Ça c’est aujourd’hui, tant pis !








télécharger 0.75 Mb.
titreÇa c’est aujourd’hui, tant pis !
page10/13
date de publication31.10.2016
taille0.75 Mb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13

Bon premier mai

Amitiés

Michel
En France, il existe une tradition selon laquelle un brin de muguet à 13 clochettes porterait bonheur! Alors je vous offre à tous un bri de muguet à 13 clochettes!

Amicalement

Corinne

As-tu reçu la chanson "Entre le Pilier et Noirmoutier" ?

 

HISTOIRE ET PETITE HISTOIRE DE LA VENDEE EN CHANSONS

Chanson hostile au candidat républicain Marcel Baudoin lors des législatives de 1906.

 

                               MONSIEUR MARCEL

(sur l'air de Cadet Roussel "extraits)

- Si vous étiez au Palais-Bourbon,

Marcel, qu'y feriez-vous donc ?

- Je vot'rais les lois maçonniques,

Persécutrices et tyranniques !

Ah ! ah ! arrêtez-là,

Monsieur Marcel (bis)

Ah ! ah ! arrêtez-là.

Monsieur Marcel, vous n'passerez pas !

 

- Marcel, quelle est votre opinion

Relativement aux francs-maçons ?

Parlez, vous êtes à La Garnache !

- Tchié mort, tchié vrimou, tchi se cache !

Ah ! Ah ! Charmant compère

Cela ressemble à la vipère.

 

Est-ce que Marcel nous a fait voir

Des brigands arrivant le soir

Et qui par ruse et par surprise

Brisaient les portes de nos églises ?

Non, non, de tous ces maux

Jamais Marcel (bis)

Non, non de tous ces maux

Jamais Marcel n'a dit deux mots etc...

Jean-Claude
 

Régis de Larocque-Latour vous ouvre ses jardins de Phocas

Passionné de la beauté des paysage, titulaire d’un Bac Pro, aménagements paysagers horticulteur, Régis de Larocque-Latour, fils d’une grande famille saturninoise crée à Saint-Vincent sa petite entreprise de création, d’aménagement et d’entretien d’espaces verts : «  Au début nous n’avions pas les mêmes exigences qu’aujourd’hui. Les espaces étaient plus grands. Il fallait donner de la couleur presqu’exclusivement par les fleurs. Aujourd’hui la tendance est tout autre. On aménage de plus petites surfaces, et la beauté du paysage, les couleurs et les formes s’apprécient tout au long des quatre saisons. Les essences arbustives participent de ces nouvelles couleurs, comme l’implantation de plantes vivaces, parfois même de plantes méditerranéennes. Le microclimat, le concept d’aménagement et de développement durable, tout comme le réchauffement climatique, nous ont obligé à nous adapter.

En 1994, nous avons créé les ‘jardins de Phocas’ à Saint-Cyr en Talmondais, une serre de production où nous pouvons observer tous les stades de production. » A l’aune de sa retraite, Régis est toujours aussi passionné. Il continue d’apporter ses connaissances au sein de la commission cadre de vie de Saint-Vincent. « Aujourd’hui 4 personnes travaillent au sein de ma structure. Mon plus grand souhait serait de pouvoir accompagner un jeune pour la reprise jusqu’à la succession. » Un peu comme Phocas, le saint-patron des jardiniers, qui ouvrait ses portes, offrait l’hospitalité, nourrissait les pauvres avec les produits de ses cultures, Régis ouvre les portes de ses jardins, samedi 3 et dimanche 4, route de Luçon à Saint-Cyr en Talmondais : « Qu’il soit riche ou pauvre, l’amoureux des plantes est toujours ici le bienvenu. »  Régis au milieu de la serre de ses productions : « Une nouvelle tendance, les plantes carnivores avec les népenthes alata, les gobes mouches ! »
Amitiés

René

03 mai 2014
4 mai 2014
Hier, c’était un autre jour. Hier, encore une autre journée riche d’émotions, de plaisirs partagés. Mais vous comprendrez le pourquoi d’une qusi journée d’absence …
Ce samedi, visite de Stéphane et sa famille, le fils aîné de René, repas à Crescendo offert par René, Jordan a été à peu près correct. Camille aurait aimé profiter davantage de son grand-père, mais il n'a pas osé s'imposer, quant à Elisa du moment que sa Maman est tout près d'elle, tout va bien. L'après-midi, virée à La Tranche sur Mer, les enfants étaient ravis, une glace offerte toujours par René, nous sommes repartis chacun de notre côté à  16 h 30.

