Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre








télécharger 52.5 Kb.
titreRéforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre
date de publication18.10.2016
taille52.5 Kb.
typeDocumentos
b.21-bal.com > documents > Documentos
Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre

Collectif national SVT des responsables des préparations au CAPES SVT, à l’agrégation SV-STU

et des futurs masters « Enseignement SVT »

- 12/01/2009 -
Des responsables des préparations au CAPES de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), à l’agrégation SV-STU et des futurs masters « Enseignement SVT » réunis en collectif national dénoncent les conditions de mise en place de la réforme de la formation des maîtres (masterisation). Voici les problèmes que pose cette réforme et les demandes que formule le collectif national SVT au ministère.
Problèmes posés spécifiquement pour la confection des maquettes des masters « Enseignement »:

  • Annonce trop tardive du contenu des concours. Manque de précision sur le programme disciplinaire. Comment interpréter de manière claire « une mise au niveau licence » des programmes de secondaire et de classes préparatoires ?

  • L’absence de cadrage national précis sur le volume des différents volets du master « Enseignement » rend l’offre de formation très hétérogène sur l’ensemble du territoire. Les trois composantes de ces Masters (recherche, professionnelle et préparation au concours) sont parfois difficilement compatibles, voire contradictoires. Un exemple parmi d'autres : comment valider un mémoire de Master « au sens strict du terme » tout en préparant un concours et en se formant à un métier ? L’entrée directe en thèse scientifique est un leurre au vu de la diversité de la formation en M2 « enseignement », notamment préparation au métier et au concours.

  • La date des concours (dans l'année de M2) n'est pas officiellement stabilisée. Il n'est pas possible de savoir notamment si les résultats de l'admissibilité seront connus en début ou en fin du second semestre de M2. Il est essentiel qu’ils soient connus avant les stages du semestre 4, de même qu’il est nécessaire de savoir si les résultats des concours vont ou non conditionner à l’accès au stage en semestre 4.

  • Les stages en établissement scolaire de ces Masters dépendent directement des moyens des rectorats (nombre de berceaux de stage, encadrement de ces stages par les enseignants-formateurs), il n'existe pas de cadrage national à ce sujet, rien n'est dit sur les moyens à disposition : en hausse ? moyens constants ? en baisse ? Les rectorats n'ont pas encore communiqué à ce sujet. Comment construire les maquettes de Masters qui incluent ces stages ?

  • Le contenu et l'organisation des nouveaux Masters dépendent aussi de la nature et du volume de la formation professionnelle reçue par les futurs lauréats des nouveaux concours lors de leurs premières années d'exercice. Rien n'a été annoncé par le ministère à ce sujet au-delà du mot compagnonnage.


Autres problèmes soulevés par la réforme de masterisation de la formation des maîtres :

  • Absence de positionnement sur l'avenir et le caractère national des concours à long terme dans ce nouveau cadre

  • Perte de qualité de la formation professionnelle, liée notamment à la perte du stage en responsabilité de la deuxième année d'IUFM

  • Perte de qualité de la formation disciplinaire, liée à l'équilibre entre recherche, pro et prépa dans les Masters, aux contenus annoncés des concours (où la part scientifique diminue énormément), mais aussi à la forte diminution du volume de formation permis pour un M2 par rapport à une préparation concours (de 1000h à 500h en moyenne)

  • Absence d’information concernant la possibilité qu’auront les lauréats au CAPES d’obtenir un report de stage pour préparer l’agrégation, condition essentielle pour assurer le bon fonctionnement des M2 préparant l’agrégation.

  • Absence d'annonce concernant le soutien financier aux étudiants. Sans bourses, sans pré-recrutement ni autre solution de financement, la longue durée d'études non salariée entraînera une sélection sociale extrêmement préjudiciable des futurs enseignants.

  • Devenir des étudiants ayant échoué au concours. Que proposer aux étudiants ayant obtenu le M2 et échoué au CAPES ? Devra-t-on leur conseiller de ne pas valider le Master pour pouvoir redoubler, ou bien de s’inscrire dans un autre Master ?


