Le programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) est fixé conformément à l'annexe 1 du présent arrêté








télécharger 2.57 Mb.
titreLe programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2) est fixé conformément à l'annexe 1 du présent arrêté
page21/63
date de publication03.02.2018
taille2.57 Mb.
typeLe programme
b.21-bal.com > documents > Le programme
1   ...   17   18   19   20   21   22   23   24   ...   63

Langues vivantes (étrangères ou régionales)

Au cycle 3, l’enseignement de la langue vivante étrangère ou régionale vise l’acquisition de compétences et de connaissances qui permettent l’usage plus assuré et plus efficace d’une langue autre que la langue française. Des situations de communication adaptées à l’âge, aux capacités cognitives, aux intérêts des élèves, contribuent à la construction de connaissances langagières, permettant d’atteindre le niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) dans les cinq activités langagières. Il s'agit pour tous les élèves d'atteindre au moins le niveau A1 du CECRL dans les cinq activités langagières. Les activités proposées ne se limitent pas au niveau A1 car le niveau A2 peut être atteint par un grand nombre d’élèves dans plusieurs activités langagières. Les niveaux A1 et A2 du CECRL correspondent au « niveau de l'utilisateur élémentaire ». En passant de A1 à A2, les élèves quittent « le niveau de découverte » pour entrer dans le « niveau intermédiaire». Il convient de garder à l'esprit l'âge des élèves du cycle 3 dans le choix des contenus culturels et linguistiques.

Des connaissances linguistiques et des connaissances relatives aux modes de vie et à la culture du ou des pays ou de la région où est parlée la langue confortent cet usage. C’est l’exposition régulière et quotidienne à la langue qui favorise les progrès des élèves ; son utilisation en contexte donne du sens aux acquisitions. Un début de réflexion sur le fonctionnement de la langue permet aux élèves d’acquérir une certaine autonomie dans la réception et dans la production et renforce la maitrise du langage. Indissociable de l’apprentissage de la langue, l’élargissement des repères culturels favorise la prise de conscience de certaines différences, développe curiosité et envie de communiquer. Les contacts avec les écoles des pays ou des régions concernés, les ressources offertes par la messagerie électronique, l’exploitation de documents audiovisuels contribuent à découvrir des espaces de plus en plus larges et de plus en plus lointains et à développer le sens du relatif, l’esprit critique, l’altérité.


Compétences travaillées

Domaines du socle

Écouter et comprendre

  • Écouter et comprendre des messages oraux simples relevant de la vie quotidienne, des histoires simples.

  • Exercer sa mémoire auditive à court et à long terme pour mémoriser des mots, des expressions courantes.

  • Utiliser des indices sonores et visuels pour déduire le sens de mots inconnus, d’un message.

1, 2

Lire et comprendre

  • Utiliser le contexte, les illustrations et les connaissances pour comprendre un texte.

  • Reconnaitre des mots isolés dans un énoncé, un court texte.

  • S’appuyer sur des mots outils, des structures simples, des expressions rituelles.

  • Percevoir la relation entre certains graphèmes et phonèmes spécifiques à la langue.

1, 2

Parler en continu

  • Mémoriser et reproduire des énoncés.

  • S’exprimer de manière audible, en modulant débit et voix.

  • Participer à des échanges simples en mobilisant ses connaissances phonologiques, grammaticales, lexicales, pour être entendu et compris dans quelques situations diversifiées de la vie quotidienne.

1, 2, 3

Écrire

  • Écrire des mots et des expressions dont l’orthographe et la syntaxe ont été mémorisées.

  • Mobiliser des structures simples pour écrire des phrases en s’appuyant sur une trame connue.

1, 2, 3

Réagir et dialoguer

  • Poser des questions simples.

  • Mobiliser des énoncés adéquats au contexte dans une succession d’échanges ritualisés.

  • Utiliser des procédés très simples pour commencer, poursuivre et terminer une conversation brève.

1, 2

Découvrir les aspects culturels d’une langue vivante étrangère et régionale

  • Identifier quelques grands repères culturels de l’environnement quotidien des élèves du même âge dans les pays ou régions étudiés.

  • Mobiliser ses connaissances culturelles pour décrire ou raconter des personnages réels ou imaginaires.

