Preambule








télécharger 0.97 Mb.
titrePreambule
page5/17
date de publication19.11.2017
taille0.97 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

Documents en lien avec la formation continue et/ou complémentaire (présentation des formations DEAVS, PRAP, SST, risques spécifiques, incendie….)…




  1. Productions attendues de l’élève




  • Un planning de travail et d’activités des membres de l’équipe complété ;

  • Un ordre du jour et des objectifs de la réunion rédigés ;

  • Un document administratif courant complété ou rédigé (lettres types, demande de place en hébergement collectif, document de demande de prestations sociales ou de services (ex. : demande d’APA, d’APL, bulletin d’adhésion à une mutuelle….) ;

  • Un échéancier élaboré (planification et suivi des démarches : demande d’aides diverses, consultations médicales, hospitalisation, visites de structures d’hébergement, demandes pour l’aménagement du logement …).


autoshape 8




Cette évaluation doit avoir lieu au cours de la classe terminale. Elle est organisée dans le centre de formation.


Oui


A modifier




Présentation

La présentation est soignée, claire et aérée







L’orthographe et la syntaxe sont correctes







Les questions sont numérotées selon la codification internationale (1, 1.1, etc.)







La longueur du sujet est en cohérence avec la durée de l’épreuve (1H30 de préparation et 30 minutes d’exposé)







Le sujet comprend un contexte et une situation professionnelle







Le sujet comporte un dossier technique paginé







La Situation Professionnelle

La situation professionnelle prend appui sur un contexte emprunté au secteur professionnel, dans le cadre d’une intervention à domicile







La situation est réaliste et correspond aux activités du titulaire du BCP ASSP







La situation s’inscrit dans le cadre de la gestion d’une équipe restreinte

  • Organiser l’intervention des membres de l’équipe et justifier ses choix

  • Organiser une réunion sur un thème donnée et en lien avec la situation







La situation s’inscrit dans le cadre d’une intervention à domicile

  • Gérer les documents de la vie quotidienne







La situation professionnelle prend appui sur un contexte professionnel qui comprend :

  • Les renseignements sur le secteur d’activité







  • Le nombre et les caractéristiques des personnes à aider







  • Les caractéristiques des membres de l’équipe à gérer







  • Les activités à réaliser







La situation renseigne sur la place occupée par l’élève, ses missions et fonctions au sein de la structure







La situation apporte des renseignements sur un ou deux usagers (âge, pathologie, situation familiale, PAI, GIR, prestations sociales dont elle bénéficie, prescription médicale, appareillage médical, mesure de protection juridique …)







Les activités à réaliser par l’élève sont rédigées en suivant l’ordre de la situation professionnelle







Les activités proposées à l’élève permettent de construire son exposé en fonction des attentes de l’évaluation







Questions

Le questionnement porte sur les savoirs associés nécessaires à l’organisation des interventions à domicile, particulièrement (voir annexe 1) :

Sciences médico-sociales : Services à domicile, notions de droit, travail en équipe et communication professionnelle

 Techniques professionnelles et technologie associée-Animation-Education à la santé : animation de réunion de travail Techniques professionnelles et technologie associée – Services à l’usager : Gestion des documents







Les questions :

  • sont en lien avec le contexte et la situation







  • sont rédigées avec des verbes à l'infinitif correspondant à un niveau IV







  • s’appuient sur les limites de connaissances exigées dans le référentiel







Le questionnement retenu permet au candidat de faire la preuve de ses connaissances, de son aptitude à les mobiliser dans une situation professionnelle et de sa capacité d’analyse et de réflexion







Dossier Technique

Le dossier technique comporte environ 10 pages







Le dossier technique comporte des documents professionnels







Les documents sont numérotés et présentés dans un ordre différent de celui des questions







Les documents sont actualisés







L’orthographe et l’exactitude des contenus et/ou des données des documents sont vérifiées







Tous les documents proposés font l’objet d’une exploitation







Les documents n’apportent pas toutes les connaissances à évaluer







Les sources des documents sont clairement identifiées et complètes







L’exploitation de supports internes à une structure est autorisée







La qualité graphique des documents permet la reprographie







Productions

de l’élève

Les documents (d’accompagnement) suivants seront présentés par l’élève, lors de l’exposé :







