Intitulé du poste : Chargé(e) de mission








télécharger 35.52 Kb.
titreIntitulé du poste : Chargé(e) de mission
date de publication20.01.2018
taille35.52 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos



PREMIER MINISTRE

Secrétariat général

de la défense

nationale


Direction de l’administration générale







FICHE de POSTE

Date de validation : 13/02/2012


Intitulé du poste : Chargé(e) de mission

Direction  : PROTECTION ET SECURITE DE L’ETAT (PSE)

Pôle : Développement des technologies de sécurité (DTS)

Bureau  :




Références RIME

(Répertoire interministériel des métiers de l’Etat)

Domaine fonctionnel : Elaboration et pilotage des politiques publiques

Intitulé de l'emploi : Cadre sectoriel




TITULAIRE DU POSTE

Nom  :

Prénom  :

Grade :

RESPONSABLE HIERARCHIQUE

Nom  : MERCIER

Prénom  : Julie

Grade : Administrateur civil

DIRECTEUR

Nom : JOUNOT

Prénom : Yann

Grade : Préfet




MISSIONS ET ORGANISATION DE LA DIRECTION

La direction PSE est chargée, au sein du SGDSN, d’anticiper les crises susceptibles d’affecter la société française et la capacité de l’Etat à assurer les missions qui sont les siennes dans ces circonstances.

Elle veille à la définition et à la mise en œuvre, par la coordination interministérielle, des procédures et outils nécessaires à la continuité et à l’efficacité de l’action de l’Etat dans les domaines de la défense et de la sécurité nationale.

A cet effet, elle est responsable de la planification gouvernementale (préventive et de réaction), et de la protection du secret de défense.

Ses principales missions sont les suivantes :

  • animer la démarche interministérielle d’analyse des menaces et des risques ;

  • animer les travaux d’analyse capacitaire en matière de sécurité nationale ;

  • coordonner les programmes de recherche et développement en technologies de sécurité au niveau national – coordonner la participation française aux appels à projets européens en matière de sécurité ;

  • assurer la planification interministérielle en matière de vigilance, prévention, protection et intervention face à la menace terroriste ;

  • assurer la planification interministérielle face aux risques majeurs ;

  • en vérifier la mise en œuvre en animant une politique d’exercices de gestion gouvernementale de crise ;

  • assurer H24 la veille et l’alerte en matière de défense et de sécurité nationale au profit du Premier ministre et du secrétaire général ;

  • mener une politique de coopération internationale de niveau interministériel en matière de sécurité nationale ;

  • définir les règles concernant la protection du secret de défense et piloter les travaux interministériels concernant les accords de sécurité bilatéraux ou multilatéraux, européens ou internationaux.

Dirigée par un directeur, la direction est composée de deux sous-directions (sous-direction de la planification de sécurité nationale – PSN – et sous-direction de la protection du secret – PSD), d’un pôle en charge du développement des technologies de sécurité (DTS) et d’un service de veille et d’alerte qui assure l’information des plus hautes autorités de l’Etat.




Missions du pôle "développement des technologies de sécurité" :

Le développement de solutions de sécurité capable de mieux détecter et contrer des menaces terroristes en constante évolution est étroitement complémentaire du volet organisationnel (planification notamment) de la protection et de la sécurité de l’Etat.

PSE s’est réorganisée en septembre 2011 pour mieux prendre en compte cette dimension montante. Le pôle « développement des technologies de sécurité » issu de cette réorganisation a ainsi vocation à :

  • optimiser le recours aux technologies d’aujourd’hui, notamment en favorisant l’émergence d’une connaissance partagée sur les technologies existantes (forces/faiblesses de solutions de sécurité disponibles) ;

  • soutenir le développement des technologies de demain en :

  • orientant et structurant, en conduite directe ou par coordination interministérielle, les activités nationales et européennes de recherche et développement dans le domaine de la sécurité ;

  • favorisant une meilleur anticipation par les opérateurs de leurs besoins opérationnels ;

  • soutenant l’émergence d’une filière industrielle nationale de sécurité structurée, capable d’offrir des solutions de sécurité conformes aux besoins opérationnels et adaptées aux évolutions de la menace ;

  • soutenant la structuration des activités de normalisation dans le domaine de la sécurité.

  • superviser les volets R&D des coopérations internationales de la direction.







OBJECTIFS PRINCIPAUX DU POSTE

Renforcer les capacités de détection, prévention, protection et réponse de l’Etat face à la menace biologique, en pilotant et coordonnant avec les ministères concernés, en particulier les ministères de la santé et de la défense, les évolutions nécessaires des dispositifs actuels et en soutenant le développement des nouvelles technologies susceptibles de mieux contrer cette menace. Ces actions s’inscrivent dans un cadre interministériel mais s’appuient également sur les différentes coopérations internationales de la direction..




ACTIVITES DU POSTE :

Fonction « Conseil »

  • Appuyer le DPSE et le chef de pôle d’une expertise technique dans le domaine biologique.

Mise en place d’une analyse nationale pérenne du risque d’usage malveillant des sciences de la vie :

  • Participer, avec la personne en charge de la coordination de l’analyse de risque et le soutien de la direction Affaires internationales, stratégiques et technologiques (AIST), à la finalisation de l’évaluation du risque biologique.