Cath.
Le judo d’Aubigny : de la graine de champions

Si l’objectif du club de Judo d’Aubigny est de contribuer à l'épanouissement des enfants par le développement des capacités physiques et le goût de l'effort, les adeptes de ce sport éthique et moral conjuguent leurs efforts pour emmener le maximum de pratiquant à la ceinture noire et le plus possible de judokas au niveau sportif le plus haut, tout en respectant ceux qui souhaitent faire du sport pour le plaisir. Célestin Bodet, deuxième aux demi-finales des championnats de France Cadets, Quegeo Thomas, Champion de région, après un titre de champion de Vendée, Pépion Nathan deuxième de la coupe régionale du jeune arbitre ! Sans oublier dans quelques semaines la quarantième ceinture noire d’Aubigny ! À partir de 4 ans. Le mercredi pour les enfants, le jeudi pour les adultes à la salle de judo du complexe sportif  2 jeunes champions entraînés par le professeur Fabien Guillet

Amitiés

René

04 mai 2014

5 mai 2014
Hier, c’était un autre jour. Hier, encore une autre journée riche d’émotions, de plaisirs partagés. Hier ce fut magique, une foule immense impressionnante pour venir découvrir le parc du Château de Nesmy, Landucci et son complice Guy Mallard posant, en faux chouans devant l’œuvre monumentale du premier, faux de pinceau en main, et puis la rencontre avec Coraline…
HISTOIRE ET PETITE HISTOIRE DE LA VENDEE EN CHANSONS

10 octobre 1878 : naufrage du Tyrus commandé par le capitaine Telepsen. Ce trois mâts norvégien venait de New-York chargé de blé à destination de Saint-Nazaire. Il a sombré sur "les Barjolles" près du chenal de la Grise entre l'Herbaudière et l'île du Pilier.

 

                                ENTRE LE PILIER ET NOIRMOUTIER

 

Le 10 octobre est arrivé (bis)

Un joli trois mâts ses voiles et ses cordages

Il y avait à bord douze hommes d'équipage (bis)

 

Ce navire était norvégien

C'est entre deux eaux en traversant la Grise

Trois de nos marins ont bien perdu la vie

 

Entre l'Pilier et Noirmoutier

Paf les coups de vent par les coups de mer

Les trois mâts tombèrent grands Dieux quelle misère

 

Le canot d' sauvetage est à l'eau

C'est Joseph Metier et son bon équipage

Qui s'en fut sauver les hommes du naufrage

 

Approchez femmes filles et enfants

Venez-y voir la grande misère

De nos marins en arrivant à terre

 

Qui a composé la chanson

C'est le garde-phare en voyant le courage

De tous ces marins après le naufrage

Jean-Claude
Bonjour

Ce matin, je prends un instant pour te dire que je lis les messages de tes amis avec plaisir et que, si je suis si silencieuse, c'est la faute à un épuisement certain.

La maladie de Parkinson n'est pas maladie des plus graves? Il faut la vivre à tous les instants!!!!!!!!!!!!! Alors je plonge dans la lecture et l'écriture ( sans négliger les travaux dits domestiques) et je dors. N'est-ce-pas extraordinaire de dormir comme "un loir" Je ne néglige ni l'écriture, ni la peinture, ce qui m'emporte ailleurs, là où je me ressource....

À ce propos, Marie- Geneviève était à Jard le 1er mai au stand SOC ET FOC et j'ai le plaisir de dire qu'un de mes recueils de Poésie va être édité chez Tarabuste avec des dessins de Redouane. Le Cercle des Poètes vincentais, s'est amaigri, mais tient la route malgré le peu d'intérêt qu'il suscite de la part des édiles. Je t'offre ce haïku:

" L, le ciel s'est lavé -

Promesse d'un jour de joie,

Et de chants d'oiseaux."

