Les différentes étapes d’une plaque d’athérome








télécharger 183.54 Kb.
titreLes différentes étapes d’une plaque d’athérome
page1/5
date de publication17.05.2017
taille183.54 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5
Sémiologie générale

Médecine interne

L’interrogatoire du patient (suite)

  • Savoir si l’interrogatoire est fiable.

  • Savoir si l’interrogatoire est faisable (pathologie mentale)

    • Il faut parfois s’aider d’un interrogatoire de la famille et des proches

Cancer : la plus grande pathologie en France +++

Médecine interne : service de diagnostic, présence de maladie rare, patient avec fièvre chronique dont on ne sait d’où elle provient.

Pour une douleur : Savoir préciser :

  • Le type : ça pique, ça serre, ça gratte …

  • Le siège

  • Les irradiations : migration de la douleur

  • Le caractère périodique ou continu : est ce que la douleur est constante permanent ou bien est ce que la douleur arrive après ex : ulcère de l’estomac : douleur 2 à 3 h après le repas

  • Les facteurs déclenchant : ex : ulcère de l’estomac : alcool

  • Les facteurs d’aggravation : alcool, tabac …

  • Les symptômes associés : fièvre, sueur, nausée, vomissement

  • L’efficacité d’un geste ou d’une éventuelle thérapeutique

L’athérosclérose 

Objectif :

  • 2ème cause de mortalité en France

  • Pathologie de la paroi artérielle

  • Principales localisations :

  • coronaires -> maladie coronarienne -> angine de poitrine  -> infarctus du myocarde (cardiologue)

    • douleur qui survient dans la poitrine pendant l’effort : typique 

  • carotides -> accident ischémique transitoire du-> AVC (neurologue)

    • trouble du langage, immobilité de la main IMPORTANCE DE l’INTERROGATOIRE car il y a urgence dès la détection des 1ers signes !

  • aorte et artères membre inf -> (spécialité vasculaire)

    • douleur aux niveaux des membres inf : difficulté pour la marche

  • Mécanisme des phénomènes thrombotiques : sténose progressive et emboles possibles

  • Ne pas confondre avec athérosclérose de l’artère et thrombose veineuse, maladie de la veine.

Athérome : surcharge au niveau de la paroi pouvant rétrécir la lumière et boucher l’artère ou pouvant entraîner une fissure en envoyant des emboles

La plaque d’athérome :

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome :

Plaque pré athérome : Dès le plus jeune âge, des stries lipidiques apparaissent sous l’endothélium artériel de part l’alimentation.

Plaque athéromateuse simple : Puis progressivement se forme la plaque d’athérome. Dans cette plaque apparaissent des cristaux de cholestérol, des fibres musculaires, des macrophages. Ces plaques bouchent l’artère et entraine une diminution du débit sanguin.

Définition : L’AS est une association variable de remaniements de l’intima des artères de gros et de moyen calibre consistant en une accumulation locale de lipide, de glucide complexes, de sang et de produits sanguins, de tissus fibreux et de dépôts calcaires ; le tout s’accompagnant de modification de la média.

La première cause de décès dans le monde : responsable de :

  • Cardiopathie ischémique 6 000 000 décès /an

  • AVC 4 000 000 décès / an

Facteur de risque vasculaire :

Facteur non modifiable :

  • Age

  • Sexe (augmentation après ménopause : effet protecteur des œstrogènes)

  • Hérédité :

    • vraie (grand parents)

    • habitudes alimentaires modifiable

Facteurs liés au mode de vie :

  • régime alimentaire (riche en graisse, hypercalorique)

  • tabagisme

  • alcool excessif (paradoxe français : 1 à 2 verre par jour : pas méchant)

  • sédentarité

Facteurs pathologiques modifiables :

  • hyper cholestérolémie

  • hyper triglycéridémie

  • HTA

  • Diabète (atteinte des vx de la rétine)

  • Autres facteurs : Inflammation : dans la plaque athérome se trouveraient des facteurs inflammatoires qui joueraient un rôle.

Obésité :

On peut évaluer la surcharge pondérale par l’indice de masse corporel :

  • IMC > 25 : surcharge

  • IMC > 30 : obésité

Effets de l’obésité : via l’insuline résistance (obésité androïde) entraine  une intolérance au glucose, DNID (diabète non insulino dépendant), hyperlipidémie.

Mais il faut également mesurer le périmètre abdominal.

Examen cliniques des artères :

Inspection des artères : on peut voir parfois un anévrisme : dilatation au niveau de l’aorte abdominale

Palpation des pouls :



  • Carotidien

  • fémoral

  • poplité

  • tibiales post

  • pédieux

  • (radial, huméral)




Auscultation : comme la plaque d’A bloque le chenal du vx, on peut percevoir des souffles :



  • carotidien

  • aortique abdominale

  • iliaque

  • fémoral




La maladie est localisée mais elle nécessite une prise en charge GLOBALE !

