Toulouse III paul sabatier








télécharger 1.29 Mb.
titreToulouse III paul sabatier
page14/44
date de publication18.11.2017
taille1.29 Mb.
typeRésumé
b.21-bal.com > comptabilité > Résumé
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   44

Problématiques de recherche


Ce chapitre synthétique tient lieu d’articulation entre notre première analyse du domaine et l’exposé de mes travaux. Après l’introduction, je présente, dans une première partie, la ligne directrice de ces travaux, un ensemble de choix qui en définissent la cohérence. Je dresse ensuite dans une deuxième partie deux listes de questionnements et de choix associés, correspondant à deux périodes dans mes recherches : les premières questions portent sur la modélisation conceptuelle à partir de connaissances d’experts, les suivantes abordent les liens entre analyse de textes et modélisation. Le détail des travaux et contributions fera l’objet des chapitres 4, 5 et 6.
Le chapitre 2 a exposé un point de vue particulier sur la recherche en ingénierie des connaissances et l’évolution de sa problématique. Ce point de vue a mis en avant la place centrale des modèles conceptuels, tout d’abord définis comme des spécifications du comportement attendu de l’application finale. Or le domaine a évolué vers une problématique de restitution des connaissances plus que d’opérationnalisation. Une illustration particulière concerne les applications en lien avec des documents, où les modèles définis sont des ontologies souvent construites par analyse de textes.

En effet, un des enjeux de la modélisation conceptuelle est de parvenir à mettre en forme des représentations issues de et donnant accès à des connaissances ou permettant de les reconstruire. La complémentarité entre sources de connaissances existantes, modèles conceptuels et utilisateurs doit se retrouver dans l’application finale et être favorisée par les interactions prévues entre l’utilisateur et le système. Le modèle peut alors servir à fournir des connaissances sans pour autant « raisonner ».

Dans ce chapitre 3, je me focalise sur les questions à l’origine de mes recherches avant d’en présenter les résultats dans les chapitres suivants.

Le fil conducteur de mes travaux est de fournir des aides pour assurer la construction de modèles conceptuels, et ce selon des approches ascendantes. J’entends par là une analyse précise de ce que sont les besoins en connaissances et les traces liées à leur utilisation, y compris dans la langue écrite. Mes questions et les choix retenus pour y répondre ont en commun la volonté de se démarquer d’une démarche cognitiviste, mais de s’appuyer sur l’analyse des connaissances en usage pour construire des modèles spécifiques et adaptés à chaque situation. Une autre caractéristique est de s’intéresser au processus de modélisation dans sa globalité. De ce fait, les résultats produits comprennent des langages de modélisation, des techniques et des logiciels de recueil, d’analyse et de modélisation ainsi que des propositions méthodologiques.

En revanche, cette recherche a été déclinée sous forme de questions différentes selon les catégories d’applications visées. Ainsi, mes premières contributions portent sur la modélisation conceptuelle dans son ensemble, à partir de l’étude d’activités expertes. Je les ai recentrées ensuite sur la modélisation du domaine et les ontologies, et leur construction à partir de textes. Cette évolution correspond aussi à une ouverture dans la mesure où les applications ciblées couvrent un spectre bien plus large que les systèmes à base de connaissances, et où les questions soulevées concernent l’articulation langue-connaissances.

Dans les deux cas, ces questions situent le cœur de la modélisation dans la prise en compte de trois contraintes parfois contradictoires : les besoins des utilisateurs de l’application ciblée, les connaissances telles qu’elles sont perçues dans les sources étudiées (activités ou entretiens de spécialistes du domaine, textes) et enfin les normes de « bonne structuration » des modèles. Ces questions précisent la problématique d’ensemble : comment guider le cogniticien chargé de construire un modèle en tenant compte de ces trois contraintes ? quels outils lui fournir pour accélérer son travail, augmenter la qualité des modèles ? comment agencer, combiner de tels outils au niveau matériel (dans une plate-forme) et méthodologique ? quels principes organisateurs retenir pour organiser le modèle ? sous quelle forme le représenter ? Comment produire des résultats plus contrôlés, dont on maîtrise la portée applicative et l’apport au domaine.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   44

similaire:

Toulouse III paul sabatier icon«eea» universite paul sabatier (Toulouse) cursus de master en ingenierie 1 «eea» 1

Toulouse III paul sabatier iconEssai gène reporteur luciférase, digestion par enzymes de restriction,...
«Vectorologie, Thérapie génique et Vaccinologie» à l’université Paul Sabatier de Toulouse

Toulouse III paul sabatier iconUniversite paul cezanne aix marseille III

Toulouse III paul sabatier iconUniversité Paul Cezanne (Aix-Marseille III)

Toulouse III paul sabatier iconUniversite aix marseille III – paul cezanne

Toulouse III paul sabatier iconUniversité Paul Cézanne Aix-Marseille III

Toulouse III paul sabatier iconUniversite paul cezanne aix-marseille III

Toulouse III paul sabatier iconTechnicienne chimiste
«A» Paul sabatier de Castres en alternance avec l’entreprise Seppic Castres en tant que technicienne de recherche dans le laboratoire...

Toulouse III paul sabatier icon3ème année de Licence – Mention Chimie
«d’Ouverture» qui est à choisir dans un large panel proposé par l’Université Paul Sabatier (voir même d’autres Universités Toulousaines...

Toulouse III paul sabatier iconIii. Disposition III. Agent pathogène








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com