I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone»








télécharger 32.28 Kb.
titreI- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone»
date de publication15.11.2016
taille32.28 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > comptabilité > Documentos
Thème 3 Chapitre 3 ETRE RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE
A partir de la puberté, les appareils reproducteurs deviennent fonctionnels.

Tenter de maîtriser la procréation (l’empêcher ou la favoriser) est une préoccupation très ancienne. Cependant les méthodes efficaces ne sont apparues que lorsque l’Homme a compris le fonctionnement et la régulation de cette fonction de reproduction.

I- Retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’« hormone »

Le fonctionnement cyclique de l’appareil reproducteur féminin : des cycles synchrones

Objectif : complétez le schéma ci-dessous

Ressources : -logiciels situés dans le dossier « biologie animale » du bureau :

  • organisation fonctionnelle de l’appareil génital féminin

  • évolution de la muqueuse utérine en fonction des taux d’hormones ovariennes

  • doc 2 p 166

Pour répondre : - collez les « images » aux bons endroits


J1 J14 J28

OVAIRE
placez les mots : phase folliculaire - ovulation – phase lutéale- follicule – corps jaune – menstruations ( = règles)- complexification de l’endomètre (dentelle utérine)- développement endomètre


UTERUS


D

- Quels sont les liens hormonaux entre ovaire et utérus ? (Vous pouvez les montrez par le schéma ou rédiger une phrase ci-dessous)


La régulation du fonctionnement des ovaires

Etude des documents des pages 168 et 169

  • Docs 1et 2 :

Hormones mises en jeu

Lieu de sécrétion (= production)

Lieu d’action

Rôle




























- On dit que les ovaires exercent un rétrocontrôle sur le cerveau. Justifiez

- Ce rétrocontrôle est soit positif (stimulant), soit négatif (inhibiteur) cela dépend de la concentration en œstrogène.




Quantité d’oestrogènes dans le sang

Phase du cycle

Rétrocontrôle négatif







Rétrocontrôle positif








Info prof :

Bilan : cf annexe 2 (source:Dijon)

Le fonctionnement de l’appareil reproducteur masculin
Cf annexe 3

II- La maîtrise hormonale de la procréation

Les connaissances sur le fonctionnement des appareils génitaux ont permis de pouvoir « maîtriser » la mise en route d’une grossesse soit en l’empêchant : …………………………….. soit en la favorisant : ………………………………………

I-1- La pilule contraceptive

À l’aide des ressources situées sur le diaporama « mode d’action de la pilule contraceptive », donnez les 3 modes d’action de la pilule contraceptive. Justifiez

Vérifiez votre réponse : site http://www.contraceptions.org/menu.htm(la pilule/ elle agit comment)

mais attention votre réponse devra s’appuyer sur des arguments scientifiques non présents sur le site




I-2- La pilule du lendemain

- Analyser le graphique du doc 2 p 171 afin de déterminer son mode d’action ?

Réponse sur le site http://www.contraceptions.org/menu.htm

- Cette pilule doit être prise le plus tôt possible après un rapport sexuel à risque ( 3j maximum). Pourquoi ?

I-3- La pilule abortive ou contragestive (= IVG médicamenteuse)

La molécule utilisée est la RU 486 :

Ouvrez le logiciel Rastop situé dans le fichier «biochimie» du bureau.

Dans la barre de menu, cliquez sur fichier/ouvrir/molécule/molécule : ouvrir les deux molécules




Cliquer sur l’icône pour afficher les 2 images en parallèle




Comparez ces deux molécules :

Etudiez le doc 3 p171 : expliquez le mode d’action de cette molécule RU 486
En résumé : la contraception est forcément réversible !

La pilule est un moyen de contraception efficace utilisé par de nombreuses femmes en France.

Elle est composée d’hormones de synthèses dérivées des hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). La prise de cette pilule freine la sécrétion des hormones (=gonadostimulines) hypophysaires.

Elle empêche le pic de LH à l’origine de l’ovulation.

Ainsi l’ovaire étant mis au repos la croissance folliculaire est stoppée, l’ovulation est impossible.

