Le Département du Nord et sa politique culturelle








télécharger 28.83 Kb.
titreLe Département du Nord et sa politique culturelle
date de publication21.01.2018
taille28.83 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos


Le Département du Nord et sa politique culturelle

Le Conseil Général du Nord a choisi de développer sa politique culturelle selon quatre grandes orientations :


  • améliorer la qualité de vie des Nordistes en développant sur l’ensemble du territoire des équipements et des services culturels, en créant ou soutenant des manifestations culturelles destinées au grand public, en développant le différentes formes de pratiques culturelles ;




  • affirmer et développer, par ces mêmes actions, l’identité culturelle des Nordistes, comme un élément de reconnaissance mutuelle, leur permettant de s’approprier des repères et un patrimoine commun




  • permettre l’accès de tous à la culture, en particulier de ceux qui en sont éloignés, notamment pour des raisons sociales. La lutte contre tous les types d’exclusion est une ambition du Conseil Général du Nord. Il cherche en priorité à toucher les publics les plus fragiles et/ou les moins proches de la culture, mais aussi les publics qui lui ont plus particulièrement été confiés par les lois de décentralisation : les collégiens, les bénéficiaires de l’aide sociale, les personnes âgées et handicapées


- prendre en compte et renforcer la diversité des pratiques culturelles en accompagnant les professionnels et les amateurs dans leurs projets.
Ces orientations stratégiques se traduisent concrètement par :

Le développement de la lecture publique
Pivot de l’engagement du Département en faveur de la culture, cette politique s’articule autour de deux grands équipements que sont la Médiathèque départementale et la Villa départementale Marguerite Yourcenar, Centre Départemental de Résidence d’Ecrivains Européens. Cinq actions principales sont mises en œuvre : la structuration en réseau des bibliothèques du Nord (multiplication des bibliothèques relais, renforcement des dispositifs de prêts de livres), le développement de l’animation autour de la lecture (festival « Par Monts et par Mots », « Lire en Fête »…), la conquête de nouveaux publics (lutte contre l’illettrisme, actions en direction des publics « privilégiés » du Département : collégiens, personnes âgées et handicapées, petite enfance…), la formation et la professionnalisation des bibliothécaires bénévoles, l’encouragement de l’accès au multimédia et aux nouvelles technologies de l’information.


  • La Médiathèque départementale, à travers ses 4 antennes (Hazebrouck, Hellemmes, Le Quesnoy, Caudry) développe des missions de conseil, de formation, de prêt et d’animation auprès des 358 communes qui lui sont associées.




  • La Villa départementale Marguerite Yourcenar, Centre Départemental de Résidence d’Ecrivains Européens, favorise la création littéraire. Depuis sa création en 1997, elle accueille chaque année 15 écrivains d’une dizaine de nationalités différentes pour une résidence dans la sérénité de la Villa et de son parc.


Au cours de leur séjour, les écrivains interviennent au sein de la Médiathèque départementale ou dans les collèges du département. Autre opportunité de rencontre avec le public, la soirée mensuelle de lecture et de débat autour de l’œuvre des auteurs présents. Enfin, la Villa départementale Marguerite Yourcenar est au centre d’événements littéraires, privilégiant la rencontre entre le public, les auteurs et les œuvres, et la coopération européenne : chaque année, en juin, le Festival « Par Mont et par Mots» organise la rencontre d’une centaine d’auteurs avec le public (2000 à 3000 personnes chaque année), pour la première fois en 2002 ont eu lieu « Les Estivales de Poésie », festival organisé en partenariat entre le Département du Nord et la Province de Flandre Occidentale, en septembre 2002, la Villa départementale Marguerite Yourcenar a participé au Festival Brugge Poésie 2002, dans le cadre de « Lille 2004, Capitale Européenne de la Culture », le Département du Nord a organisé un « Monde Parallèle Littérature » qui a favorisé la rencontre entre littérature et autres formes de création.
Autant d’actions en harmonie avec l’œuvre de Marguerite Yourcenar dont la propriété du Mont-Noir accueillit la toute petite enfance. Celle-ci déclarait, en effet, à Matthieu Galley : « j’ai plusieurs cultures comme j’ai plusieurs pays. J’appartiens à tous ».


