Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie








télécharger 325.02 Kb.
titreResultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie
page1/6
date de publication15.05.2017
taille325.02 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > Biología > Documentos
  1   2   3   4   5   6

Les Chiropteres d’Algerie – Repartition et Statut de conservation



Les Chiropteres d’Algerie

Repartition et Statut de Conservation

Par

Mourad AHMIM
Email : forestecolo@gmail.com




2013
Introduction
Les Chiropteres ou chauve - souris sont les seuls mammifères capable de voler, grâce à une spécialisation très poussée. Les doigts des membres antérieurs, pouce excepte, sont demuserement allongés, ils soutendent une fine membrane alaire ou Patagium , Ce repli membranaire s’étend également entre les membres postérieurs, également pentadactyles , munis de puissantes griffes que ces animaux utilisent pour se suspendre tête en bas au plafond de leur gîte, aux branches d’arbres....

La forme et la surface de l’aile varient selon le mode d’alimentation de l’espèce.

Ce sont des animaux de petite taille à la fourrure soyeuse, aux yeux petits et aux oreilles généralement bien développées.Leurs crânes de forme assez globuleuse, porte une denture complète, les incisives sont petites comparées aux canines puissantes, les prémolaires sont caniniforme , les molaires portent des pointes acérées.Le nombre de dents est caractéristique de chaque genre. Essentiellement nocturnes, les Chiropteres se reposent durant la journée dans des cavernes , grottes et souterrains, fissures naturelles, habitats humains, arbre, creux ....

Toutes les espèces Algériennes sont insectivores , elles chassent les insectes notamment dès la tombée de la nuit.L’animal se déplace en émettant en vol des ultrasons , qui réfléchis par un obstacle l’informe sur les caractéristiques de son environnement proche. Un nombre d’espèces passent la mauvaise saison en vie ralentie, l’abaissement de leur température interne diminuant d’autant leur métabolisme et donc l’utilisation de leurs réserves nutritives en absence de proies potentielles. Ces animaux peuvent vivre jusqu’à 25 ans (cas des grands Rhinolophes ) Les femelles ne mettent bas qu’un jeune, rarement deux par année.

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie

Initialement 26 espèces ont été signalées pour l'Algérie, mais avec l'avènement de la biologie moléculaire il ya des espèces qui se sont révélés être les mêmes (Pipistrellus deserti et Pipistrellus kuhlii), certaines espèces ont changé la nomenclature (Eptisecus isabellinus au lieu de Eptisecus serotinus, Plecotus gaisleri au lieu de Plecotus austriacus, Rhinopoma cystops au lieu de Rhinopoma hardwickei). Miniopterus schreibersi est classé maintenant dans la nouvelle famille des Miniopteridae.
Ces changements ont porté le nombre de chauves-souris algériens à 25 espèces appartenant à sept familles différentes.
Les espèces de Chiroptères vivant en Algérie est enregistré dans le tableau 1.

Tableau 1 – Tableau de la richesse totale en chiropteres

Famille

Nombre d’especes

especes

Rhinopomatidae

01

Rhinopoma cystops (Gray, 1831)

Emballonuridae

01

Taphozous nudiventris (Cretzschmar, 1830)

Rhinolophidae

06

Rhinolophus blasii (Peters, 1866)

Rhinolophus clivosus (Cretzschmar, 1828)

Rhinolophus euryale (Blasius, 1853)

Rhinolophus ferrumequinum (Schreber, 1774)

Rhinolophus hipposideros (Bechstein, 1800)

Rhinolophus mehelyi (Matschie, 1901)

Vespertilionidae



13


Eptesicus isabellinus

Myotis punicus (Felten, Spitzenberger, and Storch, 1977)

Myotis capaccinii (Bonaparte, 1837)

Myotis emarginatus (É. Geoffroy, 1806)

Myotis nattereri (Kuhl, 1817)

Nyctalus leisleri (Kuhl, 1817)

Nyctalus noctula (Schreber, 1774)

Otonycteris hemprichii (Peters, 1859)

Pipistrellus kuhlii (Kuhl, 1817)

Pipistrellus pipistrellus (Schreber, 1774)

Pipistrellus rueppelli (Fischer, 1829)

Hypsugo savii (Bonaparte, 1837)

Plecotus tenerrifae gaisleri (Barret-Hamilton, 1907)

Molossidae
Miniopteridae

02
01

Tadarida aegyptiaca (É. Geoffroy, 1818)

Tadarida teniotis (Rafinesque, 1814)

Miniopterus schreibersii (Kuhl, 1817)

Hipposideridae

01

Asellia tridens (É. Geoffroy, 1813)

Habitat et repartition

Selon Anciaux de Favaux ( 1976 ) , Les Chiroptères d’Algérie se repartissent en fonction des biotopes qu’ils occupent , en quatre grands groupes  :

Les espèces troglophiles

Les espèces lithophiles

Les espèces phytophiles

Les espèces anthropophiles.