Bon dimanche en famille

Christiane

M, la mer se dessine

La mère aime aussi,

Sans merci …
Dimanche le Festival Folklorique animera les rues de Chaillé

Depuis plus de 25 ans, les Noçurs dos Umias animent les fêtes et festivals de la Région en perpétuant les coutumes et les danses de nos aïeux lors d’une noce des années 1900 ! Dimanche 18 ce sera l’occasion pour tous les passionnés de folklore de revivre les quadrilles, danses, chansons, musiques et costumes d’autrefois. A 11 heures, un défilé dans le bourg avec 5 groupes. Les Migaillères de la Chataigneraie, l’élan de la Belle époque de Saint-Etienne de Mer Morte, le Préveil de Saint-Christophe du Ligneron, les Gâts de la Pierre Virante de Xanton Chassenon accompagneront les Noçurs Dos Umias de Chaillé-Sous-les-Ormeaux. Puis à 14 h 30 un spectacle à la salle polyvalente. Sans oublier la danse de la Brioche…
Coraline en mission de Congé solidaire avec ONG Planète Urgence.

Coraline Guilment a tout juste 22 ans. En attendant de « réussir le projet de sa vie », elle travaille à l’EHPAD d’Aubigny.   En septembre prochain, elle s’envolera vers le Bénin en mission de Congé Solidaire  avec l'ONG Planète Urgence : « Je veux réaliser une mission d'alphabétisation auprès de personnes handicapées, une mission sur laquelle j'étais moi-même partie en août 2012. Au centre de Peporyakou, durant deux semaines, mon travail sera d'apprendre à lire et à écrire le français , langue officielle du Bénin, à ces adultes en recherche d’autonomie, afin d'améliorer leur insertion professionnelle. » A peine son travail terminé qu’elle s’attache à répondre à toutes celles et à tous ceux qui la soutiennent pour l’aider à collecter des dons pour son projet. Planète Urgence est une association reconnue d'Utilité Publique de solidarité internationale et de protection de l'environnement.
Créée à Paris en 2000 sous le nom et autour du concept de Congé Solidaire, « elle a pour objectif de renforcer l'autonomie des populations et de protéger leur environnement, et c’est ça qui me donne envie de réussir ma mission. Je finance personnellement les billets d'avion, le visa et les frais médicaux, vaccins et médicaments.» Ce que Coraline ne dit pas, par pudeur ou par timidité, c’est qu’elle doit réunir 1 900 € afin de couvrir tous les frais lié à l’organisation de cette mission. Vous pouvez l’y aider. Vos dons seront directement versés à Planète Urgence et 66 % de ces dons pourront être déduits de votre impôt. Martine, Rose-Marie, Céline, Fabien, Marie, d’autres encore et des anonymes ont apporté leur concours et leurs encouragements à Coraline. Saurez-vous être les prochains ? « Aller à la rencontre de l’autre, lui permettre d’accéder à son autonomie.» Y a-t-il plus beau projet que celui de Coraline et de Planète Urgence ?
Amitiés

René

05 mai 2014

6 mai 2014
Hier, c’était un autre jour. Hier, encore une autre journée riche d’émotions, de plaisirs partagés. Hier, une sablière qui nous fait gronder, le matin avec mon rédacteur en chef d’Ouest-France, vous verrez son papier demain, l’après-midi dans cette superbe demeure qui va perdre son écrin secret, le soir au Conseil Municipal de Chaillé qui approuve un dossier qu’ils n’ont même pas eu le temps d’instruire à son sujet ! Qui est à blâmer ? Le seigneur des Noyers qui a construit par anticipation 550 ans trop tôt, Ouest France qui va informer les citoyens de l’impact de cette extension de quelque 120 ha ? Les élus chaillezais à qui on demande de réinventer le monde en 10 minutes ? Non ! A qui profite, à qui profitera l’extension ? A nos bons maîtres, ou à ceux qui pensent en être de nouveaux !

Marie et Léon sont très vieux. Ils sont l'arrière grand'mère et l'arrière grand ‘père de Tit ‘Marie qui a 8 ans et Tit ‘Léon qui a 10 ans. Ils sont habillés avec des vêtements tout brillants.

