Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels








télécharger 26.11 Kb.
titreDans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels
date de publication22.01.2018
taille26.11 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > droit > Documentos
LUTTE NATURELLE CONTRE LES PUCERONS ET AUTRES PARASITES

DANS LES JARDINS ET SUR LES TERRASSES : LES CHRYSOPES : DES ALLIES NATURELS

La chrysope, joliment appelée « demoiselle aux yeux d’or », l’est beaucoup moins aux yeux des pucerons ! En effet 500 d’entre eux peuvent être dévorés par une seule chrysope au cours de son cycle larvaire. Découvrons leur vie et comment les attirer au potager ou sur un balcon, une terrasse.
Quelques généralités : Les chrysopes sont des insectes de l’ordre des Névroptères et de la famille des Chrysopidés. On compte 25 espèces de chrysopes en France, parmi les plus présentes citons : Chrysoperla carnea, souvent utilisée en lutte biologique : c’est celle dont il est question ici. (Chrysoperla lucasina, dominante dans le sud de la France Chrysoperla affinis, dominante dans le nord de la France).
Alimentation : Les larves de chrysopes sont entomophages : elles se nourrissent donc de pucerons, de thrips, de jeunes chenilles, d’acariens, des larves de cochenilles farineuses, mouches blanches, œufs d’acariens, larves de doryphores, etc… Bref elles ne sont pas difficiles ! Les chrysopes adultes cités ci-dessus se nourrissent aussi de pollens et nectars, mais également de miellat et de fèces d’homoptères (pucerons, cochenilles). D’autres genres (ex Chrysopa perla) se nourrissent également d’insectes au stade adulte.

Cycle de vie Les chrysopes adultes passent l’hiver à l’abri, dans les tas de bois, les tas d’herbes sèches, de feuilles mortes. Au printemps les femelles pondent leurs œufs sur les feuilles. Les chrysope posent leurs œufs sur des filaments très fins, ce qui permet de les protéger des ravageurs.

A partir de la mi-mai on peut observer les premières larves mais c’est durant les mois de juin et juillet que leur présence est la plus importante.

Au printemps et début de l’été, on peut les installer sur les zones infestées dès que la température nocturne est supérieure à 8°C. Compter une bandelette pour un arbuste ou un plant infesté ou bien par m² dans un jardin potager ou une terrasse d’appartement. Strates hautes : Au printemps les chrysopes se nourrissent principalement du pollen et du nectar des strates arbustives et arborescentes.

A l’automne, une fois leur croissance terminée les larves entrent en nymphose pour se transformer en adulte.

Hivernage : Comme dit plus haut les chrysopes adultes hivernent naturellement dans les tas de bois. Elles peuvent aussi hiverner dans vos habitations et abris de jardin. Toutefois il arrive que les adultes sortent l’hiver pour se nourrir de grains de pollens des plantes qui fleurissent en hiver (Ex Géranium, noisetiers). Comment les aider durant l’hiver ? Afin d’aider les chrysopes et autres auxiliaires durant la période hivernale il est recommandé de leur fournir un abri ou « hôtel à insectes » et dans le cas présent «abri à chrysopes ». Vous pouvez donc acheter cet abri dans la plus part des jardineries mais on peut aussi facilement le leur construire. Pour cela se procurer une boite en bois (non traitée) d’une épaisseur de 6 à 10 cm environ, hauteur 15 à 20 cm environ, largeur 20 cm environ. La percer sur une face de trous de 1.5cm de diamètre. Veiller à placer cette face en retrait du « toit » pour protéger l’intérieur de la pluie. Remplir le refuge de paille et nettoyer l’abri tous les ans avant de le réinstaller à la fin de l’été. D’une manière générale il vaut mieux plusieurs petits abris disposés à divers endroits dans le potager qu’un grand hôtel à insectes à un seul endroit.

Strates hautes et basses : Les chrysopes sont présentes dans la végétation basse comme la haute. Elles sont donc bien présentes dans les cultures où elles pondent leurs œufs et où les larves sont actives. Comment attirer les chrysopes au potager ? Tout d’abord en ne traitant pas ! En détruisant leur nourriture elles ne viendront pas c’est certain ! La présence d’arbres et arbustes favorisent leur présence. Elles se reposent sous les feuilles des arbres en journée. En implantant des haies fleuries et en laissant des zones enherbées à proximité. En ayant des floraisons étalées sur toute l’année. En leur offrant le gîte durant l’hiver, construisez leur un ou plusieurs refuges.