La muqueuse utérine présente elle une évolution normale. Les règles surviennent pendant les 7 jours d’interruption de la pilule à cause de la chute du taux sanguin des hormones de synthèse.
Contraception- niveaux d’action/niveaux d’effet

3 niveaux d’action des contraceptifs hormonaux

Complexe Hypothalamo-Hypophysaire : diminution des concentrations de FSH et LH avec suppression du pic de LH- par voie de conséquence : inhibition de l’ovulation

Endomètre : atrophie de l’endomètre qui devient impropre à la nidation

Glaire cervicale : la glaire devient imperméable à la migration des spermatozoïdes







Hypophyse

Hypothalamus


Niveaux d’action/d’effet

Pilule

,,

Par RC négatif sur complexe H-H et sur la glaire cervicale

Pilule contraceptive d’urgence

,

Délai 72 h voire120 h

Préservatif



Protège des MST (IST)

Stérilet

,

Peut être sans cuivre et libérer, in utero, une hormone (le lévonorgestrel) pendant 5 ans




Pilule oestro-progestative : niveaux d’action/niveaux d’effet

Complexe hypothalamo-hypophysaire
Gonadostimulines :

FSH LH

(sécrétion très faible)

Ovaires

(au repos)
Oestrogènes (sécrétion faible) et progestérone

(sécrétion nulle)
Pilule oestro-progestative

(O et P de synthèse)


Muqueuse utérine (impropre à la nidation) et glaire cervicale (‘’imperméable’’ aux spermatozoïdes)


Ovulation

La pilule du lendemain permet d’éviter une grossesse en cas de rapport sexuel mal ou non protégé.

Elle est composée d’une forte dose de progestatif.

Elle perturbe la nidation et empêche l’ovulation donc la fécondation.
Il existe aussi une pilule abortive le RU 486 qui permet le délabrement de la muqueuse de l’utérus. La grossesse est donc stoppée.
Lire les pages 172 et 173 + ANNEXE 4
I-4- PMA= procréation médicalement assistée

1- Les causes








Numération

Nbre spz supérieur à 20 millions/mL de sperme

mobilité

Plus de 50% de formes mobiles dans le sperme

anomalie

Au maximum 70% de formes anormales





Remarque importante :

Une type d’infertilité a pour origine une déficience du fonctionnement hypophysaire qui entraine une mauvaise activité des gonades (ovaires ou testicules). Ces hommes ou femmes ne produisent pas de cellules reproductrices







Quels sont les origines les plus courantes d’infertilité ( ou stérilité) ?

2- Les techniques :

- Doc 3p 175 : A quel moment de la FIVET utilise-t-on des hormones de synthèse et pourquoi ?

- Doc 4 p 175- Quels sont les limites juridiques à l’accès à cette technique ?


Face à l’infertilité de certains couples, le médecin peut proposer :

  • un traitement hormonal pour stimuler

  • l’insémination artificielle




  • la fivete


III- la prévention contre les IST

A l’aide des documents des pages 176 et 177 (vous pouvez compléter votre recherche sur internet)

Citez quelques IST, donnez leur origine et les conséquences sur la santé humaine = construisez un tableau

Pour terminer, citez quelques mesures à prendre pour éviter les contaminations

similaire:

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» icon1. Introduction… Equilibre hormonal, régulation cellulaire, fonctionnement...

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconTable des Matières
«developpement durable» plutôt qu’au «fonctionnement durable» bien qu’il soit préférable de parler de fonctionnement, le developpement...

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconScénario pédagogique
«Traiter un ou plusieurs sujets, dans le cadre des sciences de la nature, sur la base de ses acquis (objectif 00UU)». 1 Les éléments...

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconImagerie moléculaire : une nouvelle ère dans le management des affections malignes
«L’imagerie moléculaire permet de localiser et de visualiser in vivo une cellule et son fonctionnement, comme le fait l’histologiste...

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconLa faune du sol, ouvrière peu connue du fonctionnement des écosystèmes forestiers

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconDe cours et entraînements intensifs
«Consolider ses acquis, acquérir de nouveaux savoirs, approfondir ses techniques»

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconEpidemiologie appliquee a la sante de reproduction
Par santé en matière de la reproduction on entend, le bien-être général, tant physique que mental et social, de la personne humaine...

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconMotricité et fonctionnement cérébral

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconBibliographie 46 glossaire 48 Les annexes 49 Annexe 1 : 50 questionnaire...
«Activité de service de préparation de repas chauds ou froids, en dehors du cadre domestique, à consommer sur place ou ailleurs,...

I- retrouver ses acquis sur le fonctionnement des appareils reproducteurs et comprendre la régulation de ce fonctionnement : cf annexe 1 : rappel sur la notion d’«hormone» iconRecherche sur les appareils et systemes du corps humain








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com