Cours de neuro psychiatrie








télécharger 455.72 Kb.
titreCours de neuro psychiatrie
page5/20
date de publication18.10.2016
taille455.72 Kb.
typeCours
b.21-bal.com > documents > Cours
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

2.4. Examen des paires crâniennes



Il doit être pratiqué de façon systématique en les analysant les unes après les autres ou en les groupant par fonction.

  • L’olfaction (I).

  • La vision (II et voies optiques) : déterminer l’acuité visuelle, examiner le fond d’œil et le champ visuel.

  • La motilité oculaire (III, IV, VI) et sympathique cervical. On peut distinguer :

  • La motricité extrinsèque telle qu’elle est assurée par les muscles et les nerfs oculomoteurs ;

  • La motilité oculaire de fonction qui comporte les mouvements de latéralité, de verticalité, de convergence qui prennent leur origine dans le centre supranucléaire.

  • La motilité intrinsèque qui concerne la motilité irienne et l’accommodation.

  • Le trijumeau (V). On étudie :

  • la sensibilité de la face, de la muqueuse buccolinguale et de la cornée

  • Le muscle masticateur.

  • L’étude de la motricité de la face (VII) : rechercher si les muscles innervés par le facial supérieur et ceux innervés par le facial inférieur se contractent de façon analogue.

  • L’examen de l’audition (VIII) se fait par le tic tac d’une montre et l’examen audiométrique.

  • L’examen des fonctions vestibulaires (VIII) : il s’agit de rechercher un nystagmus, des troubles de l’équilibre. On peut compléter l’examen par des épreuves vestibulaires et une nystagmographie.

  • L’examen de la déglutition, de la motilité, du constricteur supérieur du pharynx et de la sensibilité du tiers postérieur de la langue (IX).

  • - L’examen de la motilité du voile du palais (ou réflexe velo-palatin) ; du pharynx et du larynx et étude de la sensibilité du voile du palais et du pharynx (X, Spinal interne XI)

  • L’étude de la force musculaire du sterno-cléido-mastoïdien et du trapèze pour explorer le spinal externe (XI).

  • L’étude de la motricité de la langue (XII).

2.5. Examen des fonctions végétatives



La régulation des fonctions végétatives est sous la dépendance de systèmes sympathique et parasympathique : 

  1. La thermorégulation : elle peut être perturbée avec survenue possible d’une hypothermie d’origine centrale.

  2. Les troubles de la sudation : anhidrose et rarement hypersudation.

  3. La perturbation de la vasomotricité : elle peut se manifester par une rougeur et une pâleur localisée, par le refroidissement d’une région déterminée.

  4. Le réflexe pilomoteur : il s’étudie en déterminant une excitation cutanée par pincement ou application du froid. Si on pince de façon répétée les muscles de la fosse sus-épineuse, on provoque une vague descendante des réflexes pilomoteurs. Les réflexes pilomoteurs sont abolis dans les lésions du système nerveux périphérique. Dans les lésions médullaires, on observe un arrêt de la vague descendante qui correspond au niveau lésé.

  5. Le fonctionnement du système cardio-vasculaire peut être perturbé : on peut ainsi observer une bradycardie ou une tachycardie ou alors une hypotension artérielle. L’hypotension orthostatique doit être systématiquement recherchée. Il s’agit d’une chute de la pression artérielle lors du passage de la position couchée à la position débout. Elle s’observe surtout dans certaines neuropathies périphériques et au cours des lésions affectant les cornes latérales de la moelle.

  6. La survenue possible des troubles trophiques doit être recherchée, car une atteinte vasculo-sympathique peut les provoquer. Il s’agit des :

  • Escarres : ils constituent une complication majeure du décubitus. Elles sont favorisées par l’immobilisation et la compression

  • Maux perforants (habituellement plantaires)

  • Complications ostéo-articulaires sous forme de décalcification, fractures spontanées, arthropathies nerveuses

  • amyotrophie : elle peut être d’origine nerveuse ou myogène.

  1. Les troubles sphinctériens peuvent également s’observer :

  • La miction peut être perturbée, par exemple : l’incontinence urinaire, la miction impérieuse, la difficulté avec retard de la miction volontaire (dysurie) et la rétention d’urines.

Ces troubles de la miction sont secondaires soit à une interruption de l’arc réflexe par atteinte du système nerveux périphérique, soit à une déconnexion des centres médullaires de la miction au cours des lésions centrales sus-jacentes.

  • La défécation a également son centre réflexe médullaire au niveau de S2-S4 comme pour la miction. Les troubles sont constitués soit par une incontinence des matières soit par une constipation. Ces troubles peuvent être liés à une interruption de l’arc réflexe ou à une lésion centrale qui a entraîné une déconnexion de centres médullaires de la défécation.

  1. Les fonctions génitales doivent également être explorées en tenant compte du fait que le centre médullaire de l’érection est situé entre S2 et S4, alors que le centre de l’éjaculation est situé au niveau de L1- L3. On peut ainsi observer des atteintes dissociées au cours des lésions médullaires.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

Cours de neuro psychiatrie iconMémoires de traduction scientifique (manuel de biologie cellulaire et cours de neuro-anatomie)

Cours de neuro psychiatrie iconI. Introduction : Les maladies neuro-dégénératives

Cours de neuro psychiatrie iconEssais thérapeutiques neuro-oncologie au Centre Léon Bérard

Cours de neuro psychiatrie iconGroupe de Recherche en Psychiatrie

Cours de neuro psychiatrie iconJournées du Livre Blanc de Psychiatrie

Cours de neuro psychiatrie icon1/ Sujet proposé
«Impact de la dénutrition périnatale sur le système neuro-endocrine intestinal»

Cours de neuro psychiatrie iconLes enseignants de Psychiatrie : Laurent schmitt, Philippe birmes, Christophe arbus

Cours de neuro psychiatrie iconLes medicaments module psychiatrie- 1ere année ide – le 06/01/2005 Dr senachal les psychotropes

Cours de neuro psychiatrie icon77 … suivi du No de poste Courrier fac = courrier interne enseignements...

Cours de neuro psychiatrie iconB. Harmonies et dissonances mises en dialectiques 11
«psy» est constitué par l’ensemble des milieux qui cherchent à comprendre comment fonctionne un organisme humain (philosophie, psychologie,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com