Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation








télécharger 303.44 Kb.
titreNous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation
page1/4
date de publication22.01.2018
taille303.44 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4




AVANT-PROPOS

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, il revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation professionnelle d’une durée variant entre 1 et 2 mois au sein de l’entreprise de son choix afin de concilier les théories apprises à la pratique qui se déroule sur le terrain de travail.

Vu, l’étroitesse des entreprises et vu, également, le problème socio

- économique que traversent les agents économiques en général et les entreprises en particulier; nous nous sommes trouvés dans l’impossibilité de trouver une place au sein des entreprises.

Pour pallier à cette difficulté, le comité de gestion de l’I.S.C. a organisé un séminaire de formation et de perfectionnement pour tous les étudiants en

Difficultés de trouver une place dans les entreprises.

A ce titre, nous tenons à présenter nos sincères remerciements au Comité de gestion de 1 ‘I.S.C., qui contre vents et marées, n’a cessé de contribuer à notre

Formation scientifique.

Notre reconnaissance s’en va tout droit au département de la comptabilité pour la bonne sélection des animateurs qu’il a fait montre ; et qui de ce fait, nous a permis de palper du doigt les réalités inter- entreprises.

Aux autorités académiques ainsi qu’au corps professoral, de l’I.S.C., nous vous présentons, notre gratitude, du soutient tant moral que physique accordé à notre égard.

Que toute personne qui, de près ou de loin ayant participé à l’élaboration de ce rapport de stage, mais dont le nom n’est pas cité, trouve dans ce paragraphe, l’expression de notre profonde gratitude.

MAYAMBA MAKUNTIMA Lucie

Introduction

Il est prévu dans le programme officiel de l’enseignement Supérieur et Universitaire l’organisation du stage de plus moins deux mois pour les étudiants finalistes, et chaque année donc, l’Institut Supérieur de Commerce, ISC en sigle le fait organiser pour ses étudiants finalistes du cycle de graduat.

Cette période est d’une importance capitale dans la mesure où elle permet de saisir ou d’allier la pratique à la théorie apprise pendant les enseignements.

En effet, dans ce présent rapport, nous avons bien voulu subdivisé le travail en deux chapitres, hormis l’introduction, dont le premier parle de la présentation de l’Institut Supérieur de Commerce et le second, retrace d’une manière synthétique le déroulement des activités du stage effectués durant deux semaines dans l’auditoire CPP, pour la théorie et dans les salles de laboratoires informatiques de l’ISC/Gombe avec les deux modules programmés qui sont:

- Conception et développement d’un logiciel

- Réseau.

A cela s’ajoute la conclusion à laquelle nous joignons quelques suggestions.

CHAPITRE 1. PRESENTATION DE L’INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE

«ISC/GOMBE »

Nous allons présenter l’institut Supérieur de Commerce à travers sa situation géographique, son hi5torique, les enseignements organisés et son organisation structurelle.

APERÇU HISTORIQUE

L’institut Supérieur de Commerce, alors Ecole supérieur de Commerce, a vu le jour suite aux difficultés dû aux désordres administratifs avant l’indépendance. Mais son installation prévu pour 1959 n’a été a effective qu’a 1964 pendant que son projet de création remonte en 1 958.

L’institut Supérieur de Commerce a été officiellement crée le 14 Décembre 1 964 par le révérend père Gaston 8OCAERT, avec une seule section « la commerciale et financière » cette école formait les cadres moyens des études commerciales, bancaires et industrielles.

L’Institut ft reconnu définitivement le 08 juillet 1 966 par la décision EDN/E.S.R.S.J1269 du ministère de l’éducation langue Etrangères qui devant se transformer en section administrative.

Crée en 1 967, elle a du cédé la place a la section consulaire peu de temps après.

L’Institut de commerce poursuivait ses activités jusqu’en 1 971, année de la grande reforme et fut transféré les installations du complexe de l’avenue 24 Novembre actuellement avenu de la libération, ayant abrité l’Ex ENDA (Ecole Nationale de Droit et Administration) à la Combe.

