Répartition des capacités par pôles en 2010








télécharger 73.6 Kb.
titreRépartition des capacités par pôles en 2010
date de publication18.05.2017
taille73.6 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos

CHRU DE BREST

CENTRE REGIONAL UNIVERSITAIRE
PROFIL DE POSTE

PRATICIEN HOSPITALIER
Réf : CSP articles R 6152-6 et R 6152-205

Arrêté du 22 juin 2007 fixant les caractéristiques du profil de poste de praticien hospitalier et de praticien des hôpitaux à temps partiel


Pôle

Service

Discipline

n° du poste dans SIGMED










à compléter par la DAM



  1. ETABLISSEMENT


Avec 2 575 lits, places et postes installés au 31 décembre 2010, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de BREST organise son activité autour de six établissements répartis sur cinq sites dans la ville et dans Brest métropole océane.
Répartition des capacités par pôles en 2010 :

Pôle VASCULAIRE : 277 lits et places

Pôle USLD : 152 lits et places

Pôle NEUROLOCOMOTEUR : 501 lits et places

Pôle PSYCHIATRIE : 480 lits et places

Pôle VISCERAL : 176 lits et places

Pôle URGENCES SAMU : 18 lits et places

Pôle ORGANES DES SENS : 70 lits et places

Pôle BLOCS OPERATOIRES : 9 lits et places

Pôle FEMME-MERE-ENFANT : 184 lits et places 

Pôle RECHERCHE : 2 places

Pôle ANESTHESIE-REANIMATION : 19 lits et places

Pôle IMAGERIE

Pôle CANCEROLOGIE-HEMATOLOGIE : 78 lits et places

Pôle BIOLOGIE PATHOLOGIE

Pôle EHPAD : 566 lits et places

Pôle PHARMACIE




SIAD : 43 places



Les plateaux techniques

 

2010

Equipements
Imagerie


Angiographie numérisée

3

Gamma-caméras dont 2 équipées d'un scanner (SPECT.CT)

4

Tomographe à émission de positons couplé à un scanner (TEP-TDM)

1

IRM dont 1 en partage avec le secteur libéral

2

Scanners

4

Equipements
Thérapie


Accélérateurs de particules et scanner de simulation

2

Equipements de
suppléance fonctionnelle


Générateurs de dialyse (11 postes dialyse chronique, 2 postes dialyse aigüe et 1 repli)

14

Appareils de circulation extra-corporelle

2

Caisson hyperbare

 

1

Blocs opératoires

Nombre de salles ( dont 1 salle équipée d'un robot chirurgical)

39

Laboratoires

Pôle de biologie avec chaine automatisée de préanalytique et d'automates multiparamétriques

 

Spécialités (site Cavale Blanche)

8

Autres spécialités (site Morvan)

7


La Recherche :


  • 586 protocoles

  • Publications : 321 en 2010

  • 6 équipes d’accueil dont 2 équipes INSERM

  • 1 Institut Fédératif de Recherche

  • 1 Centre d'Investigation Clinique plurithématique,

  • 1 Unité de Recherche Clinique en Cancérologie




L'activité 2010

 

Entrées totales

Journées facturables

Consultations et soins externes

MEDECINE

68 485

228 346

 

CHIRURGIE

23 656

92729

OBSTETRIQUE

5 811

21 294

SSR

3 891

69 769

PSYCHIATRIE

37 318

107 008

Long Séjour

-

54 663

EHPAD

-

199 988

TOTAL GENERAL

139 161

773 797

239 876




Activités médico-techniques

Blocs opératoires et salles de naissances (interventions)

24 647

Dialyses (actes de dialyses chroniques et aigües)

7 582

Radiothérapie (séances)

17 853

Caisson hyperbare (séances)

2 110

Imagerie médicale (nombre d'examens)

213 516

dont examens de Tomographie à Emission de Positons (venues)

2 861

Laboratoires (B+P+BHN+PHN)

101 980 732



Activités spécifiques

Greffes rénales

46

Greffes de cornées

114

Autogreffes de moelle osseuse

39

Allogreffes de moelle osseuse

31

Ponctions d'ovocytes

263

Transferts d'embryons

259

Inséminations artificielles

204

Implants cochléaires

10

Chirurgie cardiaque sous CEC

511

Chirurgie cardiaque à cœur battant

50


Le Département d'Information Médicale constitue avec les Archives Médicales et le Contrôle de Gestion une structure interne unique sous la responsabilité du chef de service du DIM-Archives-CG. Outre le personnel spécialisé du contrôle de gestion et des archives, trois médecins assurent les tâches en information médicale de MCO, SSR et Psychiatrie sur l’ensemble de l’entité juridique, en collaboration avec plusieurs TIM dédiés et 2 statisticiennes.

