Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau








télécharger 19.49 Kb.
titreSud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau
date de publication19.01.2018
taille19.49 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau
Blaye : le frelon asiatique sous toutes les coutures
Une conférence expliquant les enjeux de la prolifération du frelon asiatique aura lieu jeudi.
Les experts considèrent le frelon asiatique comme une espèce invasive, mais pas nuisible.© PHOTO « SO »
Vous avez entendu parler de lui, sans connaître son véritable nom. Vespa velutina. Il ne s'agit pas d'un nouveau scooter (vespa signifie guêpe en italien) mais d'un insecte d'une espèce bien gênante : le frelon asiatique. Importé d'Asie en France au début des années 2000, il a colonisé une large part du territoire (environ la moitié) et en 2014, on estime que son expansion se fait à raison de 100 kilomètres par an. Si ce frelon n'est pas encore reconnu comme espèce nuisible (seulement invasive), il n'en demeure pas moins qu'il constitue une menace en priorité pour les apiculteurs (l'animal nourrit sa reine d'abeilles) mais aussi pour tous les écosystèmes s'il privait trop la nature d'insectes pollinisateurs.
Une question que tout un chacun se pose : comment lutter contre ce prédateur ? Des réponses seront apportées demain à partir de 19 heures, à la salle du conseil de la mairie de Blaye, lors d'une conférence-débat animée parÉric Darrouzet intitulée « Frelons asiatiques : bilan des connaissances et actions de lutte ». Cette réunion d'information est proposée gratuitement par la ville en partenariat avec la centrale nucléaire du Blayais.
A Blaye et Cavignac la résistance s'organise
La ville de Blaye a voulu apporter une solution globale au problème du frelon. Les services techniques de la municipalité ont posé une cinquantaine de pièges : un bol jaune et un couvercle percé de 2 puits d’entrée contenant une solution concentrée d’extraits de plantes et d’actifs naturels, garantie sans insecticide. Ces « attrape-frelons » sont notamment disposés dans les lieux publics très fréquentés. Déjà en 2013, les services municipaux ont détruit cinq nids importants. « C’est un vrai souci pour nous et nous invitons la population à venir s’informer car nous avons aussi besoin de la collaboration de tous les habitants », note Patricia Merchadou, adjointe au maire de Blaye, Denis Baldès.
De son côté, Cavignac préfère la lutte individuelle. Une opération de distribution gratuite de pièges à frelons a remporté un franc succès le mois dernier, avec une centaine de pièges à frelons proposés aux Cavignacais souhaitant contribuer à la lutte contre le fléau qu’est le frelon asiatique.
Un dispositif gratuit
Daniel Gellibert, apiculteur sur la commune, était venu avec des spécimens de l’insecte en question pour que chaque utilisateur puisse l’identifier, et s’est montré particulièrement généreux en informations. Selon lui, « avec tous ces pièges répartis sur Cavignac, et si d’autres communes participaient de la même façon, nous pouvons espérer nous approcher de notre objectif ».
Chaque personne intéressée est donc repartie avec son piège jaune, couleur qui attire particulièrement le frelon asiatique, la recette de l’appât (cassis, bière, vin blanc révulsif pour les abeilles), et une fiche à compléter afin de permettre un suivi de l’action en fin de saison.
L’activité de ces insectes commence en ce début de printemps, et même par mauvais temps les reines fondatrices prolifèrent. Dans un souci, à la fois de protéger la population des risques de piqûres, et les abeilles de la menace d’extinction de l’espèce, la municipalité s’est associée au Groupement de défense sanitaire des abeilles de la Gironde. Les personnes qui n’ont pu venir le jour de la distribution, et qui sont intéressées, peuvent prendre contact avec Daniel Gellibert qui leur remettra un piège (toujours à titre gratuit), avec toutes les informations nécessaires. Renseignements au 05 57 68 65 50.
M.-C. W. et M. M.
« Ce sont certains de nos salariés du CNPE qui ont posé maintes questions qui nous ont incités à proposer davantage d'information au sujet du frelon asiatique et en particulier lors de cette semaine du développement durable », indique Didier Lundy, sous-directeur environnement à la centrale nucléaire du Blayais. « Tout le monde doit être sensibilisé sur ce thème, c'est pourquoi, en plus d'actions qui se dérouleront jeudi au restaurant d'entreprise, nous avons cherché un partenaire qui offrirait une possibilité de toucher un plus large public, et la ville de Blaye a répondu favorablement », souligne Anne-Marie Goncalves, ingénieur environnement au CNPE.
« Une évidence pour nous », ajoute Patricia Merchadou, car « cela fait partie de la qualité de vie pour les Blayais ». S'adjoindre de plus la participation d'un « spécialiste de haut niveau », selon Didier Lundy, ne peut qu'inciter les gens à venir à cette conférence où seront présentés les piégeages et les possibilités de destruction des nids. EDF est un acteur de la préservation de l'environnement en Blayais avec la lutte contre d'autres espèces invasives (ragondins, écrevisses de Louisiane…) ou la réintroduction d'espèces autochtones (cigognes, hirondelles…)
Cet expert, c'est Éric Darrouz. Ce quadragénaire a fait son cursus universitaire à l'université de Bordeaux I. Depuis septembre 1998, il est maître de conférences à l'université de Tours. Après avoir travaillé une dizaine d'années sur le mode de reproduction des hyménoptères parasitoïdes, il s'intéresse aux insectes sociaux, ses modèles d'étude sont les termites et les frelons. Depuis fin 2011, Éric Darrouzet coordonne un projet de recherche financé par la région Centre sur l'étude de la biologie et de l'écologie du frelon asiatique avec la mise au point d'un piège sélectif et efficace contre cette espèce mais ayant peu d'impact sur l'entomofaune (autres insectes). Un piège qu'il présentera et dont il expliquera les avantages et les meilleures périodes pour les installer (en principe d'avril à fin mai).
Des poules et des grenouilles contre le frelon
Pour agir préventivement contre les frelons asiatiques, le plus simple est d’avoir un piège dans son jardin tout au long du mois d’avril pour tuer la reine. Chaque fondatrice piégée évite ainsi un nid de frelons. En cas d’installation d’un nid, la destruction se fait en juillet. Mais attention, si vous employez une entreprise spécialisée, les prix s’élèveront à mesure que les nids seront en hauteur.
D’autres solutions, très simples : les poules et les grenouilles ! En effet, les amphibiens et les gallinacées sont friands des frelons.
Rappelons enfin que l’usage de dioxyde de soufre est interdit depuis le 6 janvier.


