Rapport de la Mission conduite par








télécharger 3.14 Mb.
titreRapport de la Mission conduite par
page7/87
date de publication19.11.2017
taille3.14 Mb.
typeRapport
b.21-bal.com > économie > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   87

1.3Un développement explosif: une "Hot-Technologie"

1.3.1.1Dans tous les pays développés une croissance exponentielle: les "dog years"


Il est bien entendu difficile de donner des chiffres sûrs pour les données caractérisant Internet, principalement pour les raisons suivantes :

  • La fantastique explosion d'Internet (en un an le nombre de micros raccordés n'évolue pas de quelques % mais de plusieurs dizaines de %). Le nombre d'internautes quant à lui croît de 10%... par mois et le trafic plus encore : 15% par mois.

A tel point que certains parlent de "dog years", année de chien : une année réelle en contient sept

Ce mouvement a connu une nouvelle accélération avec la baisse des prix des télécommunications (suite au développement de la concurrence) et l'internet gratuit :

L'accès gratuit ne concerne pas que les internautes: dès juillet 1999, 28% des PME Anglaises l'utilisaient (17% en France)

Le provider Freeserve www.freeserve.com , filiale de Dixons, www.dixons.com à lui seul, annonce avoir atteint en 2 mois le nombre d'internautes (100.000) que Wanadoo www.wanadoo.com avait conquis dans ses 2 premières années d'activité, (en août 1999 il atteignait 1,75 millions de client et son introduction en bourse le valorisait à 3,5 milliards de dollars)j

En Grande Bretagne, selon les analystes déjà 40% des internautes profitent aujourd'hui de la gratuité proposée par plus de 250 fournisseurs d'accès (début 2000), et X-Stream, www.x-stream.com qui a déjà 250.000 clients suivi par Tempo avec screaming.net www.screaming.net offrent même la gratuité des communications téléphoniques en heure creuse . la plupart offrent également adresses e-mail et hébergement de site web personnel

En France au mois de juin 1999, quelques mois seulement après la première initiative on comptait déjà en France près d'une dizaine de fournisseurs d'accès gratuits (Liberty Surf, www.libertysurf.com partenaire de Darty affiche 130 000 clients, Free www.free.com 100 000, World Online www.worldonline.com 70 000, Freesurf www2.ida.net/freesurf 60 000, Fnac.net www.fnac.net 40 000, VNU.net webserv.vnunet.com 20 000, Lokace www.lokace.com 20 000 : même s'il serait déraisonnable d'additionner tous ces chiffres l'ampleur du mouvement est impressionnant …

En juin 2000, d'après MédiaMetrix, Free recevait plus de visites queAOL, Microsoft, MSN, Voilà ou Club-Internet!

De nouveaux apparaissent chaque jour :

Freesbee www.freesbee.fr de None Networks (qui a démarré avec un premier tour de table de 163MF), a acheté des minutes en gros et facture les communications au prix de détail de France Télécom empochant ainsi une marge substantielles (le montant en est évidemment secret mais Netsurf rappelle qu'aux USA elles sont de l'ordre de 25%): ce modèle n'est pas sans rappeler celui du kiosque…

Mieux que gratuit le groupe Serveur www.accesinternet.com rémunère 1F de l'heure l'internaute dépassant les 35h par mois de connexion car ses revenus proviennent de la publicité et sont conditionnés par le nombre de pages vues

En plaçant la barre toujours plus haut Free4u.fr www.free4u.fr offre la moitié de son capital à ses premiers abonnés et revendique pour son lancement en Allemagne 40.000 utilisateurs au bout de 3 semaines)

Toutes ces surenchères conduisent évidemment parfois les provider, dépassés par les réponses des internautes à ces produits d'appel à ne pouvoir faire face au "succès" (Alta Vista et Ezesurf en Grande Bretagne, World OnLine, OneTelNet, Free ADSL,… http://adim.asso.fr/articles/296.html

Offrir un accès gratuit à ses clients, permet de se mettre en position de mieux les connaître et de pouvoir leur faire des propositions commerciales susceptibles de retenir leur attention : c'est le cas de Dell et de Gateway

Ce nouveau créneau conduit certaines entreprises à vendre de "l'internet gratuit clef en main": c'est le cas de Internet Telecom (maintenant Eircom.net www.eircom.net/ voir page 78

Ceci a obligé les fournisseurs traditionnels à revoir en profondeur leur politique tarifaire (forfaits tout compris) en y incluant les couts de télécommunication

Pour une vue d'ensemble à jour: www.journaldunet.com , www.internetgratuit.com ou www.benchmark.fr

La qualité des services fournis pourra d'ailleurs être comparée aux sites payant grâce au benchmarking permanent effectué par le club des webmestres francophones www.ovh.net/fa/0.html

  • L'imprécision dans la définition de ce qui est compté : par exemple on n'obtient pas la même valeur selon qu'on compte le nombre de micros vus par l'internet, le nombre de ceux qui y sont raccordés à travers un réseau d'entreprise, le nombre d'abonnés aux fournisseurs d'accès ou le nombre d'utilisateurs ayant accès au réseau des réseaux.

