Cours de neuro psychiatrie








télécharger 455.72 Kb.
titreCours de neuro psychiatrie
page20/20
date de publication18.10.2016
taille455.72 Kb.
typeCours
b.21-bal.com > documents > Cours
1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

III. Evolution



Il s’agit d’une affection chronique. L’évolution des manifestations névropathiques est généralement de courte durée mais certaines peuvent être longues.

La névrose évolue par poussées et tend à se stabiliser et à acquérir malgré ses défenses une maturité plus grande ou une neutralisation de son angoisse.

Il faut noter que les bénéfices secondaires de la névrose rivent le névrosé à sa névrose et le portent à réduire son entourage à l’esclavage de ses caprices.

IV. Traitement


La psychanalyse permet les prises de conscience nécessaire, il y a affranchissement du noyau affectif de leurs troubles.


CHAPITRE XI : LES PSYCHOSES SCHIZOPHRENIQUES



C’est une psychose caractérisée par la dissociation de la personnalité.
I. ETUDE CLINIQUE

A. Le début

C’est une psychose aiguë pouvant être très polymorphe et sans signes pathognomoniques. Cette psychose « traîne » ou c’est un épisode dépressif « atypique », des troubles caractériels bizarres.

C’est lors de l’organisation progressive des troubles et de leur mouvement évolutif que le processus schizophrénique sera reconnu.
B. Le syndrome à la période d’état
1. La désagrégation de la vie psychique. Le syndrome de dissociation.

Il s’agit d’un désordre discordant des phénomènes psychiques qui ont perdu leur cohésion interne.

- Troubles du cours de la pensée et du champ de la conscience : Il y a un affaiblissement dynamique de la pensée. L’intelligence est profondément perturbée : perte de cohésion, d’harmonie, d’efficacité.

- Troubles de langage : La conversation peut être impossible (mutisme, semi - mutisme) ; parfois il y a des impulsions verbales (injures, blasphèmes, obscénités). L’articulation peut être désintégrés, parfois même la structure des mots dont l’unité est rompue. Il tend à changer le sens des mots. L’écriture, les dessins et les productions graphiques montrent des altérations.

- Altérations du système logique : Il y a une distorsion imaginaire dans l’usage du système logique.

- La désorganisation de la vie affective : Les relations affectives sont bouleversées : la communication avec autrui est radicalement falsifiés. Les parents sont à la fois ou successivement indispensables et hais. Les manifestations émotionnelles sont déconcertantes. Les expressions émotionnelles sont inadaptées.
2. La discordance psychomotrice.

L’ambivalence s’exprime dans les actes ; une oscillation de l’initiative, motrice entre l’exécution et la suspension du mouvement.
3. Le délire paranoïde

II. TRAITEMENT
A. Chimiothérapie

  • Largactil (chlorpromazine)

  • Nozinan (levoprmazine)

  • Haldol

B. Psycho - sociothérapie

CHAPITRE XII : PSYCHOSE PUERPERALE



I. FACTEURS ETIO - PATHOGENIQUES.

A. Facteurs étiologiques


  1. Facteurs héréditaires et constitutionnels.

  2. Il existerait une prédisposition. on a décrit des familles comportant une hérédité maniaco-dépressive.

  3. Facteurs psychosociaux.

  4. La grossesse modifie toutes les conditions et les perspectives de la femme. même dans la grossesse normale, la fréquence de modifications psychologiques légères.

  5. Facteurs endocriniens.

  6. Tous le métabolismes sont modifiés pendant la grossesse. Mes modifications endocriniennes sont en corrélation avec des troubles mentaux.

B. Rôle de l’infection


Le facteur infectieux joue le rôle fondamental dans certaines psychoses qui surviennent dans les couches septiques.

La situation de la femme en regard de la grossesse et l’accouchement doit être le point de rencontre de tout son passé (hérédité, antécédents pathologiques, constitution biologique, formation de la personnalité, structure névrotique ou prépsychotique) avec ses positions actuelles (conjugales, sociales, économiques) avec les incidents ou accidents gravido - puerpéraux et enfin avec les perspectives ouvertes devant elle par la maternité.

II. DESCRIPTION CLINIQUE


Les accidents névrotiques et des accidents neuropsychiques se voient pendant la grossesse tandis que la plupart des accidents psychotiques s’observent après l’accouchement.
A. Les accidents gravidiques

Ce sont des réactions de l’angoisse à formes névrotiques ou psychosomatiques.

