Pour le lecteur presse








télécharger 0.54 Mb.
titrePour le lecteur presse
page1/25
date de publication21.01.2018
taille0.54 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25


EPU – BS



Experts:

Pr. JC BOULANGER

Dr. P IZART

Dr. M DOUNIOL

Dr. R KOCH
Formateurs:

Dr B DELORME

Dr L GORRIEZ

FORT MAHON 29 et 30 SEPTEMBRE 2006

POUR LE LECTEUR PRESSE



7.2 Millions de femmes en âge de procréer, en France prennent une contraception.

Il existe de multiples possibilités contraceptives : association oestro-progestative, progestatifs purs, implant à la progestérone, dispositif intra-utérin, anneau et patch contraceptifs sans oublier les contraceptions locales et naturelles.
L’interrogatoire à la recherche des antécédents personnels et familiaux, l’examen clinique, la prise en compte des préférences de la patiente et les explorations para cliniques éventuelles permettront de trouver la contraception adaptée.

Mais la contraception peut être rendue difficile par l’âge de la patiente, les évènements pouvant émailler sa vie génitale, les pathologies associées ou ses antécédents. L’interrogatoire et l’évaluation des risques cardio-vasculaires permettront d’orienter les choix.

La prescription d’une contraception nécessite d’expliquer à la patiente quel sera le suivi de sa contraception, les modalités de prise d’une contraception orale, ainsi que les effets secondaires possibles attendus en cas de contraception par DIU, IMPLANON®, NUVARING® ou EVRA®.

SOMMAIRE



LES CONTRACEPTIONS


POUR LE LECTEUR PRESSE 2

SOMMAIRE 3

PRE-TEST 6

CAS CLINIQUE N° 1 7

CAS CLINIQUE N° 2 7

CAS CLINIQUE N°3 8

CAS CLINIQUE N° 4 10

CAS CLINIQUE N°5 11

CAS CLINIQUE N° 6 12

CAS CLINIQUE N° 7 13

CAS CLINIQUE N°8 14


LES OESTRO-PROGESTATIFS 16

LES PROGESTATIFS MICRODOSES = MICROPILULE 23

LES PROGESTATIFS MACRODOSES DISCONTINUS 24

LES PROGESTATIFS INJECTABLES 25

PILULE AU DESOGESTREL : CERAZETTE® 25

ANNEAU CONTRACEPTIF : NUVARING® 26

PATCH CONTRACEPTIF : EVRA® 33

CONTRACEPTION LOCALE OU VAGINALE 39

LES SPERMICIDES 41

LES EPONGES 42

LES METHODES NATURELLES DE CONTRACEPTION 43

PRE–TEST 46

CAS CLINIQUE N° 1 47

CAS CLINIQUE N° 2 49

CAS CLINIQUE N°3 51

CAS CLINIQUE N°4 53

CAS CLINIQUE N°5 55

LA POSE DE L’IMPLANON® 57

LE RETRAIT DE L’IMPLANON® 59

LES CONTRE-INDICATIONS DE L’IMPLANON®. 61

LA POSE D’UN DIU 62

LE RETRAIT D’UN DIU 63

LES CONTRE-INDICATIONS DES STERILETS 64

Quelques DIU… 65

BIBLIOGRAPHIE 66

PRE-TEST 69

Un OP dosé à 50 ? 69

CAS CLINIQUE N° 1 70

CAS CLINIQUE N° 2 71

CAS CLINIQUE N° 3 72

CAS CLINIQUE N° 4 73

CAS CLINIQUE N° 5 74

CAS CLINIQUE N° 6 75

CAS CLINIQUE N° 7 76

CAS CLINIQUE N° 8 77

CAS CLINIQUE N° 9 78

CAS CLINIQUE N° 10 79

LA CONTRACEPTION APRES 40 ANS 80

CONTRACEPTION ET HEMOSTASE 81

CONTRACEPTION ET DIABETE 82

CONTRACEPTION ET DYSLIPIDEMIE 83

CONTRACEPTION ET HYPERTENSION ARTERIELLE 84

CONTRACEPTION ET TABAC 85

OP + Tabac après 35 ans = RR x 11 85

CONTRACEPTION DEFINITIVE 86

LA CONTRACEPTION DU POST-PARTUM 87

LA CONTRACEPTION DU POST-ABORTUM 89

CONTRACEPTION ET OBESITE 90

CONTRACEPTION ET CARDIOPATHIES 91

CONTRACEPTION ET RISQUE DE CANCER DU SEIN 92

CONTRACEPTION ET INSUFFISANCE RENALE 93

CONTRACEPTION ET MIGRAINE 94

CONTRACEPTION ET MALADIES AUTO IMMUNES 95

CI 96

DES OESTROPROGESTATIFS 96

MESSAGES 105

BIBLIOGRAPHIE 106

Pré tests 108

Vrai 108

faux 108

Le Norlevo® assure une contraception d’urgence s’il est pris dans les 72 HEURES 108

 108

Le Tetragynon® assure une contraception d’urgence s’il est pris dans les 72 HEURES 108

 108

Un oubli de pilule se gère de la même façon, quelque soit le type de pilule 108

 108

Un oubli de pilule se gère de la même façon, quelque soit la date de l’oubli 108

 108

Une IVG médicamenteuse (IVGM) en ville concerne les grossesses de 49 jours d’aménorrhée au maximum 108

 108

N’importe quel médecin libéral peut pratiquer une IVGM en ville 108

 108

Les médicaments de l’IVGM en ville sont disponibles dans toutes les pharmacies 108

 108

Chez une femme Rhésus négatif, il convient de prévenir une allo immunisation au cours d’une IVGM en ville 108

 108

CAS CLINIQUE N° 1 109

CONTRACEPTION DU LENDEMAIN 110

ET CONTRACEPTION POST-COÏTALE 110

CAS CLINIQUE N° 2 111




Experts: Dr Marie DOUNIOL

Dr Richard KOCH
Formateurs: Dr Bertrand DELORME

Dr Laurent GORRIEZ
FORT MAHON 29 et 30 SEPTEMBRE 2006


  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   25

similaire:

Pour le lecteur presse iconPour le lecteur presse

Pour le lecteur presse icon& Table des cotations de la md
«à rallonge», moins de sujets dispersés ou éclatés… pour plus de cohérence en fin de compte pour le lecteur

Pour le lecteur presse icon& Table des cotations de la md
«à rallonge», moins de sujets dispersés ou éclatés… pour plus de cohérence en fin de compte pour le lecteur

Pour le lecteur presse iconRésumé du projet pour un communiqué de presse 14

Pour le lecteur presse iconRésumé du projet pour un communiqué de presse 14

Pour le lecteur presse iconAudition M. Sylvestre Huet
«presse d’information», qui peut paraître redondant, a été choisi à la création de l’association pour montrer que nous ne regroupons...

Pour le lecteur presse iconRevue de presse
«société commerciale», le Code du travail ne connaît que la notion d'employeur Le livre Patrons en France sous la direction de Michel...

Pour le lecteur presse iconDial que Skinner fit ses premiers pas avec la science. Au début simple...

Pour le lecteur presse iconNote au lecteur

Pour le lecteur presse iconLa grande enigme dieu & L’univers au lecteur








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com