Les especes troglophiles :Ce sont les espèces qui hivernent dans le domaine souterrain ( grottes et cavités artificielles ), et durant l’été et la periode de reproduction elles recherchent des abris plus chauds ( combles , toits de maisons et de mosquées , ruines et crevasses rocheuses superficielles . Elles sont representées par 14 especes appartenant à 5 familles

Tableau 2 – Tableau des especes de chauves-souris troglophiles en algerie

Family

Species

Habitat

Number of species

Hipposideridae

Asellia tridens

Dans les tunnels artificiels

01

Rhinolophidae

Rhinolophus blasii

Rhinolophus clivosus

Rhinolophus euryale

Rhinolophus ferrumequinum

Rhinolophus hipposideros

Rhinolophus mehelyi

Dans les grottes

Dans les grottes

Dans les grottes

Dans les grottes

Dans les grottes

Dans les grottes


06

Rhinopomatidae

Rhinopoma cystops

Dans les aquaducs et les minarets des mosquets

01

Vespertilionidae

Myotis punicus

Myotis capaccinii

Myotis emarginatus

Plecotus tenerrifae gaisleri

Aquadus et grottes

Dans les grottes

Dans les grottes

Hiver dans les grottes et fissures des arbres

04

Emballonuridae

Miniopteridae

Taphozous nudiventris

Miniopterus schreibersii


Dans les grottes humides

Dans les grottes , fissures et sous les ponts


01

01

Total especes

14

Les especes lithophiles : Ce sont les espèces qui vivent en général dans les crevasses rocheuses et les fissures des murs .Il en existe 4 , appartenant à 2 familles

Tableau 3 – Tableau des especes de chauves-souris lithophiles en algerie

Famille

Espece

Habitat

Nombre d’especes

Molossidae

Tadarida aegyptiaca

Tadarida teniotis

inconnu

dans les anciens ponts , aquaducs et fissures de rochers

02

Vespertilionidae

Otonycteris hemprichii

Hypsugo savii

Fissures des murs et dans les grottes au sahara

Dans les crevasses et les fissures des arbres dans les regions montagneuses

02

Total species

04

Les espèces phytophiles : Ce sont les espèces qui vivent dans les feuillages des arbres , écorces des troncs et branches, forets et milieux boisés , toutes les espèces appartiennent à la famille des Vespertilionidae

Tableau 4 – Tableau des especes de chauves-souris phytophiles en algerie

Famille

Espece

Habitat

Nombre d’especes

Vespertilionidae

Eptesicus isabellinus

Nyctalus noctula

Nyctalus leisleri

Myotis nattereri

Pipistrellus rueppelli


Dans les fissures des troncs d’arbres

Dans les fissures d’arbres et fissures de roches

Dans les forets et milieux boisés

Pres des plans d’eau boisés et bois

Dans les Oasis


05

Total especes

05

Les espèces anthropophiles : Ce sont les espèces qui vivent sous les toits et les murs internes des habitations humaines , sous les ponts des agglomérations , et chassent autour des poteaux électriques

