THÈse pour le diplome d’État








télécharger 0.86 Mb.
titreTHÈse pour le diplome d’État
page2/10
date de publication15.05.2017
taille0.86 Mb.
typeThèse
b.21-bal.com > comptabilité > Thèse
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

OBJECTIFS DE L’ETUDE


En raison de l’arrivée récente de ces nouveaux anticoagulants, et compte tenu de l’absence relative de recul, il s’avère nécessaire de s’intéresser à leur prescription, au respect des indications de l’AMM, à la qualité du suivi assuré par le médecin traitant, et de déterminer la fréquence des éventuelles complications survenues dans la population générale, et liées à leur emploi.

Le critère de jugement principal de notre étude est la survenue de complications liées aux anticoagulants oraux directes dans notre population d’étude.

Les critères de jugement secondaires de notre étude sont le respect des indications et des recommandations de prescription des AOD selon les recommandations, l’existence de facteurs de risque hémorragique ou d’un risque d’interaction médicamenteuse, et l’existence et la qualité du suivi assuré par le médecin traitant.


  1. MATERIELS ET METHODES



  1. Population d’étude

La population de notre étude est définie par tout patient se présentant au Service d’Accueil des Urgences du Groupe Hospitalier Bichat-Claude Bernard (Paris), et ayant pour traitement soit le dabigatran, soit le rivaroxaban, soit l’apixaban, et ce quel que soit leur motif de recours aux soins.

  1. Site

Le Service d’Accueil des Urgences (SAU) du Groupe Hospitalier Bichat-Claude Bernard est situé dans le 18ème arrondissement de Paris. Il couvre un bassin de population étendu, regroupant les 17ième et 18ième arrondissements de Paris, une partie du département de la Seine Saint-Denis (93), et du département des Hauts de Seine (92). Ce SAU est parmi les premiers sites de l’AP-HP, de par son influence, dans la prise en charge des urgences adultes générales.
  1. Période d’étude

La période d’étude s’est étendue de février 2014 à mars 2015.




  1. Type d’étude

Il s’agit d’une étude observationnelle mono-centrique, analytique et descriptive d’une cohorte, avec recueil prospectif des données.
  1. Variables étudiées

Les variables suivantes ont été étudiées :


  • variables démographiques (âge, sexe, poids des patients) ;

  • indication du traitement AOD ;

  • autres prescriptions médicamenteuses et recherche d’une éventuelle interaction médicamenteuse ;

  • motif de recours aux soins et/ou motif d’hospitalisation ;

  • complication directement liée à la prise d’AOD : définie comme un motif de recours aux soins directement imputable aux propriétés pharmacologiques des AOD ;

  • complication indirectement liée à la prise d’AOD : définie par une pathologie initiale, aggravée par les propriétés pharmacologiques des AOD ;

  • date de réalisation du dernier bilan biologique (fonction rénale, taux d’hémoglobine plasmatique) et de la dernière consultation chez le médecin traitant. Un bilan biologique et une consultation chez le médecin traitant, réalisés dans les trois mois précédents la venue aux urgences, définissaient la notion de suivi ;

  • calcul du débit de filtration glomérulaire (DFG) selon MDRD aux urgences ;

  • taux d’hémoglobine plasmatique aux urgences ;

  • devenir du patient (retour à domicile, hospitalisation à partir des urgences…) ;

  • devenir de la prescription des AOD, au terme du passage aux urgences ou de l’hospitalisation ;

  • Score de prescription inappropriée, échelonné de 0 à 3 : défini par l’existence d’un ou de plusieurs des items suivants :

    • Indication : définie par la présence d’une indication ne relevant pas de l’AMM ;

    • Posologie : définie par la non adaptation de la posologie au regard de l’âge, de la fonction rénale ou du poids ou par une posologie non recommandée dans l’AMM ;

    • Interaction médicamenteuse : définie par la présence d’une ou de plusieurs interactions médicamenteuses retrouvées dans la pharmacopée du patient.

  • Score d’évitabilité : sur l’ensemble des patients dont le motif de consultation aux urgences était en lien direct ou indirect avec les propriétés pharmacologiques des AOD, ce score identifie le ou les facteurs définissant l’évitabilité de survenue de l’effet secondaire. Il est calculé à partir des 5 items suivants :

    • le respect des recommandations ;

    • le respect des contre-indications ;

    • l’adaptation de la posologie ;

    • l’absence d’interaction médicamenteuse ;

    • un suivi biologique et clinique adaptés. 

Les données ont été recueillies à partir :

  • de la base de données du système d’exploitation médical informatisé URQUAL® version du Service d’Accueil des Urgences ;

  • de la base de données MEDIWEB®, regroupant les comptes rendus d’hospitalisation, de consultation et des examens complémentaires d’imagerie des patients hospitalisés ou suivi à l’hôpital Bichat ;

  • de la base de données STARE®, regroupant les examens biologiques des patients ;

  • des médecins traitants des patients que nous avons réussi à contacter ;

  • des comptes rendus d’hospitalisation des patients transférés dans d’autres établissements de santé publics ou privés.



  1. Analyse statistique

L’analyse statistique des différents paramètres étudiés a été réalisée par le logiciel Excel®.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État de

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com