Paris 13 et Sorbonne Paris Cité








télécharger 188.54 Kb.
titreParis 13 et Sorbonne Paris Cité
page5/12
date de publication17.05.2017
taille188.54 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

La fusion combattue à Paris 3


Après La Sorbonne part en vrille : des réactions à Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Informations sur Paris 3 (blog de la liste Transparence et Démocratie aux élections de 2012). Deux Conseils de l’université (le CEVU et le Conseil scientifique) demandent un réel débat. Ils contestent l’absence de transparence autour des projets de Sorbonne Paris Cité, demandent que toutes les options institutionnelles soient véritablement examinées.

« La morale de cette histoire, c’est que Paris 3 ne veut pas de ces méthodes à la hussarde, qui donnent une bonne idée de ce que serait la vie démocratique du mastodonte universitaire dont certains rêvent encore. La morale de cette morale, c’est qu’une fois de plus, les deux seuls conseils qui sont élus de manière vraiment représentative, le CS et le CEVU, montrent que la présidence de Paris 3 n’a de majorité qu’au CA« .

La présidence de Paris 3 est assurée par Marie-Christine Lemardeley, enseignant-chercheur en Littérature américaine contemporaine. Ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée d’anglais et docteur d’État, elle a été réélue Présidente de la Sorbonne Nouvelle en 2012 pour un second mandat. Est-elle favorable à la fusion des quatre universités ?

Difficile à dire. La Présidente aurait-elle déjà la tête ailleurs ? Elle est entrée en campagne pour conquérir, au printemps 2014, la mairie du 5ème arrondissement de Paris, fief des époux Tibéri. Anne Hidalgo en a décidé ainsi. Ci-dessus, photo de la candidate sur un marché de la capitale.

Difficile à dire, selon d’autres sources bien informées. Dans une réunion récente, « la présidente a pris ses distances avec la note dite « du conseil des membres ». La question devient donc : a-t-elle approuvé formellement la Note transmise à l’AERES ou a-t-elle changé de position, suite à la « tempête de protestation » ?

6 octobre 2013

SPC. Huit morts sur ordonnance

Sorbonne Paris Cité : Jean-François Girard est président de SPC depuis mars 2010 (la photo ci-dessous date de mai 2011).

Huit morts sur ordonnance : le Collectif pour une Université confédérale prend, une nouvelle fois, position contre la fusion des universités Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Paris 5 René Descartes, Paris 7 Denis Diderot, Paris 13 Nord. Chroniques sur les fusions d’établissements ; la fusion est une des 3 formes de regroupements imposés par la loi Fioraso de juillet 2013.

Le texte du Collectif tire à boulets rouges contre les effets négatifs de la fusion recherchée par le bureau de Sorbonne Paris Cité. La causticité et l’ironie du document sont assassines. Celles-ci ne seront pas suffisantes pour contrecarrer le projet. Le rejet de la fusion passe d’abord par le vote négatif du Conseil d’administration d’une des 4 universités.

Extraits. Ainsi donc, parmi les trois possibilités de regroupement offertes par la loi Fioraso (fusion, fédération ou confédération), les présidents des universités du PRES SPC ont fait leur choix : ce sera la fusion.

La note annonçant ce choix éclaire d’un jour cru la réalité du montage soutenu par le bureau du PRES. Non qu’elle contienne une quelconque idée sur les moyens d’améliorer l’enseignement ou la recherche, car là, comme dans le document PRES…pectives, on ne trouve, en fait de pensée, qu’éléments de langage et diagrammes délicatement colorés d’inspiration technico-commerciale, tendance « force de vente » et pieux mensonges sur les menaces portant sur les crédits Idex…

La fusion prescrite par les présidents Dardel et Salzmann ne manquera pas de s’accompagner des maux déjà éprouvés par les universités fondues d’Alsace, d’Aix-Marseille, de Lorraine, de Bordeaux, conséquences malignes amplifiées par l’éléphantiasis dont est atteinte Sorbonne Paris Cité (120.000 étudiants, la supernova des universités !) : accroissement des déficits (le coût d’une fusion est de 10 à 30 millions d’euros par an), inflation de la technostructure, instances décisionnelles éloignées des personnels et des usagers, gels de postes, réduction arbitraire de l’offre d’enseignement…

N’en doutons pas, l’(in)fusion SPC va très certainement fluidifier les humeurs malignes et éviter les thromboses en chaîne ; la prolifération des instances restructurantes – tantôt empilées, tantôt sécantes, ou même orthogonales les unes aux autres – ne sera porteuse d’aucun conflit de compétences. Soyons-en assurés, départements (actuels ou idex generis), divisions, instituts, composantes, universités, PRES changé en COMUE, campi et cagibis et leur ribambelle de conseils respectifs articuleront harmonieusement leurs compétences dans l’Université unifiée…

1 novembre 2013

J’ai mal aux regroupements

J’ai mal aux regroupements. Épisode 4, le cas de Sorbonne Paris Cité. Suite de La Sorbonne part en vrille. Les universités de Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Paris 5 René Descartes, Paris 7 Denis Diderot, Paris 13 Nord vont-elles fusionner au 1er janvier 2016, comme l’annonçait une Note du Conseil des membres du 3 juillet 2013 ?