La préservation et la valorisation du patrimoine départemental
Le patrimoine architectural et culturel du Nord se signale par son originalité, sa richesse et sa diversité. Pour assurer sa conservation et sa mise en valeur, le Conseil Général du Nord a mis en œuvre une politique active :
- de sauvegarde du patrimoine archivistique : les Archives départementales du Nord préservent et rendent accessible à la recherche administrative, citoyenne et historique l’ensemble du patrimoine écrit et iconographique du Nord, par la collecte des fonds d’archives publiques mais aussi privées, par des opérations de tri, classement et répertoriage, par leur sauvegarde matérielle, par leur valorisation et leur communication auprès du grand public. En octobre 2004, la restructuration du bâtiment administratif s’est achevée et permet d’accueillir un public nombreux, dans de meilleures conditions. (accès informatique aux fonds). Parallèlement, la numérisation des séries documentaires les plus consultées et les plus fragiles est en cours de réalisation. Les 52 km d’archives (fin 2003) et leur accroissement annuel d’environ 1km reflètent l’importance du département du Nord et la place qu’il a tenu et continue à tenir dans notre pays.
- de sauvegarde et de valorisation du patrimoine archéologique par la réalisation de fouilles préventives, d’études et d’actions pédagogiques assurées par son service archéologique.
- de soutien à la restauration du patrimoine, meubles et immeubles, privé ou public, classé, inscrit ou remarquable à hauteur de 6 millions d’euros en 2004.
- de financement de grands projets publics, tels que ceux entrepris dans le cadre de Lille 2004. Le Département du Nord a restauré ainsi entièrement l’une des anciennes portes d’entrée dans la ville de Lille, la Porte de Roubaix, et envisage de faire de ce lieu symbolique un lieu d’exposition.
- d’aide à la restauration et à la mise en valeur des espaces fortifiés des villes comme Le Quesnoy, Bergues ou Condé-sur-l’Escaut, etc... La candidature à l’inscription au Patrimoine Mondial (classement UNESCO) des villes fortifiées du Nord-Ouest européen envisageable en 2007 est un exemple de la dynamique que le Département entend susciter dans ce domaine, dans le prolongement du projet européen de coopération transnational « Septentrion » autour de la valorisation de 19 villes fortifiées belges, néerlandaises et du Nord de la France, projet dont le Département du Nord est chef de file.


Les musées et centres culturels départementaux
Les musées, qu’ils soient publics, privés ou associatifs, constituent des maillons essentiels de la politique culturelle départementale. Ill s’agit de leur permettre de poursuivre leur mission patrimoniale avec la volonté affichée que ces richesses - par l’attrait grandissant qu’elles exercent auprès des différents publics - contribuent au rayonnement du territoire nordiste et constituent des pôles de développement. Les orientations culturelles du Conseil Général du Nord en direction des musées affichent une volonté constante et concrète d’aide et de soutien. Favoriser leur développement, professionnaliser leurs équipes, protéger, enrichir et valoriser un patrimoine qui représente un élément constitutif d’une identité commune, tels sont les principes de cette politique muséale nordiste.

Cette politique se matérialise de diverses façons :
La « départementalisation »
La « départementalisation » a pour ambition de permettre le développement de ces équipements par l’amélioration des conditions d’accueil du public et l’enrichissement des collections, par la constitution d’équipes de personnels qualifiés et la mobilisation de divers moyens d’accès aux collections et notamment le recours aux nouvelles technologies et la multiplication d’événements culturels, d’expositions qui donnent vie à ce patrimoine. La redéfinition des projets culturels, l’extension et la transformation des bâtiments constituent une des volontés politiques confirmées année après année. Le Nord compte aujourd’hui 4 musées départementaux et un centre culturel. En s’appuyant sur leur ancrage territorial et sur la diversité de leurs thématiques de travail, le Département a organisé un véritable réseau permettant de les promouvoir sur le plan local, national et international.
- Le Forum départemental des Sciences

Avec la départementalisation, au 1er janvier 2006, du Forum des Sciences, à Villeneuve d’Ascq, le Conseil Général garantit la pérennité d’un centre de culture scientifique, technique et industrielle unique dans la région.

L’objectif poursuivi est de favoriser l’accès de tous les publics aux problématiques soulevées par la science et ses applications dans le quotidien des habitants : alimentation et santé, agriculture et développement durable, biologie et éthique, recherche et économie…En cela, le Forum départemental des Sciences est un lieu de développement de la citoyenneté. Les actions menées auprès des plus jeunes devraient par ailleurs participer au renouvellement de l’intérêt pour la science, et pour les métiers qui y sont liés, au bénéfice de la dynamique économique.

Exposition en cours : « Les déserts racontent la Terre », du 2 octobre 2007 au 2 mars 2008.


- Le Musée départemental de Flandre à Cassel,

Actuellement en cours de rénovation, le musée s’attache à mettre en œuvre un projet hors les murs qui rend visible son activité et tisse les liens qui le lient à son territoire eurorégional.
- Le Musée départemental Matisse au Cateau-Cambrésis,

Crée par le peintre dans sa ville natale en 1952, a fait l’objet d’une rénovation totale. Les bâtiments agrandis, modernisés, font du Palais Fénelon un lieu culturel emblématique du Nord : ainsi, lors de la première année de la réouverture, 113 000 visiteurs ont franchi les portes du musée contre 35 000 auparavant.