L’an 1969 marque le début des cours du soir avant l’intégration de l’institut dans (‘UNAZA, deux ans plus tard. Par l’ordonnance du 06 Août 1 971, l’Ecole supérieur de commerce se vit intégré à I’UNAZA avec tous les autres établissements d’enseignement supérieur.

A partir de 1981, les instituts supérieurs quittent I’UNAZA et on les scindant en conseil général des instituts supérieurs pédagogiques (C.G.l.S.P.) pour les instituts supérieurs pédagogiques, d’une part, et en conseil général des instituts supérieur Techniques d’autres part, et ce dernier regroupaient en son sein l’institut Supérieur de Commerce.

La section informatique fut créée en Novembre 1 974. En 1 995, le second cycle ouvre ses portes par la pré-licence, en organisant les cours du soir d’abord pour les anciens de l’Institut Supérieur de Commerce, c’est-à-dire ceux qui ont terminé le premier cycle depuis plus de cinq ans.

Par la suite, les étudiants y avaient accès directement après Je graduat à condition de satisfaire au teste d’admission organisé à cet effet.

RAISON SOCIALE ET SITUATION GEOGRAPHIQUE

L’Institut Supérieur de Commerce, L’INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE en sigle, avait commencé sous la dénomination de l’institut Technique Commercial de Limete à l’Ecole Saint Raphaël. Situé à limete à l’endroit où est érigé aujourd’hui le collège saint Raphaël.

L’ex Institut Technique Commercial de limete (I.T.C.L) est un établissement public d’enseignement supérieur jouissant de la personnalité juridique et soumis à la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire au Congo.

Son fonctionnement est désormais régi par l’ordonnance n°71. Depuis cette période l’Institut Supérieur de Commerce a comme le complexe de l’avenue de la libération (Ex 204 Novembre), en plein quartier résidentiel de la Combe là où abritait l’Ecole Nationale de Droit et de l’Administration (E.N.D.A) en sigle.

OBJECTIFS

Au début l’Ecole supérieur de Commerce (E.S.C). Cet institut

avait pour objectifs

Donner l’occasion aux premiers élèves de l’Ecole saint Raphaël d’embrasser les études supérieur Techniques qui complèteraient leur formation.

Satisfaire le besoin d’encadrement qui se faisait sentir en les formant sur place.

En 1981, intervention d’une nouvelle forme d’enseignement supétrieur et universitaire. L’Institut Supérieur de Commerce retrouve son autonomie par l’ordonnance loi n°81—1 58 du 07 octobre 1981 confère la personnalité et fixe son organisation actuelle.

L’institut Supérieur de Commerce pour mission :

De former les cadres spécialisés dans les domaines de technique commerciales, comptabilité, informatique et secrétariat de direction. D’organiser la recherche sur l’adaptation des techniques commerciales comptable aux exigences du développement de notre pays.

ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L’INSTITUT SUPERIEUR DE COMMERCE

L’organisation et le fonctionnement de l’institut Supérieur de

Commerce sont définis par l’ordonnance loi n°81—l 58 du 07 octobre 1981 portant sa création. C’est une institution de droit public régi par i’Etat

Congolais et placée sous tutelle du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, en abrégé « E.S.U ».

1. FONCTIONNEMENT

Dans son fonctionnement, l’institut Supérieur de Commerce renferme les organes suivants

1.1. LE CONSEIL DE L’INSTITUT

Il est composé de :

  • Directeur Général

  • Secrétaire Général Académique

  • Administrateur du budget

  • Chef des sections

  • Représentant du corps Académique

  • Représentant du personnel administratif et technique

  • Représentant des étudiants.

1.2. LE COMITE DE

Le comité de gestion assure la gestion courante le l’institut et, à ce titre, il exécute les décisions du ministère de l’enseignement supérieur et universitaire, du conseil d’administration et prend toutes les mesures ne relevant pas de la compétence d’un autre organe. Il comprend Le Directeur Général

  • Le Secrétaire Général Académique;

  • Le Secrétaire Général Administratif

  • L’Administrateur du budget.

