Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser.








télécharger 96.1 Kb.
titreRésumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser.
page1/3
date de publication20.01.2018
taille96.1 Kb.
typeRésumé
b.21-bal.com > loi > Résumé
  1   2   3
NOUVELLES TECHNOLOGIES ET OPPORTUNITÉS D’AFFAIRES EN SANTÉ NATURELLE 

ANNICK LAMBERT

RePAd Working Paper No.0220151

Mots clés 

Allergies, Dépistage électrodermal, Homéostasie, Intolérances Bioénergétiques, Prévention.

JEL Classification : I 1 : Health

Résumé 

Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. Ceux et celles qui le font voient leur clientèle augmenter et leur livre rendez-vous plein pour plusieurs mois. Ceci est dû à la satisfaction des clients et aux nombreux amis et membres de famille qu’ils réfèrent au praticien.

L’autre avantage extraordinaire pour le praticien est d’avoir la satisfaction de faire un travail très productif et de voir peu à peu disparaitre les symptômes de leurs clients grâce aux possibilités quasi-illimitées de ces technologies.

Les opportunités d’affaires s’adressent à la fois aux praticiens dans le domaine de la santé et aux gens d’affaires ou organisations qui leur fournissent le matériel que nous décrivons dans cet article. Ces opportunités existent déjà dans les pays occidentaux où elles sont très peu exploitées. Elles peuvent aussi s’étendre facilement partout dans le monde grâce à leur usage simple, efficace et financièrement abordable.

Nous tentons aussi d’expliquer en termes simples les découvertes récentes dans le domaine de la biologie cellulaire qui sont à la base de ces technologies, et la philosophie qui en découle.

Introduction

Bien que plusieurs technologies similaires soient disponibles nous allons nous intéresser à deux d’entre elles dont l’usage combiné apporte l’analyse et la solution à de nombreux problèmes de santé. Nous commencerons par la technique du dépistage électrodermal sur ordinateur « Computerized Electro-Dermal Screening » en sigle CEDS, et notre expérience porte en particulier sur la machine appelée ORION-CEDS.

L’usage de CEDS permet d’analyser l’état de santé du client de façon approfondie, non invasive et d’identifier les causes profondes de ses symptômes. Bien sûr les seules méthodes efficaces de guérison sont celles qui s’attaquent à la cause initiale - ou la plus profonde – du problème.

Ensuite nous décrivons la technologie connue sous le nom d’élimination des intolérances bioénergétiques, « Bio energetic Intolerance Elimination » BIE en sigle, qui pour principal objectif l`élimination des intolérances et des allergies. Mais cette technologie a beaucoup plus de possibilités comme, par exemple, d’aider à rétablir certains organes à leur fonctionnement optimal.

L’usage de ces technologies est extrêmement simple, même si les notions scientifiques qui ont permis de les créer font appel à des notions de biochimie, de physique et de physique quantique qui ne sont connues que par des scientifiques spécialisés. Un praticien en médecine naturelle, un homéopathe, un naturopathe ou un nutritionniste peuvent suivre des formations qui durent une semaine ou parfois une dizaine de jours et utiliser CEDS ou BIE de façon efficace, ce qui leur permet d’augmenter immédiatement leur clientèle. Peu à peu le praticien peut obtenir des bases de données supplémentaires sous forme virtuelle, c’est-à-dire sous forme de fichier sur ordinateur, pour CEDS ou sous forme d’échantillons de fréquences pour BIE. Les inventaires pour chaque technologie sont impressionnants.

La technologie de dépistage électrodermal sur ordinateur (CEDS)

CEDS est une technologie de la santé intégrée qui peut déterminer la cause d’un déséquilibre énergétique et peut aussi déterminer le produit ou la technique qui va permettre de rétablir l’équilibre donc, si on veut, l’homéostasie.

Histoire du CEDS

Cette technologie a tout d’abord été étudiée par Dr Reinhold Voll, un allemand né en 1909 qui était médecin, ingénieur, chirurgien-dentiste, homéopathe et acuponcteur. À travers ses expériences Dr Voll a identifié environ un millier de points de la peau qui suivent les 12 lignes de méridiens bien connues dans la médecine classique chinoise. Avec un de ses amis ingénieur il a créé un instrument qui mesure la résistance de la peau à ces points d’acuponcture (Voll 1980, Tiller 1982).