1. Les vomissements : Ils sont physiologiques jusqu’à troisième mois. Après, ils ont une signification psychosomatique.

2. Des manifestations d’hystérie.

3. les manifestations anxieuses : Elle sont très fréquences et se présentant comme des symptômes isolés (angoisses, palpitations, douleurs diverses), de la névrose d’angoisse subaiguë (état dépressif) sous l’aspect des phobies.

4. Des accidents psychosomatiques : On peut citer : les ulcères digestifs, les spasmes vitaux, l’asthme, dermatoses, certaines hypertensions.

B. Psychoses puerpérales (Post –Partum)


La psychose puerpérale du post-parfum se produit dans les jours qui suivent l’accouchement. Quelques jours après l’accouchement, la confusion apparaît d’emblée. L’état confusionnel apparaît. En fait, il s’agit d’un état confuso - onirique à tonalité anxieuse.

Il existe aussi d’un état d’autres formes ou la prépondérance des troubles thymiques permet de distinguer les mélancolies puerpérales par rapport aux signes maniaques et mélancoliques.

C. Psychose de la lactation.


Il peut s’agir d’une dépression névrotique : état d’angoisse avec désintérêt pour l’enfant, sentiment d’incapacité. C’est la découverte d’une position névrotique latente que la maternité révèle. Dans de tels cas, le psychothérapeute doit étudier à fond l’expérience vécue par la mère dans sa relation avec l’enfant et avec l’ensemble de son milieu.

D. Psychoses du post-abortum


Elles suivent un avortement. De formes identiques aux psychoses puerpérales sont objectivables. Dans ce cas particulier, des conditions, d’angoisse se produisent souvent. Des états dépressifs enrichissement le tableau.

III. EVOLUTION


Il faut maintenir la thérapeutique au-delà de la remissions. Le pronostic est généralement favorable à long terme. Parfois, il y a risque de récidive.

IV. TRAITEMENT


Psychothérapie.

TRAVAIL PRATIQUE DU COURS DE NEUROPSYCHIATRIE
Nom et post nom  :……………………………………

Promotion  :…………………………………….

Année académique 2014-2015

  1. Prise en charge d’un patient qui est venu consulter pour :

  • Asthénie physique

  • Céphalées

  • Manque de goût de travailler

  • Insomnie

A l’inspection on remarque que sa tête est fléchie, le corps plié, il est assis et immobile. Une marque de tristesse est sur son visage, le regard est fixé . Il est accablé, ne parle pas, il gémit ou pleure.

  1. Citez et expliquez les différents mécanismes de défense du névrosé



  1. Citez et expliquez-les quelques traits classiques caractérisant le portait de l’hystérique.



  1. Patient X amener en urgence pour perte de connaissance pendant plusieurs heures, examinez- le en utilisant :

  1. La classification classique du comment en expliquant les différents stades

  2. La classification en échelle de glasgow en expliquant également les différents stades



  1. Complétez ce tableau



PAIRES CRANIENNES

NOMS

FONCTIONS

I







II







III







IV







V







VI







VII







VIII







IX







X







XI







XII







Bonne chance

FIN

1   ...   12   13   14   15   16   17   18   19   20

similaire:

Cours de neuro psychiatrie iconMémoires de traduction scientifique (manuel de biologie cellulaire et cours de neuro-anatomie)

Cours de neuro psychiatrie iconI. Introduction : Les maladies neuro-dégénératives

Cours de neuro psychiatrie iconEssais thérapeutiques neuro-oncologie au Centre Léon Bérard

Cours de neuro psychiatrie iconGroupe de Recherche en Psychiatrie

Cours de neuro psychiatrie iconJournées du Livre Blanc de Psychiatrie

Cours de neuro psychiatrie icon1/ Sujet proposé
«Impact de la dénutrition périnatale sur le système neuro-endocrine intestinal»

Cours de neuro psychiatrie iconLes enseignants de Psychiatrie : Laurent schmitt, Philippe birmes, Christophe arbus

Cours de neuro psychiatrie iconLes medicaments module psychiatrie- 1ere année ide – le 06/01/2005 Dr senachal les psychotropes

Cours de neuro psychiatrie icon77 … suivi du No de poste Courrier fac = courrier interne enseignements...

Cours de neuro psychiatrie iconB. Harmonies et dissonances mises en dialectiques 11
«psy» est constitué par l’ensemble des milieux qui cherchent à comprendre comment fonctionne un organisme humain (philosophie, psychologie,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com