Exposition en cours : Georges Vantongerloo (1886-1965), un pionnier de la sculpture moderne “De la sphère à l’aurore boréale”, du 28 octobre 2007 au 2 mars 2008.
- Le Musée / site archéologique départemental de Bavay montre un site gallo-romain unique en France. Il vise aujourd’hui un développement des publics (jeunes, clientèle touristique, publics en difficulté…). 2004 a été l’occasion d’une nouvelle impulsion pour le musée avec l’élaboration d’un film de reconstitution numérique du forum qui conjugue rigueur scientifique et fiction.

Ce film intitulé « retour à Bagacum » a été primé au salon de Laval-Virtuel qui récompense les dernières nouveautés dans le domaine des nouvelles technologies.

Exposition en cours : Exposition « La langue de la Louve », du 19 octobre au 19 décembre 2007.


  • Le Musée-atelier départemental du Verre à Sars-Poteries, créé en 1967, réunit la

plus importante collection française d’œuvres contemporaines en verre d’artistes internationaux. Par la qualité de son équipement, le nouvel atelier reçoit des demandes de résidences des artistes contemporains les plus côtés et la perspective du nouveau musée, qui ouvrira ses portes, permet d’envisager de nouvelles dynamiques pour la création verrière contemporaine à Sars-Poteries.

Exposition en cours : Vertigo, de Julie Six du 9 novembre 2007 au 10 mars 2008.
L’aide aux musées thématiques
Le Département a engagé un effort particulier en direction des musées communaux et associatifs qui ne sont ni contrôlés, ni classés par l’Etat et donc ne bénéficient d’aucune subvention du Ministère de la Culture. Ce soutien est réalisé sous la forme d’aide à l’investissement à travers des opérations de rénovation, de réhabilitation, sous la forme d’aide à la muséographie (signalétique, protection des collections), et d’une aide à la mise en réseau thématique ou territorial de ces initiatives locales.

L’animation et la vie culturelle



Proposer aux habitants du Nord une offre culturelle de qualité et de proximité, permettre son accès à tous, favoriser l’émergence d’expressions culturelles professionnelles et amateurs sont autant d’objectifs que le Conseil Général du Nord s’est fixé. Pour y répondre, il s’appuie à la fois sur des structures et sur des manifestations. C’est pourquoi, il soutient les acteurs culturels dans leurs missions d’animation, de diffusion et de création. Organisateur de grands événements culturels (Portes Ouvertes d’Ateliers d’Artistes, Journée du Patrimoine, Les Beaux Dimanches du Mont Noir) mais aussi partenaire (Festival Juventus à Cambrai, Festival du film de Valenciennes), le Département encourage également l’organisation de manifestations à vocation plus locale.
Dans cet esprit, via le « Réseau de Diffusion Culturelle », des spectacles labellisés et aidés par le Département sont proposés à des salles de spectacles ou des communes situées en zone rurale, afin de permettre aux habitants éloignés des centres urbains de bénéficier d’une offre culturelle de qualité. Enfin des politiques spécifiques ont été mises en place pour faciliter l'accès à la culture des publics relevant des compétences du Département : les collégiens avec des opérations telles que « Collège au Cinéma » ou « Sciences-Collèges », les personnes âgées par la signature de conventions relatives au développement de la pratique culturelle dans les maisons de retraite, les publics en insertion avec des actions de médiation, de valorisation de l’expression des personnes, de tarifs préférentiels pour l’accès à certains spectacles.
Cet ensemble de manifestations, d’actions ou de soutien, d’aide et de développement correspond à une ambition politique, faire du Département l’instigateur d’une politique culturelle pleine de vitalité, fondée sur un maillage équitable du territoire tant par ses équipements que par ses événements, répondant à l’attente des Nordistes, permettant à chacun quelle que soit son origine, son éducation, ses savoirs, d’être fier de "vivre au Nord".

similaire:

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconLes bases de l’anthropologie culturelle
«Un des meilleurs travaux où les étudiants puissent apprendre ce qu'est l'Anthro­pologie culturelle, à partir de quelles disciplines...

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconPolitique et vérité
«Écartons tous les faits» (le géré, l’idéologique) permet ainsi de poser la question de la politique : celle d’une distinction dont...

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconActuel nord-pas de calais centre Régional Information Jeunesse Nord-Pas de Calais

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconI. fiche d’identite de la formation
«Linguistique, Analyse du Discours et Didactique») et le parcours mcc («Médiation Culturelle et Communication»). Dans le projet actuel,...

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconEssai sur la structure culturelle

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconChapitre II la participation politique
«offre politique» du moment et moins sujets au vote de classe. Plus pragmatiques, plus sensibles au contexte, ils voteraient en fonction...

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconIntroduction : culture humaine et humanité culturelle

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconAcac – attaché de coopération et d'action culturelle

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconParc des Expositions de Paris Nord Villepinte

Le Département du Nord et sa politique culturelle iconParc des Expositions de Paris Nord Villepinte








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com