Quatre axes remarquables caractérisent les orientations actuelles du DIM :

  • Codage centralisé délocalisé en cours de développement au sein des pôles cliniques

  • Construction d’un système d’information décisionnel performant

  • Dynamique de dimension territoriale du DIM en cours de structuration.

  • Maintien d’un espace de recherche en traitement de l’information médicale




  1. SPECIALITE DU CANDIDAT RECHERCHEE




  • Médecin avec DES de santé publique (stages en DIM) ou solide expérience de médecin DIM en MCO.



  1. COMPETENCES COMPLEMENTAIRES DU CANDIDAT SOUHAITEES


Aptitudes :

  • Définir et conduire la politique relative à son domaine de compétence

  • Concevoir et piloter un projet, relevant de son domaine de compétence

  • Piloter, animer / communiquer, motiver une ou plusieurs équipes

  • Former et conseiller les utilisateurs, dans son domaine de compétence

  • Choisir et utiliser les outils statistiques

  • Travailler en collaboration


Connaissances spécifiques :

  • Outils de recueil et de traitement de l'information médicale

  • Terminologie du codage de l’activité médicale

  • Connaissance du fonctionnement des établissements de santé

  • Système d'information, statistiques et traitement de données

  • Droit des données informatiques et des données médicales



  1. POSITION DU PRATICIEN HOSPITALIER DANS LA STRUCTURE


Le poste est positionné au DIM, principalement sur le site brestois du CHRU. Mais il comprend des déplacements professionnels réguliers sur les sites distants du CHRU et à court terme sur les sites de la communauté hospitalière de territoire, ainsi que des déplacements ponctuels pour les besoins de formation et participation aux instances régionales et nationales.
Relations professionnelles les plus fréquentes :

  • Pôle Stratégie. Le DIM-Archives-CG est une composante du pôle Stratégie avec la Gestion de la politique médicale et des soins, projets et contractualisation, la Direction des Soins, la Direction des Affaires Médicales, la Direction des projets et des organisations et la Direction de la politique gérontologique.

  • Direction générale, président de la CME et directoire pour l’analyse de l’activité médico-économique,

  • CME, praticiens et secrétariats médicaux pour information, conseil dans le domaine du codage et de la restitution de données,

  • Direction des Affaires Financières et de la Facturation (FIFA),

  • Pharmacie et plateaux médico-techniques

  • Direction des Systèmes d’Information de Santé (DSIS) pour participation à la définition des besoins et des évolutions des logiciels d’information médicale.




  1. STATUT DE RECRUTEMENT




    • Praticien Hospitalier à temps plein ou Praticien Contractuel selon la carrière antérieure.




    • Durée hebdomadaire des obligations de service : 10 demi-journées


  1. CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS




    • Fonction principale 


En collaboration étroite avec les médecins et les professionnels des 3 composantes du service  (information médicale, contrôle de gestion et archives) :


  • Organisation du recueil de l’information médicale au sein de l’établissement, en particulier du codage centralisé délocalisé.

  • Validation du codage de l’information médicale en termes de délai et de qualité, dans le cadre de la tarification à l’activité (T2A)

  • Transmission des données auprès des tutelles par e-pmsi

  • Assistance aux services de soins pour les aider à produire l'information nécessaire à la production des résumés de séjour : RUM en MCO, RHS en soins de suite et de réadaptation.

  • Formation de personnes aux techniques et procédures et à leur application dans son domaine d'activité.

  • Conception et réalisation d'applications et / ou de méthodes spécifiques au domaine d'activité

  • Conception et rédaction de documents techniques, relatifs au domaine d'activité.

  • Production et exploitation des statistiques médico-économiques et analyse des résultats à l'usage des services cliniques, de la CME, de la direction et du directoire.

