Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad








télécharger 265.49 Kb.
titrePlan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad
page7/7
date de publication06.01.2017
taille265.49 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

V. AJOUT DE RESSOURCES


Les ressources constituent le contenu que l'enseignant propose aux utilisateurs dans le cadre de son cours. Ces ressources peuvent être :

  • Des fichiers déposés préparés localement et déposés ensuite sur le serveur Moodle .

  • Des pages éditées directement dans Moodle .

  • Des pages web externes.

Pour ajouter ou modifier des ressources, il faut donner :

  • Son titre.

  • Sa description.

  • Le lien pour la rejoindre .

  • La fenêtre d’affichage


VI. AJOUT D’ACTIVITÉS


Pour ajouter ou modifier des activités, il faut activer le mode édition en cliquant sur le bouton en haut à droite de la page d'accueil du cours ou en cliquant sur le lien activer le mode édition dans le bloc d'administration. Passons maintenant en revue les activités.
5.1) Atelier

Un atelier est une activité d'évaluation par les pairs offrant beaucoup d'options. Il permet à chaque étudiant de produire un travail qu’il écrit directement dans l’éditeur, d'évaluer les travaux des autres étudiants ou d'évaluer des exemples de travaux fournis par l'enseignant, en utilisant différentes stratégies d'évaluation. La gestion des travaux remis est assurée par «moodle» : collecte des travaux des étudiants, distribution des travaux aux étudiants pour évaluation, fin de la remise des travaux, fin des évaluations par les étudiants, affichage des résultats. Voici les paramètres définissant un atelier : le nom, la description, la note obtenue pour les évaluations, la note du travail, la stratégie d’évaluation, le nombre de critères dans la grille d’évaluation du travail, le nombre d’annexes, le nombre d’évaluations fournies par l’enseignant, la comparaison des évaluations, le nombre d’évaluations de travaux d’étudiants, le coefficient des évaluations de l’enseignant, et toutes les dates nécessaires à la gestion de l’activité.
5.2) Chat

Un Chat permet aux participants d'avoir une discussion synchrone en temps réel via le web. L'utilisation du Chat est très différente de celle des forums (discussion asynchrone). Ce module offre un certain nombre de fonctions permettant de gérer et de relire les discussions.
5.3) Forum

Le forum permet des discussions asynchrones entre participants au cours. Divers formats d'affichage sont disponibles, et les messages peuvent avoir des annexes (fichiers joints). En s'abonnant à un forum, les participants reçoivent par courriel des copies de chaque nouvelle contribution. L'enseignant peut imposer l'abonnement, de sorte que chaque participant reçoive par courriel tous les messages d'un forum, si besoin est.
5.4) Devoir

Un devoir permet à l'enseignant de proposer aux étudiants une tâche en leur demandant de préparer un document électronique et de le déposer sur le serveur. Voici les paramètres définissant un devoir : le nom, la description , la note (inscrite dans l’ordonnancement), la taille maximale du fichier et la date limite pour remettre le fichier.
5.5) Glossaire

Cette activité permet aux participants de créer et d’entretenir une liste de mots avec leurs définitions. Il est possible de rechercher les articles et les consulter dans différents formats. Le glossaire permet également aux enseignants d'exporter les articles d'un glossaire vers LE GLOSSAIRE PRINCIPAL du cours; dans les différentes activités, des liens seront créés vers des mots ou des articles de ce glossaire.

5.7) Leçon

Une leçon permet de transmettre des informations de façon très flexible. Elle se compose de plusieurs pages qui chacune se termine normalement par une question et un choix de réponses. Le parcours suivi peut aller du simple enchaînement de questions à choix multiples avec une seule réponse à la leçon plus complexe plaçant l’étudiant dans un environnement constructiviste en le faisant voyager de pages en pages avec différentes tables de branchements. Voici les paramètres définissant une leçon : le nom, la limite de durée, le nombre maximal de réponses ou de branchements, la note, des informations pour contrôler le déroulement de la leçon, des informations pour le format de présentation, les autorisations d’accès, la possibilité d’introduire des prérequis, la possibilité d’afficher dans une fenêtre des resssources (page Web ou fichier déposé), la possiblité de placer un lien vers une autre activité de ce cours. Voici quelques modèles de leçons :
- Un enchaînement de questions visant l’intégration des concepts.


