Rapport final








titreRapport final
page2/20
date de publication19.11.2017
taille1.2 Mb.
typeRapport
b.21-bal.com > documents > Rapport
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

Avant propos




Les contraintes de durée et de dates (quatre mois durant l'été) données par le commanditaire ont conduit à cadrer rigoureusement l'étude. Il est nécessaire, en avant propos, d'indiquer ce que l'on peut en attendre et ce que l'on ne saurait y trouver.
Dans ce temps réduit, on ne saurait produire une enquête de terrain exhaustive, ni approfondie, ni prendre le temps de construire une problématique fouillée avant de partir sur le terrain. Nous avons donc choisi de récupérer le maximum d'indices, en balayant le plus large possible et en essayant d'éviter trop d'a priori. Ce balayage reste grossier, il ne peut ramasser que des éléments lourds, laissant de côté les subtilités, peut-être cruciales, que permettraient de récupérer des études plus fines.
Notre étude est menée sur les bases suivantes :
- recueil et analyse de la littérature sur le sujet,

- utilisation de deux études, menées par nos laboratoires dans un autre cadre (enquête sur l'université de Milan, enquête sur les enseignants chercheurs des universités de Lyon et Grenoble),

- entretien avec des personnes ressources et assistance à plusieurs congrès internationaux et nationaux,

- enquête qualitative et quantitative sur l'université Jean Moulin Lyon 3,

- enquête qualitative sur usages dans le domaine de la Santé (université Claude Bernard Lyon 1),

- enquêtes qualitatives sur les usages des revues électroniques à l'université Jussieu,

- recueil d'avis de quelques responsables de services audiovisuels.
La coordination matérielle d'une telle étude, s'appuyant sur une équipe de 13 personnes fut un gros travail. Nous sommes reconnaissants à Marie-Noèlle Frachon d'avoir su avec une grande efficacité gagner ce pari.
Un rapport intermédiaire a permis de recueillir les réactions de nos commanditaires. Nous en avons tenu compte dans la rédaction finale de l'étude.

a Limites
Une des limites de notre enquête est le nombre réduit de terrains directement observés (trois universités). Nous avons tenté d'atténuer ce biais par la littérature et les personnes ressources interrogées, sans tomber dans le biais inverse, qui consiste à survaloriser les expériences isolées des innovateurs, évidemment prolixes sur le caractère pionnier de leur démarche.
Une seconde limite tient à la méthode d'enquête, (entretiens en face à face, et réponse à des questionnaires), qui ne peut que récolter des usages déclarés. Nous avons tenté de réduire cette difficulté, sans naïveté excessive, en élargissant nos questions aux pratiques documentaires en général.
Une troisième limite est de ne pouvoir réaliser, à cette date, d'enquête sérieuse auprès des étudiants. La littérature et certains travaux menés dans nos laboratoires nous fournirons quelques éléments d'appréciation. Mais ce n'est, à coup sûr, pas suffisant. Il serait souhaitable de prévoir à l'avenir une autre étude dans leur direction, en particulier parce qu'il ne nous a pas été possible de différencier les niveaux d'études.
Une dernière limite enfin est la juxtaposition d'enquêtes dont l'articulation est réduite. La conclusion de l'étude propose une vision transversale des résultats.

b Apports
L'intérêt de notre méthode est néanmoins d'élargir le champ de vision en ne privilégiant pas des terrains déjà acquis au numérique et en recueillant, à un niveau international, les réflexions menées dans ces domaines. Sur un terrain particulièrement mouvant, où les enjeux sont forts et les stratégies puissantes, les discours sont souvent très marqués par les intérêts particuliers et les cheminements ponctuels des acteurs. Ces derniers ont aussi du mal à percevoir les décalages qui rendent caduques les anciens raisonnements.
Pour pousser au maximum cet avantage, nous avons réalisé les différents éléments de l'étude de façon autonome. Après une première coordination, la définition commune des grilles d'entretien et une première sélection de la littérature, chaque enquête a été menée de façon indépendante. Non seulement les terrains investigués sont différents, mais les méthodes d'analyses le sont aussi.
Chaque chapitre peut donc être lu séparément. Nous les avons néanmoins réunis en deux grandes parties distinctes reflétant deux relations à la question posée. La première partie réunit l'ensemble des chapitres reflétant le recueil d'opinions construites et réfléchies. La seconde partie rend compte des enquêtes de terrain. Le tout est complété par un volume d'annexe où l'on trouvera certains éléments de bibliographie, de méthodologie, des questionnaires et grilles d'entretien et certains résutats bruts.
La diversité est flagrante dans les trois enquêtes de terrain sur les universités Lyon 3, Lyon 1, Jussieu. Loin de perdre le lecteur, il nous semble que ces trois éclairages, qui renvoient à des courants sociologiques différents, dessinent, au contraire, plus fidèlement la situation, faite d'un croisement entre des stratégies singulières fortes, des positions affirmées et des comportements modélisables.
A l'inverse d'une recherche académique traditionnelle, la construction de la problématique constituera donc la conclusion et le résultat de notre étude et non son préalable. Elle débouchera sur quelques propositions qui ne seront qu'esquissées. La définition d'une politique n'est pas de notre responsabilité.

Jean-Michel Salaün
  

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final

Rapport final iconRapport final d’évaluation

Rapport final iconRapport final d’execution

Rapport final iconRapport final du projet a 4 (1996-1999)

Rapport final iconRapport final sur l’expérience acquise au niveau national

Rapport final iconRapport final oecd org/pdf/M00025000/M00025632. pdf Juillet 2001...
«Synthèse des questions liées à la façon dont les adultes apprennent pédagogie et motivations»

Rapport final iconFinal exam vocab 2








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com