et tout leur comité.

Mes grandes amies Sara, Maty, Eugénie et Elie ainsi que ma fiaule Lynda.

Tous les membres de mon ancienne église locale d’Amadahomé (Lomé-TOGO).

Tous les membres de mon église locale de Baco-Djicoroni ACI (Bamako-MALI).

Tous les membres de ma cellule de prière : Adams John et sa femme Salomé, Moise et sa femme Valérie, Daniel et son neveu Valéry, Lucien, Benjamin.

La grande famille de Jeunesse En Mission : Florence, Daniel Ouedraogo et Pawen.

Tous les membres de Gbeem (Groupe Biblique des Elèves et Etudiants du Mali), vous avez été une grande famille pour moi.

Tous les membres du groupe musical « Les merveilles » Jean-Baptiste, Sara, Jacques et Orpha; Neema, Paul, Sena, Ezeckiel, Joel, Jean et Elisée, Arthur le nouveau pianiste.

Dr Stephan DEGBE, Dr Nanakan N’GUISSAN, Dr Adjo, Dr Diane DAMTARE.

Mes chers compatriotes : Amen, Elom, Kokostar, Gentille, Kofi, Fred Bank.

Mes anciens collègues de la Pharmacie Nouhoum Samake : Tonton Diallo, Mme Fonba, Keita.

Mes nouveaux collègues de la pharmacie Zanga Coulibaly : Dr GOITA, Klecho, Désirée, Raissa, Tantie Thérèse, Luc, Richard, Amadou, Aimé, Isaac.

Tous ceux qui ont forgé mon identité : Eleazar DAO, Dr Claude BETENE, Abednego Bamba. COULIBALY, Emmanuel THERA, Pierre SANOU, Jérémie DIONE, Larissa et Fanta, Aissata SANOGO, Daniel KUEVIAKUE.

Mes voisins Firmin et Amadou.

Mes amis d’enfance, du Collège Protestant Lomé-Tokoin et de la FMPOS.

Toutes mes connaissances.

Mention spéciale
Au Mali et au peuple malien.

Vous m’avez accueilli et accompagné tout au long de mon séjour chez vous. Vous m’avez appris la solidarité, l’unité, la simplicité et l’acceptation de l’autre telle qu’elle est.

Que Dieu Tout Puissant protège ce pays et ses habitants, Merci infiniment.
A toute la communauté Togolaise au Mali.
Grâce à toi je ne me suis jamais sentie loin de mon pays natal.
A Mr Kodjo KONDO, agronome à INCRST au Mali grâce à qui nous avons choisi Cassia siamea pour centre de nos études.
A la promotion « Djissim » composée de Francis BAKAI, Eyram AMEKOUDJI, Fall DOGO, Gérard, Delali AGBOTSE et Eunice AHONSOU.
A promotion Moussa Harama, 3ème promotion du Numérus Clausus en Pharmacie.
A mes collègues thésards du DMT.
A Serge BEOUDAL, Kadi BERTHE, Delali AGBOTSE, Arnaud, Marcelle, Carole BADOMBENA, Gilbert MIWAINA.
A Aimé MENSAH à Dakar.

A Dr Diawara Nia SAMAKE.
A Dr Maria Cecile DEMBELE , Dr Eli SIDIBE , Dr Lassina GOITA.
Que tous trouvent ici le témoignage de notre reconnaissance

et notre plus grand attachement.

REMERCIEMENTS


Venir à bout d’une thèse d’exercice n’est jamais le mérite d’un seul.

Raison pour laquelle j’aimerais témoigner ma profonde reconnaissance envers tous ceux ou celles à qui je dois la réussite de ce travail.

En première intention mes actions de grâce s’adressent au Pr Rokia SANOGO ; Vous qui avez accepté de piloter ce travail, vos efforts n’ont pas été vains.

Deuxièmement toutes mes reconnaissances au Dr Koffi KOUDOUVO ; Vous qui avez de loin participé activement à la réalisation de la présente étude, soyez-en remerciés.

Nos remerciements s’adressent aussi :

Aux assistants en pharmacognosie : Dr Mahamane HAIDARA et Dr Adama DENOU

Aux techniciens de laboratoire du DMT à savoir Tantie Tapa et Tonton Fagnan SANOGO.

A Tonton Kassim COULIBALY dit « Ancien » de l’animalerie du DMT.

