Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège








télécharger 390.98 Kb.
titreRogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège
page3/7
date de publication20.01.2018
taille390.98 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7

OGI


ROGI


Mission : observer, analyser et diagnostiquer afin de proposer des solutions.
Le consultant junior intervient à certaines étapes d'une mission de conseil composée de l'analyse de la demande, de l'observation de la situation puis du diagnostic.

Après s'être approprié les méthodologies de son cabinet, il vient en renfort d'un consultant ou d'un chef de projet, généralement après la signature du contrat (partie "commerciale" d'une mission). Son rôle consiste, alors, à assurer la partie production ou études (observation, diagnostic) et à participer à la formulation des préconisations du senior. De plus en plus, il est associé à la conduite du changement et à son suivi. Il existe autant de types de postes de consultants que de fonctions présentes au sein des entreprises.

Les activités au quotidien 

Quel que soit son domaine d'intervention, le consultant junior se voit confier les tâches suivantes :

  • collecte et synthèse de documents (documents financiers, de contrôle de gestion, descriptifs de postes...),

  • conduite d'entretiens,

  • rédaction de comptes rendus (réunions, entretiens),

  • réalisation de plans d'action,

  • participation à la rédaction du rapport final et au document de synthèse.

  • prospection de nouveaux clients (dans les structures les plus petites) 

Nature des missions selon les grands domaines d'intervention possibles

  • Conseil en organisation : optimisation et rationalisation des moyens humains et matériels (ex : mission de reengeenering) ; création et amélioration des systèmes d'information, et plus particulièrement des structures informatiques.

  • Conseil en stratégie : aide à la mise en place et à la pérennisation de la politique de développement et de positionnement (stratégies d'alliances et de diversification, bonification de la rentabilité pour les actionnaires).

  • Conseil en ressources humaines : aide au recrutement, réalisation d'études de rémunérations - accompagnement de restructurations, aménagement et réduction du temps de travail, mise en place de dispositifs d'évaluation et de formation du personnel.

  • Conseil en marketing : développement pérenne des produits (fidélisation de la clientèle, amélioration de la qualité...), développement de nouveaux produits/marchés. 

Les autres intitulés

  • consultant débutant

  • assistant


Environnement



Quels employeurs ? Ce qu'il faut savoir sur votre travail au quotidien.

Le métier de consultant junior s'exerce principalement en cabinet-conseil. À côté des grands cabinets d'audit et de conseil internationaux (Accenture, PWC, Cap Gemini Ernst & Young), on trouve une myriade de petites structures. Ces sociétés de conseil peuvent être généralistes ou spécialisées.

À noter qu'une partie très importante des postes est située en SSII, ceci en raison de l'importance des besoins des entreprises en matière de systèmes d'information.

En début de carrière le consultant junior se voit confier des missions extrêmement variées et doit faire preuve d'une grande disponibilité géographique (nombreux déplacements), les missions étant principalement réalisées chez le client.

Il peut être rattaché hiérarchiquement au :

  • Consultant senior

  • Chef de projet

  • Manager

  • Responsable de département

  • Directeur de projet

  • Directeur ou PDG (dans les petites structures)

Le consultant junior peut être en relation avec :

  • A l'intérieur du cabinet

    • tous les consultants

  • A l'extérieur du cabinet

    • les clients

    • tout "producteur" d'informations : organismes d'études, etc.


Compétences



Formation, connaissances techniques, linguistiques, informatiques, stages... : Avez-vous le profil ?

Quels sont les diplômes demandés ?

Les consultants débutants sont généralement des diplômés bac+5 : essentiellement écoles d'ingénieurs et de commerce, peu d'universitaires.
Parmi les cabinets-conseils, les plus grands cabinets privilégient les grandes écoles et les doubles formations. Les cabinets plus petits recrutent essentiellement des ingénieurs. dans le conseil en ressources humaines, les formations sont plus diversifiées.

Les langues étrangères sont-elles utiles ?

La maîtrise de l'anglais est impérative dans les grands cabinets anglo-saxons ainsi que dans ceux qui ont des missions à l'international.

Quel niveau de connaissance et de pratique faut-il posséder en informatique ?

La capacité à utiliser l'outil informatique est indispensable. Cela va de soi dans le conseil en informatique mais cela vaut également dans les autres domaines du conseil où des logiciels spécifiques sont utilisés.

Faut-il avoir effectué un stage ?

Des stages en cabinet ou en entreprise d'au moins six mois et en adéquation avec le poste visé sont des éléments essentiels pour le recruteur.
Qualités
Chacun sa personnalité. La vôtre correspond-t-elle à ce métier ?

  • Capacité d'écoute pour recueillir l'information auprès du client

  • Fort investissement personnel pour assumer une charge de travail importante et des déplacements fréquents 

  • Esprit de synthèse  pour traiter des informations variées en nombre et en qualité 

  • Capacité d'adaptation pour pénétrer des univers et des problématiques multiples


Marché de l'emploi



Quelles sont les conditions de recrutement, les statuts, les salaires proposés... ?