1.3. LE DIRECTEUR GENERAL

Le Directeur Général préside le conseil de l’institut et le comité de gestion, supervise et coordonne l’ensemble des activités, veille au respect des statues et au règlement de l’institut, représente l’institut dans touts les relations extérieures et officielles avec les autorités tant nationales qu’internationales.

En cas d’urgence, il prend des mesures qui s’imposent relevant de la compétence du conseil de l’Institut Supérieur de Commerce et a la charge de l’informer à sa toute prochaine réunion. Il fait un rapport annuel au conseil d’administration sur le fonctionnement.

Dans l’exécution de sa mission, il est secondé par

  • Un Assistant

  • Un Secrétaire

  • Un chargé des recherches publiques

  • Un service de sécurité

  • Un Audit interne

1.4.LE CONSEIL DE SECT)ON

La section est une unité d’enseignement de recherche et de production jouissant de l’autorité de gestion ; Le conseil de section est constitué des enseignants et des deux représentants des étudiants. Il gère et administre la section, délibère toutes questions intéressantes la section et la formation des étudiants. Il est présidé par le chef de section qui exerce ses attributions conformément aux dispositions du règlement. En cas d’empêchement ou d’absence, celui, celui—ci est remplacé par un chef de section adjoint chargé de la recherche.

L’institut organise cinq sections suivantes :

Section Graduat/ jour : Option Financière

  • MARKETING

  • COMPTABILITE

  • Section Graduat/ Soir : Option Financière

  • MARKETING

  • COM PTABI LITE

Section Licence Option

  • MARKETING

  • COMPTABILITE

  • INFORMATIQUE

  • FiSCAL1TE

Section Informatique de Gestion

Section Secrétaire de Direction.

Outre les cinq organes qui composent I’I.S.C, un service aussi important apporte sa contribution à la marche de l’institut. li s’agit du service du personnel. Il est composé de deux Divisions, à savoir la Divion du Personnel et celle des Affaires Sociales.

2. LA DIVISION DU PERSONNEL

Elle a à son sein gestion du personnel et les bureaux de la rémunération.

La gestion du personnel a pour rôle de gérer les agents effectifs. Pour ce faire, chaque agent doit avoir un dossier complet contenant toutes les pièces scolaires et académiques ainsi que tous les contenants en rapport avec l’évolution de sa carrière. En plus de ce premier rôle, elle surveille les biens, meubles et immeubles de l’institut. Le bureau de rémunération s’occupe de tout ce qui est finance et calcule les salaires des agents.

LA DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES

Elle s’occupe de l’encadrement du personnel pour tout problème relevant du social.

21. LE CONSEIL DE DEPARTEMENT

Il est constitué du personnel académique, des chefs de travaux, de deux représentants des assistants et de deux représentants des étudiants du département.

Ce conseil approuve les programmes de recherche et d’enseignements et organise des réunions scientifiques. Il est dirigé par un chef de département nommé par le Directeur Général. L’institut compte actuellement quatre départements qui sont

  • Le département de comptabilité

  • Le département de Marketing

  • Le département de l’information

  • Le département de stage.

2.2. CADRE ACADEMIQUE ET SCIENTIFIQUE DE L’INSTITUT

Il est question ici de parler des autorités membres du cadre académique et scientifique de l’institut, c’est—à—dire tout membre du personnel nommé à l’un des grades de la hiérarchie. Le personnel académique comprend

2.3. LE CORPS ENSEIGNANT

Comprend

  • Les professeurs ordinaires

  • Les professeurs

  • Les professeurs associés.

2.4. LE CORPS NON ENSEIGNANT

Comprend :

Le conservateur en chef, les bibliothécaires en chef adjoint, les maîtres de recherche

Les conservateurs en chef adjoint, les bibliothécaires en chef adjoint, les maîtres de recherche ;

Les conservateurs principaux, les bibliothécaires principaux, les chargés de recherche.