1, 2, 3, 5


Activités langagières
Écouter et comprendre


Attendus de fin de cycle

Niveau A1 (niveau introductif ou de découverte) :

L'élève est capable de comprendre des mots familiers et des expressions très courantes sur lui-même, sa famille et son environnement immédiat (notamment scolaire).

Niveau A2 (niveau intermédiaire) :

L'élève est capable de comprendre une intervention brève si elle est claire et simple.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

→ Comprendre l'ensemble des consignes utilisées en classe.

→ Suivre les instructions données.

→ Comprendre des mots familiers et des expressions courantes.

Suivre le fil d'une histoire simple (conte, légende...).

Identifier le sujet d'un message oral de courte durée.

→ Comprendre et extraire l'information essentielle d'un message oral de courte durée.
Lexique : répertoire de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels concernant des informations sur la personne, son quotidien et son environnement.
Grammaire : reconnaissance de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Phonologie : reconnaissance des sons, de l'accentuation, des rythmes, et des courbes intonatives propres à chaque langue.


→ Se mettre en position d'écoute.

→ Utiliser les indices extralinguistiques (visuels et sonores).

→ S'appuyer sur la situation d'énonciation (qui parle, où, quand ?).

Déduire un sentiment à partir d'une intonation.

Reconstruire du sens à partir d'éléments significatifs (selon les langues, accents de phrase, accents de mots, ordre des mots, mots-clés...).

Repérer les connecteurs élémentaires et identifier quelques repères chronologiques dans un discours, un récit, un dialogue.

→ S'appuyer sur des indices culturels.

→ Utiliser des supports et outils numériques (fichiers mp3, mp4, écrans...).

Repères de progressivité

Niveau A1

  • Le ou les locuteurs parle(nt) lentement et distinctement.

  • Les supports d'écoute (enregistrements audio-vidéo, prises de parole en classe...) sont de très courte durée.

  • Les consignes et instructions données à l'oral sont très courtes, simples, réservées à des besoins immédiats du cadre scolaire (salle de classe, cour d'école...).

  • Les mots et expressions à repérer sont familiers, très élémentaires. Ils concernent l'élève, sa famille, son environnement concret et immédiat, quelques éléments culturels très connus.

  • L'histoire, dont l'élève doit suivre le fil, est simple et accompagnée d'aides appropriées (visuelles...).

Niveau A2

  • Le ou les locuteurs parle(nt) clairement et simplement.

  • Les supports d'écoute sont plus variés (conversations, informations, publicités, fictions...) et moins courts qu'au niveau A1, mais n'excèdent pas une minute.

  • Les consignes et instructions à comprendre ne se limitent pas au cadre scolaire, mais concernent aussi les besoins concrets de la vie quotidienne.

  • Les mots et expressions à repérer sont familiers et courants. Ils concernent la vie quotidienne, la présentation d'autres personnes ou personnages et quelques éléments culturels du/des pays ou de la / des régions dont on apprend la langue.

Le récit (contes, anecdotes, proverbes choisis, chansons, poésies, comptines...) dont l'élève doit suivre le fil est simple et court, mais les aides apportées sont moins nombreuses qu'au niveau A1.


Lire et comprendre


Attendus de fin de cycle

Niveau A1 (niveau introductif ou de découverte) :

L'élève est capable de comprendre des mots familiers et des phrases très simples.


Niveau A2 (niveau intermédiaire) :

L'élève est capable de comprendre des textes courts et simples.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

→ Comprendre des textes courts et simples (consignes, correspondance, poésie, recette, texte informatif, texte de fiction…) accompagnés d'un document visuel, en s'appuyant sur des éléments connus.
Lexique : répertoire de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels concernant des informations sur la personne, son quotidien et son environnement.
Grammaire : reconnaissance de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Lien phonie/graphie : perception de la relation entre certains graphèmes, signes et phonèmes spécifiques à la langue.

→ Identifier le type de document.

→ S'appuyer sur les indices textuels et paratextuels pour émettre des hypothèses de sens sur le contenu du document.

→ Reconnaitre des mots isolés dans un énoncé ou un texte court.

→ S'appuyer sur les mots outils, les structures simples.

→ Repérer des éléments significatifs (graphiques, syntaxiques, morphologiques, lexicaux, culturels) lui permettant de reconstruire le sens du texte.

Rassembler des écrits de natures différentes et s'y référer.