Et les coccinelles ? Il existe une étonnante coccinelle presque toute noire, c’est un type de coccinelle asiatique, Harmonia axyridis. Cette espèce de coccinelle est utilisée en lutte biologique. Elle est très efficace contre les pucerons mais n’est pas si bienvenue qu’on pourrait le penser car elle tendrait à remplacer les espèces indigènes de coccinelles. Sa larve aurait même, à l’occasion, une tendance à pratiquer le cannibalisme ! C’est cette coccinelle que vous trouverez en jardinerie. Cependant il est conseillé de ne pas en acheter car elles sont devenues invasives ! Laissez plutôt les coccinelles de nos jardins venir naturellement sur vos cultures. En ne traitant pas, en favorisant les fleurs et des plantes comme l’absinthe, elles viendront en grand nombre dans votre potager en contribuant, dans une certaine mesure, à éliminer les pucerons.

La réussite de la protection biologique de votre jardin contre les ravageurs (comme les pucerons, cochenilles, doryphores, araignées, …) est conditionnée par différents facteurs.

Ces conseils simples permettent de favoriser le développement des auxiliaires biologiques dans votre jardin :

  • Surveiller l'apparition des ravageurs et parasites, agir dès le début de l'infestation.

  • Détruire les déchets de culture pour ne pas attirer les ravageurs.

  • Choisir si nécessaire des produits respectueux des insectes auxiliaires dont les chrysopes.

  • Nettoyer avec du savon noir lors de grosses infestations. Il suffit de mélanger le pot de savon noir (soit 3 à 4 cuillères à soupe) dans 1 litre d'eau froide, dans un pulvérisateur propre. Agiter la solution et pulvériser.

  • Installer dans votre jardin des plantes qui permettront à vos chrysopes de se nourrir: des rosiers, des lauriers par exemple...

  • Protéger les chrysopes pendant la phase hivernale en installant des abris à chrysopes. Les chrysopes vont se mettre en diapause en automne pour passer l'hiver en vie ralentie dans ces abris contenant de la paille.

____________________________________________________________________

NB : Une démarche généralisée à l'échelon du quartier Capouchiné  Maréchal Juin à Nîmes (voir Comité de Quartier Juin- Capouchiné – 534 avenue Maréchal Juin - 30900 NÎMES) a été initiée au printemps 2016 (avec le soutien de la boutique INDOORGARDENS Nîmes qui peut aussi fournir des larves de chrysopes en petites quantité et ses conseils techniques pour organiser la protection des plantations par procédés non agressifs ou biologiques. (Indoorgardens  1606 Av. Maréchal Juin  au fond de la voie de circulation  04.66.36.76.71). Les commandes peuvent aussi être faites directement auprès de l’entreprise Iftech. :  http://www.iftech.fr/ . Tarifs adaptés selon les quantités, livraison par Chronopost, emballage soigné, installation dans les 3 jours suivants la réception du colis.

Il s’agirait donc d’impulser le traitement, par cette méthode, d’un territoire le plus vaste possible à l’échelon de la ville, afin de favoriser le maintien sur celui-ci des chrysopes et donc d’éviter leur déplacement vers d’autres zones de nourriture. Une généralisation sur plusieurs secteurs de la ville serait l’idéal : c’est cette démarche bio que nous tentons de favoriser et de promouvoir.

Mais pour obtenir des tarifs préférentiels (jusqu’à deux fois moins chers) il est préférable de commander en grande quantité. C’est pourquoi nous proposons de regrouper les besoins et de faire une commande groupée pour les « jardiniers » intéressés qui accepteront de venir récupérer leurs bandelettes d’œufs de chrysopes dans un même lieu à Nîmes et ce dans les deux jours suivant l’arrivée de la commande (un avis leur sera adressé).

Prix dégressifs en fonction de la quantité commandée. (ex : 1,30 € la bandelette pour 130 bandelettes commandées en 2016, frais de port inclus). On a donc intérêt à grouper les commandes.
DES QUESTIONS … DES REPONSES !
Dois-je préparer mes plantes avant d’y installer les œufs de chrysopes ?

Oui. Pour cela, vous pouvez faire une pulvérisation d’eau et de savon noir à 2% sur le feuillage de la plante. Cette solution a pour but de diluer le miellat émis par les pucerons déjà présents. Bien entendu ne pas pulvériser d’insecticide agressif.

Est-ce que je peux installer mes bandelettes d'œufs par temps de pluie?

Oui. Des tests en laboratoire ont permis de vérifier la viabilité des œufs en conditions extrêmes. Vous pouvez donc installer, sans crainte, vos bandelettes d'œufs même par temps de pluie.

J'ai reçu les bandelettes il y a une semaine et mes œufs n'ont pas éclos, est-ce normal ?