A tous mes collègues et promotionnaires du DMT : Aboubacar NIARE, Daouda DEMBELE, Sékou DOUMBIA, Sidiki COULIBALY, DIARRA, MOUGARE, Amadingue GUINDO, Makan SOUMARE

A tous ceux qui m’ont aidé de près ou de loin, de façon directe ou indirecte ;

Je suis vraiment touchée.

MERCI !!!

AUX MEMBRES DU JURY
A Notre Maître et Président du Jury

Pr Gaoussou KANOUTE

Pharmacien

Professeur de Chimie Analytique

Chevalier du mérite de la santé

Ancien Chef de D.E.R des Sciences Pharmaceutiques de la Faculté de Médecine de Pharmacie et d’Odonto-Stomatologie

Ancien Maître de Conférences à l’Université de Paris XI

Ancien Directeur de l’Hôpital du Point G

Ancien Directeur Général du Laboratoire National de la Santé à Bamako

Actuel Directeur du CNRST/ISFRA à Bamako
Cher maître, nous ne saurions vous témoigner avec exactitude notre reconnaissance. Votre compétence, votre sens du travail bien fait et votre sens social élevé font de vous un homme respectable.

Malgré vos multiples occupations vous avez accepté présider notre jury. C’est l’occasion de vous exprimer notre profonde gratitude.

A notre Maître et juge

Pr Amagana DOLO

Professeur Agrégé de Parasitologie-Mycologie à la FMPOS

Chef de D.E.R des Sciences Fondamentales à la FMPOS

Vous nous faites grand honneur en acceptant malgré vos nombreuses tâches de juger ce travail.

Vos qualités professionnelles, votre pédagogie, votre spontanéité et votre simplicité ont suscité en nous confiance et admiration.

Recevez Maître, nos sentiments les plus distingués.
A notre Maître et juge

Dr Loséni BENGALY

Pharmacien spécialiste en Pharmacie hospitalière

Maître assistant de Pharmacie Hospitalière à la FMPOS

Praticien hospitalier au CHU de Gabriel Touré

Point Focal du projet de Partenariat Africain pour la Sécurité des patients (APPS-Mali) au CHU de Gabriel Touré

Votre abord facile et la spontanéité avec laquelle vous avez accepté d’être parmi nos juges ont largement contribué à renforcer la qualité de notre travail. Ce qui nous honore et nous permet d’apprécier la grandeur de votre personnalité.

Permettrez nous cher maître, de vous exprimer nos sentiments les plus respectueux.
A notre Maître et Co-Directeur

Dr Koffi KOUDOUVO

PHD en Biologie de Développement

Spécialiste en Ethnobotanique et Pharmacologie des Substances Naturelles

Cher Maître,

Malgré la distance et votre emploi du temps chargé, vous avez suivi de près et de façon miniscieuse ce travail.

Votre détermination pour le travail bien fait, votre rigueur, votre appréciation à juste titre et votre facile accessibilité nous ont fortement marqué. Nous sommes fiers d’avoir été encadré par un homme comme vous et nous vous sommes infiniment reconnaissants.
A notre maître et directrice de thèse

Pr Rokia SANOGO 

Maitre de conférences agrégé en Pharmacognosie

Première Femme Professeur agrégé en Pharmacie au Mali

Enseignant Chercheur en Pharmacognosie à la FMPOS
Votre amour pour la recherche, votre assiduité dans le travail, votre ponctualité, votre sens élevé pour le respect de la dignité humaine, votre courage et rigueur scientifique sont celles des nombreuses qualités que vous avez.

En acceptant diriger ce travail malgré vos occupations pléthoriques vous nous avez une fois encore encouragés à avancer. Nous sommes fiers d’être votre élève. Recevez Chère Maître nos sentiments les dévoués.