similaire:

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSud-Ouest du 11 juillet 2014 par SudOuest fr

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSud-Ouest du 26 juin 2015 par SudOuest fr avec afp

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSud-Ouest du 19 octobre 2015 par SudOuest fr avec afp

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconLa France est situé à la fin de Europe de l’Ouest. Bordé au nordpor...

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSud-Ouest du 15 novembre 2016 par Daniel Bozec
«Une surprise», se souvient Éric Darrouzet, puisque à cette période de l'année la reine est affairée à la ponte exclusive des ouvrières...

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSituation d’apprentissage et d’évaluation
«Le cas d’Esteban et Janika» produite par le cs des Affluents et l’Agence de la santé et des services sociaux du sud de Lanaudière...

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconVeille technologique : Métiers du tourisme et de l’alimentation mise à jour juillet 2014
«Le goût et l'alimentation dans l'Antiquité» Dossier d'Archéologie mars / avril 2014

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSud-Ouest du 21 juin 2017 par Isabelle Castéra
«C’est un hybride entre la photocopieuse et la machine à café !» claironne la chercheuse italienne. «Pour faire simple, la machine...

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau icon* Boîte à outils Images, textes & vidéos libres de droit
«carte blanche», l’agence Guyard/Bregman. L’exposition se tiendra du 25 février au 25 avril 2014. Le titre de l’exposition est :...

Sud-Ouest du 2 avril 2014 par Michèle Méreau iconSvt – Première Sx Contrôle n° 5 – Jeudi 3 avril 2014








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com