Tableau 5 – Tableau des especes de chauves-souris anthropohiles en algerie

Famille

Espece

Habitat

Nombre d’especes

Vespertilionidae

Pipistrellus kuhlii

Pipistrellus pipistrellus

Fissures , ponts et maisons

Maisons , fissures

02

Total species

02

Tableau 6 - Repartition des especes par biotope

Family /biotope

Especes Troglophiles

Especes

Lithophiles

Especes Phytophiles

Especes Anthropophiles

Vespertilionidae

4

2

5

2

Molossidae




2







Rhinopomatidae

1










Hipposideridae

1










Emballonuridae

1










Rhinolophidae

Miniiopteridae

6

1










Total

14

4

5

2

On remarque à partir de cette répartition que les espèces troglophiles sont les plus nombreuses ( 14 espèces ) , appartenant à 5 familles , une seule famille ( Les Molossidae ) ne présente pas d’espèces dans ce biotope . et la famille la plus représentée est la famille des Vespertillionidae car ses 13 espèces occupent les 4 biotopes connus.Les espèces lithophiles sont de l’ordre de 4 , appartenant à 2 familles ( Vespertilionidae et Molossidae ) . Cette dernière famille est donc à 100 % composée d’espèces lithophiles . Seules 5 espèces de Vespertilionidae sont Phytophiles en Algérie , et les espèces Anthropophiles au nombre de 2 appartiennent aussi à cette famille . En conclusion on remarque que la famille dont les espèces occupent les 4 biotopes est la famille des Vespertilionidae , Une seule famille ( Mollosidae ) est Lithophile , et le restant des autres familles ( Rhinopomatidae, Hipposideraidae, Emballonuridae,et Rhinolophidae ) sont toutes Troglophiles .

Zoogeographie des chiropteres d’Algerie



Les Chiropteres signalés pour l’Algerie appartiennent à la region palearctique , dont les limites ont été tracées par Corbet ( 1978 ). Cette region est decrite comme commencant à l’ouest , par les iles Spitzbergen , Les acores, Madera , et les ils Canaries y sont inclues , à l’inverse des Iles du Cap vert qui y sont exclues . En Afrique , les limites Ouest commencent à 21°30’N ( Entre le Sahara occidental et la Mauretanie ) , et les pays qui y sontinclus sont l’Algerie , Lybie,et l’Egypte . Y sont exclus le Niger , Tchad, et le Soudan . Les Monts du Hoggar y sont inclues à l’inverse du Tibesti . La totalité de la peninsule arabique y est inclue. La limite asiatique commencee entre le Pakistan et l’Iran , et continue en Afghanistan jusqu’au centre de la Chine .En travaillant sur trois grandes zones , effectués en fonction d’un découpage climatologiquedu territoire algérien fait par Ochando (1979) , Gaisler ( ANNEE) stipula que 7 espèces sont caractéristiques du Nord algérien dont la première zone est la zone méditerranéenne , ou le climat varie du subhumide au semi-aride. , La seconde zone ou la zone médullaire correspond à la zone à climat aride , à l’exception de quelques régions montagneuses ou le climat est semi-aride , il s’agirait éventuellement de l’Atlas saharien .

La troisième zone , étant la zone Sud , représentée par le Sahara avec son climat désertique . Les especes principales du nord algérien , en fonction de ce découpage sont principalement Pipistrellus pipistrellus , Myotis punicus ,Myotis schreibersi , et en plus rare Myotis capaccinii , Myotis emarginatus, Myotis natereri et Nyctalus leisleri .

De notre coté nous avons eu à utiliser les 5 grands ensembles géographiques qui composent l’Algérie , à l’instar des travaux de Kowalski et Rzebick-Kowalska (1991 ) pour les mammifères . Les 5 grands ensembles geographiques sont presentés dans le chapitre relatif à la presentation de l’Algerie . Les résultats de ce tableau découlent des données de Gaisler ( 1983 ) , Hanak et Gaisler (1983) , Gaisler ( 1984) , Gaisler- Kowalski ( 1986 ) et Kowalski et Rzebick-Kowalska ( 1991 )

Tableau 7 - Presence-absence des especes de Chiropteres en fonction des 5 ensembles géographiques algeriens