→ Utiliser des supports et outils numériques (pages web, écrans...).

Repères de progressivité

Niveau A1

  • Les textes sont très courts et simples ; les mots sont familiers et les expressions très élémentaires.

  • Des documents visuels aident l'élève à accéder au sens.

- L'élève se fait une idée globale du contenu d'un texte simple.

Niveau A2

- Les textes sont courts et simples.

  • Les aides visuelles sont moins nombreuses.

- L'élève comprend globalement le texte et y prélève des informations.

- L'élève suit la trame d'une histoire.


Parler en continu


Attendus de fin de cycle 

Niveau A1 (niveau introductif ou de découverte) :

L'élève est capable d'utiliser des expressions et des phrases simples pour parler de lui et de son environnement immédiat.

Niveau A2 (niveau intermédiaire) :

L'élève est capable de produire en termes simples des énoncés sur les gens et les choses.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

→ Reproduire un modèle oral (répéter, réciter...).

→ Lire à haute voix et de manière expressive un texte bref.

→ Se présenter oralement et présenter les autres.

→ Décrire son environnement quotidien, des personnes et/ou des activités culturellement connotées.

→ Raconter une histoire courte à l'aide de supports visuels.

→ Faire une brève annonce (date, anniversaire, invitation...) en situant l'événement dans le temps et l'espace.
Lexique : mobilisation de mots isolés, d'expressions simples et d'éléments culturels pour des informations sur la personne, les besoins quotidiens, son environnement.
Grammaire : contrôle limité de quelques structures et formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé.
Phonologie : reproduction des sons, de l'accentuation, des rythmes, et des courbes intonatives propres à chaque langue.

→ S'entrainer à reproduire des énoncés et les mémoriser.

→ Passer par les hésitations et les faux-démarrages propres à l'oral.

→ Mobiliser à bon escient ses connaissances phonologiques, grammaticales, lexicales et culturelles.

Être audible.

→ Moduler sa voix pour s'approprier les schémas intonatifs spécifiques.

→ S'enregistrer sur un support numérique (audio ou vidéo).

Repères de progressivité

Niveau A1

  • Les champs lexicaux abordés se rapportent à l'environnement immédiat de l'élève.

- L'élève a recours à des éléments figés et/ou mémorisés.

- L'histoire racontée est très courte. Les phrases sont très simples.

  • Les aides visuelles utilisées sont très explicites.

  • Les énoncés sont factuels.




Niveau A2

- Les champs lexicaux s'enrichissent et se rapportent à un environnement plus élargi.

  • L'élève construit des énoncés proches de ceux rencontrés en classe ; il les enrichit et les complexifie très progressivement.

  • L'histoire racontée est courte. Les phrases simples sont reliées.

  • Les aides visuelles sont moins nombreuses mais restent explicites.

Les énoncés restent factuels, mais l'élève devient capable de donner succinctement son opinion, la raison d'un choix...

1   ...   17   18   19   20   21   22   23   24   ...   63

similaire:

Le programme d\Preparation de stage actif lecon n° 2
«Relation entre le cycle menstruel, le cycle ovarien et la fluctuation des concentrations hormonales»

Le programme d\Programme pour le cycle 4

Le programme d\1. Présentation d’ensemble du programme de physique-chimie du cycle terminal de la série st2S

Le programme d\Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire,...
«la commerciale et financière» cette école formait les cadres moyens des études commerciales, bancaires et industrielles

Le programme d\Qu'est ce que le cycle veille/sommeil?

Le programme d\I. annexe – Liste des unités d'enseignement A. Unité d'enseignement : Algèbre Linéaire

Le programme d\Le premier cycle des études médicales paec (première année des études de santé)
«La médecine est l'ensemble des connaissances scientifiques et des moyens mis en oeuvre pour la prévention, la guérison et le soulagement...

Le programme d\Le programme des conférences de D3, de septembre à juin, porte sur...
«ancienneté» dans ce contexte pédagogique, explique que la grande majorité d’entre nous a l’expérience de l’enseignement et de l’évaluation...

Le programme d\Cycle de développement et reproduction des plantes

Le programme d\L'ambition politique sans le progrès technique : c'est être condamné à partager la pénurie
«révolution verte», avec certes des contradictions, a permis d'arrêter ce cycle infernal en introduisant des techniques modernes...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com