  • Un planning de travail et d’activités des membres de l’équipe complété







  • Un ordre du jour et des objectifs de la réunion rédigés







  • Un document administratif courant complété ou rédigé







  • Un échéancier










Nom du projet


Description du projet

Public ciblé



Objectifs


Durée



Lieu



Nom du responsable



Partenaire(s)






Planification du projet

Etapes

Dates

Budget

Rôle de l’animateur

Observations

















Point(s) de vigilance







Evaluation






Nom de l’activité


Nom du projet

Description


Public concerné


Objectifs


Lieu


Nom du responsable


Partenaire(s)





Organisation de l’activité

Déroulement

Matériel

Durée

remarques















Point de vigilance




Evaluation,




  • Présentation du dossier

- Page de garde

- Titre

- Feuilles A4

- Dactylographié, Police 12

- 15 à 20 pages maximum agrafées ou reliées.

- Dossier relié ou agrafé

- Pages numérotées


  • Contenu du dossier

Un sommaire

  • Indiquer les numéros des pages ainsi que les différentes parties du dossier.

Une Introduction (1 à 2 pages)

  • Présentation du lieu de stage et de l’élève : lieu, type de logement, personnes concernées (âge, pathologie,….)

  • Annoncer le plan et énoncer la problématique à partir d’une situation observée au cours d’une PFMP.

Différentes parties

Première partie - Contexte humain (1 à 2 pages)

Situation familiale, degré d’autonomie, les interventions d’une éventuelle aide à domicile ou d’un professionnel de santé, les relations familiales et sociales.
Deuxième partie - Contexte matériel (1 à 2 pages)

Type de logement occupé et à quel titre, présence d’un jardin, nombre de pièces, surface occupée, facilité de déplacement dans le logement, facteurs d’hygiène et de confort des locaux pour le bien être de la personne (qualité de l’air, confort thermique, acoustique et visuel). Joindre un ou des plans à l’échelle en respectant les conventions établies.
Troisième partie - Contexte financier (1 à 2 pages)

Analyse des revenus, aides à disposition (mairie, CAF, MDPPH, Conseil Général, ANAH,…)
Quatrième partie - Proposition d’aménagement (3 à 6 pages)

Aménagements possibles présentés à l’aide de différents plans : les propositions, avantages et inconvénients.

Justification du choix de l’équipement en fonction du contexte humain et financier.

Outils de gestion (rédaction d’un bon de commande, de suivi et de maintenance des équipements).

Respect des besoins, des habitudes et des souhaits de la personne.

Conditions d’utilisation du matériel en fonction du degré d’autonomie de la personne.

Modalités d’entretien du matériel.

Aménagement conforme aux règles HSEE (Hygiène, Sécurité, Ergonomie et Economie).
Conclusion (1 à 2 pages)

Rédiger une réflexion personnelle.

Dresser un bilan du dossier et des actions entreprises.

Présenter les contraintes rencontrées, vérifier que l’aménagement envisagé répond aux attentes des usagers en fonction du contexte.

Annexes

Préciser les sources des documents.

Exemples de documents : photos, bons de commandes, contrats de location



  1. Objectifs du document de cadrage


Ce document vise à aider l’enseignant à accompagner l’élève dans la réalisation du dossier support de la sous-épreuve E33. Il serait préférable de commencer à réfléchir sur le sujet dès la fin de seconde, afin de mettre en place l’action dès la première.
(Source documentaire : Méthodologie en éducation pour la santé, document réalisé par le CNRSMS en collaboration avec Marie-Blanche Fontaine, éd. Avril 2006)
Objectif :

Cette sous épreuve permet d’évaluer la compétence mise en œuvre lors de la conduite d’une action d’éducation à la santé, au cours de sa formation à travers un dossier réalisé par le candidat. Le dossier sera ensuite présenté à l’oral (utiliser le cours de SMS : « la communication orale ») et évalué.

Ce projet va pouvoir être mis en place lors d’une PFMP, ou lors d’un projet réalisé au sein de l’établissement ou d’une structure associée à l’établissement.

  1. Méthodologie :




  1. Choix du sujet :


Conseiller l’élève de choisir son sujet, en fonction :

  • du thème,

  • du public,

  • du lieu.