On pourrait penser que le métier de consultant n'est pas un métier accessible aux jeunes diplômés, leur expérience des entreprises étant très souvent quasi inexistante. En réalité, une partie des offres d'emploi de consultant s'adresse à des "juniors" avec ou sans une première expérience. Cela s'explique par l'existence au sein des cabinets-conseils de méthodes préétablies dans lesquelles les débutants sont à même de se fondre. Leur "souplesse" leur permet de s'adapter à des techniques éprouvées et leur puissance d'assimilation de se les approprier rapidement.

Les secteurs du conseil en ingénierie informatique (SSII) et du conseil en organisation concentrent la majeure partie des recrutements.

Salaire pour un cadre débutant : 23 à 38 kEuros bruts par an + éventuellement partie variable. 

Les canaux de recrutement :

  • Réseaux d'écoles

  • Forums

  • Stages

  • Candidatures spontanées

  • Offres presse, Apec et sites Internet


Evolutions



Carrière toute tracée ou perspectives multiples ? Les évolutions possibles.

Les débutants commencent comme "assistants" ou "juniors" avant de devenir "seniors". Ils deviennent alors responsables de l'intégralité d'un projet : prospection de contrats, réflexion sur la demande du client (qui peut être reformulée), rédaction d'une proposition chiffrée, pilotage de la mission, élaboration de recommandations, suivi, respect de la qualité, des délais et du budget, encadrement des "juniors". Dans les grands cabinets, les "seniors" peuvent ensuite devenir "managers" puis être cooptés comme "associés" ("partners").

Après quelques années d'activité qui leur ont permis d'acquérir une solide expérience et de se constituer un excellent carnet d'adresses, nombre de consultants quittent ce secteur pour rejoindre différents services en entreprise (études, organisation, finance, ressources humaines, qualité...). Certains créent leur propre structure.
Développeur multimédia


-4-

SPIA option Info

RGPSI


Mission : réaliser des applications on-line et off-line mettant en oeuvre différents medias.
Le développeur multimédia est un informaticien qui réalise un produit multimédia "on-line" (site Web) ou "off-line" (cédérom) par l'assemblage et la fusion de fichiers texte, image et son.

Les activités au quotidien Le Développeur multimédia intervient tout au long du déroulement du projet.

  • En amont du projet, il :

    • procède à une étude de faisabilité pour définir en fonction des outils standards disponibles celui ou ceux adaptés au scénario de l'application multimédia

    • développe ou contribue au développement d'un outil spécifique si aucun standard ne répond au besoin

    • assure la validation technique du cahier des charges

  • Au cœur du projet, il :

    • crée les pages à partir des éléments conçus par les graphistes et les professionnels de l'audiovisuel ou les rédacteurs

    • réalise le mode de navigation suivant les choix du designer d'interactivité (responsable du schéma de navigation d'un cédérom ou d'un site Web) ou de l'auteur-concepteur (scénariste et rédacteur d'un cédérom)

    • trouve des solutions techniques

  • En aval du projet, il :

    • fait le lien avec le testeur du produit et procède aux rectifications nécessaires

    • assure le suivi et la maintenance informatique du produit fini                                                 

Les tâches supplémentaires : Le développeur multimédia peut également participer à l'émergence de solutions techniques originales (par exemple, pour la qualité du son et de la vidéo). Actuellement, ces deux types de mission sont en voie de différenciation :

  • le développement applicatif (programmation dans le cadre d'une charte fonctionnelle prédéfinie)

  • le développement d'outils multimédias (recherche de solutions originales impliquant une intervention en amont du projet).

À court ou moyen terme, ces deux modalités d'intervention devraient être confiées à deux collaborateurs différents.

Les autres intitulés

  • ingénieur développement multimédia

  • concepteur-réalisateur multimédia (à ne pas confondre avec auteur-concepteur multimédia)


Environnement



Quels employeurs ? Ce qu'il faut savoir sur votre travail au quotidien.

La plupart des développeurs multimédia travaillent dans des web agencies (sociétés d'informatique ou de communication spécialisées dans le multimédia) ainsi que chez les éditeurs de cédéroms.

À noter quelques rares postes dans de grandes entreprises (distribution spécialisée, vente par correspondance...) ayant créé un département (ou une filiale) multimédia. Soit que ces entreprises disposaient déjà d'un service informatique important soit qu'elles aient décidé d'en développer un de toute pièce. Il s'agit pour elles de mettre les nouvelles technologies de la communication au service de leur stratégie commerciale.