Prévention primaire :

Elle concerne des patients qui vont bien : patient asymptomatique avec un niveau de risque CV élevé justifiant une prise en charge des facteurs de risques pour éviter la survenu d’un premier événement CV :

  • coronarien : angor / infarctus

  • cérébral : AIT (accident ischémique transitoire) AVC

  • Vx : artériopathie oblitérante des membres inf.

Prévention secondaire :

Elle concerne les patients ayant présenté un accident vasculaire. Elle vise alors à éviter les récidives.

En gros :

L’athérosclérose est une complication de l’athérome. Cette maladie entraine une réduction du lit avasculaire et de ce fait le débit sanguin va diminuer en aval. C’est une maladie GENERALE, et non une maladie localisée !

Les manifestations les plus fréquentes se manifestent :

  • Au niveau des a coronaires : angine de poitrine : infarctus

  • Au niveau des a cérébrales : AIT : AVC

  • Au niveau des a des membres ind : artères iliaques, fémorales, tronc tibio péronniers

On ne doit plus parler d’artérite.

L’AS est une maladie de surcharge de la paroi artérielle.

L’inflammation joue surement un rôle.
L’athérome rétrécit le lit en aval. Au début les troubles sont en rapport avec la diminution du débit sanguin artériel

  • angine de poitrine, angor, artérite digestive

La plaque d’A peut se fissurer, se rompre. Un thrombus peut apparaitre qui va obstruer le lit de l’artère et donner lieu à une ischémie complète.

  • infarctus.

Plus l’infarctus du myocarde est étendue, plus il va entrainer des séquelles au niveau de sa contraction. En effet, un infarctus du cœur entraine des pb de contraction de par la cicatrice. Certains infarctus cérébraux peuvent provoquer des paralysies, aphasie … Territoire gauche : hémiplégie gauche, aphasie.

Micro embole : au niveau des valves cardiaques, il peut y avoir des infections entrainant des petites excroissances dans la circulation. Ceci se manifestant par de petites ischémies aux extrémités.

Ne pas confondre :

Les pathologies artérielles qui résultent de l’athérome (réduction de calibre de l’artère)

Les pathologies veineuses en rapport avec une incontinence des valvules veineuses. (Le sang stage dans la veine et il peut survenir un caillot : phlébo-thrombose.)

Thrombose veineuse des membres inférieurs :

Comment suspecter une thrombose veineuse :

  • douleur dans le mollet ou la cuisse

  • augmentation du lacis veineux (un peu grosse, veine visible)

  • rougeur de la jambe

  • augmentation du périmètre du mollet

  • douleur à la dorsiflexion (signe de Homans) : relever els orteils vers sois qui déclenche des douleurs

  • décalage thermique

  • pouls dissociés de la température : pouls grimpant de Mahler

  • complication : embolie pulmonaire.

Un caillot dans une veine donne un tableau de thrombose veineuse : phlébo thrombose

Les complications d’une thrombose veineuse sont :

  • séquelles à type d’œdème douloureuses

  • embolie pulmonaire : obstruction du tronc ou des branches des a pulmonaires.

GENERALITES SUR LES FRACTURES

  • Circonstance du traumatisme :

  • AVP, polytraumatisme.

  • Ecrasement, énergie du traumatisme,

  • Chute d’un lieu élevé.

  • Notion de malaise.

  • Terrain :

  • Fractures de l’enfant (consolide plus vite possibles troubles de croissance.

  • Fracture de la personne âgée (pronostic vital parfois engagé).
  1   2   3   4   5

similaire:

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconLa machine Terre
...

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconPar Yvon Dallaire et IV Psalti
«réunir et intégrer dans une analyse et une réflexion commune toutes les données des différentes sciences (et elles sont nombreuses)...

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconActivités à venir
«critique», la pensée rationnelle de type philosophique une série de quatre cours sur les similitudes et les différences entre les...

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconActivités à venir
«critique», la pensée rationnelle de type philosophique une série de quatre cours sur les similitudes et les différences entre les...

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconDéfinition des cancers (caractéristiques des cellules cancéreuses,...

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconTp 6 : Les étapes de la respiration cellulaire

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconActivité 2 : Les étapes de la méiose

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconMonique clerc /modelage,colombin et plaque (faïence et grès) 2015

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconObjectif : Déterminer les acteurs de cette réaction de défense et ses étapes
«couches» de la peau, les vaisseaux sanguins, et le tissu conjonctif (fibres de collagène)

Les différentes étapes d’une plaque d’athérome iconObjectif : Déterminer les acteurs de cette réaction de défense et ses étapes
«couches» de la peau, les vaisseaux sanguins, et le tissu conjonctif (fibres de collagène)








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com