Réunion scientifique Modérateur du jour








télécharger 20.98 Kb.
titreRéunion scientifique Modérateur du jour
date de publication17.05.2017
taille20.98 Kb.
typeRéunion
b.21-bal.com > comptabilité > Réunion
Compte rendu de la 36ième Réunion scientifique

Modérateur du jour : M ABALO-LOKO

Rapporteur du jour : Mlle AHIEKPOR Doucette

Le samedi 11 janvier 2013 s’est tenu la première réunion scientifique de l’année et la 36ième depuis sa création. Elle a eu la participation de 29 membres dont le Dr RADJI, Maître KOKOUTSE et le Pr KOKOU. Suivant l’ordre du jour, elle a commencé à 14h 16 min par la présentation de M SEGLA, doctorant en ……… et a terminé ensuite par une petite cérémonie de présentation de vœux au groupe.

M SEGLA Kossi est un doctorant qui prépare une thèse dirigée par Maître KOKOUTSE Adzo Dzifa. Il a présenté une partie de ses résultats sur « sylviculture et qualité du bois de pterocarpus erinaceus ».

Son travail vise d’une part à caractériser les peuplements naturels de P. erinaceus à partir des données dendrométriques (diamètre, hauteur, surface terrière…) et d’autre part identifier les potentiels de régénération de l’espèce.

Suite à une présentation de 19 minutes, les participants n’ont ménagé aucun effort pour formuler des observations et suggestions afin d’améliorer cette présente étude. Ces observations sont les suivantes :

  1. Observation de M NGUEM

  1. La zone d’étude (carte des zones écologiques du Togo) n’étant pas bien défini, il a été suggéré l’utilisation des cadres sur les cartes afin de délimiter les points réellement pris en compte dans l’étude ;

  2. Il a été recommandé d’insérer de petite synthèse sur les diapos expliquant les caractéristiques dendrométriques ;

  3. Une question pertinente sur l’utilisation de deux logiciels différents qui ont presque les mêmes fonctions, le logiciel R et le logiciel Minitab.

1’- La réponse

Les points a et b étant des contributions, une tentative de réponde n’a été donné que sur le point c.

Les deux logiciels jouent presque les mêmes rôles à des conditions d’adaptions près. Ainsi, le Minitab est plus adapté que le logiciel R a par rapport à l’accessibilité des données et aux résultats.

  1. Observations du Dr RADJI

  1. Quels sont les intérêts ou les avantages des deux logiciels utilisés ?

2’- La réponse

Les scribs de Minitab permet d’obtenir les résultats sur un délai plus court et paraît plus accessible contrairement au scrib du logiciel R.

  1. Suivant les résultats des investigations, quel est le type de régénération qui domine ? (le marcottage, le drageonnage ou le semis ?)

Il serait nécessaire de préciser dans la méthodologie que des excavations ont été faites afin de préciser si les coupes sont des semis ou drageon.

  1. Observation de M ABALO-LOKO

  1. Il a remarqué que la zone d’étude ne représente pas les points spécifiques….

3’- La réponse

Une carte de distribution de l’espèce au Togo est disponible mais qui a été manqué de l’insérer à la présente communication.

  1. Observation de M TEBOUNOU

  1. Est –il possible de comparer les densités obtenues avec celle de l’étude du Dr ADJONOU vue que les zones et les paramètres physico-sociaux ne sont pas les mêmes ?

4’- La réponse

Plusieurs facteurs entrent en jeu mais l’exploitation est l’une des principales.

  1. Observations du Pr KOKOU

  1. Les formes des cartes sont à revoir afin de garder l’aspect original

  2. La méthodologie adoptée pour l’échantillonnage manque de précision. Il serait nécessaire de préciser le nombre de site visité dans une zone écologique ;

  3. Il est recommandé de revoir toute la méthodologie, en expliquant la diversité des zones qui vont énormément agir sur les écart-types. En somme, il est nécessaire de préciser les différentes zones ainsi que la diversité du milieu, savane, galerie, savane sèche, forêt semi-decidue, culture, plantation…) dans un tableau synoptique ;

  4. Reporter les facteurs dendrométriques aux peuplements de ptérocarpus au lieu de les attribuer aux régions

  5. Il a été suggéré de travailler avec une carte de végétation d Togo et une carte digitalisée et réalisée par les américains

  6. Aussi, il est important d’exprimer la densité aux unités de régénération

  7. Il est possible aussi de faire une première carte à main levée en mentionnant les zones de prédilection de l’espèce ;

  8. Coupler l’étude structurale de l’espèce avec la répartition spatiale ;

  9. Suite à une réinterprétation des diapos sur les structures en diamètres, le terme «  peuplement monospécifique » a été redefini. En effet, selon la définition d’un écologue, les espèces Isopernia et Anosercus sot des peuplements monospécifique. Dans le cas du Ptérocarpus, le terme « dominance » convient le plus (selon une intervention du DR ADJONOU).

  10. Il est important de préciser les barres d’erreur sur les histogrammes qui précise les répartitions au sein des centres de diamètre ou plutôt une coupe de tendance.



