I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007








télécharger 122.39 Kb.
titreI ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007
page1/4
date de publication21.11.2017
taille122.39 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4

Les Cordyceps entomophiles, en Europe


Jean Mornand
29 square des Anciennes Provinces
49100 Angers, France

avec la collaboration de

Gérard girod
20 avenue de Besserette
15100 St Flour, France

Rémy PÉan
3 ruelle du Vieux Puits, Sorges
49130 Les Ponts-de-Cé, France
Suite à de nombreuses récoltes de Cordyceps effectuées par l’un de nous (G.G.) sur mouches et sur guêpes, ainsi que sur d’autres espèces sur larves, et compte tenu de la difficulté de leur détermination, nous avons entrepris d’établir des fiches critiques pour les espèces déjà décrites dans la littérature, non seulement pour la France, mais pour l’Europe. En effet, quelques espèces signalées dans les pays voisins sont apparues récemment dans notre pays ou sont susceptibles de s’y trouver.

Pour chaque espèce, la fiche comprend les rubriques suivantes: Nom correct retenu – Basionyme – Synomymes – Anamorphe – Hôtes: insectes, larves... Description succincte macro. et micro. – Récoltes françaises – Répartition européenne (éventuellement mondiale) – Littérature simplifiée (sinon se reporter à la Bibliographie générale) – Éventuellement notes complémentaires. – Photos couleur macro. et micro.

L’étude est évolutive. Nous commençons par présenter les fiches pour 5 espèces ne présentant pas de difficulté particulière de détermination, illustrées par des photos de qualité que nous pourrons éventuellement améliorer par la suite.

Liste des pays cités:

A : Autriche, B : Belgique, CH : Suisse, CS : ancienne Tchécoslovaquie, D : Allemagne, DK : Danemark, E : Espagne, F : France, FL : Finlande, GB : Grande-Bretagne, H : Hongrie, I : Italie, N : Norvège, NL : Pays-Bas, P : Portugal, PL : Pologne, R : Roumanie, S : Suède, YU : Yougoslavie.

Genres traités:
Cordyceps
Ophiocordyceps
Torrubiella
:

Terminologie :

Abréviations

AFAS: Association Française Avancement Sciences

CMI: Commonwealth Mycological Institute

FMDS: Fédération Mycologique Dauphine-Savoie

FME: Fédération Mycologique de l’Est

GMB: Group Mycol. Bres.

JJB: Journ. Jap. Bot

SBF: Soc. Botanique de France

SESA: Soc. Études Scientifiques de l’Anjou

SIM: Studies in Mycology

SLL: Soc. Linnénne Lyon

SMF: Soc. Mycologique France

TBMS: Transaction British Mycology Society

ZFP: Zeitschrift für Pilzkunde

ZFM: Zeitschrift für Mykologie

I - Ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G.J. Sung, J.M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007

BASIONYME: Sphaeria entomorrhiza Dicks. 1785


Cordyceps entomorrhiza (Dicks) Fr. 1818

= Torrubia cinerea Tul. & C. Tul. 1865

Torrubia entomorrhiza (Dicks) Tul. & C. Tul. 1865

= Torrubia eleutheratorum (Nees) Schroet 1908

= Cordyceps eleutheratorum (Nees) Mygala 1913

= Cordyceps cinerea (Tul. & C. Tul.) Sacc. 1879

= Cordyceps carabi Quél. 1898

Anamorphe: de type Hirsutella

Hôtes : larves et adultes de carabes (Coléoptères), Apion flavipes, Carabus aureonitens, Carabus nemorensis, Carabus hortensis, Carabus sp., Calathus sp., Leptura sp., Hadrocarabs problematicus ou Chaetocarabus intricatus (det. J. Lory).

