Noter les principaux reliefs








télécharger 0.51 Mb.
titreNoter les principaux reliefs
page17/28
date de publication19.01.2018
taille0.51 Mb.
typeNote
b.21-bal.com > comptabilité > Note
1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   ...   28

FRACTURES DES DEUX OS DE L'AVANT BRAS



Elles sont fréquentes chez l'enfant et chez l'adulte.

Elles peuvent être causées par des chocs directs sur l'avant-bras et par des traumatismes indirects, transmis par la main, au cours d'une chute par exemple.
Chez l'enfant, il s'agit souvent de fractures en bois vert peu déplacées mais ces fractures présentent souvent une grosse angulation qu'il faut réduire. (75 % des fractures en bois vert ne sont pas déplacées).

Chez l'adulte, les déplacements sont souvent très complexes et dictés par la situation des traits de fractures par rapport aux insertions des muscles.

Le plus souvent les 2 os sont fracturés mais le radius et le cubitus peuvent être fracturés séparément.

Il ne faut pas retenir le diagnostic de fracture isolée du radius ou du cubitus, avant d'avoir éliminé formellement le diagnostic de fracture de Monteggia et de fracture de Galeazzi

En effet, il faut toujours rechercher l'existence d'une association avec une luxation radio-cubitale inférieure ou supérieure (toujours exiger des radiographies de face et de profil de tout l'avant-bras et des articulations voisines).

La fracture de MONTEGGIA, associe une fracture du cubitus et une luxation de la tête radiale.

La fracture de GALEAZZI associe une fracture du radius et une luxation radio-cubitale inférieure.
ava%20bras%20-%20copie monteggia%20dessin galleazzi

Fracture des 2 os de l’avant-bras Fracture de Monteggia Fracture de Galeazzi
Les déplacements peuvent combiner plusieurs déplacements élémentaires :

- L'angulation peut exister sur un os ou sur les deux à la fois et dans ce cas, elle peut être divergente ou convergente. Le plus souvent, il s'agit d'une angulation avec un angle ouvert en avant et en dedans.

Une angulation convergente des deux os, si elle est incomplètement réduite, favorise le développement d'une synostose secondaire.

- Le chevauchement est le corollaire de la translation des fragments qui perdent donc contact en entraînant un raccourcissement.fract%20av%20bras%20+%20muscles
- Le décalage (ou rotation) est très souvent associé aux déplacements précédents.

* le cubitus présente rarement un décalage important (le fragment inférieur a tendance à se mettre en supination)

* le radius tourne souvent et ceci dépend de la situation du trait de fracture :

- Si le trait siège au dessus du rond pronateur, le fragment supérieur tourne en supination et le fragment inférieur tourne en pronation.

- Si le trait siège au dessous du rond pronateur, le fragment supérieur reste en position intermédiaire et le fragment inférieur tourne en pronation.

L'examen clinique cherche à analyser la déformation. Il faut dépister aussi les complications immédiates comme l'ouverture du foyer et les troubles vasculaires et nerveux.
La radiographie permet de confirmer le diagnostic suspecté sur la douleur et la déformation. Elle permet de voir les fractures non déplacées, fréquentes chez l'enfant.

Les clichés englobent obligatoirement le coude et le poignet, de face en supination et de profil en supination, le coude fléchi, le bras appliqué contre la plaque.
Le trait est transversal ou oblique court dans 77 % des cas :

siège à l'union 1/3 supérieur - 1/3 moyen le plus souvent, rarement au 1/3 supérieur.

Chez l'enfant, le trait siège très souvent au 1/4 inférieur.

Le traitement des fractures de l'avant-bras


platre%20av%20bras


- Les fractures non déplacées

Elles sont immobilisées dans un plâtre, prenant le coude fléchi à 90°, remontant très haut sur l'humérus et prenant le poignet, jusqu'au pli de flexion des métacarpo-phalangiennes.

- La main est immobilisée en position de fonction, c'est à dire en légère flexion dorsale du poignet et en pronation intermédiaire
- Le plâtre n'est pas serré et doit être bien capitonné. Il ne doit en aucun cas empêcher l'expansion de l'oedème éventuel, ni provoquer une compression vasculaire pouvant être à l'origine du syndrome de Volkmann (voir luxation du coude et fracture supra condylienne). En cas de plâtre circulaire, il doit être fendu. Une simple gouttière postérieure pourra aussi être circularisée après quelques jours.

- Le plâtre doit être étroitement surveillé et des radios de contrôle seront répétées pour dépister les déplacements secondaires, toujours possibles, même en l'absence de déplacement initial (surtout chez l'enfant turbulent).

- La durée de l'immobilisation plâtrée peut varier en fonction de l'âge et de la forme de la fracture : entre 4 et 6 semaines. La consolidation intervient toujours dans ces cas non déplacés.
- Les fractures déplacées
1°/ Les fractures en "bois vert" déplacées de l'enfant, avec une angulation, doivent être réduites et dans ce cas la manœuvre est particulière :

Il faut casser la corticale opposée à l'angulation, en poussant sur le sommet, tout en agissant sur les fragments dans l'autre sens.

Il faut éviter d'aller trop loin et il faut garder le périoste intact, sinon on risquerait de transformer le foyer de fracture, initialement stable, en un foyer très mobile susceptible de se déplacer secondairement.
immob%20en%20pronation immob%20en%20supination

Fracture en pronation (à sommet dorsal) Fracture en supination (à sommet palmaire)
Les fractures avec angulation initiale en arrière doivent être immobilisées en supination.

