Manuel Qualité








télécharger 0.52 Mb.
titreManuel Qualité
page5/10
date de publication16.05.2017
taille0.52 Mb.
typeManuel
b.21-bal.com > documents > Manuel
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Intérêt du test : Les précurseurs des éléments cellulaires sanguins se forment dans la moëlle osseuse. Le myélogramme consiste à analyser la morphologie et l'équilibre des différentes cellules présentes dans la moëlle osseuse. Il est réalisé en principe à la suite d'un hémogramme ayant mis en évidence des perturbations (voir ce paramètre). Il permet d'apprécier quantitativement et qualitativement les précurseurs des différentes lignées (érythroblastes : précurseurs des globules rouges, précurseurs des globules blancs polynucléaires lymphocytes et monocytes, mégacaryocytes : précurseurs des plaquettes sanguines), et éventuellement de mettre en évidence des cellules anormales (métastases). Toutes les hémopathies d'origine centrale peuvent ainsi être appréhendées.

Valeurs normales : Le tableau suivant indique, à titre indicatif, le pourcentage attendu de chaque type de cellule ; le résultat est toujours accompagné d'un commentaire concernant la richesse médullaire (nombre global de cellules correct ou non) et indiquant l'interprétation générale du résultat.

Lignée

Stade

Pourcentage

Erythroblastique

Proérythroblaste

0 - 2

(10 - 30 %)

Erythroblaste basophile

2 - 4

 

Erythroblaste polychromatophile

4 - 8

 

Erythroblaste acidophile

3 - 6

Granulocytaire

Myéloblaste

0 - 3

(50 - 70 %)

Promyélocyte

1 - 5

 

Myélocyte neutrophile

10 - 15

 

Métamyélocyte neutrophile

10 - 15

 

Polynucléaire neutrophile

10 - 20

 

Polynucléaire éosinophile

1 - 3

 

Polynucléaire basophile

0 - 1

Lympho-monocytaire

Lymphocytes

5 - 20

(10 - 30 %)

Plasmocytes

0 - 3

 

Monocytes

0 - 2

Mégacaryocytaire

Mégacaryocytes

10 à 100/frottis

Vitesse de sédimentation (VS)

Conditions de prélèvement : Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude) ; le tube de prélèvement contient un anticoagulant.
Le prélèvement est réalisé de préférence à jeun.

Intérêt du dosage : La vitesse de sédimentation est le temps nécessaire aux éléments cellulaires sanguins (globules blancs, globules rouges et plaquettes) pour sédimenter c'est-à-dire tomber librement au bas d'une colonne de sang incapable de coaguler (grâce à l'anticoagulant utilisé pour le prélèvement). Elle est exprimée en hauteur de cellules sédimentées mesurée au bout d'1 heure et de 2 heures (des techniques plus rapides existent actuellement). C'est un élément d'orientation diagnostique, non spécifique mais simple à réaliser, concernant le nombre de globules rouges et leur volume, le taux de certaines protéines, la viscosité du sang.

Valeurs normales

  • VS 1ière heure < 7 mm

  • VS 2ième heure < 20 mm

La coagulation : Hémostase

Temps de saignement

Conditions de prélèvement : 2 méthodes sont possibles :

Technique de Duke : Après désinfection locale à l'éther, une incision de quelques millimètres, non douloureuse, est réalisée à l'aide d'une petite pointe ("microlance") au lobe de l'oreille. Dès que la première goutte de sang apparaît, un chronomètre est déclenché. Les gouttes de sang sont recueillies toutes les 30 secondes sur un buvard jusqu'à l'arrêt du saignement. Le temps de saignement est ainsi déterminé.

Technique d'Ivy : Le brassard d'un tensiomètre est appliqué au bras et la personne effectuant le prélèvement applique une pression déterminée. Ensuite, après désinfection locale à l'éther, 3 petites incisions, non douloureuses, sont réalisées à l'aide d'une "microlance" sur la face antérieure de l'avant-bras. Dès que la première goutte de sang apparaît, un chronomètre est déclenché. Les gouttes de sang sont recueillies toutes les 30 secondes sur un buvard jusqu'à l'arrêt des 3 saignements. Le temps de saignement moyen est ainsi déterminé.