Demandes relatives à la confection des maquettes et aux autres problèmes soulevés par la réforme :

  • Rendre public le plus rapidement possible (la réflexion sur ces points était en grande partie prévue dans la charte signée par les ministères, la CPU et la CDIUFM le 30 septembre) :

  • Les dates précises des nouveaux concours et de l’annonce de l’admissibilité

  • La nature et la quantité de stages que les rectorats pourront assumer

  • La nature et le volume de la formation qui sera proposée aux lauréats des concours lors de leurs premières années d'exercice

  • Reconnaître la spécificité des M2 « enseignement » et autoriser de proposer un volume de formation conséquent, à la hauteur des besoins de formations (1000h de formation)

  • Accorder un report de stage d’un à quatre ans après la réussite du concours (pour préparer l’agrégation ou un doctorat)

  • Donner un délai raisonnable une fois ces éléments connus pour la confection des maquettes (plusieurs mois). Ceci implique nécessairement le report d'un an de la réforme (sachant qu'il faudra plusieurs mois à l'AERES pour faire une évaluation crédible et qu'il n'est pas raisonnable d'inscrire les étudiants à partir du 30 août pour démarrer le 1er septembre 2009). Nous demandons l’ouverture des concours dans leur forme actuelle pour 2010. Les enjeux de cette réforme de la formation des maîtres, essentiels pour la société, ainsi que la complexité de sa mise en place justifient de prendre le temps de la réflexion et de la concertation

  • Mettre en place très rapidement un comité de suivi de cette réforme et de ses effets (demande de la CPU le 6 novembre 2008)

  • Prévoir des soutiens financiers aux étudiants (bourses, pré-recrutement, IPES, etc.)

  • Fournir des éclaircissements concernant les équilibres entre recherche, professionnel et préparation au concours, en précisant par exemple la nature du mémoire de Master attendu

  • S’engager sur l'avenir des concours nationaux et mettre en place un plan pluriannuel de recrutement pour les concours précisant un nombre de postes approximatif pour permettre aux étudiants de s’engager dans un M2 enseignement en connaissance de cause.


En l’absence de réponses claires et rapides du ministère à ces demandes, les responsables des futurs masters « Enseignement SVT » ne voient pas comment ils pourront réaliser ni donc transmettre les maquettes pour le 15 février 2009.

Liste des signataires (par ordre alphabétique)
Cette liste n’est pas une pétition, mais regroupe pour l’essentiel les noms des responsables des préparations actuelles au CAPES SVT, à l’agrégation SV-STU, ainsi que des porteurs de projets des futurs masters enseignement.