  1. Intervention du Dr ADJONOU

  1. A chaque parcelle implantée, des caractéristiques ont été relevé lors de la collecte de données. Pour cela, il a promis veillé à ce que ces informations soient mises en exergue dans le document et que toute la méthodologie soit revue.



  1. Intervention du Dr ETSE

Travaillant sur la même espèce, le Dr a voulu partagé ses premiers résultats sur la biologie de la graine. Il a en effet constaté que :

  • Par rapport à la provenance de la graine, ramassé par terre ou récolté sur le plant, 90% sont mangé ou détruit par les fourmis ou moisissure. Par contre si la graine est directement prélevée du fruit, elle donne un rendement meilleur

  • Le Ptérocarpus pousse sur des substrats légers et aérés

Pour conclure, le Pr KOKOU a proposé au coordonnateur et au groupe de programmer une séance sur l’espèce Ptérocarpus suivant une chronologie bien distincte à savoir :

  • La biologie de la graine par le Dr ETSE

  • La structure de l’espèce, par M SEGLA

  • La répartition spatiale de l’espèce,

  • La multiplication végétative du Ptérocarpus, par un Nigérien

Afin de permettre une meilleure compréhension du sujet. Ceci peut véritablement s’inscrire dans un projet de l’UEMOA sur l’espèce Ptérocarpus.

La première partie de la réunion a pris fin à 15h 22 avec le mot de fin du modérateur du jour M ABALO-LOKO.

Le coordonnateur a ainsi annoncé la deuxième phase de la réunion qui consiste à la présentation de vœux au groupe dans le jardin botanique. Mais avant le coordonnateur a émis le vœu de trouver une appellation au groupe qui permettrait de rendre visibilité au groupe.

Prenant respectivement la parole, M GATONOU, représentant des doctorants, M ATANLE, Représentant des docteurs, ont présenté leurs vœux tout en remerciant et en encourageant groupe et surtout les encadrants qui ne ménagent aucun effort pour l’évolution du groupe.

Mme KOKOU, a à son tour souhaité que le groupe inscrive de nouveaux partenariats et de financements à son agenda et qu’il progresse scientifiquement de façon à enregistrer un bilan positif à la fin de cette nouvelle année.

Ensuite le Dr RADJI a profité pour lancer un concours de proposition de dénomination de u groupe scientifique.

Le Pr KOKOU a résumé ses vœux en 3 point : Santé, Paix et amour. Il a ensuite relevé les forces, faiblesses et attentes du groupe.

Faiblesses : Les membres expriment de plus en plus de réticence à présenter les résultats de leur recherche ou étude

Forces : Le groupe représente une base pour l’enregistrement de nouveaux partenariats avec les universités et les laboratoires étrangers (Brésiliens, ...). Il constitue aussi une plate-forme pour la diffusion des opportunités de bourses avec Mme la Directrice du DIRECOOP. Il a par ailleurs rappelé au groupe l’impérieuse nécessité d’envoyer les CV et les photos numériques d’ici deux semaines afin de constituer une base de données pour la création du site web.

Attentes : Il souhaite l’enregistrement de nouveaux bourses et partenariats à l’agenda du groupe et encourage les membres à plus se manifester pour la programmation des présentations chaque 15 jours.

Il a terminé en remerciant le groupe pour le courage et l’abnégation qu’il ne cesse de témoigner pour l’avancement du groupe ouvrant ainsi le cocktail par une anecdote : « Ewan ya moulé émé o »

Heure de fin : 15h 54 min

Doucette AHIEKPOR

RAPPORTEUR DU JOUR


similaire:

Réunion scientifique Modérateur du jour iconRapport cs 2010 / Ordre du jour et fonctionnement Conseil Scientifique

Réunion scientifique Modérateur du jour iconÉpreuve scientifique et technique
«Pour le 18e jour, la représentation graphique de la droite (AG) permet de trouver le résultats le plus proche de la réalité»

Réunion scientifique Modérateur du jour iconUn mauvais jour !  Marie-Claire a passé un très mauvais jour aujourd’hui

Réunion scientifique Modérateur du jour iconLa fin du vingtième siècle et le début du vingt et unième siècle...
«scientifique». Sa réflexion entend apporter un correctif qu'il juge important pour le progrès scientifique lui même, au sens englobant...

Réunion scientifique Modérateur du jour iconTable des matières
«scientifique». Les créationnistes radicaux s’opposent à la théorie du Big Bang et de l’évolution même si elles sont largement acceptées...

Réunion scientifique Modérateur du jour iconIngénieur de police scientifique
«institut national de police scientifique», établissement public administratif sous la tutelle du ministère de l’intérieur, de la...

Réunion scientifique Modérateur du jour iconPrésident du Conseil scientifique du département
«axes». Nous étions en tout cas convenus, fin juillet, de porter cette discussion devant la communauté scientifique tout entière...

Réunion scientifique Modérateur du jour iconRéunion du jeudi 09/02/2017

Réunion scientifique Modérateur du jour iconReunion de bureau du 07/10/2015

Réunion scientifique Modérateur du jour iconReunion de bureau du 02/12/2015








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com