Manuel de prelevement








titreManuel de prelevement
page12/14
date de publication02.02.2018
taille0.6 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > documents > Manuel
1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

  • Conduite à tenir face à un risque biologique


    • Premiers soins :




    Situation

    Action

    Projection d’échantillon biologique
    dans les yeux

    Rincer abondamment avec le sérum physiologique pendant environ 10 mn.
    Retirer si c’est le cas, les lentilles de contact
    Instiller un collyre antiseptique
    Consulter un ophtalmologiste le plus rapidement possible

    Projection d’échantillon biologique sur les muqueuses

    Rincer abondamment pendant 5 mn sous l’eau
    Désinfecter avec du Dakin ou du Polyvidone iodée

    Piqûre, blessure cutanée ou projection sur peau lésée

    Ne pas faire saigner la blessure,
    Nettoyer la plaie à l’eau courante et au savon.
    Rincer
    Tremper ou imbiber la zone blessée dans ou avec un antiseptique pendant 10 mn. (Dakin, solution de javel à à 9° diluée au 1/5, ou à défaut Bétadine dermique jaune pure ou alcool à 70°)

    • Déclaration de l’accident :

    La déclaration d’accident de travail doit être effectuée dans les 24 heures auprès de la médecine du travail. Un médecin doit être consulté immédiatement afin d’évaluer le risque infectieux et envisager la mise en place d’un traitement prophylactique anti-viral.

    • Suivi sérologique et clinique, après avis médical et en fonction du contexte clinique :

    Evaluation du risque Hépatite B :


    Statut VHB


    Sujet source

    Ag HBs négatif

    Sujet source

    Ag HBs présent ou inconnu

    Sujet exposé* :

    Antécédents d’hépatite B suivi de guérison prouvée,
    Ac anti- HBs présents

    Risque de transmission nul

    Risque de contamination nul

    Sujet exposé* :

    Vacciné et répondeur,
    Ac anti HBs  10 UI/l

    Risque de transmission nul

    Risque de contamination nul

    Sujet exposé* :

    Vacciné et non répondeur**

    Ac antiHbs < 10 UI/l

    Risque de transmission nul

    Contamination possible***

    Sujet exposé* :

    Antécédents d’hépatite B ou vaccination mal documentées

    Risque de transmission nul

    Contamination possible***

    Sujet exposé* :

    Non vacciné, pas d’antécédent d’hépatite B

    Risque de transmission nul

    Contamination possible***

    Sujet exposé* :

    Porteur chronique de l’AgHBs

    Cas particulier à prendre en charge en service spécialisé

    * En absence de réponse post vaccinale, il est nécessaire de pouvoir disposer le plus rapidement possible, en moins de 48 heures, des résultats anti HBs afin de classer le sujet exposé dans une des catégories pour lequel le risque peut être apprécié.

    ** L’âge au moment de la vaccination et la connaissance d’éventuels facteurs de risque de non-réponse au vaccin seront utiles dans l’appréciation du risque.

    ***Après un AES exposant au VHB : sérovaccination précoce par injection intra musculaire d’immunoglobulines spécifiques anti VHB (dans les 48 heures - Pour l’adulte : 500 UI en IM (5 ml). Un suivi sérologique est réalisé à un, trois et six mois après l’accident.
    Evaluation du risque Hépatite C :

    Statut VHC Sujet source


    Sujet source

    Anticorps anti VHC négatif, non usager de drogue par voie IV, non immunodéprimé sans ATCD de transfusion

    Sujet Source

    Anticorps antiVHC, Positif ou inconnu

    Sujet source

    Anticorps antiVHC négatif, usager de drogue par voie IV ou immunodéprimé ou ATD de transfusion

    Sujet exposé* :

    Anticorps antiVHC négatifs

    Risque de transmission nul

    Contamination possible

    Contamination possible

    Sujet exposé* :

    Anticorps anti VHC présents

    Si le sujet exposé ne sait pas qu’il est séropositif pour le VHC ou qu’il le sait mais n’est pas pris en charge avant l’AES, l’adresser dans un service spécialisé.

    Il n’existe pas actuellement d’indication de traitement post exposition. Le traitement n’est envisagé qu’en cas d’hépatite aiguë, à distance de l’accident.

    Evaluation du risque VIH : Avertir immédiatement le médecin référent afin qu’il informe le sujet des mesures à prendre et propose éventuellement une prophylaxie anti-virale par AZT après information préalable sur ses effets et son déroulement. Le traitement doit débuter le plus tôt possible après l’accident au mieux avant quatre heures.

    Le suivi sérologique se fait par un prélèvement dans les 8 jours qui suivent l’accident, puis au 1er, 3ème et au 6ème mois. Toute infection ou symptôme survenant dans les 6 mois et pouvant être en rapport avec une primo-infection avec le VIH (fièvre, asthénie, nausées, éruption cutanée) doit être signalé au médecin.

  • 1   ...   6   7   8   9   10   11   12   13   14

    similaire:

    Manuel de prelevement iconManuel de prelevement

    Manuel de prelevement iconManuel de prelevement
    «un examen de biologie médicale est réalisé par un biologiste médical ou, pour certaines phases, sous sa responsabilité» (art. L...

    Manuel de prelevement iconManuel de prelevement version g 2017 sites du laboratoire: Site «Sambourg»
    «Coudoux-Ventabren», Carrefour D10/D20, Le Moulin du Pont, 13111 Coudoux Tel: 04. 42. 15. 94. 95

    Manuel de prelevement iconNouveau systeme de prelevement

    Manuel de prelevement iconLes locaux L’accueil, le prelevement

    Manuel de prelevement iconPlan matériel biologique pour l’analyse Nature Contraintes de prélèvement...

    Manuel de prelevement iconImportance +++ de la présence de cellules dans le prélèvement (virus...

    Manuel de prelevement iconAdresse : bp 433 Thiès rp senegal
    «Les analyses bactériologiques : Du prélèvement à l’antibiogramme au laboratoire de l’hôpital régional de Saint-Louis du Sénégal»...

    Manuel de prelevement iconManuel qualite

    Manuel de prelevement iconManuel Qualité








    Tous droits réservés. Copyright © 2016
    contacts
    b.21-bal.com