Ils rentrent de l'école, il fait beau, le ciel est bleu

Tout à coup, Marie voit que Léon ne se sent pas bien :

- "Qu'est-ce que tu as Léon ?"

Léon : "Regarde les oiseaux"

Marie : "Il n'y en a plu"

Léon : "regarde le soleil, les nuages, regarde les fourmis, regarde les enfants"

Marie :"Le soleil est en feu ! Les nuages sont de glace !, les fourmis sont cachées, même les enfants font silence !"

Léon : "Cachez-vous vite les enfants sous la table de pique-nique, protégez-vous, attendez, Falong sera là avec vous quand la terre tremblera, et il vous expliquera pourquoi." C'est alors qu'une voix tendre, pleine d'amour se fit entendre : Bonjour Tit’ Marie, bonjour Tit’ Léon, je suis Falong le bon fadet de Longeville, je vais vous expliquer pourquoi la terre tremble :  

"Comme vous, tous les soirs la terre s'endort doucement, et pendant qu'elle dort, tous les ans à minuit, un soir comme aujourd'hui, les pierres sacrées, les menhirs, se tournent, dansent, dansent ! C'est pour ça qu'on confond les 12 pas d'un galop léger du grand Cheval Pégase aux ailes déployées, avec ceux du Cheval Malet aux ailes démoniques, il est maléfique ! Il apparait les soirs de grands tourments, et la terre laissant éclater sa colère, tremble, tremble !!!

Alors le Cheval Malet s'envole à jamais dans le ciel"

Le calme revint et les deux enfants, rassurés se blottissent dans les bras de leur arrière grand (mère et de leur arrière grand’ père

 

Ma fille, a testée sur les enfants de sa voisine, deux filles de 5 ans et 9ans, les légendes adaptées aux petits.

Elles ont bien plu à la petite, la grande a préférée la version complète, la petite ne s'y est pas intéressée

 

Bisous

Annie

Ce n’est pas mal comme ça…
HISTOIRE ET PETITE HISTOIRE DE LA VENDEE EN CHANSONS

 

Le dimanche 14 juin 1931, le Saint-Philibert, un navire construit en1923, transportait à son bord 467 personnes pour une visite de l'île de Noirmoutier. Cette excursion était organisée par la société "Les Loisirs ", filiale  de l'Union des Coopérateurs de Loire-Inférieure.

Partis de Pornic, les excursionnistes découvrirent l'île et reprirent le navire excepté 43 personnes qui préférèrent regagner leur domicile par le Gois. Le capitaine, pourtant vieux marin, ne put rien faire lorsque vers 17h50, une vague gigantesque frappa de plein fouet le Saint-Philibert. Le navire sombra corps et âmes sur l'instant. 

Seules 8 personnes furent sauvées. Cette tragédie se déroula à mi-chemin entre Noirmoutier et Le Poulinguen (15 km) et en si peu de temps que le maître-guetteur du sémaphore de Saint-Gildas, l'un des rares témoins déclara au journal Ouest-Eclair "... en une seconde". La plupart des victimes étaient nantaises : une souscription publique fut lancée par le maire de la ville. 

Ce drame, l'un des plus grands de l'histoire maritime, fit couler beaucoup d'encre. Tout d'abord entre bulletins paroissiaux et publications anticléricales, parce que l'excursion eut lieu le jour des défilés de la Fête-Dieu et que les premiers virent dans ce naufrage l'expression de la désapprobation par Dieu du mépris de sa fête ; ensuite parce que l'embarquement d'un si grand nombre de passagers sur le "Saint-Philibert" allait à l'encontre de toute règle de sécurité.

 

LE NAUFRAGE DU SAINT-PHILBERT

 

Un affreux drame vient de plonger

La région toute entière

Dans la misère il vient d'endeuiller

De braves ouvriers

Après le dur labeur de l'atelier

D'une amicale sociétaire

De nombreux camarades étaient allés

Se prom'ner à Noirmoutier

Mais au retour c'est affreux

Oh pauvres malheureux

La mer en furie

Le ciel, les flots écumants

Avides de sang

De leurs pauvres vies

Engloutit le bâtiment

Marins, femmes, enfants,

Oh oui c'est atroce

Pauvres copains, pauvres mamans

Pauvres gosses.