  • Le manque de réflexion sur ce qui est significatif des évolutions : les critères actuels sont extrêmement primaires et ne prennent absolument pas en compte la sophistication des usages. Quand tout le monde sera connecté à internet, cela voudra-t-il dire pour autant que tout le monde sera au même niveau d’évolution ?

Aujourd'hui par exemple dans les pays avancés il est fréquent que chaque membre de la famille dispose de son ordinateur et on commence à voir apparaître une mise en réseaux locaux par une boucle Ethernet (en utilisant par exemple comme support le cablage électrique du logement)

BVRP Software www.bvrp.com lance "Internet Family" qui permet pour moins de 1000F d'installer en quelques minutes un réseau (intranet) permettant de n'avoir qu'un seul accès internet (et donner aux parents la possibilité de superviser les accès) de jouer en réseau et d'avoir des banques de données ou de logiciels accessibles à partir de chacun des ordinateurs de la famille

L'écart est encore plus frappant dans le commerce électronique selon que l'on compte les paiements électroniques ou les décisions d'achat conclues à travers le Web et que l'on intègre ou non l'EDI : il est alors de plusieurs ordres de grandeur! (aux USA il ne s'achète en 2000 que 3% de voitures en ligne mais d'après le cabinet JD Power 40% des clients ont utilisé internet dans le processus d'achat. il en va de même dans le domaine de la santé voir page 59)

Le rapport annuel de l'AFTEL (www.aftel.fr ) "internet : Les enjeux pour la France" offre une analyse très fouillée sur ce sujet

Les chiffres ci-après sont donc donnés à titre d'ordre de grandeur et l'on gardera présent à l'esprit que d'autres sources peuvent fournir des chiffres sensiblement différents, "78,3% de statistiques sont fausses" assurait un économiste, gageons que pour l'Internet, le chiffre est encore supérieur

Mais tous concordent quant à la rapidité de l'évolution et au classement des pays relatif à leur niveau d'usage de ces technologies.

Principales sources utilisées pour ce rapport qui vous permettront, si ce document n'est entre vos main qu'au delà de 2001 de mettre à jour les données ci-après

Mediamétrie www.mediametrie.fr, Médiangle www.mediangle.fr, Net Value www.netvalue.com Afa (association française des fournisseurs d'accès) www.afa.fr , e-business Forum www.ebusinessforum.com NUA : http://nua.ie/survey ou www.nua.ie/Surveys, GFK www.gfk.cube.net, FIND/SVP www.findsvp.com,Intelliquest: www..intelliquest.com ), Netcraft, www.netcraft.com/survey, source Network wizards www.nw.com/zone/WWW/top.html, datamonitor - www.datamonitor.com , Strategie Internet www.strategie-internet.com, Matrix Information Service www.mids.org Forrester www.forrester.com, ZDNet www.zdnet.fr ,idc Research www.idcresearch.com www.idc.fr et www.idc.com, www.3.nikeibp.co.jp, NOP : www.nop.co.uk, Ripe www.ripe.net/statistics et Nic France www.nic.fr/Statistiques,

Comme ce rapport n’a pas été écrit en un jour, il est même vraisemblable que pour des données en évolution rapides, comme la capitalisation des start-up, il y ait des incohérences entre plusieurs chiffres que nous citons : pour ne donner qu’ un exemple, Yahoo ! était coté 8 Milliard de dollars quand nous avons commencé cette mise à jour, il en vallait 100 au début de l'année et 40 au moment où ces lignes sont écrites depuis début 2000 son CA a été multiplié par 2, son bénéfice par 4 et sa valeur divisée par 4: combien vaudra-t-il quand vous lirez ces lignes?

Notons que ces mouvements ultrarapides (il n'est pas rare qu'une entreprise cotée plusieurs dizaines de Milliards de Francs perde la moitié de sa valeur en 24h sans raison majeure) ne sont pas propre aux start-up (Apple a ainsi perdu 8 milliards de $ soit la moitié de son capital le 29 sept 2000 et SUN 37 Milliards de dollars dans la matinée du mardi 4 avril,…avant de les regagner l'après midi et le 14 Avril c'est 30% du PIB américain qui s'est "évaporé" sur le Nyse à cause d'une statistique médiocre sur l'inflation):

il faut davantage en rechercher la cause profonde dans le fait que les outils de l'internet ont considérablement accéléré tant la circulation de l'information que la vitesse de prise de décision et d'exécution des ordres ce qui accroit le panurgisme (je décide en fonction de ce que je pense que les autres pensent que je pense…) et les effets de panique associé

"la réalité est que le marché monte, pour la seule raison qu'il monte" Henry Kaufman, pionnier de la prévision financière chez Salomon Brothers

"les excès, à la hausse comme à la baisse s'inscrivent dans la démesurede la rupture technologique en cours" Fabrice Moullé-Berteaux, JP Morgan

…et si de nombreuses entreprises se créent d'autres disparaissent dans ce torrent tumultueux qui déferle sur l'économie mondiale où il n'existe pas de recette pour une vie à l'abri du risque!