Lorsque vous avez reçu vos bandelettes d'œufs, naturellement pondus sur les cartons par les femelles chrysopes du producteur, ils étaient de couleur vert clair. Puis 24 à 48 H après, ils ont commencé à brunir; la larve, contenue dans chaque œuf, commençait à se développer. Au bout de 48 à 96 H après la pose des bandelettes dans votre jardin, les larves (de 1 mm de long) sont sorties de leur œuf, MAIS L'ŒUF RESTE EN POSITION ET DEVIENT BLANC; les larves vont, elles, dévorer vos ravageurs.

Je ne vois pas d'adultes de chrysopes voler dans mon jardin depuis que j'y ai mis des bandelettes d'œufs, est-ce normal Oui. L'observation des adultes ailés de chrysopes peut se faire après 5 à 7 semaines après la pose de vos bandelettes d'œufs dans votre jardin (il s'agit du temps nécessaire aux larves pour effectuer leur cycle et se transformer en adulte vert ailé).

Peut-on installer les bandelettes d'œufs de façon préventive ?

Cette opération est déconseillée. En effet, les larves de Chrysopes peuvent devenir "cannibales" si elles ne trouvent rien d'autre à dévorer. Pour éviter que vos larves ne se dévorent entre elles, nous vous conseillons donc de placer vos bandelettes uniquement lorsque vous voyez apparaître les premiers ravageurs (pucerons, arachnides, …). 

Pourquoi, après l'installation des œufs de chrysopes, je ne vois pas de larves?

Tout d'abord, les oeufs vont mettre 48 à 96 h pour éclore (en fonction de la température). Puis les larves de premier stade qui sortiront de ces œufs ne seront pas plus grosses que les œufs, c'est-à-dire 1mm de long! Les larves sont de couleur brune et sont donc, de ce fait, bien camouflées dans vos plantes. De plus, une larve de chrysope se déplacent facilement et rapidement pour aller chercher sa nourriture "vivante" , elles sont donc difficilement observables.

Quand et comment installer les œufs de chrysopes dans ma véranda?

Les bandelettes d'œufs peuvent s'installer toute l'année dans une véranda comme dans tout autre lieu, si la température est supérieure à 10-12 °C

Dois-je installer « la petite maison des chrysopes » (abri) en même temps que les œufs?

Non, c’est inutile. Alors que les bandelettes d'œufs doivent être placées sur vos plantes au printemps, la maison d'hivernage ne sera utile qu'à partir du début septembre lorsque les ADULTES de chrysopes viendront éventuellement (s’il n’y a pas d’autres abris autour) s’'y réfugier pour l'hiver. Voir photo ci-dessous..

afficher l\'image d\'originehotel a insectesmaison d\'hivernage chrysor CHYSOPE ADULTE (1 à 1,5 cm de long) HOTEL A INSECTES ABRI A CHRYSOPES

similaire:

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconAlexandre, le grand hélleniste
«sanctuaires des muses» étaient des centres académiques où les savants pouvaient trouver tous les instruments nécessaires à leurs...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconLes récits de la création : entre le songe et le chiffre
«maître des créatures» dans les Veda, engendre les dieux Ogo et Nommo chez les Dogons du Mali, le géant P’an-kou en Chine, la voûte...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconRésumé de la contribution : Les politiques dites de gestion de la «diversité»
«socle commun» dans les discours actuels sur la diversité dans les grandes entreprises

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconVous déclarez dans l’introduction que l’histoire de
«instincts sociaux» et de l’accroissement corrélé des capacités rationnelles, la «culture» l’emportait sur la «nature» – jusqu’à...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconRecrutement d'un Guide Naturaliste pour la saison estivale
«Les Jardins du Littoral» au Huga (commune de Lacanau). Seul l'emplacement est pris en charge par la commune pour les employés, le...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconRecrutement de 4 Guides bénévoles pour la saison estivale
«Les Jardins du Littoral» au Huga (commune de Lacanau). Seul l'emplacement est pris en charge par la commune pour les employés, le...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconI avant-propos
«l'apôtre» a poursuivant sa mis­sion dans «l'autre vie,» nous avons dès maintenant le devoir de nous pencher sur l'oeuvre, où sa...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconAccepter les différences: exemple des discriminations dans le sport Fiche 1
«mauvaises». Elles viennent de préjugés : ce sont des idées toutes faites que nous avons sur les gens, comme

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconLa didactique d’une discipline
«point de vue» didactique, les «ponts», les convergences didactiques comparées. Recentre sur ce qui se passe dans la classe, permet...

Dans les jardins et sur les terrasses : les chrysopes : des allies naturels iconDécouvrir, comment dans divers champs et sur des thématiques d'actualité,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com