Intérêt du dosage : Le temps de saignement est le temps qui s'écoule entre la création d'une blessure et l'arrêt du saignement. Cela permet d'évaluer le temps nécessaire à la formation d'un thrombus plaquettaire, qui sera ensuite consolidé pour former un véritable caillot lors de la coagulation. Ce temps est en relation avec le nombre de plaquettes sanguines. Il permet de dépister un risque hémorragique avant une intervention chirurgicale.

Valeurs normales 2 - 4 minutes par la technique de Duke
3 - 5 minutes par la technique d'Ivy

Taux de prothrombine - Temps de Quick et INR =International Normalised Ratio

Conditions de prélèvement : Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude) sur un tube contenant un anticoagulant. Le prélèvement doit être réalisé en évitant la pose d'un garrot trop prolongée. Indiquer s'il y a une prise de médicaments anticoagulants (type anti-vitamine K = AVK) et si oui, la dose et l'heure de la prise (par rapport à l'heure du prélèvement).

Intérêt du dosage : Le temps de Quick est le temps nécessaire à la coagulation du plasma traité dans certaines conditions. Cela permet d'explorer les facteurs de la coagulation dits vitamine K dépendants. Il est possible de convertir ce temps en taux de prothrombine par rapport à un plasma témoin définit à 100 % (ou pourcentage d'activité prothrombinique globale). Le résultat peut également être exprimé en INR en rapportant le temps du malade sur celui du témoin (dans des conditions bien définies). Ce dosage est fréquemment utilisé pour la surveillance thérapeutique des patients traités par anti-vitamine K.

Valeurs normales : Taux de prothrombine : 70 - 100 % INR = 1 Patient traité par anti-vitamine K : la zone d'efficacité thérapeutique (qu'il faut atteindre et maintenir) est définie par rapport au risque thrombo-embolique :

 

TP (%)

INR

Prévention des thromboses veineuses

30 - 40

2 - 3

Phlébite ou embolie en évolution

25 - 35

2 - 4

Prévention des thromboses récidivantes

25 - 35

2 - 4

Prévention des thromboses artérielles

20 - 30

3 - 4.5

Prophylaxie opératoire

30 - 40

2 - 3

Patient porteur de prothèse cardiaque

20 - 30

3 - 4.5



Sérologie : La sérologie est l'étude du sérum c'est-à-dire le sang débarrassé de ses cellules et de certains constituants. La plupart du temps, il a l'aspect d'un liquide transparent et jaunâtre. Communément, la sérologie consiste à évaluer l'immunité à une maladie en mesurant la quantité d'anticorps spécifiques de celle-ci.

V.I.H.

Conditions de prélèvement

  • Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude).

  • Il n'est pas indispensable d'être à jeun.

  • Il pourra être éventuellement nécessaire d'effectuer un deuxième prélèvement de contrôle.

Intérêt du dosage : Le SIDA (Syndrome d'ImmunoDépression Acquise) est la conséquence de l'infection au VIH (Virus de l'Immunodéficience Humaine).Le diagnostic de cette infection se fait par la détection des anticorps dans le sang, anticorps qui apparaissent entre 2 et 12 semaines après la contamination. Un sujet séropositif peut n'avoir aucun symptôme de la maladie pendant plusieurs années mais il est cependant contagieux (transmission par les rapports sexuels, les produits sanguins contaminés ; une transmission transplacentaire est également possible de la mère à l'enfant). Le dépistage d'une séropositivité peut être effectué gratuitement dans un centre de dépistage anonyme.

Résultats : Le dépistage est réalisé obligatoirement par 2 techniques différentes :

  • Si la recherche par les 2 techniques est négative, le sujet est séronégatif au VIH. Dans le cas ou un risque de contamination est possible, la recherche peut de nouveau être effectuée tous les mois pendant les 3 mois qui suivent l'éventuelle contamination pour considérer le résultat comme définitivement négatif.

  • Si l'un des tests, ou les 2, est positif, un nouveau prélèvement est demandé pour effectuer un test de confirmation.

  • Si le test de confirmation est positif, la séropositivité du sujet au VIH peut être affirmée.

  • Le 2ième test peut à nouveau donner un résultat douteux : dans ce cas, un nouveau prélèvement, un mois plus tard, peut être demandé afin de trancher entre une réelle séroconversion (débutante lors du premier prélèvement d'où le doute sur le résultat), ou une réaction négative : sujet séronégatif (le résultat douteux pouvant être dû à une réaction non spécifique avec d'autres anticorps sans lien avec le VIH).