- En ajoutant des tables de branchements au précédent enchaînement, on peut insérer des notes de cours et ainsi obtenir une leçon d’intégration de concepts, comme le montre la structure suivante.

- Une leçon visant la résolution de problèmes utilisant un réseau de tables de branchements. Voici l’organigramme d’un exemple de leçon apprenant à l’étudiant à résoudre un problème type sur la dilution des solutions. Sur cet organigramme, les rectangles avec des numéros sont des tables de branchements et les rectangles avec les coins arrondis (à droite de l’organigramme) contiennent les questions. Les liens sont placés dans les rectangles sans coins arrondis : par exemple la table de branchement 1A est liée, soit aux tables de branchements 1B1, 1B2 ou 1C, soit à la première question de l’ensemble de questions situées entre le bloc de l’énoncé de problème et le bloc du choix de la stratégie.

Cette leçon est subdivisée en cinq blocs d’apprentissages, chaque bloc renfermant des tables de branchement et des pages de questions :

Dans le bloc 1, on trouve l’énoncé du problème et le rappel des prérequis nécessaires.

Les blocs 2 à 4 sont consacrés à la résolution du problème.

Le bloc 5 est prévu pour la réponse posée dans l’énoncé du problème.
Chaque bloc est un réseau de tables de branchements liées entre elles , dont les sorties finales sont liées à la première des questions; qui dirigent vers le bloc d’apprentissages suivant ou pour le cinquième bloc vers la fin de la leçon. Vous trouverez ci-dessous la représentation dans Moodle du premier bloc de cette leçon.

.

5.8) Tests

Ce module permet à l'enseignant de concevoir et d'inclure des tests dans son cours. Plusieurs types de questions sont proposés :

  • Question calculée : Elle permet de créer une question numérique grâce à des variables (jokers) qui sont remplacées par des nombres lorsque le test débute (Exemple : Quel résultat obtient-on en multipliant {a} et {b} ?). La bonne réponse est calculée en remplaçant les variables par des nombres. Les opérateurs acceptés sont +, -, /, *, et % ( modulo); les fonctions mathématiques mathématiques sont: abs, acos, acosh, asin, asinh, atan, atanh, cos, cosh, exp, expm1, log, log10, round, sin, sinh, tan, tanh , min, max et pi. Les arguments doivent être placés entre parenthèses:

sin({a}) + cos({b}) * 2)

Il y a trois types de tolérances que nous allons expliquer en prenant la valeur numérique «200».

    • Relative : La marge d'erreur s'obtient en multipliant «200» par 0,5; la réponse doit être comprise entre 100 et 300. (200 ± 100).

    • Nominale : La bonne réponse est comprise entre 199,5 et 200,5 (200 ± 0,5).

    • Géométrique : La limite supérieure est «200 + 0,5*200» et la limite inférieure s'élève à «200/(1 + 0,5». Pour être acceptée, la réponse devra être comprise entre 133,33 et 300.

Exemple d’édition d’une question avec deux variables (C et V), suivie de l’affichage pour l’étudiant

  • Question de composition : L’étudiant rédige sa réponse sous la forme d’un texte.

  • Question d’appariement : L'étudiant associe chaque énoncé avec une des réponses proposées.

  • Question Cloze : Texte dans lequel on peut intégrer des réponses à choix multiples, des réponses courtes ou des réponses numériques. Syntaxe par exemple pour la réponse courte : {2:SHORTANSWER:=réponse}.

  • Question à choix multiples avec une ou plusieurs réponses : Elle offre à l'étudiant un choix de réponses parmi lesquelles il devra choisir UNE ou PLUSIEURS réponses. La question peut inclure une image.