La procédure est la suivante : Le patient tient une électrode dans une main et le praticien touche le point d’acuponcture avec un stylet qui a une extrémité métallique. Un courant électrique de force connue est envoyé par l’électrode et voyage dans le corps jusqu’à atteindre la stylet. La machine qui génère le courant mesure l’intensité de la résistance ou de la conductance du corps selon le chemin choisi qui dépend donc du point d’acuponcture où on place le stylet.

Les scientifiques se sont aperçus que les points d’acuponcture présentent une résistance plus faible au courant que les autres endroits de la peau. La peau a normalement une résistance de 2.4 millions d’ohms, mais sa résistance est seulement de 100 000 ohms aux points d’acuponcture pour une personne en santé. Selon ces observations les points d’acuponcture sont vus comme étant « une fenêtre d’accès à l’information ».

Les conclusions du Dr Voll après des années d’étude et d’expérimentation montrent que pour les points d’acuponcture :

  1. Une résistance de 100 000 ohms est corrélée à une absence de maladie des organes ou systèmes liés au méridien en question.

  2. Une résistance supérieure à 100 000 ohms est corrélée avec une maladie chronique ou dégénération des organes ou systèmes liés au méridien en question.

  3. Une résistance inférieure à 100 000 ohms est corrélée avec une inflammation des organes ou systèmes liés au méridien en question.

Dr Voll a révisé l’échelle de mesure pour la simplifier et il utilise la conductance qui est l’inverse de la résistance. La note de conductance qui apparait suit une échelle de 1 à 100 où la valeur 50 est optimale. La valeur 50 représente une résistance de 100 000 ohms ou une conductance de 0.00001 mhos.

Selon cette échelle de mesure, une valeur élevée sur un méridien, donc supérieure à 50 représente une inflammation du système ou de l’organe correspondant à ce méridien. Une valeur faible, donc inférieure a 50, indique une dégénération de ce même système ou organe.

L’échelle inventée par Dr Reinhold Voll est celle qui est utilisée jusqu’à présent dans la machine CEDS.

Le Dr Reinhold Voll s’est aussi aperçu que lorsqu’ une mesure diffère de la valeur 50, il peut tester l’effet d’un remède simplement en mettant le remède en contact avec le patient. Cela permet de trouver le remède idéal qui, en contact avec le patient donne une valeur de 50, et de savoir à l’avance l’effet d’un remède sur le patient en question.

James Hoyt Clark a développé les applications de toutes ces découvertes sur ordinateur pour permettre l’utilisation de ces techniques de façon pratique. Nous utiliserons le terme CEDS pour désigner la technologie qu’il a créée. L’électrode et le stylet sont rattachés à l’unité de dépistage électrodermal (EDS) qui est elle-même connectée à l’ordinateur et la lecture se fait sur l`écran. Les valeurs obtenues peuvent être ainsi enregistrées et comparées d’une visite à l’autre.

L’ordinateur a aussi permis d’obtenir des bases de données virtuelles qui donnent accès à de nombreux stimulis. Le système ORION CEDS a une librairie de fréquences spécifiques que le praticien peut utiliser et qui sont relatives à des organes, des parties d’organes ou des remèdes. Dans le cas d’un remède on peut transmettre sa fréquence de l’ordinateur au patient en choisissant le nom du produit à tester et en activant le signal correspondant. Si un produit n’appartient pas à la base de données, on peut simplement le placer sur un plateau relié à l’unité de dépistage électrodermal et procéder de la même façon.

L’invention et l’usage de CEDS marque la rencontre de la technologie moderne, de l’acuponcture et de nombreux éléments de la médecine chinoise. Par exemple les méridiens ont été utilisés pendant des milliers d’années en médecine chinoise avant que l’appareil électronique puisse mesurer le flot des électrons.

Processus de test avec CEDS

Une première session commence en général par l’analyse des méridiens et d’un ensemble d’organes bien déterminés. Il y a principalement 22 points de mesure qui sont utilisés de façon routinière et correspondent aux méridiens et à des organes. Ces points de mesure se situent sur les mains et sur les pieds, la plupart sur les doigts et les orteils.

La liste des ces points est la suivante : les glandes surrénales, allergies, la circulation, les gras et tissus fibreux, la vésicule biliaire, le cœur, les articulations, les reins, le gros intestin, le foie, les poumons, la lymphe, le système nerveux, le pancréas, la glande pituitaire, la peau, l’intestin grêle, la rate, l’estomac, les dents, la glande thyroïde e la vessie.

Donnons quelques détails sur les deux premiers points de la liste. Celui des glandes surrénales permet de tester le stress, l’inflammation et le métabolisme du sucre. Celui des allergies permet de tester les sensibilités à des substances extérieures.