 

Partis de Nantes par un beau matin

Des familles toutes entières

S'étaient embarquées le cœur plein d'entrain

Chantant de gais refrains

Pour tout le monde c'était le jour de repos

Une promenade salutaire

Le Saint-Philbert pavoisé d'drapeaux

Gracieusement glissait sur l'eau

Et la journée se passa

Agréablement

Chacun s'mit à l'aise

Les papas et les mamans

Comme leurs jeunes enfants

Dans le bois d'la Chaize

S'amusaient à qui mieux mieux

Ce cœur tout joyeux

Et plein d'allégresse

Sans se douter d'la grande bleue

La traîtresse

 

Ce fut le sémaphore  Saint-Gildas

Qui nous donna l'alarme

Ces quelques mots tombèrent comme un glas

Annonçant le trépas

"Bateau excursion venant d'Noirmoutier

Signalé en détresse

Réclame secours" puis aussitôt après

Le navire a sombré

Quelques secondes puis plus rien

Le silence revient

Silence d'agonie

Enfin le calme revient

Et les vagues au loin

Roulaient leurs victimes

Plus de 400 malheureux

Partis si joyeux

Ont perdu la vie

Oh mer tu fais pleurer nos yeux

Par tes crimes.

Jean-Claude

L’an passé j’avais écrit « la mer est revenu ». Aujourd’hui j’écrirai l’amer va revenir »
Un peu de soleil cet après-midi en désherbant le jardinet devant, juste un petit bout. Ensuite, visite aux Noyers chez les propriétaires de la maison de 500 ans aux Noyers, rénovée bien sûr, mais quelle beauté, quelle simplicité et pas trop de meubles, de l'espace pour circuler, c'est superbe et on voit bien que les propriétaires l'aiment ils en parlent avec tant de chaleur !

René, quant à lui, avait plus envie de parler de la sablière qui risque de poser des problèmes aux riverains à l'avenir que de laisser Monsieur m'expliquer sa joie. Au retour, je me suis arrêtée devant chez Gaudin, ils avaient envie de discuter, eh oui toujours cette maudite sablière qui veut nous envahir et nous priver de notre havre de paix.

A plus.

Cath.

PRB, le Vendée-Globe, la Vendée, Retailleau, y’en a marre de penser pour nous nos chers bons maîtres !
1   ...   5   6   7   8   9   10   11   12   13

similaire:

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconQuestionnaire plan
«la bande d’adolescents» qui est aujourd’hui un phénomène actuel mais différent, d’où aujourd’hui IL est étudié différemment qu’auparavant,...

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconI/ La diversité actuelle et passée des primates
«grands singes» (gibbons, orangs-outans, gorilles et chimpanzés) se limitent aujourd’hui à quelques espèces. Qui plus est, les effectifs...

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconL’exposition que vous visitez aujourd’hui concerne l’évolution de...

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! icon2 La protection de l’enfance aujourd’hui et la loi de réforme du 5 mars 2007
«l’enfance» n’est pas reconnue et dès que l’enfant n’a plus besoin de sa mère ou de sa nourrice (soit, vers l’âge de 7 ans), IL est...

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconL’agriculture aujourd’hui

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconNanobiotechnologies 87 Les nanotechnologies, qu’est-ce que c’est ? 82
«progrès de l’humanité» dans le domaine des biotechnologies au sens large et les problèmes éthiques posés déjà aujourd’hui et probablement...

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconLa réactualisation d’aujourd’hui amène l’inventaire à 1620 espèces

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconLa Médecine Morphologique et Anti Age a dix ans aujourd hui

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconBonjour Danielle. Quel est l’animal que nous évoquons aujourd’hui ?
«d’ingénieur» doublé d’un industriel. IL est maître des forges de Montbard. IL s’intéresse de près à la gestion de son domaine, de...

Ça c’est aujourd’hui, tant pis ! iconPréparons-nous Activité 1 : regardez ces images, que va-t-on faire aujourd’hui ?








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com