Il peut être rattaché hiérarchiquement au :

  • Développeur senior

  • Chef de projet informatique

  • Directeur de production

En entreprise, le développeur multimédia peut être en relation avec

  • A l'intérieur de l'entreprise

    • Graphistes

    • Directeur artistique

  • A l'extérieur de l'entreprise

    • Les clients

    • Des sociétés d'audiovisuel, agences de photographies, banques d'images, agences de communication pour les parties sous-traitées.

    • Auteur-concepteurs

    • Rédacteurs

    • Journalistes


Compétences



Formation, connaissances techniques, linguistiques, informatiques, stages... : Avez-vous le profil ?

Quels sont les diplômes demandés ?

Loin d'être un nouveau métier, le développement multimédia est une extension à ce domaine d'un métier traditionnel de l'informatique, mais intégrant une dimension artistique. Cela explique que, dans un premier temps, les postes de développeur multimédia aient été confiés soit à des non diplômés possédant une première expérience dans les secteurs connexes au multimédia (publicité, informatique, industrie graphique, édition, communication, audiovisuel) et maîtrisant l'informatique, soit à des diplômés de DUT et BTS informatique avec une bonne culture générale.

On constate, toutefois, une élévation du niveau de formation requis et ce métier peut constituer un premier poste pour les diplômés d'écoles d'ingénieurs et de l'université, spécialisés en informatique.

Les langues étrangères sont-elles utiles ?

La pratique de la langue anglaise est utile notamment lors du travail sur des versions de logiciels indisponibles en français et pour la programmation.

Quel niveau de connaissance et de pratique faut-il posséder en informatique ?

La connaissance des logiciels dédiés au multimédia est indispensable. Il faut, par conséquent, maîtriser les logiciels de développement, tel Macromind Director, Flash, Dreamweaver, nécessaires à l'intégration informatique des différents écrans conçus par les graphistes et les techniciens et réalisateurs audio-vidéo.Une bonne connaissance de la chaîne de réalisation d'un produit multimédia est également nécessaire.

Faut-il avoir effectué un stage ?

Le fait de devoir présenter des réalisations personnelles aux entreprises pour espérer être embauché, rend la pratique des stages presque nécessaire ; stages au cours desquels le développeur multimédia pourra faire ses premières preuves.
Qualités



Chacun sa personnalité. La vôtre correspond-t-elle à ce métier ?

  • Rigueur
    pour éviter à tout prix les programmations inintelligibles

  • Esprit d'équipe le travail s'effectuant en équipe multidisciplinaire

  • Sens de l'écoute indispensable pour répondre à une demande des clients chaque fois spécifique

  • Esprit méthodique pour tenir les coûts et les délais d'un projet d'une durée de plusieurs mois

  • Capacité d'anticipation pour s'adapter à des techniques en évolution rapide

  • Créativité
    lorsque des solutions originales doivent être élaborées


Marché de l'emploi



Quelles sont les conditions de recrutement, les statuts, les salaires proposés... ?

La forte poussée du multimédia assure une croissance sensible des postes. Compte tenu des perspectives d'évolution du secteur, le marché de l'emploi devrait rester très actif, voire se tendre. Déjà, les évolutions technologiques rapides engendrent occasionnellement des poches de pénurie qualitative.
1   2   3   4   5   6   7

similaire:

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconPrésident du Conseil scientifique du département
«axes». Nous étions en tout cas convenus, fin juillet, de porter cette discussion devant la communauté scientifique tout entière...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconPour accompagner le développement des usages des tice
«la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication» étant en effet l’une des 5 composantes du «socle commun...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconPar Bertrand Saint-Sernin
«athéisme chrétien», au sens que donne Sartre à cette expression à la fin de L’Idiot de la famille, son dernier livre, consacré à...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconÉglises romanes, châteaux et forteresses, villages perchés, hauts...
«Tout passe et tout revient, Éternellement tourne la roue de l’être. Tout meurt, tout refleurit; éternellement, se déroule l’année...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconRapport de la Mission conduite par
«jeunes pousses» et l’émergence des «Business Angels». Comme tout phénomène brutal une telle croissance ne pouvait se produire "à-coups"...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconNous sommes à la fin des années 1950. Au Japon, Kenzo Tange (1913-2005),...
...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconPour les articles homonymes, voir
«induction» est donc venu à signifier un genre de raisonnement qui n'assure pas la vérité de sa conclusion en étant donné les prémisse...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconNous présentons ici une première analyse de la Loi Touraine n°2016-41...
«fourre tout», la loi qui vient d’être publiée fin janvier aggrave considérablement la loi Bachelot (hpst), notamment avec la «territorialisation...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconAider le patient a changé des comportements : l'approche motivationnelle
«L'éducation devrait rendre le patient capable d'acquérir et maintenir les ressources nécessaires pour gérer d'une manière optimale...

Rogi mission : négocier et gérer tout en étant un fin stratège iconAux prêtres et aux diacres
«Dieu est amour» (Deus caritas est): tout provient de l’amour de Dieu, par lui tout prend forme et tout tend vers lui. L’amour est...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com