Le praticien commence par tester tous ces points et note en particulier les méridiens - ou organes - dont la note est inférieure à 45 ou supérieure à 55 .Il doit alors interpréter les résultats et approfondir l’analyse en cherchant l’explication des symptômes du patient et en tentant de remonter à la cause principale.

Par exemple, si un patient présente une faiblesse des glandes surrénales, ce qui arrive très souvent dans notre société où la vie est stressante, le praticien va tester les hormones une par une, à partir de sa base de données virtuelle. Ce résultat peut indiquer, ce qui arrive assez souvent, une faiblesse des hormones comme le cortisol ou l’insuline ou le glucagon. Il y a beaucoup d’autres possibilités. Un déséquilibre de l’insuline et du glucagon peut être lié avec une note faible pour le pancréas et le foie. Ces déséquilibres sont parmi les plus fréquents. On peut investiguer de façon plus approfondie au niveau du pancréas et vérifier des parties de celui-ci. Par exemple, si la note est faible sur l’insuline, on peut vérifier la note des cellules béta qui produisent l’insuline. Des produits naturels peuvent être alors testés pour voir s’ils conviennent et s’ils peuvent aider à corriger le problème.

Une faiblesse des hormones peut aussi être liée, en fait, au récepteur de cette hormone dans les cellules. Les bases de données de CEDS permettent aussi de tester les récepteurs des hormones. Pour chaque hormone dont la note est trop faible ou trop élevée, le praticien va aussi tester le récepteur de cette hormone pour analyser complètement le problème.

Les bases de données virtuelles de l’appareil ORION CEDS sont très impressionnantes et approfondies. Elles contiennent les fréquences de différentes parties des organes. Pour le pancréas on peut donc vérifier la note pour les cellules alpha qui produisent le glucagon, pour les cellules bêta comme mentionné précédemment et pour les cellules delta.

Souvent les problèmes avec les glandes surrénales et l’insuline sont précurseurs du diabète, qui lui-même est lié aux problèmes de vision. Parmi ses bases de données, ORION CEDS en a une qui inclut toutes les parties de l’œil. Un patient qui a des problèmes de vision, et cela s’appliquerait aussi bien à un enfant, peut avoir sa vision analysée en profondeur avec la technologie CEDS et cette base de données. Les parties faibles de l’œil peuvent être trouvées facilement. Des produits peuvent être envisagés pour corriger le problème, mais une autre possibilité existe et fonctionne de façon extraordinaire. Il s’agit de l’usage de l’autre technologie, BIE, que nous exposons un peu plus loin dans cet article et qui permet d’envoyer les fréquences correspondant aux parties faibles de l’œil. Cela peut corriger l’œil et la vision du patient.

Si un patient a une vision faible, il faut trouver aussi les causes profondes de cette faiblesse pour pouvoir régler efficacement le problème. Une sensibilité au sucre, des notes faibles sur les composantes liées au diabète, peuvent en être la cause, Dans ce cas il faut adresser ce problème pour que la vision s’améliore de façon définitive, Il peut y avoir un bon nombre d’autres causes.

Il y a des banques de données détaillées pour chaque organe, il y en aussi une pour les neurotransmetteurs et pour bien d’autres éléments.

L’étape suivante consiste à corriger la faiblesse identifiée. Pour cela des produits naturels sont suggérés à partir de la base de données et peuvent être testés pour savoir s’ils rétabliront la note à une valeur de 50, ou proche de 50.

De même des corrections d’ordre nutritif et de style de vie peuvent être envisagées.

Les praticiens utilisant CEDS aident leurs patients avec les problèmes suivants :

  • Fatigue,

  • Obésité et perte de poids,

  • Arthrite,

  • Stress,

  • Varices,

  • Tension artérielle élevée,

  • Troubles des neurotransmetteurs,

  • Cholestérol élevé,

  • Problèmes hormonaux,

  • Anxiété,

  • Diabète,

  • Allergies et intolérances nutritives,

  • Cellulite,

  • Problèmes de glande thyroïde,

  • Problèmes digestifs

  • Dépression etc….