SOMMAIRE




Pages

Introduction

4

Motivations et objectifs


6

Première partie : Généralités

8

A°) Généralités sur le paludisme

9

B°) Méthodes d’études

31

C°) Monographie de Cassia siamea


35

Deuxième partie : Matériels et Méthodes

42

Chapitre I : cadre d’études

43

Chapitre II : Etudes phytochimiques

47

1-Extractions

47

2- Détermination des teneurs

51

3-Screening phytochimique

53

3-1-Screening par réaction en tubes

3-2-Screening par CCM

53

58

Chapitre III: Etudes pharmacologiques

60

A-Tests in vitro

60

B- Les tests in vivo

60

1-Etude de la toxicité aigue

60

2-Etude de l’activité antipyrétique

61

3-Etude de l’activité antalgique


61

Troisième partie : Résultats

63

I-Extraits

II-Données phytochimiques

63

64

1- Réactions en tubes

64

2- CCM

III-Teneurs

65

71

IV-Données pharmacologiques

72

A-tests in vitro

72

B-Tests in vivo

76

1-Données de toxicité

76

2-Activité antipyrétique

76

3-Activité antalgique



78

Quatrième partie : Commentaires et discussions

80

Cinquième partie : Conclusion

85

Recommandations

87

Bibliographie

88

Résumé

94

LISTE DES ABREVIATIONS
AcOEt: Acétate d’éthyle

AF: Acide formique

BAW: Butanol-acide acétique-eau

BM : Banque Mondiale

CCM: Chromatographie sur Couche Mince

Cf : Confert

CHCl3: Chloroforme

CH2Cl2: Dichlorométhane

CI50 : Concentration Inhibitrice 50%

cm: Centimètre

CNRST : Centre National de Recherche Scientifique et Technologique

CTA : Combinaison thérapeutique à base d’artémisinine

DCI: Dénomination commune internationale

DDT : Dichlorodiphényltrichloroéthane

DMSO : Diméthylsulfoxide

DMT : Département de médecine traditionnelle

DPPH : 1-1-diphényl-2-picrylhydrazyl

ECG: Electrocardiogramme

Ex : Exemple

FeCl3: Trichlorure de Fer

G: Gramme

G6PD: Glucose-6-phosphate déshydrogénase

HCl: Acide chlorhydrique

H2O : Eau

H2SO4: Acide sulfurique

IgM: Immunogloguline M

INRSP : Institut national de recherche en santé publique

ISFRA : Institut Supérieur de Formation et Recherche Appliquée

J.C: Jésus-Christ

Kg : Kilogramme

: Masse

MEC: Méthyl-éthyl-cétone

MeOH: Méthanol

Mg: Magnésium

ml: Millilitre

mM: Millimoles

MTA: Médicament traditionnel amélioré

: Numéro

Na : Sodium

NaCl: Chlorure de sodium

NaHCO: Bicarbonate de sodium

N.B : Notez Bien

NH4OH: Ammoniaque

nm: Nanomètre

OMS: Organisation Mondiale de la Santé

ONG: Organisation Non Gouvernementale

PCR : Polymerase Chain Reaction

PNLP : Programme National de Lutte contre le Paludisme

PNUD: Programme des Nations Unies pour le Développement

QCB : Quantitative Buffy Coat

: Rendement

RBM: Roll Back Malaria

Rf : Rapport frontal

®: Spécialité

SP: Sulfadoxine-Pyriméthamine

: Tare

TPI : Traitement préventif intermittent

µl: Microlitre

UNICEF: United Nations International Children’s Emergency Fund

UV: Ultra-violet

°C : Degrés Celsius

Λ: Longueur d’onde

: Pourcentage

∑: Somme

INTRODUCTION

Le paludisme selon l’OMS est une maladie parasitaire potentiellement mortelle transmise à l’homme par les moustiques et qui s’accompagne de divers symptômes, principalement la fièvre. Il fait partie des plus vieilles maladies que l’humanité ait connues et demeure un fléau de grande importance avec des pertes de vies humaines considérables. Plus de 3.3 milliards de personnes soit près de la moitié de la population mondiale est exposée au risque du paludisme. Les habitants des pays pauvres sont les plus concernés.

L’Afrique est le continent le plus touché par cette maladie avec 85% de tous les cas de paludisme et 90% de décès à l’échelle mondiale. Chaque année environ 250 millions de personnes contractent la maladie et près d’un million d’individus personnes en décèdent  (WHO, 2009).

20% des décès infantiles a pour cause cette maladie et on estime qu’un enfant africain subit en moyenne 1.6 à 5.4 épisodes de fièvre palustre chaque année.

Selon les estimations de l’UNICEF, un enfant meurt du paludisme toutes les 30 secondes en Afrique Sub-saharienne et 80% de ces décès intervenant dans cette zone du monde. Il constitue chez les mères une cause d’anémie sévère et porte la responsabilité d’environ 1/3 des cas évitables en faible poids à la naissance. On estime qu’il contribue au décès de 10000 femmes enceintes et jusqu’à 200000 enfants chaque année (WHO, 2009).

