Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr …








télécharger 181.14 Kb.
titreRelire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr …
page1/10
date de publication19.11.2017
taille181.14 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

6481.doc, 17.11.2017

Relire les projets « TIC et innovation pédagogique » : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr …

Daniel Peraya (TECFA, Université de Genève)

Jacques Viens (TECFA, Université de Genève)

1.Introduction


Le domaine des technologies éducatives intègre aujourd’hui au sein des sciences de l’éducation l’héritage de la psychologie de l’apprentissage et de l’éducation, de la pédagogie de l’audiovisuel, de l’éducation aux médias, de la technologie de l’instruction, de l’informatique scolaire et du logiciel éducatif. Plus récemment, il s’est étendu aux environnements intégrés pour la gestion des enseignements médiatisés ainsi que des systèmes de formation entièrement ou partiellement à distance. On comprend alors que le domaine se construise sur une base complexe parcourue de nombreuses tensions : disciplinaires, épistémologiques, théoriques et méthodologiques. Par ailleurs, ces technologies sont souvent présentées comme la meilleure opportunité pour repenser la pédagogie et les pratiques des enseignants au niveau supérieur et universitaire. Innovation technologique et pédagogique semblent donc unies pour le meilleur et pour le pire.

Dans ce contexte, le titre de notre contribution mérite une explication. Au départ, il s’agissait pour nous d’une simple boutade, mais progressivement, ce qui aurait pu paraître n’être qu’une simple facétie prend sens dans l’épaisseur du langage, dans la densité d’un réseau métaphorique qu’il nous faut brièvement expliciter. Parler des technologies aujourd’hui c’est désigner comme objets principaux le Web, Internet, les hyperespaces et les hypermédias pour lesquels la métaphore de la navigation1 constitue un « cadre d’interprétation » (Gofmann, 1991) fondamental. Or qui dit navigation, dit pilote et capitaine, seul maître à bord après Dieu selon la formule consacrée… Mais une certaine conception des technologies nous ramène à l’image de dieu ou en tous cas à une métaphore divine. Le rapport à l’objet technique s’apparente parfois à celui que nous entretenons avec l’objet magique. L’objet technique dont l’usager ne maîtrise en aucune façon le processus de fabrication et même le processus interne de fonctionnement se voit en effet rapidement intégré dans un cadre de pensée « mythologique » (Barthes, 1964) voire religieuse (Néjib Ayed, 2003)2. Considérées comme une fin en soi, les technologies s’imposent facilement comme le principe organisateur d’un discours téléologique. Or, de la téléologie à la théologie, la distance parfois est courte. Quant aux technologues, les voici assimilés par cette conception à un sorte de démiurge et l’on sait le pouvoir qu’ils s’arrogent dans nombreux de nos projet.
Enfin, l’innovation elle-même se pilote : la littérature l’affirme et les références à cette métaphore y sont nombreuses. La situation se complexifie lorsqu’on multiplie les dimensions et les éléments à prendre en compte mais elle s’en enrichit tout à la fois. Ce sont la fonction, les conditions et les finalités de la recherche elle-même qui sont remises en cause par cet intérêt de comprendre et de soutenir le pilotage de l’innovation pédagogique utilisant les TIC. Le défi est de taille. Si les deux dimensions innovantes les plus évidentes sont les TIC et la pédagogie, il y en a plusieurs autres : , le processus d’intégration lui-même, la démarche poursuivie lors d’un cycle complet de développement/implantation d’un dispositif de formation qui constitue aujourd’hui pour la plupart des acteurs du domaine de l’éducation une des dimensions importantes de l’innovation. Dans cette perspective, on est loin d’une problématique contrôlée permettant une recherche expérimentale qui isole des facteurs et les étudient, au contraire, on travaille sur le terrain avec des concepts et des conceptions qui varient énormément selon les acteurs, on travaille avec des acteurs et des conditions très variables qui viennent transformer l’essence des activités et bien sûr leurs impacts. On ne peut tout contrôler et isoler les facteurs puisque c’est justement dans leurs interactions qu’ils prennent vie. Qui pilote quoi alors ? comment ? pourquoi ? Comment s’articulent et s’enrichissent mutuellement la recherche et les pratiques ? Nous tenterons de répondre à ces questions en fin de texte, plus spécifiquement dans la section sur les méthodes de recherche et à travers l’exemple que nous rapporterons par la suite afin d’illustrer nos réponses. Mais avant d’aborder ces dimensions méthodologiques, il importe de prime abord de circonscrire les concepts en jeu selon l’éclairage des questionnements et problèmes relevés par la littérature scientifique de quelques domaines contributives. Ainsi, nous aborderons dans un premier temps le concept de « technologies » et quelques limites soulevées par son utilisation dans la pratique et en recherche puis, nous aborderons le concept d’ « innovation pédagogique » pour terminer par les questionnements en rapport avec son pilotage.
Nous voici donc introduits dans un cadre d’interprétation où les questions fondamentales touchent au statut comme au rôle des technologies et des acteurs mais aussi à leur hiérarchie respective. Nous apporterons cependant une réponse différente de celle suggérée par ces différentes métaphores. Nous proposons de faire du pilotage une démarche centrale, au cœur même de la dynamique du processus innovant. La relecture de la littérature récente de domaines contributives nous permettra de construire un cadre de référence à partir duquel nous nous efforcerons de répondre aux interrogations de ce type : quelle est la nature de l’innovation ? Quel est l’objet de l’innovation ? Quelles sont les relations entre innovation et technologies éducatives ? Comment soutenir les projets innovants ? Nous nos appuierons dans ce travail essentiellement sur les différents projets faisant partie du programme fédéral « Campus virtuel suisse » suisse et secondairement sur les projets européens auxquels TECFA a participé ces dernières années.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconSuggestion d’activité pédagogique reliée aux tic

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconRésumé de lecture Manuel de recherche en sciences sociales par Mélanie fauvel
«Se tenir informé des acquis de la recherche afin de pouvoir s'engager dans des projets et des démarches d'innovation pédagogique...

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconI une ménagerie à bord
«On vous a trouvé dans une barque, mourant de faim. Le bateau s’appelait la Dame Altière et IL y avait des taches bizarres sur le...

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconTrophée des Grandes Ecoles d’Ingénieur 2000 Catégorie «Innovation Pédagogique»

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconLe scénario pédagogique
«Matière à réflexion» sur la page 118 du manuel de cours, concernant l’hérédité. Après 5 minutes, demander aux groupes de partager...

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconLe scénario pédagogique
«Matière à réflexion» sur la page 118 du manuel de cours, concernant l’hérédité. Après 5 minutes, demander aux groupes de partager...

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconAtelier sur les services d’appui à L’innovation

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconAtelier sur les services d’appui à L’innovation

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconUe ob j e c t I f s du d oss I e r
«Séquence pédagogique» ci-après en répondant aux différentes questions qui vous seront posées…

Relire les projets «tic et innovation pédagogique» : y a-t-il un pilote à bord, après Dieu bien sûr … iconÀ qui de droit et tous les lectrices/teurs
1 Au commencement Dieu créa le ciel et la terre Et Dieu dit : Que la terre se








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com