Districts

Famille

Nombre d’especes

Especes

Zone littorale

L

Chaine de l’Atlas tellien

AT

Hauts plateaux et steppe

HP

Atlas saharien

AS

Sahara et montagnes sahariennes

S

Rhinopomatidae

1

Rhinopoma cystops










X

X

Emballonuridae

1

Taphozous nudiventris













X

Rhinolophidae

6

Rhinolophus blasii

Rhinolophus clivosus

Rhinolophus euryale

Rhinolophus ferrumequinum

Rhinolophus hipposideros

Rhinolophus mehelyi

X
X

X

X

X



X

X

X

X


X

X

X

X

X

X

X

X

X

Vespertilionidae


13


Eptesicus isabellinus

Myotis punicus

Myotis capaccinii

Myotis emarginatus

Myotis nattereri

Nyctalus leisleri

Nyctalus noctula

Otonycteris hemprichii

Pipistrellus kuhlii

Pipistrellus pipistrellus

Pipistrellus rueppelli

Hypsugo savii

Plecotus teneriffae gaisleri

X
X

X

X

X

X

X

X



X

X

X

X

X

X

X
X

X

X

X


X

X
X

X

X

X


X

X

X

X


X

X
X
X

Molossidae

2

Tadarida aegyptiaca

Tadarida teniotis


X






X

X

Hipposideridae

1

Asellia tridens










X

X

Miniopteridae

1

Miniopterus schreibersii


X

X

X

X







25




15

14

10

13

11

Tableau 8- Repartition des especes par ensemble biogeographique



Nom de l’espèce

Distribution

zoo géographique

1

Rhinopoma cystops

AS – S

2

Taphosous nudiventris

S

3

Rhinolophus blasii

L-AS-S

4

Rhinolophus clivosus

S

5

Rhinolophus euryale

L-HP

6

Rhinolophus ferrumquinum

L-AT-HP-AS

7

Rhinolophus hipposideros

L-AT-HP-AS

8

Rhinolophus mehelyi

L-AT-HP-AS

9

Eptisecus isabellinus

L-AT-HP-AS-S

10

Miniopterus schreibrsii

L-AT-HP-AS

11

Myotis punicus

L-AT-HP-AS

12

Myotis capaccinii

L-AT

13

Myotis emarginatus

L-AT

14

Myotis nattereri

L-AT

15

Nyctalus leisleri

L

16

Nyctalus noctula

L

17

Otonycteris hemprichii

S

18

Pipistrellus kuhlii

L-AT-HP-AS-S

19

Pipistrellus pipistrellus

L-AT-HP-AS

20

Pipistrellus rueppellii

S

21

Hypsugo savii

AT-HP

22

Plecotus teneriffae gaisleri

AT-HP-AS-S

23

Tadarida aegyptiaca

S

24

Tadarida teniotis

L-AS

25

Asellia tridens

AS-S



Zone littorale : 15 especes

Atlas tellien 14 especes

Hauts plateaux et steppe  : 10 especes

Atlas saharien 13 especes

Sahara et massifs montagneux 11 especes

D’apres les resultats du tableau 7 et 8, nous remarquons que 15 sur les 25 especes soit un taux de 60 % du patrimoine chiropterologique Algerien vit dans la zone littorale , qui ne represente que moins de 10 % de la superficie totale du territoire ,Cette zone est suivie par les deux Atlas , qui sont des chaines montagneuses , ou l’on retrouve respectivement 56 % et 52 % des especes dans l’Atlas saharien et l’Atlas Tellien . Les zones les moins peuplées en chiropteres sont les hautes plateaux et la steppe ainsi que le Sahara et ses massifs montagneux avec respectivement 40% et 44 % . Ces deux dernieres zones representent plus de 90% de la superficie de l’algerie . On remarque d’après ces resultats , que l’effort d’echantillonnage est tres dispersé , car d’après la bibiographie la grande majorité des etudes et inventaires chiropterologiques ont été effectués dans la partie nord du pays , soit la zone littorale et le Tell avec l’atlas tellien .
Presentation des especes
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconGlossaire, abréviations et autres informations de base Mise à jour : voir nom du fichier
«la mise en œuvre du système de vigilance sur les nouveaux aliments, les compléments alimentaires, les aliments qui font l'objet...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconGlossaire, abréviations et autres informations de base Mise à jour : voir nom du fichier
«la mise en œuvre du système de vigilance sur les nouveaux aliments, les compléments alimentaires, les aliments qui font l'objet...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie icon1travail sur les continuites – mise à jour juillet 2014

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconDocumentation classee sur les tourbieres (fevrier 2014), en complément du livre
«Le monde des tourbières et des marais», par O. Manneville, V. Vergne, O. Villepoux et le Groupe d’Etudes des Tourbières, delachaux...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconCm (4) Littérature et société
«je» de la focalisation, sur la mise au jour du caractère hiérarchisé et fermé de ce micro-groupe social et sur la démystification...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie icon1prise en compte des valeurs de la république mise à jour juillet 2014

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconLes différents conflits que vous vivez chaque jour ont des répercussions...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconProblème : Comment s’appuyer sur les connaissances de la biologie...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconLa médecine indique que le sida, ayant officiellement causé 28 millions...
Nécessité d’organiser des "fléaux" contre la population noire. En 1931, des tests sont faits secrètement sur les Afro-Américains...

Resultats de la mise à jour des connaissances sur les chiropteres d’Algerie iconRapporter les résultats sur un schéma








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com