  • Veille au respect de la confidentialité et de la sécurité des informations en termes de disponibilité, d’intégrité, de confidentialité, d’authentification des accès et d’archivage.

  • Veille technique dans son domaine d'activité.

  • Organisation de l’archivage des dossiers patient tant sur support papier que numérique.



    • Valences (Enseignement – recherche clinique) 

  • Participation aux cycles de formation impliquant le service : nouveaux internes, écoles paramédicales du CHRU, Université de Bretagne Occidentale, Université de Sud-Bretagne, et tout programme d’enseignement à venir.

  • Le DIM-Archives-CG poursuit des activités de recherche dans le domaine de l'information médicale et collabore au Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale (LaTIM), INSERM-U650.



    • Modalités particulières d’exercice

  • Partage coordonné d’expertise avec les médecins DIM des autres établissements de santé dans le cadre de la CHT.



  1. OBJECTIFS ET ACTIONS


Objectifs :

  • Finalisation et suivi du recueil centralisé délocalisé en MCO.

  • Suivi de la production PMSI en SSR.

  • Mise en œuvre de la Facturation Individuelle Des Etablissements de Santé en collaboration avec les Directions Finances Facturation et Système d'Information de Santé

  • Mise en place de collaborations dans le territoire de santé

  • Amélioration de la restitution des informations médicales

  • Suivi du système d'archivage papier et prospection en archivage numérique.


Actions :

  • Etudier et analyser l’organisation et le fonctionnement actuel du recueil médical MCO : mettre en évidence les points forts et les points faibles dans l'optique du codage centralisé et du projet FIDES.

  • Maintenir un recueil de données cohérent sur les sites MCO et SSR du CHRU, respectant les évolutions règlementaires.

  • Assurer le perfectionnement des Techniciennes Codeuses et développer le contrôle de qualité de leurs prestations. Soutenir les échanges entre techniciennes codeuses et cliniciens.

  • Poursuivre la sensibilisation des cliniciens aux problèmes de codage et/ou de production d’informations pertinentes à cet effet.

  • Participer à la mise en place du nouveau Système d’Information Décisionnel.

  • Intégrer la dimension territoriale de l’information médicale et du contrôle de gestion en collaboration avec les professionnels homologues du territoire, avec ses conséquences sur les systèmes d’information de chaque établissement.

  • Participer aux travaux locaux et régionaux pour le développement d’un système d’archivage numérique des documents médicaux. Etudier et proposer avec la responsable des archives les scenarios de transition entre archivage papier et numérique.




  1. MOYENS MIS EN ŒUVRE


Médecin à plein-temps consacrant une partie de son temps de travail sur les sites distants du CHRU et de la communauté hospitalière de territoire : actuellement estimée à une journée/semaine mais pouvant évoluer.
Déplacements professionnels ponctuels pour les besoins de formation ou participation aux instances régionales et nationales.
L’organisation des déplacements se fera autour des moyens mis à disposition par l’établissement.



  1. CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE DE LA PART COMPLEMENTAIRE VARIABLE DE REMUNERATION


Sans objet actuellement.



14/05/2017

similaire:

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconDépenses abonnements effectuées ou engagées
«sera-t-il reconduit en 2010 ?» F. Chagnas répond par l’affirmative. D. Labattut précise que la volonté de l’équipe de direction...

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconTableau1 : Répartition mensuelle des demandeurs d’emploi en entretien...

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconRépartition des frais de personnels par section tarifaire

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconFédération de Pêche de Savoie Réalisation de l’atlas de répartition...

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconRecherche année 2009/2010 Titre du stage
«Flux des (trans-)gènes et impact sur la biodiversité» ‘gmbioImpact’ (2007-2010)

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconDirection des poles et projets pÔle molÉcules profil de poste

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconProgramme de Coopération franco-chinois des pôles français de compétitivité...

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconContenus scientifiques (problèmes, plan élève, activités, mots clés)
La dérive des continents. Les fixistes nient tout déplacement continental, en s'appuyant sur les connaissances en physique de l'époque....

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconNom du biologiste Ville, le 22 octobre 2012
«pôles d’excellence» va détruire le maillage des lieux d’analyses qui existait en France

Répartition des capacités par pôles en 2010 iconRéponses attendues- avec capacités








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com