Biochimie : La biochimie est l'étude des réactions chimiques du monde vivant. Les analyses biochimiques consistent à mesurer les quantités des constituants des liquides biologiques (sang, urine, etc.). La plupart des maladies ont en effet des répercussions sur leur composition et leur étude peut aider au diagnostic et au suivi de nombreuses maladies.

Cholestérol total

Conditions de prélèvement : Prélèvement de sang veineux (en général au pli du coude) avec garrot enlevé rapidement. Le tube de prélèvement peut éventuellement contenir un anticoagulant.

Intérêt du dosage : Paramètre de base du bilan lipidique, il est en faible part d'origine alimentaire, et pour la plus grande part fabriqué par le foie. Son dosage permet de dépister une hypercholestérolémie isolée ou associée à une hypertriglycéridémie.

Valeurs normales :Les valeurs varient en fonction de l'âge et du sexe.

Age

Homme

Femme

 

mmol/l

g/l

mmol/l

g/l

0-14 ans

4.13-5.81

1.60-2.25

4.13-5.68

1.60-2.20

15-19 ans

3.87-5.55

1.50-2.15

3.87-5.42

1.50-2.10

20-44 ans

3.35-5.95

1.30-2.30

4.00-6.20

1.55-2.40

45-59 ans

3.48-6.45

1.35-2.50

4.00-6.58

1.55-2.55

>60 ans

3.61-6.86

1.40-2.65

3.61-6.86

1.40-2.65

Triglycérides

Intérêt du dosage : Les triglycérides font partie comme le cholestérol des composés lipidiques de l'organisme. Ils constituent la principale réserve énergétique de l'organisme et sont stockés dans les tissus adipeux. L'évaluation du taux de triglycérides est important pour évaluer un potentiel risque athérogène avec atteinte cardiovasculaire mais aussi en raison du risque thrombogène (formation de caillots).

Valeurs normales : Homme : 0.5 - 2 mmol/l soit 0.45 - 1.75 g/l
Femme : 0.40 - 1.60 mmol/l soit 0.35 - 1.40 g/l

Lipidogramme

Intérêt du dosage : Répartition en proportion des lipoprotéines HDL, LDL et VLDL. En association avec les dosages de cholestérol et triglycérides, cela permet de classifier les dyslipémies primitives (familiales) en différents types (l, lla, llb, lll, lV et V : classification de Fredrickson) en fonction des taux, afin d'envisager des traitements adaptés.

Valeurs normales : HDL : 23- 46 %
LDL : 42- 63 %
VLDL : 3-18 %

Glucose

Conditions de prélèvement : Prélèvement de sang veineux, en général au pli du coude. Le tube de prélèvement contient un anticoagulant. Selon les conditions, le prélèvement sera effectué à jeun depuis 12 heures (cas le plus fréquent : glycémie à jeun) ou 2 heures après un repas (post-prandial).
Eviter de fumer ou de consommer de l'alcool avant le prélèvement.

Intérêt du dosage : Le glucose est un aliment énergétique très important pour les cellules. Son taux dans le sang est maintenu stable grâce à une régulation en fonction des besoins. Des perturbations dans cette régulation, liées principalement à l'insuline, sont responsable du diabète. L'intérêt principal de ce dosage réside donc dans le dépistage et le suivi du diabète afin de limiter les complications liées au diabète.Le diagnostic de diabète, suspecté devant un taux de glucose sanguin élevé, sera affirmé grâce à une épreuve d'hyperglycémie provoquée par voie orale.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Manuel Qualité iconManuel qualite

Manuel Qualité iconManuel qualite

Manuel Qualité iconManuel qualite

Manuel Qualité iconManuel de Management de la Qualité

Manuel Qualité iconManagement qualite, hygiene et securite haccp – plan de maitrise sanitaire – prp et prpo
«système management» : Politique et objectifs, manuel, plans d’actions, procédures documentées, modes opératoires, formulaires d’enregistrements....

Manuel Qualité iconManuel Durand-Barthez
«collectif», adopté par la Faculty of 1000 dans les domaines biomédicaux. Son originalité par rapport aux précédents réside dans...

Manuel Qualité iconManuel de prelevement

Manuel Qualité iconManuel de prelevement

Manuel Qualité iconManuel d’accréditation

Manuel Qualité iconManuel de certification








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com