L’approche par le thème met l’accent sur une pathologie, un problème de santé et qui renvoie à un approche plus médicale ou psychologique, ou un problème de société qui renvoie à une approche plus sociologique ou psy (maladie d’Alzheimer, AVC, sida, tabac, accidents domestiques, troubles alimentaires, grossesse adolescente, IST, conduites addictives, diabète, MCV, régime alimentaire, sexualité, méthode contraceptive, harcèlement à l’école, cyber-harcèlement….) 

L’approche par le public permet de partir des besoins d’une population et d’agir sur des priorités qui lui sont spécifiques (adolescents, personnes âgées, personnes handicapées,  enfants, nourrissons, professionnel de santé, femmes enceintes, …)

L’approche par le lieu tient compte de l’influence de l’environnement sur le sujet et permet une combinaison des approches. L’école est, par exemple, le lieu privilégié d’éducation à la santé pendant l’enfance et permet la mise en œuvre de programmes, d’actions sur des thématiques sanitaires (école, famille, ville, maison de retraite, hôpital, crèche, collège, lycée, maison des ados, associations, centres médico-sociaux, foyers de vie, établissements de réadaptation, MAS,….).

Veuillez à ce que l’élève vérifie l’adéquation entre son sujet, le public et son projet d’action, grâce aux questions suivantes :

Qu’est-ce qui justifie de se lancer dans une action éducative de plus ou moins longue durée sur telle ou telle problématique ? Quel est le problème en termes de santé publique ? Ce problème n’est-il pas en voie de règlement grâce à des actions déjà mises en place ?

Ce problème de santé publique est-il perçu comme tel ? Par le public concerné ?

Les comportements repérés sont-ils modifiables ? Est-il pertinent de vouloir tenter de les modifier ? Voire réaliste. Les individus auront-ils envie de changer de comportement ?

Quels objectifs formuler ? Qu’espère-t-on obtenir à l’issue de l’action ?

Est-il pertinent que l’action soit proposée par telle ou telle structure (par exemple l’école) ? Faut-il alors l’intégrer dans un projet de classe ou d’établissement ?

A qui proposer l’action ? Pourquoi ? Faut-il travailler en partenariat ? Comment développer les relations et les échanges ?

Quelles compétences nécessaires pour les professionnels concernés ?

Des actions ont-elles déjà été menées sur ce thème, qu’apporte de plus ce projet ?

Comment évaluer les motivations du public ?, La place des partenaires ? , L’impact de l’action ? Les résultats ?

  1. Effectuer un diagnostic

Il doit permettre de cibler les problèmes existants afin de les analyser (cadre de référence, définition de la problématique et de la population cible) et de recueillir les demandes de la population. Il s’appuie sur une recherche documentaire, des rencontres sur le terrain, l’élaboration d’outils (tableau de bord, questionnaire d’enquête, entretien, compte-rendu, débat, réunion…).

Les études menées auprès de la population permettent de déterminer des priorités d’intervention.

Le diagnostic peut être fait à partir :

  • D’une observation de l’élève,

  • Un questionnaire qu’aura préalablement construit l’élève en fonction de son projet.



  1. Mener un projet d’action

 Etablir un objectif général et les actions à mener (à formuler sous forme de verbe à l’infinitif)

Mise en œuvre du projet :

L’élève explique sa démarche, présenter une ou plusieurs activité(s)

Cette étape doit permettre de savoir qui fait quoi ? Pour qui ? Quand ? Comment ? Dans quel ordre ? Avec quels moyens ? Elle aboutit à la réalisation de conventions ou chartes de partenariat, d’organigrammes, de budgets prévisionnels. Elle nécessite la conduite de réunions et la constitution d’un groupe de pilotage.

Il est possible de réaliser un tableau de bord pour le suivi des actions :

Plan opérationnel prévisionnel

objectifs

activités

responsable

Ressources humaines

Ressources matérielles et financières

partenaires

calendrier

Ajustement et évaluation
























1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Preambule iconI- préambule

Preambule iconPréambule

Preambule iconPartie I préambule théorique et méthodologique

Preambule iconThèse de départ. I – Préambule 1er Cas clinique

Preambule iconI préambule permettant aux candidats d’appréhender le contexte
...

Preambule iconPréambule: l’héritage de la philosophie antique dans le vocabulaire quotidien
«Qui tient de l'insensibilité et de la fermeté des stoïciens». De nos jours, on entend par stoïcisme une attitude caractérisée par...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com