Nom Prénom

Université

Courriel

ANTOINE Anne-Frédérique

Université de Lille 1

anne-frederique.antoine@univ-lille1.fr

BASSAGLIA Yann

Université Paris 12

bassaglia@univ-paris12.fr

BERRIER Catherine

Université Paris Sud 11 - IUFM Versailles

catherine.berrier@u-psud.fr


BON Karine

Université de Besançon - IUFM Franche-Comté

karine.bon@fcomte.iufm.fr

BOSDEVEIX Robin

Université Paris Diderot-Paris7

robin.bosdeveix@univ-paris-diderot.fr

BOUFFETTE Jacques

Université de Rennes 1

bouffet@univ-rennes1.fr

CORNILLON Françoise

Université Joseph Fournier de Grenoble

Francoise.CORNILLON@ujf-grenoble.fr

DAJOZ Isabelle

Université Paris Diderot – Paris 7

dajoz@biologie.ens.fr

FONTAINE Laurence

Université de Rennes 1

laurence.fontaine@univ-rennes1.fr

GUEGO Christophe

Université de Cergy Pontoise

christophe.guego@u-cergy.fr

GUERILLON Josette

Université de Rouen

josette.guerillon@univ-rouen.fr

GUILLAUME Murielle

Université de Nancy

M.Guillaume@scbiol.uhp-nancy.fr

HERMIER Guillaume

Université de Rouen

Guillaume.Hermier@univ-rouen.fr

JACQUES Jean-Marc

IUFM de la Réunion

jeanmarc.marie@orange.fr

JAFFREZIC Olivier

Université de Nantes

olivier.jaffrezic@univ-nantes.fr

JAUJARD Damien

Université Paris 12 - IUFM Créteil

damien.jaujard@univ-paris-diderot.fr

KRAEPIEL Yvan

Université Pierre et Marie Curie–Paris 6

yvan.kraepiel@upmc.fr

LARROQUE Christophe

Université de Reims Champagne Ardenne

christophe.larroque@univ-reims.fr


LEJEUNE Hélène

Université de Nantes

Helene.Le-Jeune@univ-nantes.fr

MAUFFREY Jeff

Université de Provence

jeff@up.univ-mrs.fr

MAUFFREY Jeff

Université Aix-Marseille 1

jean-francois.mauffrey@univ-provence.fr

MEYLAN Sandrine

Université Paris 4 - IUFM Paris

smeylan@snv.jussieu.fr

MÜNCH Philippe

Université Aix-Marseille 1

Philippe.Munch@univ-provence.fr

ORSINI Yvette

IUFM de Corse

yvonne.orsini@free.fr

OTERO Olga

Université de Poitiers

olga.otero@univ-poitiers.fr

PAUL Anne Frédérique

Université de Lille 1 (USTL)

anne-federique.antoine@univ-lille1.fr

RAY Annie

Université Joseph Fournier de Grenoble

annieray@ujf-grenoble.fr

REBULARD Samuel

Université Paris Sud 11

samuel.rebulard@u-psud.fr

REEB Catherine

Université Pierre et Marie Curie–Paris 6

catherine.reeb@upmc.fr

ROBIN Cécile

Université de Rennes 1

cecile.robin@univ-rennes1.fr

SALVADORI Françoise

Université de Bourgogne

francoise.salvadori@u-bourgogne.fr

SAVATON Pierre

Université de Caen Basse-Normandie

pierre.savaton@unicaen.fr

SELOSSE Marc-André

Université de Montpellier 2

ma.selosse@wanadoo.fr

SEVELINGE Frédéric

Université de Bourgogne

Frederic.Sevelinge@u-bourgogne.fr

THEODORE Laurent

Université Paris Sud 11

laurent.theodore@genetique.uvsq.fr

TOSTIVINT Hervé

Muséum National d’Histoire Naturelle

htostivi@mnhn.fr

TULLY Thomas

Université Paris 4 - IUFM Paris

tully@ens.fr

VIAL Danièle

Université Lyon 1

daniele.vial@univ-lyon1.fr

VIGNAL Clémentine

Université de Saint Etienne

Clementine.Vignal@univ-st-etienne.fr

YON Laurent

Université de Rouen

laurent.yon@univ-rouen.fr


Réponse à cette lettre au courriel du collectif national SVT  : masterenseignementsvt@googlegroups.com





similaire:

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconLa formation pedagogique initiale des professeurs de sciences de...

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconDes sciences de la vie-sciences de la terre et de l’univers

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconRésumé : Modules animés autour des sciences de la vie et de la terre

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconProgramme de sciences de la vie et de la terre

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconProgramme de sciences de la vie et de la terre

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconProgrammes français de Sciences de la Vie et de la Terre

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconSciences de la vie et de la Terre Syllabus 2012-2013 For 11th es /L

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconProgramme des Sciences de la nature
«Permettre à l’élève d’acquérir, en plus d’une formation générale équilibrée, une formation scientifique de base rigoureuse et l’autonomie...

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconLa vie apparut sur la Terre pendant le Précambrien ou Archéozoïque,...

Réforme de la formation et du recrutement des enseignants de Sciences de la Vie et de la Terre iconL’enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre
Les systèmes dynamiques complexes renferment une certaine information et sont capables de moduler cette information en fonction de...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
b.21-bal.com