La durée de vie moyenne d'une entreprise est tombée aux USA de 13 ans il y a quelques années à 4 ans en 1999 par suite de fusions, rachats, démantèlement, fermeture (William Daley, Secrétaire américain au commerce)

Une statistique de Broadvision montre qu'en 1999 ce n'est pas moins de 6008 entreprise qui ont été rachetées dans ce secteur pour un montant de 1200 Milliards de $

…et Mark Walsh, créateur de Verticalnet www.verticalnet.com entreprise précurseur dans l'organisation des communautés virtuelles de conclure son exposé de présentation par cette citation d'Albert Einstein "il n'y a que 4 ou 5 personnes au monde qui comprennent véritablement ma théorie. Je n'en fais pas partie"

  • 60 millions de personnes dans le monde avaient accès à l'internet en juillet 96, elles étaient 90 millions en juillet 97 (Matrix Information Service www.mids.org ) et 151 millions en janvier 1999 (NUA : http://nua.ie/survey )380millions fin 2000.(dont 160 en amérique du Nord, 105 en Europe et 90 en Asie). 90% des étudiants américains se connectent au moins une fois par jour

  • Le nombre de sites augmente encore plus vite: 25 000 en janvier 96 (le même nombre que le minitel), 299 000 en juillet 96, 650 000 en janvier 97, 1,2 millions en juillet 97 et 2,8 millions en juillet 98 (dont 34.000 en France) Netcraft, www.netcraft.com/survey

Ces chiffres ne prennent pas en compte les pages personnelles des internautes (home pages un site comme xoom (www.xoom.com) en héberge à lui seul 4,5 millions, geocities (www.geocities.com ) 2,5 millions et leur équivalent français Multimania (www.multimania.fr) 40.000

  • Le nombre d'"hôtes" (ordinateurs connectés en permanence au réseau est passé de 8,2 millions en juillet 1995 à 16,7 un an plus tard, à 26,1 en juillet 1997 et 36,7 millions en juil 98 source Network wizards www.nw.com/zone/WWW/top.html

  • Les sites les plus fréquentés reçoivent chaque jour plusieurs dizaines de millions de visiteurs (information, jeux vidéo, annuaires, moteurs de recherche,...)

  • 280 millions de pages sont indexées par les moteurs de recherche et Yahoo! revendique à lui seul 310 millions de pages consultées par jour en juillet 99 contre 40 en juillet 97 (IDC estime à 200 millions le nombre de pages en septembre 97, soit +300% depuis janvier - www.idc.com ) début 99 les chiffres les plus couramment cités approchent les 2 milliards dont 800 millions accessibles librement

  • 70 000 forums et "News group" fédèrent des communautés d'internautes dont certaines ont une influence grandissante

  • 60% du trafic assuré par les entreprises

  • 1,2 million d'emplois créé aux Etats-Unis en 1998, soit 40% du total des créations d'emploi avec un taux de croissance de 174,5% par an sur les 4 dernières années (centre de recherche sur le commerce électronique de l'université du Texas)

  • Un chiffre d'affaire généré par le réseau des réseaux qui était de 331milliards de dollars en 1998, (soit un niveau proche de l'industrie automobile). En 1999 il dépasse le montant cumulé du secteur automobile et de celui de l'énergie

  • Un montant de transactions correspondant à des ventes en ligne estimé à 284 milliards de dollars en 2000 (dont 33 pour les particuliers) (Forrester Research), qui double chaque année


1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   ...   87

similaire:

Rapport de la Mission conduite par iconRapport de la Mission conduite par
«jeunes pousses» et l’émergence des «Business Angels». Comme tout phénomène brutal une telle croissance ne pouvait se produire "à-coups"...

Rapport de la Mission conduite par iconRapport sur la mission humanitaire exploratoire au Burkina Faso organise...

Rapport de la Mission conduite par iconRapport de Mission

Rapport de la Mission conduite par iconMission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01....
«l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ou son identification par empreintes génétiques à des fins médicales ne...

Rapport de la Mission conduite par iconMission d’Inspection Dossier suivi par Dr Sixte Blanchy Tel. 01....
«l’examen des caractéristiques génétiques d’une personne ou son identification par empreintes génétiques à des fins médicales ne...

Rapport de la Mission conduite par iconRapport de mission
«push pull»; (III) Caractérisation des variétés locales de céréales et légumineuses en vue de l’enregistrement pour le Sud; (IV)...

Rapport de la Mission conduite par iconRapport de jury capeps ecrit 1 2011
«blocs» dont IL était nécessaire de clarifier la signification en introduction. Ne retenir que l’un d’entre eux ou donner la priorité...

Rapport de la Mission conduite par iconConduite de productions animales

Rapport de la Mission conduite par iconI. Conduite d’une consultation en chirurgie digestive

Rapport de la Mission conduite par iconRapport par








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com