Cours de neuro psychiatrie








télécharger 455.72 Kb.
titreCours de neuro psychiatrie
page9/20
date de publication18.10.2016
taille455.72 Kb.
typeCours
b.21-bal.com > documents > Cours
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   20

IV.4.EXPLORATION DE LA SENSIBILITE

Les signes subjectifs


1. les douleurs : dans la description de la douleur, il convient de pouvoir préciser :

  • le type : brûlure, déchirure, morsure, striction ou sous forme d’un poids. Il faut s’assurer qu’il ne s’agit pas de malaise

  • l’intensité : aigue, forte, intense, sourde

  • la topographie ; radiculaire, tronculaire, localisation diffuse, en un point ou irradiante.

NB :

  • Névralgies : douleurs qui suivent le trajet d’un nerf. Elles peuvent survenir par crise ou de façon continue avec de moment d’accalmie par exemple, la névralgie du nerfs inter costal, du nerf sciatique.

  • Causalgies : se manifestent par des brûlures siégeant aux extrémités et débordant souvent le territoire du nerf. Elles sont exacerbées par la chaleur, le froid ou par les émotions

  1. Les paresthésies (dysesthésies)

Ce sont des sensations anormales, non douloureuses sous forme de fourmillement, des picotements, des sensations thermiques ou de décharges thermiques. Elles peuvent être spontanées ou provoquées. La présence de paresthésies nécessite l’atteinte de fibre à conduction rapide (= lemniscal)



  1. Les signes objectifs

1. Sensibilité superficielle

  • Tactile : on apprécie avec soit la pulpe du doigt, soit de l’ouate sur différentes parties du corps et le plus souvent de façon symétrique.

  • Douloureuse, on l’apprécie avec une aiguille, en piquant le malade sur différente partie du corps.

  • Thermique : on l’apprécie à l’aide de deux tubes dont l’un est chaud et l’autre froid.

  • Stéréognosie : demander au patient de reconnaître les yeux fermés, les différents objets familiers qu’on place dans ses mains. Ceci permet de déterminer que les stimuli sensitifs sont perçus par le cortex cérébral.

  • Tact épi critique : on pique le malade simultanément à deux endroits très rapprochés de son corps, et ce dernier doit distinguer les deux points de piqûres.

2. sensibilité profonde (discriminative ou proprioceptive)

  • elle concerne, les sensations proprioceptives des os, des muscles, de tendons et celles des articulations.

  • Son exploration consiste à imposer à certains segments ou parties du corps (doigts, orteil) de votre patient, certaines attitudes précises, le malade devant être capable d’indiquer ces positions.

  • Cette sensibilité permet aussi de percevoir la sensation de pression ressentie sur le corps (baresthésie)

  • La sensibilité profonde osseuse peut être également explorée à l’aide de diapason et le sujet doit ressentir les vibrations transmises à travers l’os. (sensibilité vibratoire)

IV. 5. TROUBLES DE LA SENSIBILITE


        1. Anesthésie : abolition d’un ou des différents types de sensibilité. Lorsqu’il s’agit de l’abolition de la sensibilité douloureuse on parle d’analgésie. L’anesthésie peut être totale ou dissociées.

        2. l’Hyperesthésie : c’est une exagération de la sensibilité avec tendance à la transformation de la sensibilité tactile en sensibilité douloureuse. Le diagnostic différentiel des hypers esthésies se pose avec l’hyper pathie qui est le fait que toute stimulation soit ressentie par le sujet avec une sensation très pénible et désagréable. D’emblée la douleur est ressentie au maximum, diffuse au point excité et persiste après la stimulation.

        3. les dysesthésies : regrouperaient toute les modifications de la perception objective autant que l’anesthésie ou l’hyperesthésie

        4. l’aséréognosie : perte de la reconnaissance des objets par la palpation.



IV. 6. LES GRANDS SYNDROMES SENSITIFS

Syndrome sensitif périphérique

1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   ...   20

similaire:

Cours de neuro psychiatrie iconMémoires de traduction scientifique (manuel de biologie cellulaire et cours de neuro-anatomie)

Cours de neuro psychiatrie iconI. Introduction : Les maladies neuro-dégénératives

Cours de neuro psychiatrie iconEssais thérapeutiques neuro-oncologie au Centre Léon Bérard

Cours de neuro psychiatrie iconGroupe de Recherche en Psychiatrie

Cours de neuro psychiatrie iconJournées du Livre Blanc de Psychiatrie

Cours de neuro psychiatrie icon1/ Sujet proposé
«Impact de la dénutrition périnatale sur le système neuro-endocrine intestinal»

Cours de neuro psychiatrie iconLes enseignants de Psychiatrie : Laurent schmitt, Philippe birmes, Christophe arbus

Cours de neuro psychiatrie iconLes medicaments module psychiatrie- 1ere année ide – le 06/01/2005 Dr senachal les psychotropes

Cours de neuro psychiatrie icon77 … suivi du No de poste Courrier fac = courrier interne enseignements...

Cours de neuro psychiatrie iconB. Harmonies et dissonances mises en dialectiques 11
«psy» est constitué par l’ensemble des milieux qui cherchent à comprendre comment fonctionne un organisme humain (philosophie, psychologie,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com