Description :

Stroma 3,5–6 cm de long ou plus. Capitule 23 2 mm ou plus, globuleux, très verruqueux, grisâtre, gris lilacin à purpurin. Stipe long, flexueux, filiforme, gris lilacin à noirâtre, 0,50,8 (1) mm de diamètre. Périthèces conoïdes à ovoïdes 600950 × 230400 µm. Asques cylindriques 300600 46 µm, capités. Ascospores filiformes, multiseptées. Fragments sporaux 68 (10) 1,5 – 2µm. De nombreuses confusions ont été faites avec d'autres Cordyceps notamment avec C. gracilis.

Récoltes :

La Grande Verrière "Senavelle" (Saône-et-Loire), dans la mousse sous Corylus et Fraxinus, sur larve de Coléoptère, 22.6.2010, leg. et det. J.P. Dechaume (Herb. JM 1032 A). Forêt de Signy-l'Abbaye (Ardennes) dans une motte de terre, sur larve de Carabidae, 2.7.2000, leg. et det. Collot, (Herb. JM 0035 A). Bois de Bugangue, Oloron (Pyrénées-Atlantiques), Fr. Candousseau in Bull. Soc. Mycol. Béarn. Sur larve de Carabus (auronitens ?), Jura, cité par Quélet. Belgique (1917). Forêt domaniale de Bans (Doubs), 10.10.2002, leg. et det. Moingeon sur larve de Carabe, leg. et det. L. Deparis à Landry, 28.8.1999 (Savoie).

Répartition : B, CH, D, F (8, 25, 39, 66, 71,73), GB, I

Littérature :


Candousseau, 1989, Soc. mycol. Béarn, p.1, 1 pl.

Cannon et al., 1985, TBMS (CMI), p. 57

Ghyselinck, 2010, p. 9

Kobayasi & Shimèzu, 1978, Nat. Sci. Mus., p. 49

Kobayasi, 1941, Tokyo, p. 173

Kobayasi, 1979, Tokyo, vol. 54, fasc. 7, p.212, n° 41, fig. 4

Kobayasi, 1981, Tokyo, vol. 56, fasc. 1, p. 6, n°95, anamorphe

Kreiglsteiner, 1993, Atlas II, n° 0369

Llyod, 1920, t. 6, p. 143, fig. 1633

Luthi, 1967, SMF, Atlas, pl. CL XXIII coul.

Mains, 1958, Mycologia, p. 211

Moingeon, 2003, SMF, 119 (1-2) : 126 (photo coul. p.128-129)

Petch, 1938, TBMS, XXI, p. 297

Poelt et Jahn, 1966, pl. 6 (pl. coul.)

Quélet, 1875, Champ. Jura et Vosges (3è suppl.), cf. C. gracilis !

Quélet, 1897, AFAS, 26(2), p. 452

Ryman et Holmåsen, 1992, Suède, p.662, (photo coul.)

Saccardo, 1983, Sylloge Fungorum : 567 et Michelia : 320

Sung et al., 2007, SIM, p. 42



  1   2   3   4

similaire:

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconQuél. G. H. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora 2007

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconQuél. G. H. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spataphora 2007

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconFormation
...

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 icon2/- adjoud-Sadadou D., Halli-Hargas R. Effectiveness of mycorrhizal...
«Étude de la diversité floristique de la forêt de l'Akfadou (Algérie)». Bois et forêts des tropiques 2007, no291, pp. 75-81

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconLeçons de cancérologie pratique
«Cancer business». Les conclusions déstabilisantes du Dr Jones n'ont jamais été réfutées. (Walter Last, The Ecologist, vol. 28, n°2,...

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconNouveautés audionumériques Avril 2007

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconParcours : Nature & environnement (2007)

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconAudience publique du 30 avril 2007

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 iconProgramme provisoire 2006/2007

I ophiocordyceps entomorrhiza (Dicks.) G. J. Sung, J. M. Sung, Hywel-Jones & Spatafora, 2007 icon© Konsekutivdolmetschen Französisch-Deutsch I; Sommersemester 2007








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com