  • Question à réponse courte : L’étudiant répond par un mot ou une expression. La réponse est comparée avec les réponses fournies par le professeur; on peut aussi utiliser le caractère astérisque qui agit comme une variable (joker), ainsi la réponse «Ph*que» accepte tous les mots qui commencent par «Ph» et se terminent par «que».

  • Question à réponse numérique : La question à réponse numérique ressemble à une question à réponse courte; la différence réside dans le fait qu’elle accepte la réponse avec une marge d'erreur.

  • Description : Ce choix permet d'insérer un bloc de texte à l'intérieur d'un test; on peut l'utiliser par exemple pour donner des directives pour les questions qui suivent.


5.9) Sondages

Dans l'activité Sondage, on pose une question et on donne un choix de plusieurs réponses possibles.
5.10) Bases de données

Le module Base de données de Moodle permet la mise en place d'une activité à l'intérieur de laquelle l'enseignant peut définir un format structuré destiné à contenir de l'information avec un jeu de champs. On peut alors construire ainsi une collection de données structurées. Le format et la structure de ces fiches sont presque illimités, comprenant des images, des fichiers, des URL, des nombres et du texte, entre autres. Voyons maintenant comment utiliser une Base de données :

  • Créer la base de données en définissant quelques paramètres.

  • Définir le type des champs pour préciser l'information collectée; ces champs peuvent contenir un texte ou une image.

  • Modifier la base de données pour changer la façon d’afficher les entrées.

  • Créer les fiches renfermant les données que l’on veut structurer.

5.11) Consultations

Avec cet outil, les enseignants peuvent recueillir des données qui les informeront sur leurs étudiants et ainsi réfléchir sur leur propre enseignement.
5.12) Paquetages SCORM/AICC

Un paquetage est un ensemble de ressources basées sur les technologies de diffusion web empaquetées en conformité avec les standards SCORM et AICC; ils peuvent contenir des pages web, des images, des programmes Javascript, des présentations Flash, des activités «hot potatoes» ou toute autre ressource qui est visualisable dans un navigateur.
5.13)  Wikis

Un Wiki permet à une communauté d'éditer des pages Web collectivement via un navigateur Internet, à l'aide d'un langage de mise en forme simplifié.




/

Centre de Formation À Distance (CFAD) de l’UniQ

EUMC René-Yves Hervé, Ph.D. Mars 2009

1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconQuestionnaire plan
«la bande d’adolescents» qui est aujourd’hui un phénomène actuel mais différent, d’où aujourd’hui IL est étudié différemment qu’auparavant,...

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad icon«Qu’est-ce qui permet de devenir vraiment un homme?»
«Comment le xxème siècle a-t-il modelé l’homme moderne ?». En ce qui concerne la modalité de lecture de l’œuvre, j’ai opté pour un...

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconAdresse, tél… Date de l’évaluation
«plan d’intervention» ou «plan d’action premiers secours» (en 3 minutes au maximum)

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconSynthèse Bilan 2003-2005
«Ecologie historique et changements globaux» de l’imep qui comporte 10 chercheurs ou enseignants-chercheurs

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconMise en place du plan d’organisation chez les Vertébrés Acquisition...

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconMise en place du plan d’organisation chez les Vertébrés Acquisition...

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconCe document est un mode opératoire qui décrit les modalités et les...

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconRappel historique de la Route TransSaharienne (rts)
«Méditerranée(Mer)-Niger(Fleuve)» ne se réalisera qu'en 1942 et atteindra Bechar (Kenadsa) en passant par la ville Marocaine de Bouarfa....

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconLe felg a pour vocation de rappeler certaines sources de la culture...
«Les Fantômes») de Plaute en latin, mis en scène par Berta Annamaria, leur professeur, qui travaille souvent avec le site archéologique...

Plan du document I. Historique du cfad II. Problématique qui sous-tend le cfad iconL'Abeille, Sentinelle de l'Environnement
«sentinelles», qui sont modifiés sous l’effet d’une exposition à la pollution environnementale








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com