Rapport final








télécharger 1.01 Mb.
titreRapport final
page6/43
date de publication02.02.2018
taille1.01 Mb.
typeRapport
b.21-bal.com > économie > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   43

Eaux


Eaux de refroidissement

Le système de refroidissement en circuit fermé des moteurs sera de type aéroréfrigérant.

L’eau de refroidissement sera fournie par la station d’eau dessalée à proximité dans le même site.

La consommation pour des groupes similaires de même puissance est évaluée aux environs de 3 à 4 m3/jour.
Eaux chaudière

L’eau dessalée répond généralement aux caractéristiques des eaux chaudières. Cependant cette eau subira un traitement d’appoint si nécessaire après des analyses de vérifications de suivi de l’eau chaudière.
Eaux usées

Les eaux usées ont différentes provenances :

  • Purges

  • Eaux de lavage à contre courant des chaudières

  • Eaux de lavage

  • Eaux des sanitaires

  • Eaux pluviales

  • Etc

Ces eaux, hormis les eaux des sanitaires et pluviales, sont généralement contaminées par les des huiles ou des résidus de fuel et devront être collectées puis traitées dans une station de traitement avant rejets.

Les eaux sanitaires devront collectées dans des fosses septiques étanches.

Les eaux pluviales seront collectées et drainées vers la nature.
Station de traitement des eaux usées

Les eaux usées contaminées d’huile et de résidus de fuel devront être collectées dans des fosses et réservoirs. L’unité de traitement des eaux huileuses sera composée de :

  • Un réservoir tampon de stockage des eaux huileuses;

  • Un séparateur d’eau huileuse;

  • Une unité de traitement chimique ;

  • Une unité de flottation ;

  • Une unité d’air dissout ;

  • Un réservoir de stockage des boues ;

  • Une unité de filtration ;

  • Des pompes de transfert
    1. Déchets


Le fonctionnement de la centrale engendrera la production de déchets de toutes sortes :

  • Huiles usagées,

  • Résidus de fuels

  • Boues de fuels,

  • Déchets ménagers,

  • Chiffons souillés par de l’huile ou du fuel ; Etc.


Le meilleur traitement, en usage dans « meilleures pratiques », reste le recyclage des déchets. Electra SA semble privilégier l’incinération par défaut de sous traitants capables de gérer le recyclage de ses déchets. L’incinérateur existant sur site est de type Atlas 600 SL W SP avec comme capacité d’incinération 230 kg/h de déchets solides et 170 l/h d’huiles usagées. Cette capacité devrait normalement suffir pour gérer le supplément de déchets solides et d’huiles usagées engendrés par le groupe de 10 MW. On notera que les huiles usagées sont considérées comme des déchets dangereux et que leur incinération est prohibé dans beaucoup de pays.
    1. Cheminées


Les cheminées des deux groupes électrogènes devront être calculées pour assurer une bonne dispersion des gaz de combustion. Par ailleurs, l’utilisation de filtres à manches ou de filtres électrostatiques devront être imposée au concessionnaire afin de permettre une réduction drastique des émissions.
    1. Lutte contre l’incendie


Il existe déjà sur site un réseau de lutte contre l’incendie composé de :

  • Boîtes à mousse,

  • d’extincteurs de différentes nature et capacité,

  • d’un réseau de RIA,

  • d’un réservoir d’eau incendie de 350 m3,

  • de deux pompes Diésel et électrique

Il faudra prévoir une densification du réseau RIA et une augmentation des boîtes à mousse et des extincteurs pour faire face aux risques d’incendies.
    1. Personnel et Horaires de travail


Le personnel au niveau de la centrale est dénombré à 65 personnes composées :

  • de techniciens et personnels administratifs effectuant un car de 8h/jour

  • de techniciens effectuant les cars de 8h

L’arrivée de la nouvelle centrale entrainera une augmentation du personnel technique.


Localisation du site de Palmaréjo-Praia


Localisation des aménagements (groupes électrogènes et annexes) à Palmaréjo-Praia


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   43

similaire:

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final d’évaluation

Rapport final iconRapport final d’execution

Rapport final iconRapport final du projet a 4 (1996-1999)

Rapport final iconRapport final sur l’expérience acquise au niveau national

Rapport final iconRapport final oecd org/pdf/M00025000/M00025632. pdf Juillet 2001...
«Synthèse des questions liées à la façon dont les adultes apprennent pédagogie et motivations»

Rapport final iconFinal exam vocab 2








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com