Les fractures avec angulation initiale en avant doivent être immobilisées en pronation.
bois%20vert%20av%20bras%20rédut%20parfait fr%20bois%20vert%20av%20br fract%202%20os%20av%20br%20sous%20plâtre

Fracture en bois vert très déplacée de l’enfant Bois vert peu déplacée Fracture classique déplacée
2°/ Les fractures classiques très déplacées : réduction orthopédique

La réduction est difficile de même que la contention et l'on craint des déplacements secondaires source de pseudarthroses et de cals vicieux.

réduction%20av%20bras


La réduction peut se faire par des manœuvres manuelles comportant traction et rotation.

On peut aussi s'aider d'un dispositif de traction continue par des poids, appliqués sur le coude progressivement, pendant que la main est maintenue au zénith (par des doigtiers).

La réduction est contrôlée par des radiographies ou par scopie.

L'immobilisation plâtrée doit répondre aux mêmes critères que ceux énoncés ci-dessus et la surveillance doit être très vigilante.
Un déplacement résiduel ou secondaire peut être toléré s'il n'excède pas 10° chez l'enfant de moins de 10 ans, car un petit cal vicieux est susceptible de se corriger (et même de disparaître complètement) avec la croissance.

Un déplacement plus important doit être corrigé par une nouvelle tentative manuelle, sinon il sera réduit chirurgicalement et maintenu par une ostéosynthèse.
3°/ Les fractures très déplacées de l'avant-bras : le traitement chirurgical
Le traitement chirurgical s'adresse aux fractures irréductibles de l'enfant ou aux déplacements secondaires. Quant aux fractures déplacées de l'adulte, elles sont presque toutes opérées. En effet, la nécessité de restituer la prosupination intégralement, impose que la réduction soit parfaite. L'ostéosynthèse par 2 plaques permet une mobilisation très précoce.
L'ostéosynthèse est réalisée par 2 plaques vissées dans la majorité des cas, mais certains utilisent également des broches centro-médullaires pour le cubitus (avec l'inconvénient que la broche, de petit calibre, bloque imparfaitement les fragments dans le sens de la rotation).

Le fixateur externe est réservé aux cas très graves avec de gros dégâts des parties molles.
L'avantage principal apporté par une ostéosynthèse anatomique et solide est que l'on peut commencer très tôt la rééducation en sortant chaque jour l'avant bras de la gouttière en résine afin de mobiliser les articulations du coude et du poignet et éviter ainsi la raideur.

La consolidation intervient habituellement en 3 mois, chez l'adulte.
ava%20brasfract%202%20os%20av%20bras%20moyen%20plaque fract%20avant%20bas%20inffract%202%20os%20av%20br%20plaques

Ostéosynthèse par 2 plaques chez un adulte Ostéosynthèse chez un enfant

Complications des fractures de l'avant-bras



- L'ouverture des fractures de l'avant-bras est toujours grave, comme dans toutes les fractures, car il y a toujours un risque d'infection et de retard de consolidation (ou de pseudarthrose).

- Les complications vasculo-nerveuses sont fréquentes dans les fractures de l'avant bras.

- L'incoercibilité après tentative de réduction rend nécessaire une opération. Les fractures de l'adulte sont souvent impossibles à stabiliser par le traitement orthopédique.

- L'irréductibilité est le fait d'interpositions musculaires ou de rétractions et impose l'opération.

- Le syndrome de Volkmann (voir traumatologie du coude)

- Les pseudarthroses sont fréquentes. Elles sont dues souvent à une mauvaise réduction, mais elles peuvent survenir aussi après une ostéosynthèse correcte. Elles peuvent siéger sur les deux os ou sur un seul. Elles sont douloureuses et entraînent une impotence justifiant une intervention de greffe associée à une ostéosynthèse solide.

- Les cals vicieux sont rarement bien tolérés et diminuent l'amplitude de prosupination (ostéotomies correctrices).

- Les synostoses entre les 2 os de l'avant bras peuvent se développer après traitement orthopédique ou chirurgical et sont favorisées par l'hématome. Elles sont mieux supportées si l'avant bras est bloqué en pronation. La libération chirurgicale est délicate et sujette à récidive.

1   ...   13   14   15   16   17   18   19   20   ...   28

similaire:

Noter les principaux reliefs icon• Noter vos observations dans un tableau à 2 lignes (Séquence nucléotidique...
«5», en supprimant toujours le 7ème nucléotide et noter vos résultats à chaque fois dans un tableau

Noter les principaux reliefs iconNoter impérativement le plan (et les définitions)

Noter les principaux reliefs iconTp : les principaux constituants de la matiere vivante

Noter les principaux reliefs iconEssai sur les éléments principaux de la représentation

Noter les principaux reliefs iconRentrée 2015 Les principaux changements en second degré

Noter les principaux reliefs iconLes enzymes de dégradation des principaux polysaccharides pariétaux

Noter les principaux reliefs iconLes principaux éléments permettant de différencier confusion et démence...

Noter les principaux reliefs iconLes mémoires du racisme
«racisme» au tableau et demander aux apprenants de définir ce terme puis de venir noter d'autres mots qui renvoient au racisme

Noter les principaux reliefs iconRésumé Comment identifier les obstacles à l'apprentissage et comment...
«au travers» des obstacles à l’apprentissage dont les principaux sont : les "conceptions" des élèves

Noter les principaux reliefs iconL’étiopaléopathologie est une discipline originale qui fait appel
«Que les eaux produisent les animaux vivants qui nagent et qui volent dans le firmament» (I,20). IL est à noter que l’apparition...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com