  • Mettre en place et co-animé avec AIST un groupe risque « bio » sur le modèle du groupe « explosifs ».

Renforcer les capacités nationales de lutte contre le terrorisme biologique :

  • Favoriser l’amélioration des dispositifs existants :

  • Maîtriser le dispositif national de lutte contre la menace biologique dans son détail

  • Sur la base de l’analyse de risque, identifier les carences du système français de prévention/détection-alerte/réponse, formuler des propositions d’amélioration, et le cas échéant, piloter les actions pertinentes à mettre en œuvre, en particulier :

  • participation à l’animation du réseau Biotox-Piratox et évaluer les capacités réelles du réseau à remplir ses missions dans une perspective d’amélioration continue de ses capacités ;

  • suivi des conventions SGDSN-DGA Maîtrise NRBC et SGDSN-Direction générale de la santé ;

  • mise en place, avec la Direction générale de la Santé d’une collection nationale de souches « sécurité » ;

  • rôle d’interface avec l’ensemble des acteurs institutionnels (publics ou privés) impliqués dans la lutte contre la menace et le risque biologiques (notamment, Ministère de la Santé, Ministère de la Défense, Ministère de l’Agriculture, AFSSAPS, Institut Pasteur, ANSES…).

  • Orienter, suivre et coordonner les travaux de recherche et développement français et européens en lien avec la lutte contre le terrorisme biologique, ainsi que, le cas échéant, les projets et expérimentations pilotés par le SGDSN.

Assurer une veille réglementaire active dans le domaine biologique :

  • Suivre les réglementations nationales et européennes susceptibles d’avoir un impact sur le domaine.

  • Suivre et accompagner les travaux de normalisation sur les protocoles de laboratoires et les protocoles de test des équipements de détection et de protection associés à la menace B.

Participer aux coopérations internationales susceptibles de faire progresser les dispositifs nationaux :

  • Participer aux coopérations internationales bilatérales (Royaume-Uni, Allemagne, Etats-Unis) de la direction. En particulier :

  • finaliser et mettre en œuvre, avec le soutien d’AIST, la déclaration commune franco-allemande pour la coopération scientifique et technique dans le domaine de la lutte contre le terrorisme biologique.

  • appuyer le chef de pôle dans le pilotage de l’accord Elysée-Maison Blanche en matière de défense biologique (construction des positions interministérielles, négociations de ces positions avec la partie américaine, chef de file sur la thématique 6 de la coopération).







COMPETENCES REQUISES POUR LE POSTE
  1. Diplômes ou niveau :


  • Disposer d’une formation technique de niveau ingénieur, 3ème cycle universitaire (minimum master 2), médecin, docteur en biologie ou équivalent..
  1. Expériences souhaitées

  • Disposer d’une expérience d’au moins cinq ans requérant une expertise dans le domaine biologique, si possible dans une structure ou au contact de structures institutionnelles (ministère de la Santé, laboratoires de recherche en particulier), ainsi que d’expériences en matière de conduite de projet et de négociation.
  1. Compétences spécialisées :

  • Niveau technique élevé permettant d’appréhender aisément les problématiques liées au terrorisme biologique

  • Bonne connaissance du dispositif national (procédures et organismes impliqués) de prévention/alerte/détection/réparation de la menace biologique, ainsi que des dispositifs européens et internationaux.

  • Bonne connaissance des dispositifs sanitaires, du monde de la recherche dans le domaine biologique et des industries du secteur des biotechnologies

  • Familiarité avec le monde administratif, connaissances juridiques de base (hiérarchie des normes, grands principes du droit public, règles élémentaires de rédaction d’un texte normatif).
C) Aptitudes :

  • Maîtrise des techniques de rédaction administrative

  • Sens de la stratégie et de la négociation, notamment capacité de négociations avec des entités publiques ou privées de cultures variées

  • Capacité à piloter des projets dans un environnement complexe, multi-acteurs, sans pouvoir hiérarchique sur les parties prenantes au projet

  • Réactivité et sens de l’initiative

  • Esprit d’équipe

  • Capacité de coordination et de médiation sur des dossiers sensibles

  • Capacité à travailler ponctuellement en anglais

  • Maîtrise de l’outil informatique




51 boulevard de La Tour-Maubourg 75700 PARIS 07 SP - Tél 01.71.75.81.35 - Fax 01.71.75.82.80




similaire:

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconFiche de poste identite du poste et de son occupant

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconFiche de poste descriptif du poste

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconIntitulé

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconThèse «Ph. D», poste de «graduate teaching assistant»
«Ph. D», poste de «graduate teaching assistant» auprès de l’Université du Connecticut sur le site

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconIntitulé complet de la structure fédérative

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconNous recherchons des profils «Médecin ou Pharmacien titulaire du...
«Médecin ou Pharmacien titulaire du des de Biologie Médicale (H/F)» dont la mission sera d’assurer la fonction de «Directeur(trice)...

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconRapport de Mission

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconLettre de mission groupe 3

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconRéseau d’accompagnement dépistage / prise en charge du vih

Intitulé du poste : Chargé(e) de mission iconRéseau d’accompagnement dépistage / prise en charge du vih








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com