II. dossier : le primat de l’intériorité 21








télécharger 0.61 Mb.
titreII. dossier : le primat de l’intériorité 21
page22/41
date de publication20.11.2017
taille0.61 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > comptabilité > Documentos
1   ...   18   19   20   21   22   23   24   25   ...   41

E.*** SAINT THOMAS D’AQUIN (XIII°s) 195

1.L’Esprit Saint a-t-il pris un corps ?


Mais parce que l’Esprit Saint ne peut être vu dans sa nature même — comme il est dit plus loin (Jn 3,8) : [L’Esprit] souffle où il veut, tu entends sa voix, mais tu ne sais d’où il vient ni où il va - et que, de plus, le propre de l’Esprit n’est pas de descendre mais de monter 196 — L’Esprit me souleva197,— voilà pourquoi l’Evangéliste expose le mode de sa vision et de la descente de l’Esprit Saint en disant que l’Esprit Saint ne fut pas ici selon sa nature, mais sous la forme d’une colombe, forme sous laquelle i1 apparut ; et c’est pourquoi il dit comme une colombe ». I1 convenait certes que le Fils de Dieu, rendu visible par la chair, fût manifesté par l’Esprit Saint sous la forme visible d’une colombe. Cependant l’Esprit Saint n’assuma pas cette colombe dans l’unité de sa personne198, comme le Fils de Dieu assuma la nature humaine. C’est que le Fils n’apparut pas seulement pour manifester, mais pour sauver. Aussi fallait-il, dit saint Léon, qu’i1 fût Dieu et homme : Dieu pour apporter la guérison, homme pour donner l’exemple199. Mais l’Esprit Saint apparut seulement pour manifester : or, pour manifester, il suffisait qu’i1 assume une forme corporelle destinée seulement à être un symbole.

2.Était-ce une « vraie » colombe ?


La colombe était-elle un véritable animal ? Existait-elle avant l’apparition ? A vrai dire, il est plus conforme à la raison d’affirmer que ce fut une vraie colombe. Car l’Esprit Saint vint pour manifester le Christ qui, étant la vérité, ne devait être manifesté que par la vérité.

A la seconde question — existait-elle avant l’apparition ? — il faut répondre : non, elle fut formée alors par la puissance divine sans l’accouplement d’un mâle et d’une femelle, comme le corps du Christ fut conçu par la puissance de l’Esprit, et non à partir de la semence de l’homme. Cependant, ce fut une « vraie » colombe car, dit Augustin200, « Au Dieu tout-puissant qui a fait de rien toutes les créatures, il n’était pas difficile de former un vrai corps de colombe sans le concours d’autres colombes, comme il ne Lui fut pas difficile de façonner un vrai corps dans le sein de la bienheureuse Vierge sans une semence naturelle ». Et saint Cyprien écrit 201 : « L’Esprit Saint vint sous la forme d’une colombe parce que cet oiseau est simple et pur, sans colères amères, sans morsures cruelles, qu’il ne fait de mal ni du bec ni de l’ongle ; il aime la demeure des hommes et se plaît à demeurer dans une seule maison. Quand ils engendrent des petits, ils les élèvent de compagnie ; rassemblés, ils volent en bande ; ils passent leur vie en commerce familier ; les baisers de leurs becs montrent leur paix harmonieuse et ils observent en tout point la loi de la concorde ».

Pourquoi l’Esprit Saint apparut-i1 sous la forme d’une colombe, plutôt que sous une autre forme ? A cela on peut assigner de multiples raisons.

Premièrement, à cause de la simplicité de la colombe, car la colombe est simple : Soyez prudents comme des serpents et simples comme des colombes (Mt 10,16). Or l’Esprit Saint, parce qu’i1 fait regarder l’Un, c’est-à-dire Dieu, rend simple ; c’est pourquoi i1 apparut sous la forme d’une colombe.

3.Colombe et feu202


Selon Augustin203, i1 apparut encore sous forme de feu au-dessus des disciples réunis parce que certains sont simples mais tièdes, et d’autres fervents mais fourbes. Aussi, pour que ceux que sanctifie l’Esprit Saint fuient toute duplicité, celui-ci se montre sous la forme d’une colombe ; et, afin que la simplicité n’engendre pas la froideur, i1 se montre sous la forme du feu.

Deuxièmement, à cause de l’unité de la charité, car la colombe brûle d’un grand amour : Unique est ma colombe (Ct 6,9). Afin donc de montrer l’unité de l’Eglise, l’Esprit Saint apparaît sous la forme d’une colombe. Aussi, ne te trouble pas de ce qu’à la descente du Saint Esprit sur chacun des disciples soient apparues des langues de feu qui se partagèrent (Ac 2,3) entre eux, parce que l’Esprit se montre partagé selon les divers ministères, et cependant i1 unit par la charité ; et c’est pourquoi i1 apparaît d’une part sous forme de langues divisées — Il y a certes répartition des dons —, et d’autre part sous la forme d’une colombe — mais c’est le même Esprit (1 Cor 12,4).

4.Une évocation de la prière


Troisièmement, à cause du gémissement. En effet la colombe a pour chant un gémissement. Ainsi l’Esprit Saint, comme le dit saint Paul, intercède pour nous en des gémissements ineffables (Rm 8,26) ; et, comme le dit le prophète : Ses servantes gémissent, telle la voix de la colombe (Nah 2,8).

5.L’efficacité de l’Esprit


Quatrièmement, à cause de la fécondité. La colombe en effet est un animal très fécond ; c’est pourquoi l’Esprit Saint apparut sous la forme d’une colombe, pour désigner la fécondité de la grâce spirituelle dans l’Eglise. Voilà pourquoi, dans l’Ancien Testament, le Seigneur commanda qu’on lui offrît les petits des colombes (Lv 5,7).

6.Les yeux de la colombe


Cinquièmement, à cause du caractère avisé de la colombe : car elle siége aux bords des eaux, elle y regarde, aperçoit le vol du faucon et se met à l’abri — Ses yeux sont des colombes au bord des ruisseaux (Ct 5,12). Puisque, dans le baptême, l’Esprit Saint est notre garde et notre défense, il convient qu’i1 apparaisse sous la forme d’une colombe.

7.La colombe de Noé


(Que l’Esprit Saint soit descendu du ciel comme une colombe) cela répond enfin à une figure de l’Ancien Testament 204. En effet, de même que la colombe, en rapportant un rameau d’olivier, donna un signe de la clémence de Dieu à ceux qui avaient été préservés des eaux du Déluge, de même l’Esprit Saint, venant sous la forme d’une colombe lors du Baptême du Christ, donne un signe de la clémence divine qui remet les péchés et confère la grâce aux baptisés.
1   ...   18   19   20   21   22   23   24   25   ...   41

similaire:

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconMerci de suivre précisément les instructions (textes en bleu qui...

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconManuel Durand-Barthez
«collectif», adopté par la Faculty of 1000 dans les domaines biomédicaux. Son originalité par rapport aux précédents réside dans...

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDes eaux et des forêts dossier de Motivation / Notice
«dossier de motivation», d’émettre un quelconque jugement de valeur sur les candidats

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 icon Le dossier de candidature au contrat doctoral 2017, ainsi que le...

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDossier 3

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDossier n° 1

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDossier n° 1

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDossier 5

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDossier 6

II. dossier : le primat de l’intériorité 21 iconDossier clinique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com