2.5. LE PERSONNEL SCIENTIFIQUE

Le personnel scientifique se compose d’un corps enseignant et d’un corps non enseignant.

LE CORPS ENSEIGNANT

Comprend :

  • Les chefs des travaux

  • Les chargés d’enseignements

  • Les assistants

  • Les assistants de pratique professionnelle

  • Les chargés de pratique professionnelle.

LE CORPS NON ENSEIGNANT

Comprend :

  • Les conservateurs de première classe et de seconde classe

  • Les bibliothécaires de première et seconde classe

  • Les assistants de recherche.


2.2. ORGANIGRAMME DE L’ISC(KINSHASA)



2.3. ORGANIGRAMME DE LA SECTION INFORMATIQUE



CHAPITRE II. DEROULEMENT DU STAGE

Comme stipulé dans l’introduction, le déroulement de notre stage a eu lieu au sein de l’institut supérieur de commerce de la Combe à Kinshasa ; au cours de ce dernier, nous avons développé deux modules à savoir

  • RESEAUX INFORMATIQUES

  • METHODE DE CONCEPTION COMPAREE

  • MODULE L RESEAUX INFORMATIQUES

  • PLAN DU TRAVAIL

  • RESEAU INFORMATIQUE

  • BUT

Définition d’un réseau informatique

Classification des réseaux informatiques

2.1. Tailles des réseaux informatiques

2.2. Mode de fonctionnement des réseaux informatiques

2.3. Types d’administration des réseaux

3. Structures des réseaux

3.1 Différentes architectures des réseaux

Applications

  • Réseau point à point (Peerto Peer)

  • Réseau Multipoints.

1. RESEAU INFORMATIQUE

1.1 BUT

Le développement de réseau a été conduit par les applications des entreprises écrites pour les micro—ordinateurs. Ceux—ci n’étant pas interconnectés, il n’existe alors aucun moyen efficace de partager les données.

Pour les entreprises, il n’était ni efficace ni rentable d’utiliser les disquettes pour partager les données. Les ordinateurs d’une organisation multipliaient les copies des données, chaque fois qu’un fichier était modifié, il fallait le partager à nouveau avec toutes les autres machines qui en avaient besoin.

D’où, il fallait aux entreprises une solution qui apporte des réponses aux trois problèmes suivants

  • Comment communiquer de manière efficace ?

  • Comment mettre en place et gérer un réseau informatique ?

Y égard, à ces principaux problèmes, les entreprises ont vite réalisé que la mise en Réseau des ordinateurs pouvait augmenter leur productivité et leur faire économise de l’argent.

Définition d’un réseau informatique.

Le réseau informatique est un ensemble d’équipements informatiques interconnectés dans un système en vue d’échanger les informations.

C’est un système reliant des objets ou des gens. L’exemple le plus commun d’un réseau est le système téléphonique qui largement connut comme le réseau public téléphone commuté.
  1   2   3   4

similaire:

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconFormation
«Bait Alhikma» sur “les valeurs et l’école” organisé en coopération avec le ministère de l’éducation Nationale, de l’enseignement...

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconPreparation de stage actif lecon n° 2
«Relation entre le cycle menstruel, le cycle ovarien et la fluctuation des concentrations hormonales»

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconLe programme d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux...

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconLe Centre Hospitalier Universitaire (chu) de Nantes et l’Institut...
«Grande Cause nationale», par le Premier Ministre, afin de sensibiliser le public aux besoins non couverts du don d’organes, véritable...

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconMinistere de l’enseignement superieur

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconMinistere de l’enseignement superieur

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconMinistère de l'enseignement supérieur

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconMinistere de l’enseignement superieur

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation icon2 Références aux programmes du cycle 3
«Les aliments que nous mangeons proviennent tous soit des animaux, soit des végétaux.»

Nous référent aux normes de l’enseignement supérieur et universitaire, IL revient à chaque étudiant finaliste de premier cycle d’effectuer un stage de formation iconEnseignement post-universitaire de biologie








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com