La technologie d’élimination des intolérances bioénergétiques (BIE)

Cette technologie fait partie de ce qu’on appelle la médecine vibratoire. Elle est utilisée lorsque le déséquilibre qui cause les symptômes du patient a été identifié, elle suit donc une analyse qui est faite le plus souvent avec le test musculaire que nous expliquons un peu plus loin. La technique BIE travaille sur le même principe que CEDS mais au lieu de recevoir l’information à analyser, elle envoie dans le corps du patient, à travers des points d’acuponcture, les fréquences qui tentent de corriger le déséquilibre. Les points d’acuponcture utilisés sont différents de ceux qu’on utilise avec CEDS. Les formations pour l’usage et la licence de la technologie BIE sont effectuées par l’Institut des technologies naturelles de la santé (Institute of Natural Health Technologies www.inht.ca)

Introduction à la médecine vibratoire

Dans les années 1920 – 1930 Dr Royal Rife, un des fondateurs de la médecine vibratoire, a développé le générateur de fréquences Rife. Chaque microbe a une fréquence particulière et le générateur Rife pouvait identifier la fréquence des microbes et renvoyer une fréquence qui détruit ce microbe (Lynes 1987). Des détails sur les inventions du Dr Royal Rife sont donnés dans l’article sur internet de Jeff Rense (http://www.rense.com/general31/rife.htm).

Le générateur de fréquences Rife est utilisé jusqu’à présent, non seulement par des praticiens mais aussi par des particuliers comme appareil de santé pour la famille. Il est vendu par la compagnie Alixxor Technologies (http://alixxor.com ). La technologie BIE reprend la même méthode consistant à envoyer dans le corps, à travers les points d’acuponcture, les fréquences qui permettent de corriger le problème identifié.

Comment se passe une session BIE

Le praticien commence le plus souvent par les tests sur les aliments et utilise le test musculaire sur les doigts. Les échantillons sont sous la forme de tubes d’une longueur d’environ 5 cm qui contiennent de l’eau, de l’alcool et des fréquences. Les bases de données, sous forme d’échantillons, sont nombreuses et d’une grande diversité, Nous donnons ci-dessous une liste de quelques-unes d’entre elles. Si le praticien a la machine CEDS, il peut l’utiliser pour faire les tests d’une façon rapide et efficace.

Le praticien détermine les intolérances ou allergies du patient et organise les traitements. Il s’agit de décider le nombre de séances de désensibilisation qui seront nécessaires et les produits qui seront utilisés pour chaque séance. Par exemple si le praticien a identifié des allergies alimentaires et des allergies saisonnières pour un patient, la première séance portera sur ce qui est le plus inconfortable, donc les allergies si c’est la saison, et les allergies alimentaires dans la session suivante. A chaque session le praticien teste à nouveau ce qui a été traité aux sessions précédentes pour savoir s’il est nécessaire de faire le traitement une fois de plus.

Pour le traitement le praticien place les échantillons de fréquences sur la plaque de la machine BIE. Le patient tient dans une main une électrode et le praticien envoie les fréquences avec le stylet qui est branché sur la machine, par des points d’acuponcture.

Après le traitement le patient est testé à nouveau et le test d’allergie est maintenant devenu négatif dans la grande majorité des cas pour chaque échantillon. Pour éliminer les fréquences nocives, le patient doit boire au moins deux litres d’eau par jour pendant les trois jours qui suivent le traitement.
  1   2   3

similaire:

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconRésumé Dans ce projet pédagogique, les élèves sont amenés à se comporter...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconFrançoise Verschaeve Hiver 2017
«représentations sociales» dans le domaine de la santé ? Que sont, d’abord, les représentations sociales ? Donnez quelques exemples...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconLes laboratoires de recherches algériens dans le domaine de nutrition,...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconBulletin d’adhésion
«temps partiel autorisé». La demande est à faire normalement en mars. Par sécurité, contactez les élus C. C. M. A. de votre académie...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconPar les méthodes d’auto-observation
«conscience verte» : les femmes ne veulent plus faire n’importe quoi avec les hormones

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconRésumé : Dans cet article, nous introduisons la technique des réseaux...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconNanobiotechnologies 87 Les nanotechnologies, qu’est-ce que c’est ? 82
«progrès de l’humanité» dans le domaine des biotechnologies au sens large et les problèmes éthiques posés déjà aujourd’hui et probablement...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconProgramme Histoire et civilisations
«Peut-être arrivera-t-il bientôt dans la manière d’écrire l’histoire ce qui est arrivé dans la physique. Les nouvelles découvertes...

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconLes nouvelles technologies de l’information et de la communication

Résumé Cet article a pour objectif de faire connaitre les nouvelles méthodes et technologies dans le domaine de la santé et d’encourager les praticiens et praticiennes à les utiliser. iconDéfinition du rôle propre de l'infirmier
«Dans ce cadre, l'infirmier a compétence pour prendre les initiatives et accomplir les soins qu'il juge nécessaire conformément aux...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com