Dans la Lettre de SPC du 22 octobre 2013, Jean-François Girard, président de SPC, tourne autour du pot, n’ose pas employer le mot « Fusion », n’ose plus agiter le chiffon rouge. Les propositions émises par le Conseil des membres à l’occasion de la venue du jury AERES méritent l’ouverture du débat pour servir l’ambition qui nous anime : devenir un véritable opérateur de recherche, ouvert sur le monde et ancré dans les territoires qui nous accueillent, et promouvoir de nouvelles pédagogies innovantes, garantes de l’épanouissement et de la réussite de tous nos étudiants. Photo de mai 2011.

Trois questions sur l’université confédérale à Simon Avicomte-Tuldi par Confed Info, collectif né dans Paris 7 Denis Diderot. Entre les trois types de regroupements imposés à marche forcée par la loi, le Collectif rejette la fusion et la Communauté CUE. Il opte pour l’Association, i.e. pour une organisation confédérale qui permet à chaque établissement de conserver sa personnalité morale et son autonomie financière, tout en décidant de ce qu’il partage avec d’autres établissements. Ce sont les établissements qui prévoient pour chaque contrat d’association les compétences ainsi mises en commun. La mutualisation des services ou des formations peut donc se construire sur mesure. A cette fin, la convention d’association « prévoit les modalités d’organisation et d’exercice des compétences partagées entre ces établissements ». L’autonomie financière prémunit, elle, contre la propagation des déficits budgétaires, assurant le cloisonnement en caissons étanches des grands navires ainsi confédérés, c’est-à-dire une meilleure flottaison de l’ensemble.

Jean-François Girard semble être sourd à la proposition de Confed Info. Il se prononce clairement pour la fusion des 4 universités, comme l’indique le compte-rendu de la Commission consultative pour l’organisation de l’université unifiée Sorbonne Paris Cité (CCOU) du 3 octobre 2013.

Il a convoqué, pour le 7 novembre 2013, la CCOU. Quatre points à l’ordre du jour dont : 3. Échanges sur la composition du Conseil d’administration de la CUE – Participation de Frédéric Dardel, Président de Paris Descartes. 4. Échanges sur les transferts de compétences.

Transferts de compétences ? Le document pour la CCOU du 7 novembre en précise le cadre juridique, rappelle les pratiques aujourd’hui mise en œuvre et formule quelques recommandations pour la rédaction des statuts.

Les pratiques actuelles reposent sur l’application des principes suivants : principe de collégialité : toutes les décisions sont prises en Conseil des membres par les chefs d’établissements ; principe de subsidiarité : les décisions prises au niveau de SPC ne le sont que pour les domaines où le changement de périmètre apporte un gain (par exemple en terme de visibilité), un effet de levier ou une économie d’échelle ; principe de transparence : toutes les décisions de nature stratégique (ex. convention Idex) sont validées par le CA de SPC et les CA de chacun des établissements.

Étrange et cynique définition que celle de la collégialité : toutes les décisions sont prises en Conseil des membres par les chefs d’établissements. Celui-ci comprend 10 membres, dont les présidents des 4 universités et les présidents des 4 quatre établissements non universitaires. Ceux-ci n’étant pas concernés par une éventuelle fusion des 4 universités au 1er janvier 2016, on ne voit pas pourquoi ils s’y opposeraient ; ils ne feraient alors que suivre le projet du président de SPC, Jean-François Girard !

J’ai interviewé Jean-François Girard en mai 2011. A cette date, il évoquait d‘autres regroupements pertinents pour les 17 universités franciliennes, chacun d’entre eux associant une ou deux universités de Paris intra-muros, une université de la première couronne et une université nouvelle créée au début des années 90. Chaque regroupement tiendrait compte de la continuité géographique et des moyens de transport : ainsi Paris 7 Denis Diderot aurait pu se regrouper avec Paris 12 Val-de Marne et avec Marne-la-Vallée. En mai 2011, le PRES Sorbonne Paris Cité existait déjà, avait des locaux distinct de ceux de ses membres. A cette date, Jean-François Girard tenait-il à la fusion des 4 universités du PRES ?

2 novembre 2013
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconAdresse : Faculté de Médecine Xavier Bichat, Université Paris 7-Sorbonne...
«Hématologie Biologique» Hôpital Robert Debré, groupe de recherche sur l’anémie de Blackfan-Diamond

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconAdresse : Faculté de Médecine Xavier Bichat, Université Paris 7-Sorbonne...
«Hématologie Biologique» Hôpital Robert Debré, groupe de recherche sur l’anémie de Blackfan-Diamond

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconEd bio sorbonne paris cite

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconNé le 3 Février 1945 à Louzy (Deux-Sèvres)
«Théories et démarches du projet de paysage» (Paris 1 Panthéon-Sorbonne, AgroParisTech et ensp versailles), depuis 2006

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconThèse du doctorat (Ph D) année de soutenance 2004 «Cette thèse a...
«Cette thèse a été réalisée au cours d’une mission en France en 1999-2001, grâce à l’aide méthodologique, pour l’enquête, du Professeur...

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconInterne des Hôpitaux de Paris, 1969. Docteur en Médecine Paris, 1975

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconCentre hospitalier de flers
«suisse Normande», à 60 km au sud de Caen, sur la ligne Paris Granville Paris à 2H30 en

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconA l’attention de Mr le Directeur de l’ars
...

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité icon1981 Sabine Paris 10. 01. 81 : 3,50+0,40+0,90 : 12,50€ Sabine Paris...

Paris 13 et Sorbonne Paris Cité iconUniversité Paris Diderot – Paris 7








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com