L’Afrique de l’Ouest regroupe 45% de la population du continent et le paludisme est endémique dans 15 des 17 pays couverts par l’OMS. C’est la première cause de morbidité et de mortalité dans cette sous-région (WHO/AFRO, 2010).

Au Mali, le paludisme est le motif le plus fréquent de consultations dans les centres de santé avec 1,6 millions de cas cliniques sont signalés en 2009 (PNLP, Mali. 2010).

Au Togo, en 2004, le paludisme représentait en moyenne 40 % des consultations externes et 26 % des hospitalisations dans les formations sanitaires publiques. Le taux de mortalité hospitalière relatif au paludisme était de 21% en 2004, au 1er rang des pathologies avec une létalité moyenne de 5,5%. (PNLP, Togo. 2006)

Malgré les résultats encourageants des actions de lutte, le paludisme continue de décimer les populations africaines.

En Afrique comme dans bien d’autres pays au monde, la médecine traditionnelle est largement utilisée. Les estimations au plan continental montrent que près de 80% des populations y ont recours pour les soins de santé primaires. Jusqu’à un passé récent, la pratique de cette médecine n’était pas organisée. C’est pour cela que de nombreuses déclarations et recommandations de l’OMS sont en faveur de la revalorisation des ressources de la médecine traditionnelle pour la promotion de la Santé en Afrique.

De nombreuses recettes à base de plantes uniques connues pour leurs vertus sont sollicitées dans la prise en charge du paludisme. Les feuilles, les fleurs et les racines de Cassia siamea, sont largement utilisées au Togo avec succès dans la prise en charge préventive et curative du paludisme (Koudouvo et al.,2010). La satisfaction de patients traités avec les extraits de feuilles de cette plante, justifie notre intérêt pour cette plante.

C’est ainsi que nous avons entrepris l’étude de la phytochimie et des activités biologiques des feuilles de Cassia siamea.
MOTIVATIONS
Ce travail a été motivé par la nécessité de la:

  • Valorisation de la médecine traditionnelle au Togo

  • Confirmation de l’utilisation traditionnelle de Cassia siamea dans le traitement du paludisme

  • Contribution à une meilleure prise en charge du paludisme à partir des plantes médicinales par la mise au point d’un médicament traditionnel amélioré à base de C. siamea


OBJECTIFS
OBJECTIF GENERAL

Etudier la phytochimie et les activités biologiques des feuilles de Cassia siamea utilisées dans le traitement traditionnel du paludisme au TOGO

OBJECTIFS SPECIFIQUES

  • Caractériser les groupes chimiques présents dans les feuilles de C. siamea ;

  • Déterminer l’activité anti-radicalaire et hémolytique des extraits des feuilles ;

  • Estimer la toxicité aiguë des extraits des feuilles 

  • Déterminer les activités antipyrétique et antalgique des extraits aqueux des feuilles.



Première Partie

Généralités

A°/ : Généralités sur le Paludisme

  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconEnseignement Supérieur, Recherche, Recherche et Développement, Propriété...
«80% d’une génération au Bac» d’hier auquel succède le «50% d’une génération à Bac + 3» d’aujourd’hui fait son œuvre. Les dotations...

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconUne foi crédible et non basée sur nos émotions, superstitions, ou une croyance sans fondements

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconRecherche Scientifique Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconRecherche au C. N. R. S. Membres nommés sur proposition du ministre...

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconDroit des obligations
«l'obligation de bonne foi suppose l'existence de liens contractuels», de sorte que celle-ci ne s'imposait pas aux parties à une...

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconSous le pseudonyme de Harun Yahya, l'auteur a publié un bon nombre...

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconSi vous souhaitez répondre à cet appel à candidatures, merci d’envoyer...
«Cohortes épidémiologiques en population adulte» dont la mise en place est en cours

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconCommunication à un peuple d'adorateurs!

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconFormation
«Bait Alhikma» sur “les valeurs et l’école” organisé en coopération avec le ministère de l’éducation Nationale, de l’enseignement...

Superieur et de la recherche un Peuple Un But Une Foi iconÉquipe : Les Casseroles éclairant le peuple








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com